ATTENTION : Le
Forum d’Universimmo a migré sur une nouvelle plate-forme, sécurisée, et à la pointe de ce qui se fait en matière de forums de discussion. Pour découvrir le nouveau Forum : cliquez ici - découvrez aussi le "Portail" de cette nouvelle plate-forme
Petite contrainte dont nous vous demandons de ne pas nous tenir rigueur, liée à notre souhait de nettoyer un fichier de membres alourdi par le temps :

la nécessité, si vous étiez déjà enregistré(e) dans l’ancien forum, de vous ré-enregistrer sur le nouveau , si possible en conservant le même identifiant (pseudo).

Ce forum est désormais fermé, mais il restera consultable sans limite de durée à l’url : http://www.universimmo.com/forum
Les adresses et les liens que vous avez pu créer vers ses sujets restent bien entendu totalement opérationnels.
Par contre tous les nouveaux sujets doivent être créés sur la nouvelle plate-forme.
Pour toutes remarques, questions ou suggestions concernant cette migration, nous vous proposons un sujet dans la section « A propos de ce forum »
Bon surf ! L’équipe Universimmo

Guide Entreprises Universimmo.com Page d'Accueil UniversImmo.com... Page d'accueil Copropriétaires... Page d'accueil Bailleurs... Page d'accueil Locataires... Espace dédié aux Professionnels de l'Immobilier...
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Il est recommandé pour apprécier le site d'avoir une résolution d'écran de 1024x768 (pixels/inch) ou Plus..
Accueil | Profil | S'enregistrer | Sujets actifs | Sondages actifs | Membres | Recherche | FAQ
Règles du forum | Le livre d’Or
Identifiant :
Mot de passe :
Enregistrer le mot de passe
Vous avez oublié votre mot de passe ?

 Tous les Forums
 Le marché immobilier
 Tendances du marché immobilier
 FRANCE Le début du krach fait la une d'un journal.
 Forum fermé
 Imprimer le sujet
Page suivante
Auteur
Sujet Précédent Sujet Sujet Suivant
Page : de 2

LeNabot
Pilier de forums

13018 réponses

Posté - 08 sept. 2007 :  11:26:37  Voir le profil
http://www.liberation.fr/actualite/societe/277058.FR.php

Article après l'image.

-----------------------------------------------



-----------------------------------------------

La pierre trop lourde pour les français
Les signes d’un arrêt de la hausse de l’immobilier se multiplient. Une accalmie attendue par des acheteurs à bout de souffle, alors que les taux remontent.
Par TONINO SERAFINI
QUOTIDIEN : samedi 8 septembre 2007

Triste anniversaire pour les ménages écartés de l’accession à la propriété par des tarifs de la pierre devenus inaccessibles, spécialement dans les grandes agglomérations où les prix sont au zénith. Cet automne, le marché de l’immobilier va fêter une décennie d’augmentation vertigineuse et ininterrompue des prix. «Entre 1997 et 2007, les prix des maisons et des appartements ont progressé de 142%», constate platement Nicolas Thouvenin responsable des études économiques à l’Observatoire des marchés de la Fnaim (Fédération nationale de l’immobilier). En Ile-de-France, région la plus chère de l’Hexagone, la hausse atteint 156% selon la Chambre des notaires. Des chiffres qui détonent dans un environnement économique marqué par une hausse modérée des prix à la consommation et une évolution modeste du pouvoir d’achat des ménages.

Un été de turbulences
Mais depuis quelques semaines, les nuages s’amoncellent. La crise des «subprime» aux Etats-Unis liée aux crédits immobiliers a constitué une première secousse. Puis la publication d’une succession d’indices témoigne d’un marché immobilier franchement plus hésitant: prix orientés à la baisse en juillet (-1,5% selon la Fnaim), affaissement des ventes dans le neuf au deuxième trimestre, gonflement des stocks chez les promoteurs, hausse des taux d’intérêt… «On s’achemine vers une longue période de stagnation de l’immobilier qui se traduira à terme par une baisse des prix en euros constants. L’ajustement se fera au long cours. Mais c’est indispensable car l’immobilier est surévalué en France», analyse Jean-Pierre Petit, directeur de la recherche économique et stratégique chez Exane-BNP-Paribas. Il exclut a priori un krach, «sauf gros choc au niveau des taux d’intérêts».

