Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion
L'ancien Forum (fermé)
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles de l'immobilier
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Retour à la page d'accueil principale I Accédez directement aux forums
Rechercher sur UniversImmo.com
ACTUS

Immobilier et logement : bilan 2009 et perspectives 2010


Le 4/1/2010
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles

UI - Actus - 4/1/2010 - Immobilier et logement : bilan 2009 et perspectives 2010
Commencée au plus fort de la crise financière et économique, l'année 2009 se termine dans un climat de reprise, certes sensible mais mal assurée. Pris à contrepied en plein désengagement budgétaire dans le logement, le gouvernement a réagi vigoureusement avec le plan de relance : il a temporairement sauvé les promoteurs et amorti la récession du bâtiment, aidé par le régime de défiscalisation "Scellier" dont il n'a pas eu l'initiative, mais qui a opportunément donné un coup de fouet à un investissement locatif privé passablement essoufflé depuis le recentrage du "Robien". Mais la crise du logement demeure, et les politiques publiques, empêtrées dans les contradictions et la complexité des structures destinées à les mettre en oeuvre, sont encore loin d'être à la hauteur des enjeux...
En savoir plus ?
Decouvrez toutes les ressources liées au thème "Suivre les tendances de l'immobilier"
A lire également...
Où va le marché immobilier résidentiel ?
21/5/2019
Le logement et l'immobilier : l'absent paradoxal du grand débat !
4/2/2019
La loi ELAN, fourre-tout brouillon d'une politique du logement chaotique
12/11/2018
Où va le logement social en France ?
4/6/2018
Politique du logement : bienvenue en Absurdie !
14/2/2018
Nos dossiers
Les certifications et labels
19/5/2001

Le Scellier à point nommé



Né d'une initiative parlementaire dans le cadre du débat de la loi de finances rectificative pour 2008, le régime d'incitation fiscale qui porte le nom de son auteur, François Scellier, est venu à point nommé ranimer une promotion immobilière qui avait déjà vu s'essouffler les programmes en "Robien" et "Borloo", et qui venait de prendre de plein fouet les effets de la crise des "subprime". Proposé sous forme de réduction d'impôt et non plus d'amortissement, plus simple à comprendre, il était aussi mieux adapté que les Robien et Borloo aux contribuables à revenus moyens. Ces deux régimes, en disgrâce en raison des effets de surproduction constatés dans certaines villes moyennes, ont été conservés une année, mais leur arrêt a été programmé pour fin 2009 (v. Le Parlement donne la touche finale à l'avantage fiscal en faveur de l'immobilier locatif).

Le gouvernement, voyant l'accueil très favorable et comprenant après coup son intérêt, a dès le mois de mars étendu la réduction d'impôt "Scellier" au régime LMNP (loueurs en meublé non professionnels) pour certains investissements en meublé présentant un caractère d'intérêt général : résidences avec services pour personnes âgées ou handicapées, résidences pour étudiants, résidences de tourisme, agréées ou classées, etc. - réalisés en 2009 et 2010. Il a aussi assoupli un premier recentrage de l'ensemble de ces régimes dans les anciennes zones A, B1 et B2, il a réouvert le Scellier à la zone C là où les préfets peuvent estimer qu'il existe un besoin de logements (v. Les députés étendent la réduction d'impôt Scellier au LMNP et rétablissent partiellement les défiscalisations en zone C)...

Objet d'un véritable engouement en pleine crise immobilière, et alors que les ventes s'effondraient par ailleurs, on lui attribue près de 50.000 ventes en 2009 ! Après avoir tenté de le "verdir" dès 2010, le gouvernement y a provisoirement renoncé devant le tollé des promoteurs et de la filière du bâtiment (v. Défiscalisation : le Scellier maintenu en l'état en 2010). Par contre, à partir de 2011, la réduction d'impôt ne sera conservée à taux plein que pour les logements labellisés "BBC" (Bâtiment basse consommation), celle pour les autres logements, répondant à la réglementation thermique actuelle étant progressivement réduite jusqu'en fin 2012, terme provisoire de ce régime...


