ATTENTION : Le
Forum d’Universimmo a migré sur une nouvelle plate-forme, sécurisée, et à la pointe de ce qui se fait en matière de forums de discussion. Pour découvrir le nouveau Forum : cliquez ici - découvrez aussi le "Portail" de cette nouvelle plate-forme
Petite contrainte dont nous vous demandons de ne pas nous tenir rigueur, liée à notre souhait de nettoyer un fichier de membres alourdi par le temps :

la nécessité, si vous étiez déjà enregistré(e) dans l’ancien forum, de vous ré-enregistrer sur le nouveau , si possible en conservant le même identifiant (pseudo).

Ce forum est désormais fermé, mais il restera consultable sans limite de durée à l’url : http://www.universimmo.com/forum
Les adresses et les liens que vous avez pu créer vers ses sujets restent bien entendu totalement opérationnels.
Par contre tous les nouveaux sujets doivent être créés sur la nouvelle plate-forme.
Pour toutes remarques, questions ou suggestions concernant cette migration, nous vous proposons un sujet dans la section « A propos de ce forum »
Bon surf ! L’équipe Universimmo

Guide Entreprises Universimmo.com Page d'Accueil UniversImmo.com... Page d'accueil Copropriétaires... Page d'accueil Bailleurs... Page d'accueil Locataires... Espace dédié aux Professionnels de l'Immobilier...
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Directgestion.com - Profitez maintenant de la gestion locative à 4% HT
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Il est recommandé pour apprécier le site d'avoir une résolution d'écran de 1024x768 (pixels/inch) ou Plus..
Accueil | Profil | S'enregistrer | Sujets actifs | Sondages actifs | Membres | Recherche | FAQ
Règles du forum | Le livre d’Or
Identifiant :
Mot de passe :
Enregistrer le mot de passe
Vous avez oublié votre mot de passe ?

 Tous les Forums
 Tous autres thèmes
 Divers maison individuelle
 Mur de soutènement .
 Forum fermé
 Imprimer le sujet
Page précédente | Page suivante
Auteur
Sujet Précédent Sujet Sujet Suivant
Page : de 3

Laurent CAMPEDEL
Modérateur

5527 réponses

Posté - 05 févr. 2007 :  00:05:25  Voir le profil
En prenant à rebours :

Un exhaussement est une surélévation de terrain.
Le début de cette surélévation ne doit pas être à moins de 1m90 de votre propriété.

Un pare-vue ?
Tout est dit dans le mot : cela sert à empêcher la vue.
Cela peut être (si c'est conforme au règles d'urbanisme décrivant les clôtures) un mur, une structure en bois comme celle que vous montrez, etc.

Pour les bureaux d'étude, c'est sur qu'il faut en trouver un "petit". Les gros travaillent sur de gros chantier et ne veulent pas s'embêter avec des bricoles pour des particuliers.
Ceux à qui vous avez téléphonez ne vous ont pas conseillé un de leur confrère ?
Ils se connaissent pourtant tous dans le métier. Insistez et vous en trouverez un.

Je répète : la pose d'un tuyau de drainage sur le terrain de votre voisin est hors la loi. Quels que soient les conseils que vous ayez put lire ailleurs, cela ne respecte pas le droit à la propriété de votre voisin. D'ou ma solution conseillée de barbacanes en pied de mur.

Idem pour la fondation : elle ne doit pas dépasser chez le voisin. Elle ne peut donc pas être symétrique. Le mur ne peut pas poser au milieu de celle-ci. Il faut qu'il se pose sur le coté de celle-ci.







Cordialement et sans malice, Laurent CAMPEDEL

Signaler un abus Revenir en haut de la page

larocaille
Modérateur

4125 réponses

Posté - 05 févr. 2007 :  08:12:25  Voir le profil
Sur les techniques de construction d'un mur de soutènement:

1 Soit en béton armé coulé dans un coffrage, c'est cher et généralement réservé à des murs dont la hauteur dépasse 2m - 2,5m.

2 Soit en aglos à bancher, c'est déjà très solide. Le ferraillage est à la fois vertical et horizontal (les blocs ont les passages prévus pour). C'est assez facile à monter (type lego). Le coulage du béton doit être bien fait pour éviter les poches d'air.
Il existe 2 épaisseurs d'aglos: 20cm et 27cm, qui sont à choisir en fonction de la hauteur du mur, de l'état du terrain et de la qualité des fondations. La résistance d'un mur en aglos à bancher est suffisante pour une élévation de 2m, même un peu plus.