Mais d’autres économistes tablent sur une issue plus brutale. Marc Touati juge «inévitable une baisse des prix de 10 à 15%» dans les deux ans. «Mais une fois qu’elle sera enclenchée, on ne sait pas où elle s’arrêtera. En tout état de cause, l’immobilier doit recoller à la réalité économique. En valeur, le PIB n’a progressé que de 30% en dix ans. L’immobilier quatre fois plus», s’exclame-t-il.
Le krach immobilier du début des années 1990 s’était traduit par une chute de 40% des prix de la pierre en cinq ans (voir le graphique ci-contre). Quels que soient les scénarios envisagés, chacun considère que le marché est entré dans une période charnière qui augure un autre cycle.

L’impact psychologique de la crise américaine
Le marché de l’immobilier français n’est pas directement concerné par la question des subprime qui touche les Etats-Unis de plein fouet (lire aussi pazge 19). Dans l’Hexagone, les banques ne financent pas des acquéreurs aux ressources incertaines. Mais l’immobilier français n’est pas à l’abri de dommages collatéraux. « La crise américaine risque d’avoir un impact psychologique sur les acheteurs français», juge Jean-Pierre Petit. Il pointe les craintes que peut inspirer la vague «d’au moins un million de ménages américains qui vont se faire saisir leur maison». Par ailleurs, la baisse des prix de l’immobilier outre-Atlantique peut inciter les acquéreurs français à la prudence. « Les gens peuvent se dire: si ça baisse aux Etats-Unis, pourquoi ça ne baisserait pas aussi en France, d’autant que les prix sont très élevés?» Pour Geoffroy Bragadir, fondateur du site de courtage en ligne Empruntis.com, ce réflexe de prudence peut notamment toucher les «investisseurs qui achètent des logements pour les louer. Une clientèle qui représente tout de même 6 à 7% des ventes dans le neuf».
La crise des subprime fait aussi planer le risque d’une restriction de l’offre de crédit par les banques qui vont redoubler de prudence. «Elles vont introduire une prime de risque supplémentaire et donc se montrer plus sélectives dans l’octroi des prêts. Ce qui revient à un rationnement du crédit», pointe Marc Touati. Moins de crédits, c’est moins d’achats, et donc un marché immobilier atone. Mais chez les courtiers, on semble nuancer ce propos. «Les banques ont effectivement durci leurs conditions. Mais cela date de 2006. Avant on finançait jusqu’à 100%, voire 110% du montant d’une acquisition», confesse l’un d’eux. «Aujourd’hui, pour qu’un dossier passe, l’acheteur doit avoir un apport de 10%.» Une chose est certaine. «Cet été, les banques ont relevé leurs taux», souligne Christophe Crémer, PDG de Meilleurstaux.com. Pour un prêt sur vingt ans, les taux sont à 4,70% hors assurance contre 3,25% en 2005.

