ATTENTION : Le
Forum d’Universimmo a migré sur une nouvelle plate-forme, sécurisée, et à la pointe de ce qui se fait en matière de forums de discussion. Pour découvrir le nouveau Forum : cliquez ici - découvrez aussi le "Portail" de cette nouvelle plate-forme
Petite contrainte dont nous vous demandons de ne pas nous tenir rigueur, liée à notre souhait de nettoyer un fichier de membres alourdi par le temps :

la nécessité, si vous étiez déjà enregistré(e) dans l’ancien forum, de vous ré-enregistrer sur le nouveau , si possible en conservant le même identifiant (pseudo).

Ce forum est désormais fermé, mais il restera consultable sans limite de durée à l’url : http://www.universimmo.com/forum
Les adresses et les liens que vous avez pu créer vers ses sujets restent bien entendu totalement opérationnels.
Par contre tous les nouveaux sujets doivent être créés sur la nouvelle plate-forme.
Pour toutes remarques, questions ou suggestions concernant cette migration, nous vous proposons un sujet dans la section « A propos de ce forum »
Bon surf ! L’équipe Universimmo

Guide Entreprises Universimmo.com Page d'Accueil UniversImmo.com... Page d'accueil Copropriétaires... Page d'accueil Bailleurs... Page d'accueil Locataires... Espace dédié aux Professionnels de l'Immobilier...
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés

Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Le Droit Pour Moi
Comment récupérer les loyers impayés de votre locataire ?
Il est recommandé pour apprécier le site d'avoir une résolution d'écran de 1024x768 (pixels/inch) ou Plus..
Accueil | Profil | S'enregistrer | Sujets actifs | Sondages actifs | Membres | Recherche | FAQ
Règles du forum | Le livre d’Or
Identifiant :
Mot de passe :
Enregistrer le mot de passe
Vous avez oublié votre mot de passe ?

 Tous les Forums
 Le marché immobilier
 Tendances du marché immobilier
 Caisses d'épargne en crise, 4.000 licenciements.
 Forum fermé
 Imprimer le sujet
Auteur
Sujet Précédent Sujet Sujet Suivant  

LeNabot
Pilier de forums

13018 réponses

Posté - 29 janv. 2008 :  22:31:58  Voir le profil
Mediapart


En pleine crise financière, les Caisses d’épargne préparent la suppression de 4000 emplois
28/01/2008Par
Auteur:
Laurent Mauduit

Figurant parmi les entreprises les plus connues des Français, notamment à cause des 46 millions de Livret A qui sont en circulation au travers de son réseau (et de celui de La Poste), la Caisse nationale des caisses d’épargne (CNCE), l’organe central du réseau des Caisses d’épargne, est en passe d’entrer dans une double crise. D’abord une crise financière car l’établissement ne remplit plus les obligations réglementaires auxquels sont soumis les établissements de crédit. Ensuite, une crise sociale parce que le groupe s’apprête à mettre en œuvre un nouveau plan de réduction d’effectifs qui, selon les informations recueillies par MediaPart, pourrait porter sur 4.000 emplois.

C’est un fait rare dans l’histoire récente des grandes banques françaises : la Commission bancaire, un organisme qui est présidé par le gouverneur de la Banque de France et qui fait office de gendarme du secteur bancaire, a adressé à la CNCE un courrier lui faisant injonction de reconstituer d’ici fin mars ses fonds propres, qui sont devenus insuffisants au point de ne plus respecter les obligations réglementaires encadrant les activités des établissements de crédit. Une copie de cette injonction a été remise à chacun des membres du comité d’audit, qui s’est réuni mardi 22 janvier. Déjà, en décembre 2007, la Commission bancaire avait adressé une première mise en garde, mais moins pressante.

L’Ecureuil minimise l’affaire, assurant qu’elle découle d’une évolution de la réglementation dite « prudentielle ». Notre enquête atteste pourtant que la situation est autrement plus grave : c’est un naufrage qui menace actuellement les Caisses d’épargne, et l’injonction de la Commission n’est qu’un symptôme parmi de très nombreux autres.


....