La semelle de fondation en L est importante car c'est elle qui va s'opposer au basculement du mur. Le L peut être dirigé vers le terrain du bas, mais l'orientation vers le terrain du haut est bien meilleure car elle équilibre les forces. En effet, la terre disposée contre le mur va exercer une poussée vers le bas du fait de son poids et une poussée horizontale (poussée d'éboulis). Avec un L orienté vers le terrain du haut, la poussée verticale sur la semelle va tendre à faire basculer le mur vers le terrain du haut, alors que la poussée horizontale pousse le mur vers le terrain du bas. Pour que les possées soient à peu près équilibrées (pour une terre normale), la largeur de la semelle doit faire à peu près 1/3 de la hauteur du mur (hauteur de terre à soutenir). L'inconvénient, pour vous, si la semelle est vers le terrain du haut, c'est qu'elle doit être construite chez le voisin, on en revient donc au problème de la mitoyenneté, comme pour le drain.

Avant de commencer votre projet, vous devez donc prendre la décision soit de faire tout seul soit d'impliquer le voisin.
En faisant seul, vous ne pourrez rien mettre au-delà de la limite séparative. La solidité ne sera pas optimale et pour le drainage vous devrez vous contenter d'un dispositif sommaire (type géotextile ou barbacanes).
En faisant à deux, vous pouvez mettre la semelle du meilleur côté et poser un drain efficace au dessus de celle-ci.

Voili, voilà.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

phil34
Pilier de forums

320 réponses

Posté - 07 févr. 2007 :  21:31:42  Voir le profil
Attention quand même, le calcul n' est pas si simple, et un mur en agglo à bancher de 2m, même en 27, ça passe difficilement au calcul. Meme si ça tient souvent de nombreuses années, j' en vois régulièrement en expertise, en général un simple basculement, mais parfois une ruine totale.
Je rappelle que les différents mode de ruine à étudier dans chaque projet sont:
-renversement du mur - stabilité mur + semelle
-calcul du moment dans le voile vertical et dans la semelle
-calcul du moment à la jonction de la semelle
-vérification du glissement horizontal d' ensemble (butée des terres à calculer)
-stabilité du terrain au grand glissement (cercle de Mohr) suivant la géologie locale
-tassement global sous fondation et contrainte au sol

Le 1 est tres souvent vérifie, le 2 et 3 essez souvent, le 4 rarement et le 5 pratiquement jamais. Le 6 en général n' est pas dimensionnant.
Je rappelle que pour les agglos à bancher, on ne prend en compte que la section de béton intérieure, l' agglo étant considéré comme coffrage non résistant. C' est très pénalisant, et de plus inexact car dans ce cas tous les murs seraient déjà tombés, mais on est "dans le coeff de sécurité". De ce fait, la moindre modification des hypotheses peut avoir des conséquences dramatiques. Exemple: le drain et les barbacanes bouchés peuvent multiplier par 3 la poussée horizontale par rapport à un terrai déjaugé. Si on a déjà tapé dans le coef avant, c' est la catastrophe (classique)
Signaler un abus Revenir en haut de la page

vinze
Contributeur vétéran

100 réponses

Posté - 07 févr. 2007 :  22:54:40  Voir le profil
Bonsoir,

Citation :
La semelle de fondation en L est importante car c'est elle qui va s'opposer au basculement du mur. Le L peut être dirigé vers le terrain du bas, mais l'orientation vers le terrain du haut est bien meilleure car elle équilibre les forces. En effet, la terre disposée contre le mur va exercer une poussée vers le bas du fait de son poids et une poussée horizontale (poussée d'éboulis). Avec un L orienté vers le terrain du haut, la poussée verticale sur la semelle va tendre à faire basculer le mur vers le terrain du haut, alors que la poussée horizontale pousse le mur vers le terrain du bas. Pour que les possées soient à peu près équilibrées (pour une terre normale), la largeur de la semelle doit faire à peu près 1/3 de la hauteur du mur (hauteur de terre à soutenir). L'inconvénient, pour vous, si la semelle est vers le terrain du haut, c'est qu'elle doit être construite chez le voisin, on en revient donc au problème de la mitoyenneté, comme pour le drain.