Des acheteurs au bord de l’épuisement
Ce qui lamine la solvabilité des acquéreurs déjà sérieusement mise à mal par la flambée des prix. «Il faut parfois une vie de salariat pour acheter un logement», reconnaît en courtier en immobilier. La hausse des prix a entraîné un allongement généralisé de la durée des prêts. On emprunte sur vingt, vingt-cinq ou trente ans, voire plus. Mais ça ne suffit pas toujours pour boucler un budget d’acquisition. Les acheteurs sont au taquet.
Des stocks de logements neufs au plus haut
Du coup, les ventes ont tendance à fléchir. Au premier trimestre 2007, le nombre de transactions a reculé de 3,3% en Ile-de-France, selon la Chambre des notaires. Et les résultats du deuxième trimestre, qui seront publiés début octobre, ne devraient pas être meilleurs. Par ailleurs, des statistiques publiées fin août par le ministère de l’Ecologie — qui chapeaute la direction de l’Equipement — font état d’une forte hausse des stocks de logements neufs en France. Au 30 juin 2007, ils atteignaient 88 600 unités contre 35 000 en 2004, lorsque le marché était euphorique. Il faut remonter à 1993 pour trouver des stocks aussi importants. Dans l’ancien, des courtiers en prêts immobiliers font état d’une baisse des transactions à Aix-en-Provence ou Marseille depuis plusieurs mois. Mais de nombreuses autres villes seraient touchées, comme en Seine-Saint-Denis, voire à Paris — où le mètre carré vaut désormais, en moyenne, 5867 euros.
Aujourd’hui, les accédants à la propriété peuvent légitimement craindre de surpayer leur logement et de boire un bouillon financier au cas où ils seraient contraints de revendre dans quelques années. L’apparition de nouveaux prêts (lire page suivante) pour tenter de solvabiliser coûte que coûte les acheteurs témoigne d’un marché à bout de souffle qui cherche des subterfuges pour retarder un retournement qui semble de plus en plus proche.

Ramer dans le sens du courant a toujours fait rire les crocodiles (proverbe africain).

Edité par - LeNabot le 08 sept. 2007 11:44:35
Signaler un abus

quelboulot
Modérateur

6445 réponses

Posté - 08 sept. 2007 :  11:45:57  Voir le profil
Citation :
FRANCE Le début du krach fait la une d'un journal.
Ben çà alors !

Et quel journal...

Un truc qui pourrait s'appeler la "danseuse" de Rothschild.

"Libération de Sartre à Rothschild "
Citation :
http://www.ufal29.infini.fr/article.php?id_article=428

« Libération de Sartre à Rothschild »
de Pierre Rimbert
dimanche 15 janvier 2006.

« Libération de Sartre à Rothschild »

de Pierre Rimbert

Editions Raisons D’Agir

134 Pages

Novembre 2005

6 €

DE L’EPOPEE A LA CHUTE

En 1973, Jean-Paul Sartre voulait : « donner la parole au peuple »...Projet très ambitieux entrepris par quelques dizaines de journalistes en herbe, militants révolutionnaires voulant changer le monde...

L’aventure commence, elle passionne les initiateurs et leurs soutiens, mais aussi de nombreux militants et militantes qui, sans partager l’orientation défendue par le journal considèrent qu’il s’agit là d’un pari pour l’avenir...Enfin un journal qui pourra exprimer, expliquer, voire populariser la lutte des travailleurs contre cette société capitaliste.

Le livre de Pierre Rimbert nous raconte l’histoire fabuleuse de ce quotidien, différent, anti capitaliste qui peu à peu va s’adapter à la société au lieu de participer à sa transformation avant de devenir un des quotidiens de la bourgeoisie...
L’évolution était-elle inévitable ?

Pierre Viansson Ponté du Monde avait fin 73 au moment d’un éventuel dépôt de bilan juge :

« Leur appel angoissé est émouvant. Mais leurs questions sont mal posées. (...) La presse n’est certes pas que cela, mais elle est aussi inévitablement une industrie et un commerce »...

Libération et son directeur Serge July n’en était pas encore là ...

La normalisation du quotidien s’opère au tout début des années 80 avec une adaptation du contenu au lectorat et aussi à la concurrence : il faut vendre !

« La nouvelle formule de mai 1981 s’aligne sur les pratiques rédactionnelles classiques. On se dispute désormais la signature de l’éditorial qui marque le pouvoir dans la hiérarchie interne »...Il n’est plus là, le temps du salaire unique que chacun touchait qu’il soit ouvrier ou rédacteur. Les journalistes qui sont engagés sortent directement de Scienses-Po ou des écoles de journalistes.