Ramer dans le sens du courant a toujours fait rire les crocodiles (proverbe africain).

Edité par - LeNabot le 29 janv. 2008 22:32:40
Signaler un abus

thoveyrat
Pilier de forums

8410 réponses

Posté - 29 janv. 2008 :  23:21:22  Voir le profil  Voir la page de thoveyrat
Et le pire n'est peut-être pas fini : les CE ont été très gourmandes ces derniers temps, et le Crédit foncier pourrait leur coûter très, très cher avec l'affaire des crédits à "faux taux fixe"!
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Ankou
Pilier de forums

3265 réponses

Posté - 30 janv. 2008 :  08:32:37  Voir le profil
L'entrée récente dans le secteur dit concurrentiel leur a fait perdre leur âme, ou à minima la convivialité qui en faisait le chouchou des Français.

La nouvelle approche client est déplorable, dans les agences que je connais.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

thoveyrat
Pilier de forums

8410 réponses

Posté - 30 janv. 2008 :  11:23:00  Voir le profil  Voir la page de thoveyrat
Déjà, j'y ai fait deux vacations comme étudiante au début des années 90, et la deuxième année, j'ai continué à aider les gens pas très lettrés qui demandaient de l'aide dans leurs démarches, et on m'a dit que ce nous n'étions pas les services sociaux, alors que 1) c'est la raison d'être des Caisses d'Épargne, 2) j'en avais vraiment le temps parce que ces personnes s'arrangeaient pour venir à des heures de faible affluence, et que, bien sûr, étant simple guichetière, je n'avais rien d'autre à faire.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

quelboulot
Modérateur

6445 réponses

Posté - 30 janv. 2008 :  16:48:12  Voir le profil

Les caisses d'épargne, parlons-en...

Ayant été dans l'obligation de m'occuper des comptes de ma maman dans cette vénérable institution qui, comme le CFF de France, n'a de vénérable que son passé mais certainement pas son présent...

Je me suis aperçu début 2006 que lui était prélevé mensuellement depuis plusieurs mois "l'abonnement direct ecureuil", soit 1,70 euro mensuel = 20,40 euros annuels pour quelle puisse bénéficier de la possibilité de consulter ses comptes sur le net.

Autrant vous préciser tout de suite qu'à 86 ans à l'époque maman ne surfait pas sur le net et n'avait aucun abonnement le lui permettant

Il m'a fallu deux "engueulades" plus que musclées avec SON conseiller financier pour que lui soit rembourser l'intégralité de ces prélèvements et j'aurais même dû demander le remboursement des intérêts.

Explication : Votre maman a reçu en son temps un courrier lui demandant de refuser cette prestation,si elle ne la souhaitait pas!

J'ai demandé à voir la LRAR concernée et, en l'absence d'un tel document j'ai obtenu le remboursement.

Autre exemple des pratiques aussi "pourraves" des caisses d'épargne et que vous pouvez éventuellement retrouver sur le net.

Ma maman a ouvert en 2001 une assurance vie et ses demandes de versements mensuels, signées par elle, ne devaient être affectés qu'à des placements "euros".

Or, découvert dernièrement, son placement initial a été placé sur un "bidule" de haute volée : "Doubl'o monde2" et ses autres placements mensuels sur un support euros.

Si vous n'en avez jamais entendu parler, vous découvrirez bientôt !

Résultat des courses, en fin d'année, le 31 décembre, elle se retrouvait parfois avec un avoir total qui était inférieur à l'avoir initial au 1er janvier et ce, en tenant compte de ses versements mensuels.

Son placement était donc régulièrement "déficitaire". Plus je verse, moins je possède tel pourrait être la campagne de pub associée au "doubl'o machin".

En l'absence de document signé de sa main, stipulant explicitement qu'elle aurait choisit ce tonneau des danaïdes, j'ai au bout de 8 mois, obtenu que la CE considère :

1 - qu'elle était en tort en l'absence de tout document signé;
2 - que, par simulation, la CE consentait à ma demande, à considérer que le versement initial avait été placé au taux du livret A et non sur cette catastrophe pour les épargnants mais certainement pas pour les CE.

