Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 Appel à expériences similaires copropriété
 Mise à jour interphone - Facturation lourde
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
Page suivante 
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant
Page: de 2 

fredubost
Nouveau Membre

3 message(s)
Statut: fredubost est déconnecté

Posté - 03 juin 2018 :  21:55:52  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Bonjour
Je viens d'acheter un appartement où j'ai aménagé.
Premier contact avec le syndic : une demande pour "une plaque nominative" avec mon nom sur la boite à lettre - ainsi que pour la mise à jour de mon nom dans l'interphone en bas de l'immeuble.
Je demande le prix de tout cela (non annoncé) - 53 €

Je regarde le prix d'une plaque nominative gravée chez Casto et équivalent : 7 €
Ils me disent ensuite que je peux la faire de mon côté sans passer par leurs services. (C'est trop gentil)

Reste la mise à jour de mon nom dans l'interphone en bas de l'immeuble : 25 € ( il n'y a pas de petits profits).

D'où ma question : y'a t-il un moyen de contourner le syndic ? n'est ce pas là une forme de vente forcée ?

Merci pour toute aide.


Gédehem
Pilier de forums

14340 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

 1 Posté - 03 juin 2018 :  22:17:44  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Il faut vous renseigner davantage sur le fonctionnement du syndicat, et surtout des services pour la collectivité.

Un prestataire s'occupe très certainement de l'entretien et de la gestion de l'interphone. C'est lui qui s'occupe de la programmation et des mises à jour, qui facture le syndicat, lequel répercute la dépense sur le copropriétaire concerné.

Franck1966
Contributeur vétéran



France
1469 message(s)
Statut: Franck1966 est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Posté - 03 juin 2018 :  22:25:14  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Quand c'est une plaque vous pouvez la changez vous même mais lorsqu'il faut programmer un interphone vous devez passer par le syndic et son électricien, quel qu'en soit le coût !!!
Signature de Franck1966 
Franck V

fredubost
Nouveau Membre

3 message(s)
Statut: fredubost est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 Posté - 03 juin 2018 :  22:29:14  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Merci à tous deux pour vos réponses rapides.

Vous confirmez donc mon impression : je suis coincé par l'obligation de passer par le seul prestataire retenu par le syndic.

Franck1966
Contributeur vétéran



France
1469 message(s)
Statut: Franck1966 est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 Posté - 03 juin 2018 :  22:43:44  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
faites déjà la plaque de la BAL, ce sera ça de gagné, éventuellement demandez le nom du prestataire et traitez avec lui directement
Signature de Franck1966 
Franck V

Gédehem
Pilier de forums

14340 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 Posté - 03 juin 2018 :  22:43:48  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Non : c'est le syndicat qui a choisi le prestataire pour l'installation de l'interphone, lequel se charge ensuite de la programmation.

Ce qui ne dispense pas le syndic de faire appel à l'électricien ayant l'habitude de travailler dans l'immeuble, pour de menus travaux entrant dans le cadre du budget prévisionnel décidé par le syndicat.

S'il s'agit de travaux hors prévisionnel, le choix, la décision 'de faire' incombe au syndicat (son AG), qui décide du budget nécessaire, pas au syndic.


fredubost
Nouveau Membre

3 message(s)
Statut: fredubost est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 Posté - 03 juin 2018 :  23:01:46  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Dans le cas présent, le syndic sous - traite plaques et programmation de l'interphone à une même société - société crée par des gens venant du monde des syndics (évidemment)

Pour info - si c'est permis - ci-joint leur business model :
http://docplayer.fr/29439344-Gravex...agences.html


nefer
Modérateur

11553 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 Posté - 03 juin 2018 :  23:15:19  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
attention:la plaque doit être identique aux autres

en général on commande les plaques de BAL chez celui qui les a installées

andre78fr
Contributeur vétéran

France
2514 message(s)
Statut: andre78fr est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 Posté - 03 juin 2018 :  23:17:50  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Vous avez raison de dénoncer ce genre d'entreprises et de pratiques ; trop souvent on se braque sur les honoraires mais la véritable poule aux œufs d'or c'est bel et bien les fournisseurs et les accointances discrètes entre administrateurs et prestataires...