Le plan de relance au secours des promoteurs



Devant l'effondrement du marché du neuf dès le début de la crise financière, le gouvernement a mis le logement en bonne place dans les mesures de relance, dès octobre en incitant les sociétés et organismes HLM, SNI (filiale de la Caisse des Dépôts) en tête à acquérir en état futur d'achèvement, comme la loi "ENL" du 13 juillet 2006 les en a autorisés, 30.000 des logements invendus des promoteurs parmi ceux qui étaient déjà lancés ou en construction, afin d'éviter l'annulation ou l'arrêt des chantiers correspondants ; impulsion à vrai dire plus que vraie mesure (v. Rachat par l'Etat aux promoteurs de 30.000 invendus : pur effet d'annonce ?), elle a été néanmoins suivie d'effet . Aux dernières nouvelles, cet objectif était, malgré les difficultés sur le terrain, en passe d'être atteint...

A noter également une mesure qui paraissait prometteuse mais qui a fait flop en raison de la complexité du produit et du climat général : l'augmentation du plafond de revenus pour bénéficier des prêts "PAS" (Les prêts PAS deviennent accessibles à 60% des français )...

Par contre, si le plan de relance de l'économie a pu paraître décevant par rapport aux annonces, force est de constater qu'une des mesures a au moins eu un effet de soutien effectif sur les ventes de neuf : le doublement du prêt à taux zéro (PTZ) (v. Les mesures de relance pour l'immobilier et le logement font pschittt... ).

Cela n'empêchera pas la construction de finir l'année au plus bas, à 332.000 logements mis en chantier au cours des douze mois se terminant en novembre 2009, alors que 500.000 nouveaux logements par an seraient nécessaires pendant plusieurs années pour résorber la crise du logement (v. La construction de logements neufs continue de reculer...) !

Quant aux perspectives pour 2010, elles ne sont pas roses : le plan de relance prend fin, et le doublement du PTZ n'a été prolongé que jusqu'à fin juin...


La loi "Boutin" pour la prise en mains du secteur social



Lancée avant la crise dans la foulée des "chantiers du logement" de septembre 2007, la loi de "mobilisation pour le logement" s'est transformée en un grand fourre-tout commencé avec la réforme de la gouvernance du secteur du 1% logement (avec une ponction de 850 millions par an pendant 3 ans pour l'Etat sur les cotisations des entreprises), un programme de requalification des quartiers anciens (v. Loi Boutin : des ambitions à la mesure des moyens...) et l'extension à l'immobilier collectif du "pass-foncier" et de la maison à 15 euro par jour devenue l'appartement à 20 euros... ; pendant quelque temps on a surtout retenu la bataille de la ministre contre le parlement concernant la prise en compte de l'accession sociale dans le quota de 20% de logements sociaux fixé par la loi "SRU" de 2000, soldée par une victoire de ce dernier (v. Loi Boutin : l'UMP enterre la hache de guerre avec le gouvernement ). A noter aussi plusieurs mesures pour assurer une plus grande mobilité dans le secteur social, ou faciliter vente des logements par les organismes HLM, qui malgré les incantations ne décolle pas (Ventes de HLM : le fiasco)...

Mais la loi "Boutin" a aussi servi aux différents lobbies - mais aussi à des associations de consommateurs, notamment dans le domaine du locatif et de la copropriété - pour faire passer de multiples amendements (v. Retour du projet de loi Boutin au Parlement en pleine crise de l'immobilier et du bâtiment).

A noter aussi une mesure allant dans le sens du "Grenelle de l'environnement", à savoir la possibilité pour les propriétaires qui font des travaux visant à faire des économies d'énergie de demander à leurs locataires une participation sur les économies réalisées (v. Participation des locataires au coût des travaux d'économie d'énergie : parution des textes d'application).


Le Grenelle de l'environnement



2009 sera sans contestation possible l'année du lancement du "Plan bâtiment Grenelle", du vote de la loi Grenelle 1 (v. La loi Grenelle 1 définitivement votée), du lancement de l'Eco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) (v.Grenelle de l'environnement : lancement en fanfare de l'éco-PTZ) et également de la mise en route du "Chantier copropriété" du plan bâtiment (v. Les syndics et les copropriétaires pour la première fois dans une même association).