Peu à peu Libération rompt avec le projet initial pour devenir un quotidien de référence pour la petite bourgeoisie et même pour une aile dite moderniste de la bourgeoisie...Serge July n’appartient pas encore aux clubs où se côtoient la deuxième gauche et la deuxième droite mais lui et ses amis s’y préparent.

« Libération adopte dès l’automne 1981 une ligne rédactionnelle qui mêle conformisme politique, orthodoxie économique et excentricité culturelle : un « créneau » encore en friche sur le marché de la presse parisienne »...

Il serait trop facile et faux d’affirmer que la responsabilité de cette dérive vient uniquement de son directeur : lui et ses amis se sont révélés très vite comme des libéraux libertaires... Leurs critiques d’hier du mouvement ouvrier et de son organisation rejoignent celles d’aujourd’hui... Pour eux, l’ennemi c’est le « conservatisme » et c’est ainsi qu’ils ont adopté comme d’autres une orientation libéral-libertaire....

Mais attention ,beaucoup de commentateurs fustigent ou moquent les soixante huitards devenus des cadres ou des suppôts de la bourgeoisie... Ils feignent d’oublier que de nombreux militantes et militants continuent, elles et eux à défendre une orientation radicalement anti libérale.

« La fusion de la presse dans l’argent conditionne ses contenus plus efficacement que toutes les censures directes ... »... Certes et le rachat de Libération par le banquier d’affaires Edouard de Rothschild démontre à tous ceux et toutes celles qui ont des illusions quant au redressement de Libé que la « ré appropriation démocratique de l’information » est à refaire... et elle ne passe pas par Libé !

Jean-François CHALOT

Maintenant, si 10/15 % de baisse vous suffisent à être heureux, nabotron, tant mieux...

Voir enfin "fleurir" un sourire sur votre visage va en surprendre plus d'un dans votre entourage !!!

Christophe

Location - Loi n°89-462 du 6 juillet 1989 - Décret n° 87-713 du 26 août 1987 - Décret n°87-712 du 26 août 1987 - Copropriété - Loi n°65-557 du 10 juillet 1965 - Décret n°67-223 du 17 mars 1967
Signaler un abus Revenir en haut de la page

LeNabot
Pilier de forums

13018 réponses

Posté - 08 sept. 2007 :  11:52:56  Voir le profil
Assez marrant. Le lanceur de portables qui se met à étudier l'historique et les origines d'un journal.

Ramer dans le sens du courant a toujours fait rire les crocodiles (proverbe africain).
Signaler un abus Revenir en haut de la page

jcm
Pilier de forums

5131 réponses

Posté - 08 sept. 2007 :  12:27:29  Voir le profil
Libé n'avait pas prédit la victoire de Royal ?

jcm
Signaler un abus Revenir en haut de la page

LeNabot
Pilier de forums

13018 réponses

Posté - 08 sept. 2007 :  12:31:04  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par jcm

Libé n'avait pas prédit la victoire de Royal ?


Bon. On sait bien que vous êtes un inconditionnel du leader minimo, vous savez celui qui peut se mettre debout sous un 4x4, mais il me semble que l'article donne pas mal d'éléments chiffrés non ?

Si vous avez des éléments contraires, on serait tous heureux de les lire.

Ramer dans le sens du courant a toujours fait rire les crocodiles (proverbe africain).
Signaler un abus Revenir en haut de la page

ribouldingue
Pilier de forums

11304 réponses

Posté - 08 sept. 2007 :  12:57:35  Voir le profil
LeNabot, ca fait un an que le crac a commencé.

Vous devriez lire les fils (très nombreux) de votre frère, homonyme, ancêtre, ??? sur le sujet.

Du coup, votre tire 'Le début du krach fait la une d'un journal' qui nie la vérité me fait un peu mal.

PS: Ceci dit, j'en profite pour vous exprimer mon merci de votre intervention sur un autre fil, la votre comme celle de Nefer et de Ali-gator fait du bien...

