Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion
L'ancien Forum (fermé)
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Abonnez-vous à notre lettre hebdo gratuite !

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Sites utiles de l'immobilier
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Retour à la page d'accueil principale I Retour à la page d'accueil Copropriétaires
Accédez directement aux forums
Rechercher sur UniversImmo.com
ACTUS

Poursuite de l'envolée des charges de copropriété en 2005


Le 20/11/2006
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles

UI - Actus - 20/11/2006 - Poursuite de l'envolée des charges de copropriété en 2005
La tendance constatée déjà en 2003 et 2004 se confirme, et pas seulement à cause de la flambée des coûts de l'énergie pour le chauffage : les frais de personnel, le coût des prestations confiées à des entreprises extérieures, celui des prestations de gestion des syndics de même que les travaux d'entretien d'un parc vieillissant et le respect des nouvelles réglementations y participent activement, faisant progresser le niveau moyen des charges de 4,8% après 5,7% en 2004 et 3% en 2003 ! Et ce n'est pas fini : la hausse des prix du fioul et du gaz enregistrée encore en 2006 va continuer d'alimenter la hausse, accompagnée par celle des charges d'entretien lourd et de mise aux normes, et par la mise en route des travaux de sécurité des ascenseurs prescrits par la loi "Urbanisme et habitat" de juillet 2003 et ses textes d'application de 2004 et 2005...
En savoir plus ?
Decouvrez toutes les ressources liées au thème "M'intéresser, participer à ma copropriété"
A lire également...
Statut de la copropriété : une n ième réforme, pour quoi faire ?
23/4/2018
Réforme de la copropriété : ne pas se tromper de diagnostic !
6/11/2017
Loi ALUR : les honoraires de syndic doivent-ils augmenter ?
15/5/2015
Copropriété : comment les syndics ont perdu la bataille de la communication
3/6/2013
L'individualisation des frais de chauffage : une fausse bonne idée ?
17/2/2013
Les Questions/Réponses
Décision de ne pas constituer un fonds de travaux
24/10/2017
Recours à un architecte pour des travaux et honoraires du syndic
9/8/2017
Le conseil syndical de ma copropriété décide et fait réaliser des travaux sans passer par l'assemblée générale
28/7/2017
L'assemblée générale peut-elle décider de ne pas constituer un fonds de travaux ?
21/7/2017
Quelle est la durée minimale d'un mandat de syndic ?
18/5/2015
Nos dossiers
Négocier les contrats d’énergie en copropriété
19/2/2014
LIVRE BLANC - Copropriétés 1 : Plaidoyer pour des fonds travaux obligatoires
10/5/2010
La réglementation relative aux comptes des syndicats des copropriétaires
30/4/2007
Le syndic et l’immeuble neuf
1/9/2003
L’adaptation des règlements de copropriété
1/9/2003
Nos Fiches Pratiques
La décision en copropriété - Le déploiement vertical de la fibre optique
25/4/2018
Les parties communes et privatives de la copropriété
14/6/2016
Copropriété - L'approbation des comptes -
2/6/2016
Copropriété - Fonds de travaux obligatoire au 1er janvier 2017
23/2/2016
Contrat type pour les syndics à partir du 2 juillet 2015
25/6/2015
Le niveau des charges de copropriété hors travaux exceptionnels s’est établi à 19.8 euros par m2 en 2005. Il était de 19,1 euros en 2004 soit une progression de 4,8% d'une année sur l'autre, qui peut être considérée comme forte, même si elle est moindre par rapport à celle constatée en 2004 par rapport à 2003 (+5,7%). C'est ce qui ressort des chiffres présentés le 15 novembre par la CNAB (Confédération nationale des administrateurs de biens), qui publie chaque année depuis quatre ans les résultats de l'Observatoire national des charges de copropriété (1), issus de la collecte de données détaillées sur les charges par poste d'un échantillon d'immeubles gérés par des syndics adhérents.