Résultat elle se retrouve avec un placement de "mère de famille" et non avec un placement qui a perdu de l'argent tout au long de sa durée.

J'aurais pu aller au-delà et porter plainte, ect... mais je n'en ai pas eu le courage.

Conclusion, les CE sont parfois plus pirates que d'autres banques et la folie des "grandeurs" à la Gérard Oury a atteint ces dernières années bon nombre de vieilles structures.

Combien de personnes âgées se voient débiter leur "abonnement direct ecureuil"
Citation :
http://www.orange.fr/bin/frame.cgi?u=http%3A//finances.orange.fr/Argent-au-quotidien/Credit-banque/Articles/placements-adoptez-une-strategie-payante.html%3Faction%3Dtoutvoir%261

écrit par : jean - le 12 Décembre 2007 @ 17:46
abus de confiance
sur doubl'o monde 2 j'ai souscrit en 2002 39 parts FCP doubl'omonde 2 le conseiller CE m'a fait miroiter un objectif de doublement du capital à l'echéance (tel q'indiqué d'ailleurs sur un article internet du groupe C.E) je viens de recevoir un courrier au demeurant très desinvolte m'informant "que l'evolution globale du panier à l'echéance devrait être inférieur à mon capital initial....... de qui se moque t-on (meme si mon capital est garant à l'echéance)...en face de vous personne (sauf un nouveau conseiller qui est desolé..; il serait peut-etre judicieux de se grouper pour intenter une action???


Christophe

Location - Loi n°89-462 du 6 juillet 1989 - Décret n° 87-713 du 26 août 1987 - Décret n°87-712 du 26 août 1987 - Copropriété - Loi n°65-557 du 10 juillet 1965 - Décret n°67-223 du 17 mars 1967

Edité par - quelboulot le 30 janv. 2008 16:51:03
Signaler un abus Revenir en haut de la page

papanoel
Pilier de forums

1568 réponses

Posté - 31 janv. 2008 :  00:08:26  Voir le profil
Quelboulot ira quand même au paradis:
Papa cristophe a été un mauvais père en prodiguant de mauvais conseils d'achat a fiston, mais il s'est racheté en étant un bon fils avec sa maman

Les professionnels de l'immo qui prétendaient
qu'il n'y aurait pas de baisse nous ont menti.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

LeNabot
Pilier de forums

13018 réponses

Posté - 31 janv. 2008 :  00:27:16  Voir le profil
Citation :
Initialement posté par papanoel

Quelboulot ira quand même au paradis:
Papa cristophe a été un mauvais père en prodiguant de mauvais conseils d'achat a fiston, mais il s'est racheté en étant un bon fils avec sa maman


Ainsi va la vie, cher papanoël. Mamy quelboulot aurait acheté de l'immobilier, même trop cher, il n'y aurait rien eu à redire. Quelques fois papa christophe me rappelle les longues AG de copropriétaires où il y a un débat de trois heures pour une surconsommation excessives de trois ampoules de corridors et où ensuite le vote d'un ravalement coûteux est torché en 3 minutes 30 secondes, le temps de compter les mains levées.

Ramer dans le sens du courant a toujours fait rire les crocodiles (proverbe africain).

Edité par - LeNabot le 31 janv. 2008 00:28:41
Signaler un abus Revenir en haut de la page

thoveyrat
Pilier de forums

8410 réponses

Posté - 31 janv. 2008 :  00:29:32  Voir le profil  Voir la page de thoveyrat
Vous, Le Nabot, vous lisez les Bidochon...
Signaler un abus Revenir en haut de la page

quelboulot
Modérateur

6445 réponses

Posté - 31 janv. 2008 :  09:04:57  Voir le profil
Le père et le fils (lenabot et papanoel) sont toujours aussi Dupon T eyt Dupon D.

Citation :
Quelques fois papa christophe me rappelle les longues AG de copropriétaires où il y a un débat de trois heures pour une surconsommation excessives de trois ampoules de corridors
Si je vous suis bien lenabot vous, vous êtes prêt à vous faire facturer des prestations par votre banque, même si vous n'en avez aucune utilité. Et à vous faire rouler dans la farine sur vos placement.