La solution ? Devenir syndic à la place du syndic (par exemple sous la forme d'un syndicat coopératif) ou être beaucoup plus vigilant au moment de l'installation des interphones ou des certains dispositifs sur les suites et les coûts prévisibles.

rambouillet
Pilier de forums

15306 message(s)
Statut: rambouillet est connecté

Revenir en haut de la page 9 Posté - 04 juin 2018 :  07:33:11  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Si c'est un interphone à étiquettes, il suffit de démonter la plaque avant et de faire une étiquette identique avec W.... ou L...O... ou O...O....

Si c'est un interphone-digicode avec lecture de badge de type V...k, alors il faut passer obligatoirement par le gestionnaire de la centrale de codage.

PS : Perso, je pense qu'il vaut mieux mettre sur les interphones les n° d'appartements cela évite les changements incessants des noms et quels noms mettre si vous etes plusieurs personnes avec des patronymes différents ? et puis cela évite les repérages nominatifs des appartements qui peuvent servir à des choses pas toujours "utiles". Peut-être une résolution en AG pour faire changer le système de repérage ...

ribouldingue
Pilier de forums



17233 message(s)
Statut: ribouldingue est connecté

Revenir en haut de la page 10 Posté - 04 juin 2018 :  07:59:49  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Je demande le prix de tout cela (non annoncé) - 53 €

Je regarde le prix d'une plaque nominative gravée chez Casto et équivalent : 7 €
Ils me disent ensuite que je peux la faire de mon côté sans passer par leurs services. (C'est trop gentil)

Reste la mise à jour de mon nom dans l'interphone en bas de l'immeuble : 25 € ( il n'y a pas de petits profits).
Les deux prestations à 7 euros et à 53 euros ne sont pas identiques. La seconde est la fourniture d'une étiquette, la première est la création et l'installation avec un déplacement.

André n'a pas tort de dénoncer ce genre de prix, car si l'entreprise vient uniquement pour vous, les 53 euros qui incluent 44 euros de déplacement sont corrects et même pas cher, mais en général l'entreprise vient pour plusieurs étiquettes, et la le bénéfice s'envole.


Pour les interphones, et pour répondre à Rambouillet, ca dépend des interphones, car la plupart de ceux qui sont réputés anti-vandales n'ont des étiquettes qu'accessibles après démontage, et il s'agit souvent d'une clé spéciale, par exemple un profil tête ALLEN avec une pinoche en plus.

En outre, si je prends l'exemple des interphones Btcno de la précédente génération (groupe Legrand donc bonne came) quand on ouvre la platine de rue on se retrouve avec un horrible faisceau de fils en tous sens et de trous filetés pour les vis qui bougent, et une fois sur quatre on remonte mal un fil. Je vois mal la platine de rue ouvert par les copropriétaires ou les locataires à chaque entrée-sortie.



rambouillet
Pilier de forums

15306 message(s)
Statut: rambouillet est connecté

Revenir en haut de la page 11 Posté - 04 juin 2018 :  10:59:40  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
toutes ces manipulations sont réduites quand on ne marque que les n° d'appartements ...

elles peuvent aussi être faites par le CS, c'est aussi une façon de prendre contact... (plus mails ou n° tel )

Franck1966
Contributeur vétéran



France
1469 message(s)
Statut: Franck1966 est déconnecté

Revenir en haut de la page 12 Posté - 04 juin 2018 :  18:28:45  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Nefer " en général on commande les plaques de BAL chez celui qui les a installées" sur le fond je suis d'accord, mais uniquement si le prix facturé est "correct" (environ 15-20€).
Le problème est que le prestataire se "gave" s'il se sait choisi obligatoirement sans concurrence ! Donc je conseille à Fredubost de démonter la plaque de la BAL, de mesurer les cotes (sans oublier l'épaisseur), prendre en photo la plaque pour respecter la sérigraphie, de la remettre à sa place en attendant la nouvelle et de la placer soi même !
Signature de Franck1966 
Franck V

Sunbird
Contributeur vétéran

2863 message(s)
Statut: Sunbird est déconnecté

Revenir en haut de la page 13 Posté - 04 juin 2018 :  19:04:28  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
70 à 80 euros pour le même type de prestation qui dit mieux?

Concernant les plaques BAL, vous démontez celle en place pour avoir le modèle et la taille et cela vous coutera moins de 10 euros.
Pour la platine, vous demandez que soit indiqué un code (par exemple le n° d'appartement ou de lot).