De leur côté, les dépenses pour travaux exceptionnels sont passées de 3,3 à 3,8 euros par m2, les travaux sur les ascenseurs pouvant commencer à expliquer une telle hausse (+15%).


De fortes inégalités entre villes

Ainsi que le fait remarquer la synthèse de l'étude (2), le niveau des charges varie très fortement entre villes, tant en raison des spécificités climatiques (niveau des dépenses de chauffage) ou des formes architecturales (hauteur des immeubles et dépenses d’ascenseur, que des pratiques de l’amélioration et de l’entretien ; ainsi, on constate des niveaux moyens à Strasbourg (16.1 euros par m2), Marseille (16.6), Orléans (16.9), et même Montpellier (15.0), Bordeaux (15.3) ou Rouen (15.4) ; par contre, le niveau des charges est plus faible à Perpignan, à Rodez ou à Saint-Lô (respectivement 7.8, 8.0 et 9.3 euros par m2), mais aussi à Clermont-Ferrand ou à Toulon (respectivement 10.6 et 11.0 euros par m2), en raison de dépenses de chauffage et de frais de personnel plus faibles qu’ailleurs.

A l'inverse, le niveau des charges est nettement plus élevé en Ile-de-France, à cause de trois postes principaux : "eau froide", "frais de personnel" et "sociétés extérieures" dont les niveaux sont près de deux fois plus élevés qu’ailleurs, mais aussi d’une diffusion du chauffage collectif assez large parmi les immeubles en copropriété. Le niveau des charges est alors de 21.6 euros par m2 sur Paris, de 22.0 dans le Val d’Oise et de 27.2 dans les Hauts de Seine. Et pour des raisons similaires, les charges sont de 20.3 euros par m2 sur Pau, de 20.7 sur Troyes, de 22.8 sur Chambéry et de 23.1 sur Lille...

Bien évidemment, le rythme de hausse varie d'une région et d'une ville à l'autre, reflétant la structure du parc des copropriétés et leur répartition entre chacune des catégories d’immeubles : construites avant 1948 avec ou sans chauffage collectif, construits de 1948 à 1969, de 1970 à 1976, depuis 1977, et IGH (immeubles de grande hauteur). La hausse a été plus rapide qu’ailleurs à Toulon (+11%), à Nantes et à Clermont Ferrand (+9%), à Bourg en Bresse à Laval ou à Orléans (+8%) ; elle s’est située dans la moyenne à Marseille, à Pau, Perpignan, Bordeaux (+5%), ou à Limoges (+6%) ; enfin elle a été plus lente à Paris (+2%), à Valence et à Lyon (+3%), à Rennes, dans les Hauts de Seine ou à Saint Lô (+4%)...


Les fauteurs de hausse en 2005

Toutes les composantes de dépenses n’ont pas évolué à un rythme comparable en 2005 : certaines composantes, dont le poids est faible dans l’ensemble des charges ("impôts locaux", "fournitures/entretien", "consommation électrique", "espaces verts") participent peu à la détermination des changements intervenus dans le niveau des charges ; d’autres, en revanche, en raison de leur poids important ("eau froide", "chauffage/ECS (fluides)", "honoraires du syndic") et/ou de leur forte variation ("chauffage/ECS (entretien)", "sociétés extérieures", "ascenseurs“ et “assurances générales“) déterminent plus fortement les mouvements du niveau des charges. Ainsi en 2005, et surtout depuis 2002 avec la remontée du niveau des charges de copropriété, la progression constatée s’explique par les évolutions de cinq composantes représentant 59.4 % du total des dépenses : "chauffage/ECS (fluides)", "frais de personnel", "sociétés extérieures", "honoraires du syndic" et "travaux d’entretien". Pour 2005, ces cinq composantes portent plus des deux tiers de l’évolution observée (68.8 % plus précisément). Et sur la période 2002-2005, ces postes expliquent plus de 4/5ème de la montée des charges (82.9 % plus précisément)...