Quant aux AG de la copro de votre "gourbit", je ne sais si vous y participer activement et si vous vous occupez quelque peu de votre copropriété au sein du CS par exemple, m'étonnerait ? Trop pris par les recherches sur le net !

Et puis, être face à autre chose qu'un contradicteur virtuel, "vous doit pas connaître" et surtout pas aimer ce genre de situation. Lenabot, c'est de l'écrit, pas de la parole.

Quant au fils, laissez venir, et comme vous ne connaissez strictement rien à l'achat effectué, qui n'a rien à voir avec la discussion qu'il vous plaît de "ressortir" lorsque vous n'avez rien d'autre à dire!!! Laissez donc tomber.

Christophe

Location - Loi n°89-462 du 6 juillet 1989 - Décret n° 87-713 du 26 août 1987 - Décret n°87-712 du 26 août 1987 - Copropriété - Loi n°65-557 du 10 juillet 1965 - Décret n°67-223 du 17 mars 1967
Signaler un abus Revenir en haut de la page

papanoel
Pilier de forums

1568 réponses

Posté - 31 janv. 2008 :  10:48:18  Voir le profil
C'était juste un peu de provoc gratuite mon bon quelboulot:
les haussiers ne sortent plus sur le forum en ce moment, faut dire aussi que la conjoncture ne leur est pas favorable. Les baissier sont comme Obélix et astérix qui veulent des romains touts neufs pour s'amuser. Mais nos romains a nous (les haussiers) sont en voie de disparition, et les derniers qui nous restent sont bien déprimés, alors on en est réduit a ce genre de provoc pour avoir un peu d'animation.
Quelle déchéance chez les baissiers!!

Les professionnels de l'immo qui prétendaient
qu'il n'y aurait pas de baisse nous ont menti.

Edité par - papanoel le 31 janv. 2008 10:50:16
Signaler un abus Revenir en haut de la page

quelboulot
Modérateur

6445 réponses

Posté - 31 janv. 2008 :  11:37:53  Voir le profil
Papanoel,

Avec une facilité certaine, tout comme certains, vous me placez chez les "haussiers" car je me suis toujours exprimé en contre feu de vos analyses baissières extrémistes... Oh ! il est vrai pas tant de vous que de Lenabot, qui nous serine avec la délectation certaine de l'araignée qui attend que la mouche se prenne dans sa toile, que le krach/krack/implosions/explosion dans le secteur immobilier se produise.

Il est d'ailleurs rassénéré depuis quelques temps et n'emploie plus vraiment ces termes.

Ne pas être convaincu d'une baisse catastrophique dans l'immobilier comme vous le prônez ne veut pas pour autant que je sois un haussier.

Mais comme il est bien plus facile de traiter en termes binaires, grand bien vous fasse.

Maintenant si vous aussi êtes de ceux qui vont se "farcir" le dernier Astérix... je vous en laisse le loisir. La pub aura fait son effet!

"Papa cristophe a été un mauvais père en prodiguant de mauvais conseils d'achat a fiston"

Mes "mauvais conseils" ne le sont pas encore et loin de là au jour ou j'écris ces lignes, vous en déplaise.

Christophe

Location - Loi n°89-462 du 6 juillet 1989 - Décret n° 87-713 du 26 août 1987 - Décret n°87-712 du 26 août 1987 - Copropriété - Loi n°65-557 du 10 juillet 1965 - Décret n°67-223 du 17 mars 1967
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Numero6
Modérateur

4444 réponses

Posté - 31 janv. 2008 :  11:55:25  Voir le profil  Voir la page de Numero6
Citation :
Initialement posté par Ankou

L'entrée récente dans le secteur dit concurrentiel leur a fait perdre leur âme, ou à minima la convivialité qui en faisait le chouchou des Français.

La nouvelle approche client est déplorable, dans les agences que je connais.