J'ai trouvé ça comme document pour illustrer vos explications :

Je pense que l'idéal serait celle du milieu.

Citation :
En faisant à deux, vous pouvez mettre la semelle du meilleur côté et poser un drain efficace au dessus de celle-ci.



Je sais mais mon voisin n'en veut pas. Peut être sous la menace


Je pensais avoir un plus d'infos suite à mon dernier post, plein d'intérogations non combler.


Je précise que mon mur ne fera que 1 m de haut et non pas 2 m même si cela serait l'idéal.

Pour le bureau d'étude, ces gens là ne perdent pas de temps avec les "petits" (pour reprendre leurs expressions qui sortent de leur bouches avec une touche de mépris)et quand je leur demande les coordonnées d'un petit qui s'occupe des particuliers, ils deviennent tous atteint d'alzeihmer (perte de mémoire).

Enfin, si il y en a un qui m'a dit qu'il pourrait regarder ça et que ça lui prendrait 5 mn pour la modique somme de 500 euros .

J'aurai du être ingénieur, 100 euros la minute

Citation :
Pour fonder un mur de soutènement de 1m de haut, il faut réaliser, en béton armé, une semelle à plat surmontée d'une longrine, l'ensemble formant un L.



J'insiste un peu car c'est pas clair dans mon esprit l'explication de Laurent (si je peux me permettre).
L'histoire de la longrine, je vois pas trop le truc. Un ch'ti dessin, ça serait sympa.

Voilà.

Vinze

***Modérateur***
Correction de balises d'insertion d'image.


Edité par - Laurent CAMPEDEL le 08 févr. 2007 15:41:02
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Laurent CAMPEDEL
Modérateur

5527 réponses

Posté - 08 févr. 2007 :  15:47:04  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par phil34

Attention quand même, le calcul n' est pas si simple, et un mur en agglo à bancher de 2m, même en 27, ça passe difficilement au calcul. Meme si ça tient souvent de nombreuses années, j' en vois régulièrement en expertise, en général un simple basculement, mais parfois une ruine totale.
Je rappelle que les différents mode de ruine à étudier dans chaque projet sont:
-renversement du mur - stabilité mur + semelle
-calcul du moment dans le voile vertical et dans la semelle
-calcul du moment à la jonction de la semelle
-vérification du glissement horizontal d' ensemble (butée des terres à calculer)
-stabilité du terrain au grand glissement (cercle de Mohr) suivant la géologie locale
-tassement global sous fondation et contrainte au sol

Le 1 est tres souvent vérifie, le 2 et 3 essez souvent, le 4 rarement et le 5 pratiquement jamais. Le 6 en général n' est pas dimensionnant.
Je rappelle que pour les agglos à bancher, on ne prend en compte que la section de béton intérieure, l' agglo étant considéré comme coffrage non résistant. C' est très pénalisant, et de plus inexact car dans ce cas tous les murs seraient déjà tombés, mais on est "dans le coeff de sécurité". De ce fait, la moindre modification des hypotheses peut avoir des conséquences dramatiques. Exemple: le drain et les barbacanes bouchés peuvent multiplier par 3 la poussée horizontale par rapport à un terrai déjaugé. Si on a déjà tapé dans le coef avant, c' est la catastrophe (classique)



Si vous aviez le temps d'aller écrire un commentaire quand à l'ampleur de l'ouvrage à réaliser sur ce sujet, ce serait bien.
Merci pour eux.

Cordialement et sans malice, Laurent CAMPEDEL

Signaler un abus Revenir en haut de la page

R.C.
Pilier de forums

745 réponses

Posté - 08 févr. 2007 :  15:53:40  Voir le profil
Je partage totalement le point de vue de Phil34.
Un mur de soutènement, ça se calcule.

Et il ne faut pas oublier que la hauteur du mur se compte du haut de la terre soutenue jusqu'au niveau bas de la fondation. Et la fondation doit être hors gel (enterrée d'au moins 50 cm).

Une solution pour éviter les calculs, faire un mur poids ayant les caractéristiques suivantes (pour un soutènement de terre sur 1,00m ce qui semble votre cas) :
- hauteur H du mur : 1,00 + 0;50 = 1, 50 m
- largeur du mur en pied : H/3 = 0,50 m
- largeur de la fondation : 0,50 m + 0,10 m = 0,60 m (dépassant coté propriété)

Dans votre cas :
(mur en agglos pleins ou en agglos à bancher)
- gros béton de 10 cm en fondation
- 2 agglos de 20 + 1 agglo de 10, sur une rangée
- 2 agglos de 20 sur deux rangées
- 1 agglo de 20 + 1 agglo de 10 sur deux rangées
- 1 agglo de 20 pour le complément.