Les dépenses de chauffage ("chauffage/ECS (fluides)") enregistrent, sans surprise, les conséquences du renchérissement du coût de l’énergie : l’hiver 2005 a été plus rigoureux que les précédents, induisant une consommation d’énergie supplémentaire, et surtout le prix de l’énergie consommée par les ménages pour se chauffer s’est considérablement renchéri : + 6.5 % en 2005 contre + 1.7 % en 2004 et + 2.4 % en 2003. L’année 2005 a en effet été marquée par une forte hausse du cours du pétrole, et à sa suite du prix du fioul domestique (+ 29.7 % en 2005 contre + 14.7 % en 2004), du GPL (+ 9.6 % en 2005 contre + 4.5 % en 2004) et du gaz (+ 6.8 % en 2005 contre – 5.3 % en 2004 !) ; il convient cependant de remarquer avec les auteurs de l'étude que dans le même temps le prix de l’électricité est resté stable (contre + 1.4 % en 2004) et que le prix du chauffage urbain n'a pas varié depuis deux ans.


Une vision différente sur une longue période

La tendance à la hausse de ces trois dernières années ne doit pas masquer cependant la relative stabilité des charges sur une longue période : le niveau actuellement atteint dépasse à peine celui de 1991 ! Les prix des diverses énergies sont restés globalement stables depuis près de vingt années. Si l'on ajoute qu'en général les logements sont nettement mieux isolés aujourd’hui que par le passé et que dans l’ensemble les hivers sont moins rigoureux depuis un dizaine d’années, le poste chauffage, important dans l'indice global des charges au m2 (17%), n'a pas encore vraiment pesé sur le long terme...

Autre poste important, celui des "honoraires du syndic" confirme le mouvement de leur remise à niveau, mais sa progression est probablement sous-estimée car l'indice ne prend en compte que les honoraires de base, pour la gestion courante ! Critiqué sur ce point par les organisations de consommateurs, l'indice des charges de la CNAB ne tient pas compte des honoraires annexes, grâce auxquels les syndics ont aussi rattrapé le net retard pris dans leur rémunération...

Par contre, l’augmentation des "frais de personnel" doit être remarquée. Les auteurs de l'étude l'attribuent à une double dynamique impulsée d’une part par l’alourdissement du coût du travail (remplacements imposés par la mise en oeuvre des 35 heures, convention collective de plus en plus contraignante …) et d’autre part par les exigences accrues de la demande en matière de qualité de service (gardiennage, entretien, etc.). Et encore : l’impact que l’évolution de ce poste aurait dû avoir sur l'indice a été minoré par la tendance à l'externalisation de l’exécution d’une grande partie des tâches de gardiennage et d’entretien : d'où une forte progression aussi du poste "sociétés extérieures", en particulier dans certaines villes comme il est constaté depuis quelques années déjà (Marseille, par exemple).

L’augmentation des dépenses d’entretien ("chauffage/ECS (entretien)", "ascenseurs" et "travaux d’entretien") est tout aussi sensible, probablement en raison de l’alourdissement des contrôles imposés par les nouvelles réglementation (amiante, saturnisme, ascenseurs...), mais aussi les exigences des copropriétaires à l’égard du renforcement des équipements de sécurité (digicodes, interphones mais aussi fermeture des espaces extérieurs des copropriétés) et la montée progressive de l’usage de la domotique et des préoccupations en matière d’ergonomie...



(1) Enquête sur les charges de copropriété en 2004 - Observatoire national des charges de copropriété de la CNAB (Confédération nationale des administrateurs de biens) avec le concours du Professeur Michel Mouillart, de l'Université de Paris X Nanterre

(2) Charges de copropriété 2005 (synthèse) et Charges de copropriété 2005 (étude complète)

Voir aussi Universimmo.com, 28/11/2005 : "L'envolée des charges de copropriété s'amplifie"

Pour estimer la valeur d'un appartement ou d'une maison à la vente ou à la location : consultez l'Argus du logement

Des réponses à vos questions !!!
UniversImmo.com
Pour apporter un commentaire à cet Article, cliquez ici !
Les 5 avantages à acheter un bien immobilier dans le neuf
Vous avez le projet d'acheter un appartement ou une maison ? Vous hésitez entre un achat dans l'ancien ou dans le neuf ?Retrouvez un large choix de programmes immobiliers neufs sur Superimmoneuf.com et découvrez ici les 5 avantages d'un achat dans le neuf.
Lire...