Festina lente

Edité par - ribouldingue le 08 sept. 2007 12:58:33
Signaler un abus Revenir en haut de la page

JPM
Pilier de forums

13591 réponses

Posté - 08 sept. 2007 :  13:18:37  Voir le profil  Voir la page de JPM


Suivez la courbe globale des charges de copropriété impayées !

C'est là que vous trouverez vraiment le "krach"


Tout le reste n'est que mirage
Signaler un abus Revenir en haut de la page

René Aubry
Pilier de forums

498 réponses

Posté - 08 sept. 2007 :  13:27:32  Voir le profil
Ce qu'il y a de plus ... quel mot emploierais-je ... pitoyable ? risible ? ... c'est d'imaginer l'initiateur de ce sujet tapant consciencieusement l'intégralité de l'article.

D'autre part, je suis surpris de voir que ni Dantes (je pense qu'il s'agit de lui) ni un quelconque modérateur ne soit intervenu pour rappeler qu'un texte ne peut être intégralement repris sans l'accord de son auteur et que seules sont autorisées les courtes citations.

Malicieusement et sans cordialité.

Le blog : La vie rêvée des assidus des forums
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Patton
Contributeur vétéran

151 réponses

Posté - 08 sept. 2007 :  13:31:00  Voir le profil
Ah très bon, cette une, en ce moment on parle plus de l'immo en France qu'aux States . Le pékin moyen (surtout celui de Libé ça vole pas haut), va commencer à réfléchir.

Prochaine étape, La une du Parisien



WWII : "Une pinte de sueur économise un gallon de sang."
Bulle-immo : "5 mn de calculette économise 25 ans de dettes"
Signaler un abus Revenir en haut de la page

LeNabot
Pilier de forums

13018 réponses

Posté - 08 sept. 2007 :  13:32:58  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par René Aubry

c'est d'imaginer l'initiateur de ce sujet tapant consciencieusement l'intégralité de l'article.

Tiens l'infirmier vétérinaire spécialiste des virus s'imagine que je recopie au clavier le texte. Il a du arracher la touche CTRL de son clavier.

Citation :
D'autre part, je suis surpris de voir que ni Dantes (je pense qu'il s'agit de lui) ni un quelconque modérateur ne soit intervenu pour rappeler qu'un texte ne peut être intégralement repris sans l'accord de son auteur et que seules sont autorisées les courtes citations.

Attendez l'ami. Je n'ai quand même pas tapé au clavier la totalité du journal de ce jour. Non ?

Ramer dans le sens du courant a toujours fait rire les crocodiles (proverbe africain).

Edité par - LeNabot le 08 sept. 2007 13:33:35
Signaler un abus Revenir en haut de la page

ribouldingue
Pilier de forums

11304 réponses

Posté - 08 sept. 2007 :  13:38:29  Voir le profil
LeNabot tape plus sur les autres que sur clavier , René Aubry, on lui doit ça quand même

Festina lente

Edité par - ribouldingue le 08 sept. 2007 13:38:56
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Scorpion
Pilier de forums

1366 réponses

Posté - 08 sept. 2007 :  21:29:50  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par LeNabot
Aujourd’hui, les accédants à la propriété peuvent légitimement craindre de surpayer leur logement et de boire un bouillon financier au cas où ils seraient contraints de revendre dans quelques années. L’apparition de nouveaux prêts (lire page suivante) pour tenter de solvabiliser coûte que coûte les acheteurs témoigne d’un marché à bout de souffle qui cherche des subterfuges pour retarder un retournement qui semble de plus en plus proche.