Ne pas oublier les barbacanes (10 x 10 cm) tous les deux mètres.


RC
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Laurent CAMPEDEL
Modérateur

5527 réponses

Posté - 08 févr. 2007 :  16:32:46  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par vinze

Bonsoir,

J'ai trouvé ça comme document pour illustrer vos explications :

Je pense que l'idéal serait celle du milieu.


Ben oui, mais mis à part signer une servitude avec votre voisin, c'est interdit.
Citation :

Citation :
En faisant à deux, vous pouvez mettre la semelle du meilleur côté et poser un drain efficace au dessus de celle-ci.



Je sais mais mon voisin n'en veut pas. Peut être sous la menace


Plutôt que la menace, disons l'échange de bonnes manières : vous lui accordez le droit de surélever son terrain en limite de propriété et en échange il participe à la construction d'un mur de soutènement mitoyen.
Citation :

Je pensais avoir un plus d'infos suite à mon dernier post, plein d'intérogations non combler.


Quelles questions restent encore en suspend ?
Citation :

Je précise que mon mur ne fera que 1 m de haut et non pas 2 m même si cela serait l'idéal.

Pour le bureau d'étude, ces gens là ne perdent pas de temps avec les "petits" (pour reprendre leurs expressions qui sortent de leur bouches avec une touche de mépris)


Pour les gros BE, cela se comprend (sauf que cela ne se dit pas avec un ton hautain).
Citation :

et quand je leur demande les coordonnées d'un petit qui s'occupe des particuliers, ils deviennent tous atteint d'alzeihmer (perte de mémoire).


Bah, lamentable.
Citation :

Enfin, si il y en a un qui m'a dit qu'il pourrait regarder ça et que ça lui prendrait 5 mn pour la modique somme de 500 euros .

J'aurai du être ingénieur, 100 euros la minute


D'abord, cela ne lui prendra pas 5 minutes et ensuite sachez que sur ces 500 euros, peut-être 400 iront à son assurance.
500 euros est un prix raisonnable.
Citation :

Citation :
Pour fonder un mur de soutènement de 1m de haut, il faut réaliser, en béton armé, une semelle à plat surmontée d'une longrine, l'ensemble formant un L.



J'insiste un peu car c'est pas clair dans mon esprit l'explication de Laurent (si je peux me permettre).
L'histoire de la longrine, je vois pas trop le truc. Un ch'ti dessin, ça serait sympa.

Voilà.

Vinze





Voisin
_______
      || uret
      ||
      ||____________Vous
      ||______
      |_______| Fondation en L



Avec ceci ?


Cordialement et sans malice, Laurent CAMPEDEL

Signaler un abus Revenir en haut de la page

vinze
Contributeur vétéran

100 réponses

Posté - 08 févr. 2007 :  22:01:03  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par R.C.

Je partage totalement le point de vue de Phil34.
Un mur de soutènement, ça se calcule.

Et il ne faut pas oublier que la hauteur du mur se compte du haut de la terre soutenue jusqu'au niveau bas de la fondation. Et la fondation doit être hors gel (enterrée d'au moins 50 cm).

Une solution pour éviter les calculs, faire un mur poids ayant les caractéristiques suivantes (pour un soutènement de terre sur 1,00m ce qui semble votre cas) :
- hauteur H du mur : 1,00 + 0;50 = 1, 50 m
- largeur du mur en pied : H/3 = 0,50 m
- largeur de la fondation : 0,50 m + 0,10 m = 0,60 m (dépassant coté propriété)

Dans votre cas :
(mur en agglos pleins ou en agglos à bancher)
- gros béton de 10 cm en fondation
- 2 agglos de 20 + 1 agglo de 10, sur une rangée
- 2 agglos de 20 sur deux rangées
- 1 agglo de 20 + 1 agglo de 10 sur deux rangées
- 1 agglo de 20 pour le complément.

Ne pas oublier les barbacanes (10 x 10 cm) tous les deux mètres.