Dernièrement je suis passé dans une copropriété, la société qui fait ce travail attend d'avoir plusieurs demandes avant d'intervenir. Le technicien branche son PC sur la centrale, en quelques minutes il a fait la mise à jour. Le plus long pour lui ce sont les étiquettes.


Sunbird
Contributeur vétéran

2863 message(s)
Statut: Sunbird est déconnecté

Revenir en haut de la page 14 Posté - 04 juin 2018 :  19:17:50  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Si on connait la séquence de touche sur la platine, on peut même accéder à un menu après avoir entré un mot passe (code). Ce menu permet de changer les noms. Rien de bien difficile à faire.

goutelette
Contributeur vétéran

1103 message(s)
Statut: goutelette est déconnecté

Revenir en haut de la page 15 Posté - 04 juin 2018 :  20:32:54  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Je me permet d' intervenir car ce problème de dépense par chaque nouvel arrivant est un sujet à Polémique.
Je trouve navrant que le nouvel occupant qui avant de louer ou d' acheter " se soit bien renseigné sur la tranquillité et sécurité de la résidence et que payer 53€ pour cela une fois arrivé lui paraisse contraignant.

En exemple: Notre résidence bénéficie d' être éloignée de la route, de ce ce fait: Cloture sur espaces verts . Pour pénétrer vigyk et accès visiteurs par ligne téléphonique : ( Vous pouvez enregistrez votre nom, celui de votre femme, celui du gamin , famille reconstituée 35€

Vous arrivez au pied de l' immeuble : Interphone pour ouvrir la porte 30€ . Déplacement de l' entreprise ( Impossible de compter sur l'assistance d' un Conseiller :A chacun son métier)
Plaque des BALs . Pour une simple uniformité (histoire de ne pas faire logement sociaux), avec bouts de papiers les plaques doivent êtres identiques. Nous n'avons pas trouvé de solution pour que le fournisseur pose chaque nouvelle plaque sans se déplacer.
Il pose également celle de la porte privative égale aux autres
Je propose à chacun d' imaginer l' aspect de votre hall d' entré si chacun est autorisé à poser son nom comme il le désire sur sa BAL.
Combien de fois nous sommes étonnés de trouver des nom de famille d' arrivants , écrits comme cochon sur de bouts de papiers déchirés.

Nous somme un immeuble simple, mais entretenu, avec rigueur.Cela donne un bien être et une fiertée de l' occuper.
Signature de goutelette 
Goutelette

rédaction Universimmo
Contributeur vétéran

1024 message(s)
Statut: rédaction Universimmo est déconnecté

Revenir en haut de la page 16 Posté - 05 juin 2018 :  16:57:23  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Tout le monde (copropriétaires, syndics) oublie un petit détail : il n'y a aucun fondement légal pour que ce type de dépenses soit en imputation privative, car :

- la clause d'aggravation des charges du RC ne s'applique pas la dépense n'ayant pas été engendrée par une faute du nouvel entrant,

- la dépense est générée dans l'intérêt de la copropriété (protection des accès et harmonie de l'immeuble),

- aucune dérogation n'est prévue pour ce type de dépenses dans l'article 10-1, qui fixe les seules dérogations à une répartition aux tantièmes telle que prévue par l'article 10 2ème alinéa...



ribouldingue
Pilier de forums



17233 message(s)
Statut: ribouldingue est connecté

Revenir en haut de la page 17 Posté - 05 juin 2018 :  18:25:29  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
On considère me semble t'il qu'est privatif le logement d'étiquette dans les deux cas (le vide qui recoit l'étiquette), et donc l'étiquette, tout comme est privatif tout dispositif d'ouverture (exemple vigik) supplémentaire demandé par le copropriétaire en plus de celui fourni au titre d'équipement par le syndicat.

Et j'ai compris que ce type de dépense n'est pas une dépense du syndicat, mais une dépense externe, et qu'on passerait normalement par un compte de report de charge, lequel n'existe pas en comptabilité des copropriétés.

Par ailleurs c'est vrai qu'au niveau du locataire, ces charges ne sont pas récupérables pour les baux loi Juillet 1989, puisque ce ne sont pas des dépenses prévues dans le décret.

rédaction Universimmo
Contributeur vétéran

1024 message(s)
Statut: rédaction Universimmo est déconnecté

Revenir en haut de la page 18 Posté - 05 juin 2018 :  22:22:42  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par ribouldingue

On considère me semble t'il qu'est privatif le logement d'étiquette dans les deux cas (le vide qui recoit l'étiquette), et donc l'étiquette, tout comme est privatif tout dispositif d'ouverture (exemple vigik) supplémentaire demandé par le copropriétaire en plus de celui fourni au titre d'équipement par le syndicat.