La loi de finances pour 2009 avait aussi majoré le crédit d'impôt au titre des intérêts d'emprunt contractés pour l'acquisition ou la construction de l'habitation principale, lorsque le logement est acquis neuf et respecte des normes énergétiques et thermiques supérieures à celles actuellement en vigueur (v. Loi de finances pour 2009 : les mesures intéressant l'immobilier). En fin d'année - rigueur budgétaire oblige -, le projet de loi de finances pour 2010 maintient les taux de crédit d'impôt majorés pour ces logements, mais organise leur réduction progressive pour les autres, qu’ils soient anciens ou neufs (v. Réduction progressive des taux du crédit d'impôt pour intérêts d'emprunt au titre de la résidence principale).

Parallèlement le gouvernement revoit aussi en baisse certains crédits d'impôt "développement durable" (v. Modification à compter du 1er janvier 2010 des crédits d'impôt développement durable).


L'immobilier ancien sans soutien



Après avoir touché le fond au 1er trimestre 2009, l'immobilier ancien est reparti doucement, freiné par le blocage persistant du marché de la revente, lui-même "plombé" par la perte de confiance dans l'avenir des classes moyennes (v. Immobilier : la crise n'est pas finie et menace l'économie toute entière). Pourtant les prix ne se sont pas effondrés et frémissent même légèrement à la hausse (v. Marché et prix de l'immobilier : quelles perspectives pour 2010 et 2011 ?).

Sollicité par les professionnels, le gouvernement reste sourd aux demandes de soutien, formulées notamment avec éclat lors du congrès de décembre 2009 du principal syndicat d'agents immobiliers, la FNAIM (Fédération nationale de l'immobilier), dont le président réclame depuis des mois l'extension à l'ancien du doublement du prêt à taux zéro, quitte à supprimer en contrepartie pour ce secteur le crédit d'impôt au titre des intérêts d'emprunt...


La GRL : un facilitateur de l'accès au parc locatif privé ?



Concernant l'immobilier locatif privé, l'année 2009 aura été indéniablement l'année de l'accouchement, non sans douleurs de la "nouvelle GRL" (garantie, dite désormais universelle, des risques locatifs). Partie d'une promesse de campagne présidentielle - celle d'une formule de sécurisation généralisée des bailleurs, pour faciliter l'accès au parc privé de locataires jusqu'ici exclus en raison de leurs revenus modestes ou de la précarité de leur situation professionnelle, et en contrepartie pour faciliter encore plus cet accès d'une suppression du dépôt de garantie et de la caution personnelle -, recyclant au passage le projet de "CLU" (couverture logement universelle) de la gauche en 2002 et partiellement mise en place sous le ministère de Jean-Louis Borloo sous la forme de la GRL 1ère version, elle va pouvoir voir le jour dès le début de 2010 (v. La GRL nouvelle arrive au 1er janvier 2010).

Préparée par une réduction à un mois du dépôt de garantie demandé aux locataires entrants dès 2008, puis par une mesure de la loi "Boutin" interdisant aux assureurs d'exiger des propriétaires ayant souscrit un contrat contre les impayés de se couvrir par la demande à leurs locataires de leur fournir une caution personnelle, la mise en place du nouveau dispositif n'a pas été sans mal ni sans incohérences (v. Les propriétaires pourront à nouveau demander une caution aux étudiants et apprentis, même s'ils sont assurés contre les impayés)...

Révolutionnera-t-elle l'accès à la location pour les millions de français qui en sont pour le moment exclus ? Rien n'est moins sûr : encore faut-il que les assureurs et administrateurs de biens jouent le jeu et proposent largement cette garantie à un coût qui ne soit pas dissuasif, et que les propriétaires bailleurs y adhèrent en masse, alors qu'ils ne sont encore qu'un sur cinq à s'assurer pour les risques d'impayés au moyen des systèmes de garantie classiques sur le marché depuis près de 30 ans.

En attendant, cet accès risque d'être temporairement rendu plus difficile par la suppression prématurée de la garantie "Loca-pass", qui bénéficiait à des centaines de milliers de locataires chaque année depuis une petite décennie (v. Bailleurs et locataires : fin du Loca-pass garantie de loyers au 31 décembre 2009) ! Allez comprendre...

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
Des réponses à vos questions !!!