Je suis assez surpris vous ne parlez a aucun moment du feraillage des fondations ni du mur, est ce normal ?
Je pensais que si l'on faisait le mur en agglo plein il fallait quand même des pilliers tous les 2 m ou 2.50 m, non ??


Citation :
fondation doit être hors gel (enterrée d'au moins 50 cm).


Citation :
- gros béton de 10 cm en fondation


Citation :
largeur de la fondation : 0,50 m + 0,10 m = 0,60 m (dépassant coté propriété


Je comprends pas au niveau des fondations. La profondeur doit être de 50 cm, la largeur de 50 + 10 cm donc 60 cm et de mettre du gros beton de 10 cm en fondation.
C'est quoi pour vous du gros beton et pourquoi que sur 10 cm ?, les 40 cm restant on ni m'est rien ?

Citation :
Ne pas oublier les barbacanes (10 x 10 cm) tous les deux mètres.


Merci pour l'info R.C mais savez vous ou l'on peut trouver des barbacanes ?. Avez vous des infos sur des sites ?

Citation :
Ben oui, mais mis à part signer une servitude avec votre voisin, c'est interdit.

Citation :
--------------------------------------------------------------------------------


Citation :
--------------------------------------------------------------------------------
En faisant à deux, vous pouvez mettre la semelle du meilleur côté et poser un drain efficace au dessus de celle-ci.

--------------------------------------------------------------------------------



Je sais mais mon voisin n'en veut pas. Peut être sous la menace

--------------------------------------------------------------------------------


Plutôt que la menace, disons l'échange de bonnes manières : vous lui accordez le droit de surélever son terrain en limite de propriété et en échange il participe à la construction d'un mur de soutènement mitoyen.



Je vais refaire une autre tentative mais quand je parlais de menace c'était sur le ton de la plaisanterie, c'est pourquoi j'avais mis un petit smiley.

Citation :
Bah, lamentable.


C'est ça quand on a du fric on peut selectionner les clients ! surtout quand on est à 35 % du taux d'endetement on peut pas trop la ramener et on serrer le budget au max.

Citation :

D'abord, cela ne lui prendra pas 5 minutes et ensuite sachez que sur ces 500 euros, peut-être 400 iront à son assurance.
500 euros est un prix raisonnable

En liquide et pour sa poche !


Citation :
J'insiste un peu car c'est pas clair dans mon esprit l'explication de Laurent (si je peux me permettre).
L'histoire de la longrine, je vois pas trop le truc. Un ch'ti dessin, ça serait sympa.

Voilà.

Vinze

--------------------------------------------------------------------------------






Voisin
_______
|| uret
||
||____________Vous
||______
|_______| Fondation en L






La longrine, pour moi c'est une poutre en beton armé , d'ailleur le maçon en a utilisé pour faire les fondations de ma maison.
Donc une fondation avec une longrine perpendiculaire et apres on monte des bloc entre chaque longrine ?.

Il disait un cas d'école l'autre ingénieur, facile quand on est pas du métier.

Signaler un abus Revenir en haut de la page

vinze
Contributeur vétéran

100 réponses

Posté - 08 févr. 2007 :  22:06:47  Voir le profil
Question, puisque j'ai l'impression qu'il y a des gens qui savent de quoi ils causent.
Combien peut coûter ce type de mur si on le réalise soi même (on va me prêter une bétonniere).
Fondation, type de feraillage, bloc etc ... en fonction des possibilites qui ont été enuméres.
A voilà un cas d'école. LOL

Vinze
Signaler un abus Revenir en haut de la page

R.C.
Pilier de forums

745 réponses

Posté - 09 févr. 2007 :  10:38:01  Voir le profil
Citation :
Je suis assez surpris vous ne parlez a aucun moment du feraillage des fondations ni du mur, est ce normal ?
Je pensais que si l'on faisait le mur en agglo plein il fallait quand même des pilliers tous les 2 m ou 2.50 m, non ??

Il ya deux types de murs de soutènement :
- Le mur lesté, souvent en béton armé, avec obligation de calculs de la stabilité et des armatures.
- Le mur poids, généralement en maçonnerie (pierres, agglos pleins, ...). C'est le poids qui équilibre les poussées latérales (terres, surcharges, pression hydro, ...). Il n'y a pas besoin d'armatures. Calcul de stabilité nécessaire.