Et j'ai compris que ce type de dépense n'est pas une dépense du syndicat, mais une dépense externe, et qu'on passerait normalement par un compte de report de charge, lequel n'existe pas en comptabilité des copropriétés.



Pour considérer qu'une partie(l'étiquette) d'un élément collectif (la platine) est privatif, il faut que ce soit spécifié dans le règlement de copropriété ! Et par ailleurs, si la dépense est engagée par le syndic, c'est une dépense du syndicat, car le syndic n'est pas habilité à engager des dépenses pour les copropriétaires, sauf s'il fournit un produit sur bon de commande et facturé hors comptabilité de la copropriété, même en débours...

Viviane
Pilier de forums

4487 message(s)
Statut: Viviane est déconnecté

Revenir en haut de la page 19 Posté - 06 juin 2018 :  01:21:26  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Je propose à chacun d' imaginer l' aspect de votre hall d' entré si chacun est autorisé à poser son nom comme il le désire sur sa BAL.


Bof, moi j'imagine parfaitement, c'est comme ça chez nous, ça n'empêche personne de dormir, et faire la police des étiquettes de BAL n'a jamais motivé personne, CS compris... Je suppose que du coup "ça fait HLM" effectivement... je vois pas le souci..

Et comme le RC est muet, je vois pas de toute façon comment on pourrait imposer d'aller acheter 50€ au syndic un truc qui en vaut 7 si on fait faire une plaque, et 10 ct si on découpe un bristol pour l'insérer derrière le plexi...

On fait pas non plus la police des sonnettes et des étiquettes sur les portes d'entrée, ni des paillassons, d'ailleurs... et en tant que membre du CS, si on me demandait de le faire, je crois que je leur dirais qu'ils ont qu'à payer quelqu'un pour ça...
Signature de Viviane 
Décret de 1967 Loi de 1965 guide juridique UI

Édité par - Viviane le 06 juin 2018 01:38:40

ribouldingue
Pilier de forums



17233 message(s)
Statut: ribouldingue est connecté

Revenir en haut de la page 20 Posté - 06 juin 2018 :  09:37:35  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Rédaction universimmo a écrit: Pour considérer qu'une partie(l'étiquette) d'un élément collectif (la platine) est privatif, il faut que ce soit spécifié dans le règlement de copropriété !

Et par ailleurs, si la dépense est engagée par le syndic, c'est une dépense du syndicat, car le syndic n'est pas habilité à engager des dépenses pour les copropriétaires, sauf s'il fournit un produit sur bon de commande et facturé hors comptabilité de la copropriété, même en débours...
Vous avez raison sur les deux points.

Sur le second, certains syndics demandent explicitement que le copropriétaire signe un bon de commande ou un document faisant mandat au sydnicat de commander et payer a sa place;

citation:
Viviane a écrit: Je suppose que du coup "ça fait HLM" effectivement... je vois pas le souci..
C'est votre droit comme d'autres ont le souci inverse.

C'est évident que si dans l'immeuble vous avez un président de la république et deux avocat d'affaire a 10 000 euros l'heure de consultation, la phrase 'ca fait HLM mais je ne vois pas le souci' aura un peu plus de mal à etre partagée.

Question locataire, puisque je suis bailleur, je peux dire que l'aspect des boites à lettre et l'existence d'un interphone bien tenu sont deja deux éléments qui permettent de hausser le loyer de 20 euros mensuel ou de le baisser d'un peu plus.


par ailleurs dans les ensemble de boite aux lettres normalisé et obligatoire selon norme de distribution du courrier, ce n'est pas une étiquette nominative qu'il faut mais TROIS:
1 sur la boite
2 dans la boite
3 sur le tableau obligatoire des occupants de l'immeuble;

Si votre boite recoit du courrier pour Jean Dupont, André Stroumpf et la Sci Dubois, c'st 5 étiquettes du coup (1+1+3 dans le tableau)

Édité par - ribouldingue le 06 juin 2018 09:44:10
Page: de 2 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 Page suivante  
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2018 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com