Excellent article de Libé et une conclusion très pertinente. La crise des subprimes aura été le catalyseur de la baisse. Avec la presse qui s'affole et des marchés financiers qui dépriment, je crains que la baisse soit brutale. De toutes façons, les prix ont déjà baissé de 5% chez moi dans le 77 Nord. Et comme disent les boursiers, on ne ramasse pas un couteau qui tombe.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

LeNabot
Pilier de forums

13018 réponses

Posté - 09 sept. 2007 :  07:11:10  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par Scorpion

Citation :
Initialement entré par LeNabot
Aujourd’hui, les accédants à la propriété peuvent légitimement craindre de surpayer leur logement et de boire un bouillon financier au cas où ils seraient contraints de revendre dans quelques années. L’apparition de nouveaux prêts (lire page suivante) pour tenter de solvabiliser coûte que coûte les acheteurs témoigne d’un marché à bout de souffle qui cherche des subterfuges pour retarder un retournement qui semble de plus en plus proche.



Excellent article de Libé et une conclusion très pertinente. La crise des subprimes aura été le catalyseur de la baisse. Avec la presse qui s'affole et des marchés financiers qui dépriment, je crains que la baisse soit brutale. De toutes façons, les prix ont déjà baissé de 5% chez moi dans le 77 Nord. Et comme disent les boursiers, on ne ramasse pas un couteau qui tombe.



Et oui. Dans le neuf, l'article de libération souligne que les stocks ont atteint le niveau de 1993. Sauf qu'à l'époque on parlait ouvertement de krach. Qu'en est il aujourd'hui ? J'ai bien l'impression que le leader minimo tente de ramasser le couteau qui tombe.

Ramer dans le sens du courant a toujours fait rire les crocodiles (proverbe africain).
Signaler un abus Revenir en haut de la page

phillag
Pilier de forums

493 réponses

Posté - 09 sept. 2007 :  11:02:37  Voir le profil
scorpion a écrit:
Citation :
De toutes façons, les prix ont déjà baissé de 5% chez moi dans le 77 Nord.


Ha bon dans quels patelins?
Je m'était intéressé à ce secteur justement et je le connais
bien, j'y passe environ 3 semaines par ans.
Chelles est hors de prix, les deux pièces du centre se vendent a
200KE
Disney c'est pareil à côté du siège de disney
(val d'europe, place d'ariane) les studios et deux pièces
partent à 5000 euros du m2 et je ne vois pas les prix baisser.
Ozoir la ferrière, les prix flambent.
De quoi parlez-vous?
lagny? meaux? villeparisis?




Signaler un abus Revenir en haut de la page

LeNabot
Pilier de forums

13018 réponses

Posté - 09 sept. 2007 :  11:54:17  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par phillag

Chelles est hors de prix, les deux pièces du centre se vendent a
200KE

Mais où est-ce qu'il va le mec....

En consultant PAP à Chelles vous avez déjà un prix moyen de 2600 EUR / m2. Ce qui fait grosso merdo, un prix d'un peu plus de 130 KEUR pour un deux pièces de 50 m2. Et cerise sur le gateau vous verrez que les prix de présentation ont baissé de 3,3 % en trois mois. Bref tout baigne. Et ce n'est que le début.

Ramer dans le sens du courant a toujours fait rire les crocodiles (proverbe africain).

Edité par - LeNabot le 09 sept. 2007 11:56:28
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Patton
Contributeur vétéran

151 réponses

Posté - 09 sept. 2007 :  14:01:40  Voir le profil
Mdr 200k un 2 pièces dans le 77

Après Libé un petit coup d'Europe 1

http://www.europe1.fr/references/892/dominique-souchier-c-est-arrive-demain.html#

Vers 9mn d'émission vous avez Patrick Artus, directeur des études économiques chez Ixis qui parle de son livre : "Les incendiaires ou les banques centrales dépassées", Perrin.

Ah ah il va faire le tour de pas mal d'émission pour sa promo avec un message même pas dissimulé, il y a bulle et il ne faut pas acheter en 2007.



WWII : "Une pinte de sueur économise un gallon de sang."
Bulle-immo : "5 mn de calculette économise 25 ans de dettes"
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Ankou
Pilier de forums

3265 réponses

Posté - 09 sept. 2007 :  14:57:29  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par LeNabot

Citation :
Initialement entré par phillag

Chelles est hors de prix, les deux pièces du centre se vendent a
200KE

Mais où est-ce qu'il va le mec....