Il y a longtemps que l'écureuil n'est plus économe.Ma mère était à la CE , elle était noyée sous la paperasse, à chaque transaction des feuilles et des feuilles, depuis le pauvre écureuil n'a plus beaucoup d'arbres à sa disposition, il ne lui reste plus que ses noisettes pour jouer.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

quelboulot
Modérateur

6445 réponses

Posté - 31 janv. 2008 :  12:16:33  Voir le profil
L'info de Lenabot éatit bien plus précise, concernant les fonds propres, sur cet article de Echos
Citation :
http://www.lesechos.fr/info/finance/4676336.htm

L'Ecureuil doit trouver 3 milliards de fonds propres d'ici au 31 mars
[ 23/01/08 ] La Caisse nationale des Caisses d'Epargne procédera à une augmentation de capital à laquelle souscriront les Caisses d'Epargne régionales. L'opération se fera pour 1,5 milliard en actions préférentielles et pour 1,5 milliard en titres hybrides.
Entre 3 et 3,5 milliards d'euros. C'est ce qui manque à la Caisse nationale des Caisses d'Epargne (CNCE) pour atteindre ses objectifs de fonds propres vis-à-vis de la Commission bancaire. Selon nos informations, le gendarme du secteur bancaire a adressé en décembre un rappel à l'ordre à l'organe central du Groupe Caisse d'Epargne pour lui demander de redresser la barre d'ici au 31 mars.

A l'origine de ce besoin de fonds propres, l'entrée en vigueur des nouvelles normes prudentielles de Bâle II, qui modifient la prise en compte des participations financières non consolidées détenues par les établissements de crédit, autrement dit des banques dans d'autres banques (lire ci-contre). Pour la CNCE, l'effet de cette nouvelle réglementation est loin d'être négligeable. La Caisse détient en effet plusieurs participations dans des établissements financiers : les 20 % de certificats coopératifs d'investissement détenus à travers Natixis dans les Caisses d'Epargne et les Banques Populaires régionales, les 15 % de l'italien Banca Carige...

Face à cette situation, la Commission bancaire exige que la Caisse nationale augmente ses fonds propres d'ici à fin mars, de manière à atteindre un ratio Tier-1 fixé à 8,5 %. Un objectif respecté par la CNCE sous Bâle I. Mais l'organe central, sous Bâle II, se situe désormais plutôt autour de 8 %.

Adaptation du dispositif
Pour se mettre en conformité avec les exigences du gendarme bancaire, le groupe a étudié plusieurs scénarios avant d'arrêter celui d'une augmentation de capital de la CNCE à laquelle participeront les Caisses d'Epargne régionales. L'opération devrait s'effectuer pour 1,5 milliard d'euros sous forme d'actions préférentielles, et pour 1,5 milliard supplémentaire en titres hybrides. Les deux volets devraient être menés concomitamment, vraisemblablement en février. L'autre solution, qui aurait consisté à transférer des risques vers les Caisses d'Epargne plutôt que des fonds propres vers la Caisse nationale, a finalement été abandonnée. « Transférer vers les Caisses d'Epargne des risques pris par d'autres structures du groupe était très compliqué », indique une source proche de l'Ecureuil. Ni ouverture du capital ni appel public à l'épargne non plus pour l'instant. « Comme parallèlement les besoins en fonds propres des Caisses d'Epargne vont baisser du fait de l'application de Bâle II, au total, cela se compense », explique-t-on dans l'entourage du groupe.

Les nouvelles règles prudentielles s'appliquent aussi, évidemment, à Crédit Agricole SA et à la Banque fédérale des Banques Populaires (BFBP). L'organe central de la Banque verte, qui intégrait dans ses fonds propres l'ensemble des certificats coopératifs d'investissement qu'il détient dans les Caisses régionales de Crédit Agricole, a adapté son dispositif. Au 30 juin, l'impact était estimé par Casa à 5,5 milliards d'euros (ou 1,6 point de ratio Tier-1) au titre des participations dans les caisses régionales, et 1,6 milliard supplémentaire (ou 0,5 point de ratio Tier-1) au titre des autres participations minoritaires. De son côté, la BFBP a visiblement anticipé la réforme et déduit déjà ses participations non consolidées dans des établissements de crédit, pour moitié, de ses fonds propres « durs ». Le montant de ces participations serait très inférieur à celui de la CNCE.