Pour estimer la valeur d'un appartement ou d'une maison à la vente ou à la location consultez : l'Argus du logement
-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
UniversImmo.com
Pour apporter un commentaire à cet Article, cliquez ici !
Les 5 avantages à acheter un bien immobilier dans le neuf
Vous avez le projet d'acheter un appartement ou une maison ? Vous hésitez entre un achat dans l'ancien ou dans le neuf ?Retrouvez un large choix de programmes immobiliers neufs sur Superimmoneuf.com et découvrez ici les 5 avantages d'un achat dans le neuf.
Lire...


Encadrement des loyers à Paris : le loyer qu'on vous propose est-il conforme?
Comment calculer le plafond applicable, que faire si le loyer proposé dépasse le plafond, le complément de loyer éventuellement demandé est-il justifié? Nous vous aidons à répondre à ces questions dans un dossier détaillé, et plus s'il le faut...
Lire...


Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Actualité et veille juridique : découvrez la
lettre du professionnel immobilier
!



Droit de réponse !!!
Vos remarques et suggestions
1 article, 1 livre ou 1 info à nous signaler ?
1 expérience à faire connaître ?

Faire connaître ce site à un(e) ami(e)?


Notre Ethique
Nos Garanties


achat immobilier acquéreur immobilier acte authentique administrateur de bien AFU et AFUL agence immobilière agent immobilier aides au logement annexion de parties communes annonces immobilières appartement article 17c article 20 article 24 article 25 article 26 article 42 ascenseur ASL assainissement assemblée générale association syndicale assurance audit énergétique bail bail commercial bailleur bâtiment bénéfice industriel et commercial (BIC) Besson boîte aux lettres Borloo budget prévisionnel cadastre cahier des charges carnet d'entretien immeuble Carrez caution certificat d'économie d'énergie (CEE) Censi-Bouvard charges locatives charges récupérables colocation combles commission d'agence commission compromis de vente compte bancaire séparé comptes concierge condition suspensive congé conseil syndical contrat de syndic copropriétaire copropriété crédit immobilier détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) défiscalisation dégât des eaux Demessine dépôt de garantie détecteur de fumée diagnostic dossier de diagnostic technique dommages-ouvrage diagnostic de performance énergétique (DPE) droit de préemption Duflot économie d'énergie éco-prêt à taux zéro éco-PTZ employé d'immeuble encadrement des loyers entretien d'immeuble étanchéité état des lieux expertise expert judiciaire fenêtre feuille de présence fiscalité immobilière foncier fonds de prévoyance fonds de roulement fonds travaux Forum fuites garantie financière garantie loyers impayés gardien gestion locative gestionnaire d'immeuble Girardin Grenelle garantie des risques locatifs (GRL) honoraires Hypothèque immeuble neuf immobilier immobilier ancien immobilier neuf impayés locatifs incitation fiscale indemnité d'assurance indemnité d'occupation indices de révision des loyers IRL les charges - le budget Lienemann location location meublée logement loi 89 lotissement loueur en meublé non professionnel (LMNP) loueur en meublé professionnel (LMP) loyer majorité mandat mandat de gestion marché immobilier meublé mitoyen niches fiscales offre d'achat parties communes peinture au plomb permis de construire permis de construire plan comptable plus-value préavis réduit président prêt à taux zéro (PTZ) prêt immobilier privilège procès verbal promesse de vente PTZ+ questionnaire notaire quorum ravalement RCP règlement de copropriété rénovation rénovation thermique rentabilité résolution revenus fonciers Robien RT 2005 RT 2012 saturnisme valeur locative Scellier SCI secrétaire de séance servitude SHOB SHON sinistre société civile subvention surface de plancher surface habitable syndic syndicat des copropriétaires taxe d'habitation taxe foncière termite toiture - terrasse transaction travaux unanimité vendeur immobilier vente immobilière VMC


 
Accueil I Copropriétaires I Bailleurs I Locataires I Actualité I Revue de Presse I Dossiers I Lexique I Guide Technique I Fiches Pratiques I Forums
Argus du logement®
I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2019 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés - n°Commission paritaire 1122 W 90656.
Informations légales I Conditions générales de vente I Votre publicité sur Universimmo.com I Contactez nous