Encadrement des loyers à Paris : le loyer qu'on vous propose est-il conforme?
Comment calculer le plafond applicable, que faire si le loyer proposé dépasse le plafond, le complément de loyer éventuellement demandé est-il justifié? Nous vous aidons à répondre à ces questions dans un dossier détaillé, et plus s'il le faut...
Lire...


Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Actualité et veille juridique : découvrez la
lettre du professionnel immobilier
!



Droit de réponse !!!
Vos remarques et suggestions
1 article, 1 livre ou 1 info à nous signaler ?
1 expérience à faire connaître ?

Faire connaître ce site à un(e) ami(e)?


Notre Ethique
Nos Garanties


achat immobilier acquéreur immobilier acte authentique administrateur de bien AFU et AFUL agence immobilière agent immobilier aides au logement annexion de parties communes annonces immobilières appartement article 17c article 20 article 24 article 25 article 26 article 42 ascenseur ASL assainissement assemblée générale association syndicale assurance audit énergétique bail bail commercial bailleur bâtiment bénéfice industriel et commercial (BIC) Besson boîte aux lettres Borloo budget prévisionnel cadastre cahier des charges carnet d'entretien immeuble Carrez caution certificat d'économie d'énergie (CEE) Censi-Bouvard charges locatives charges récupérables colocation combles commission d'agence commission compromis de vente compte bancaire séparé comptes concierge condition suspensive congé conseil syndical contrat de syndic copropriétaire copropriété crédit immobilier détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) défiscalisation dégât des eaux Demessine dépôt de garantie détecteur de fumée diagnostic dossier de diagnostic technique dommages-ouvrage diagnostic de performance énergétique (DPE) droit de préemption Duflot économie d'énergie éco-prêt à taux zéro éco-PTZ employé d'immeuble encadrement des loyers entretien d'immeuble étanchéité état des lieux expertise expert judiciaire fenêtre feuille de présence fiscalité immobilière foncier fonds de prévoyance fonds de roulement fonds travaux Forum fuites garantie financière garantie loyers impayés gardien gestion locative gestionnaire d'immeuble Girardin Grenelle garantie des risques locatifs (GRL) honoraires Hypothèque immeuble neuf immobilier immobilier ancien immobilier neuf impayés locatifs incitation fiscale indemnité d'assurance indemnité d'occupation indices de révision des loyers IRL les charges - le budget Lienemann location location meublée logement loi 89 lotissement loueur en meublé non professionnel (LMNP) loueur en meublé professionnel (LMP) loyer majorité mandat mandat de gestion marché immobilier meublé mitoyen niches fiscales offre d'achat parties communes peinture au plomb permis de construire permis de construire plan comptable plus-value préavis réduit président prêt à taux zéro (PTZ) prêt immobilier privilège procès verbal promesse de vente PTZ+ questionnaire notaire quorum ravalement RCP règlement de copropriété rénovation rénovation thermique rentabilité résolution revenus fonciers Robien RT 2005 RT 2012 saturnisme valeur locative Scellier SCI secrétaire de séance servitude SHOB SHON sinistre société civile subvention surface de plancher surface habitable syndic syndicat des copropriétaires taxe d'habitation taxe foncière termite toiture - terrasse transaction travaux unanimité vendeur immobilier vente immobilière VMC


 
Accueil I Copropriétaires I Bailleurs I Locataires I Actualité I Revue de Presse I Dossiers I Lexique I Guide Technique I Fiches Pratiques I Forums
Site pour les professionnels UniversImmo-Pro.com
I Partenaire formation d'Afpols

Copyright © 2000-2020 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés - n°Commission paritaire 1122 W 90656.
Informations légales I Conditions générales de vente I Votre publicité sur Universimmo.com I Contactez nous