En consultant PAP à Chelles vous avez déjà un prix moyen de 2600 EUR / m2. Ce qui fait grosso merdo, un prix d'un peu plus de 130 KEUR pour un deux pièces de 50 m2. Et cerise sur le gateau vous verrez que les prix de présentation ont baissé de 3,3 % en trois mois. Bref tout baigne. Et ce n'est que le début.



Avec pap:

Prix
constatés Variation sur 3 mois Variation sur 6 mois Variation sur 1 an
Prix le plus bas 2 205,00 +1.90 % +3.63 % +3.72 %
Prix le plus haut 3 484,00 +7.61 % +10.76 % +3.65 %
Moyenne 2 689,00 +5.62 % +7.14 % +2.57 %

Il est vrai que ça baisse

Avec seloger:

Les prix de présentation pour 50m2 varient entre 140000 et 240000€. Le 200000€ n'est pas du tout incohérent.


Où va-t-il le "mec"?
Signaler un abus Revenir en haut de la page

LeNabot
Pilier de forums

13018 réponses

Posté - 09 sept. 2007 :  15:37:32  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par Ankou


Les prix de présentation pour 50m2 varient entre 140000 et 240000 EUR. Le 200000 EUR n'est pas du tout incohérent.



Le gignol des carpates nous dira certaiment comment on arrive à 240 KEUR avec un prix le plus haut au m2 fixé à 3484 EUR.

Même avec 3500 / m2 je trouve 175 000 EUR pour 50 m2.

Peut être qu'avec un prêt à 50 ans on attendra vos chiffres.

Ramer dans le sens du courant a toujours fait rire les crocodiles (proverbe africain).

Edité par - LeNabot le 09 sept. 2007 15:38:28
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Ankou
Pilier de forums

3265 réponses

Posté - 09 sept. 2007 :  17:46:28  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par LeNabot
Le gignol des carpates nous dira certaiment comment on arrive à 240 KEUR avec un prix le plus haut au m2 fixé à 3484 EUR.

Même avec 3500 / m2 je trouve 175 000 EUR pour 50 m2.


Le "gignol" vous a parlé de seloger:

"Avec seloger:

Les prix de présentation pour 50m2 varient entre 140000 et 240000€. Le 200000€ n'est pas du tout incohérent."


Je donne le lien, car la recherche d'une réponse qui ne va pas dans votre bon sens ne vous intéresse pas.

http://www.seloger.com/recherche.htm?ci=770108&cp=chelles&euro=1&idtt=2&idtypebien=1&nb_pieces=2&tri=d_px

Mais pourquoi donc cette hargne permanente?


Congénital ou formation poussée?

Signaler un abus Revenir en haut de la page

LeNabot
Pilier de forums

13018 réponses

Posté - 09 sept. 2007 :  18:11:22  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par Ankou

Congénital ou formation poussée?


Vous retirez génital au premier qualificatif, et c'est exactement vous. En y mettant certainement le qualificatif de traficoteur.

Car votre liste est triée par prix le plus cher. Déjà en page deux on est sous les 200 KEUR. Et le reste, je ne vous dis pas.



Ramer dans le sens du courant a toujours fait rire les crocodiles (proverbe africain).
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Ankou
Pilier de forums

3265 réponses

Posté - 09 sept. 2007 :  18:21:23  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par Ankou
Avec seloger:

Les prix de présentation pour 50m2 varient entre 140000 et 240000€. Le 200000€ n'est pas du tout incohérent.

Signaler un abus Revenir en haut de la page
Page : de 2
Sujet Précédent Sujet Sujet Suivant  
Page suivante
 Forum fermé
 Imprimer le sujet
Aller à :
Universimmo.com © 2000-2006 AEDev Revenir en haut de la page
   



Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2022 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com