ANNE DRIF ET ALEXANDRE COUNIS

La nouvelle règle prudentielle
Techniquement, les précédentes règles de Bâle I permettaient à une banque de déduire ses participations non consolidées dans une autre banque uniquement sur ses quasi-fonds propres (« Tier-2 ») sans impacter les fonds propres durs (« Tier 1 »).
Les nouvelles règles de Bâle II obligent à en déduire la moitié sur le Tier-1 (le reste sur le Tier-2). Ce qui vient diminuer le ratio de fonds propres durs que les établissements se doivent d'atteindre vis-à-vis de la Commission bancaire.

Lire « Crible » page 42.

Christophe

Location - Loi n°89-462 du 6 juillet 1989 - Décret n° 87-713 du 26 août 1987 - Décret n°87-712 du 26 août 1987 - Copropriété - Loi n°65-557 du 10 juillet 1965 - Décret n°67-223 du 17 mars 1967
Signaler un abus Revenir en haut de la page

quelboulot
Modérateur

6445 réponses

Posté - 31 janv. 2008 :  14:04:51  Voir le profil
Quant à Mediapart, laissez moi rire sur cette "officine" avec comme directeur de publication un certain ex directeur du Monde, qui n'en a pas assez de se faire de piges dans de nombreux medias télévisés et autres.
Citation :
Conditions générales d’utilisation du site et des services MediaPart
Conditions générales d’utilisation du site et des services MediaPart

Mentions légales

Le propriétaire, éditeur et prestataire des services proposés sur ce site web est la Société MediaPart, Société par actions simplifiée au capital de 37.000 euros, immatriculée sous le numéro 500 631 932 RCS PARIS, dont le siège social est situé au ***Modération Ui : suppression adresse erronée à la demande des intéressés***.

Contact : contact@mediapart.fr
Correspondance : vous pouvez adresser vos courriers à MediaPart, ***Modération Ui : suppression adresse erronée à la demande des intéressés***.

Service adhésion : pour toute information, question ou conseil, le service abonné de MediaPart peut être contacté par e-mail à l’adresse : serviceadhesion@mediapart.fr


Hébergeur
Le site web de MédiaPart est hébergé par la société CURSYS, SARL au capital de 10 000 euros, immatriculée sous le numéro B452237290 RCS Paris, dont le siège social est situé au 16 rue Moreau, 75 012 Paris

Directeur de publication
Le directeur de la publication est : Edwy Plenel


Conception du site
Le site MediaPart a été conçu et développé fonctionnellement et graphiquement par la société La Netscouade. Il a été réalisé à partir du CMS Drupal, publié sous licence libre et distribué gratuitement.




Conditions d’utilisation du Site Web et de nos services


Citation :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Edwy_Plenel...Depuis son départ du Monde, il tient aussi une chronique hebdomadaire sur France Culture (Ligne de fuite) ainsi qu’une chronique bimensuelle, puis mensuelle dans le quotidien belge Le Soir (La France vue d'en dehors, puis En dehors). Dans ses commentaires de l'élection présidentielle française de 2007, il a été un critique impitoyable de Nicolas Sarkozy. Il fut d'ailleurs le premier à employer dans les médias, à propos du président nouvellement élu, l'expression d'« hyperprésidence ». Depuis le 10 septembre 2007, il a rejoint l'équipe des polémistes d'On refait le monde sur RTL.


Christophe

Location - Loi n°89-462 du 6 juillet 1989 - Décret n° 87-713 du 26 août 1987 - Décret n°87-712 du 26 août 1987 - Copropriété - Loi n°65-557 du 10 juillet 1965 - Décret n°67-223 du 17 mars 1967
Signaler un abus Revenir en haut de la page

fanette44
Pilier de forums

3921 réponses

Posté - 04 févr. 2008 :  21:52:28  Voir le profil

Mediapart, nom du prospectus ramassé le 29 janvier par LeNabot


Signaler un abus Revenir en haut de la page
 
Sujet Précédent Sujet Sujet Suivant  
 Forum fermé
 Imprimer le sujet
Aller à :
Universimmo.com © 2000-2006 AEDev Revenir en haut de la page
   



Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2017 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com