Pour les murs dits "courants", il existe des règles empiriques de dimensionnement qui permettent, notamment pour les murs poids, de les réaliser sans justificatifs. Ce sont ces dimensions que j'ai donné précedemment.

Les barbacanes sont des "trous" (vides)réalisés en pied de mur pour permettre à l'eau de s'évacuer et d'éviter ainsi une pression hydro supplémentaire sur le mur.

RC
Signaler un abus Revenir en haut de la page

R.C.
Pilier de forums

745 réponses

Posté - 09 févr. 2007 :  10:53:21  Voir le profil
Pour info, un croquis type (à remettre dans le bon sens ):




***Modérateur***
Image retournée...

RC

Edité par - Laurent CAMPEDEL le 09 févr. 2007 13:59:06
Signaler un abus Revenir en haut de la page

vinze
Contributeur vétéran

100 réponses

Posté - 09 févr. 2007 :  12:45:51  Voir le profil
Ok je retourne mon ecran
Bon, je sors
Signaler un abus Revenir en haut de la page

R.C.
Pilier de forums

745 réponses

Posté - 09 févr. 2007 :  15:52:34  Voir le profil
Bravo pour le retournement ! Ca sert à ça aussi les modos

RC
Signaler un abus Revenir en haut de la page

larocaille
Modérateur

4125 réponses

Posté - 09 févr. 2007 :  22:17:52  Voir le profil
Citation :
Combien peut coûter ce type de mur si on le réalise soi même (on va me prêter une bétonniere).
Fondation, type de feraillage, bloc etc ... en fonction des possibilites qui ont été enuméres.
A voilà un cas d'école. LOL



Un petit coup de "Do It Yourself", j'adore.

Supposons que nous ayons à construire un mur de soutènement de 1m de haut sur 10m de long avec une semelle en L non enterrée (orientée du côté bas du terrain).
Vu qu'on fait ça nous même, en se passant des services d'un bureau d'études, on ne va pas lésiner sur la résistance. La semelle armée de 60 cm de large aura une épaisseur de 30cm. Le mur sera monté en agglos à bancher de 27cm d'épaisseur avec un ferraillage total.

Calcul de la quantité de matériaux:
- Les agglos ont une façade de 50cm x 20 cm. Il faut donc 10 agglos pour monter un m² de mur. Pour notre mur de 10m², il faudra donc 100 agglos. Un agglo coute 2,5€ , soit 250€ pour tout le mur.

- Pour faire vraiment costaud, nous allons intégrer verticalement un fer à béton de 10mm dans chaque alvéole. Un aglo représente 2 alvéoles et mesure 50cm de long. Il nous faudra donc poser un fer tous les 25cm. Chaque fer aura une forme de L avec un petit côté de 50cm et un grand côté de 1m (soit 1,5m de développé). Il nous faudra donc 40 L pour tout le mur. Soit 10 barres de 6m coupées en 4. Une barre de 6m (longueur standard) coute 4€, donc 40€ pour le lot.
Il nous faut aussi un ferraillage horizontal dans chaque rangée d'agglo. Pour cela nous allons entrelacer (comme pour un panier en osier) les fers à béton de 8mm sur les fers verticaux. Les fers doivent avoir un raccordement de 50cm, il faudra donc 4 barres de 6m pour chaque rangée d'agglos. Il y a 5 rangées d'agglos à monter, ce qui nécessitera 20 barres de 6m qui coutent 2,5€ pièce, soit 50€ pour cette partie.

- Pour la semelle il nous faudra un ferraillage de 50cm de large sur 15cm de haut (une sorte de tunnel en treillis). 2 éléments de 6m de long seront nécessaires. A 30€ l'élément, cela fera 60€ au total.

- Venons en maintenant au béton:
1) Il va falloir remplir les agglos. Chaque agglo contient 17l de béton. Il faudra donc 1,7m3 de béton pour remplir les 100 agglos.
2) Pour la semelle il faut 0,3 x 0,6 x 10 = 1,8m3 de béton.
Il nous faut donc 1,7 + 1,8 = 3,5m3 de béton.
Nous allons utiliser du béton 350 (c'est à dire dosé à 350kg de ciment par m3). Chaque m3 de béton contiendra donc 10 sacs de 35kg de ciment.
Pour faire ce béton, il nous faut donc: 3,5 m3 de mélange (gravier+sable) et 35 sacs de ciment. Le m3 de mélange coute 40€ et le sac de ciment 5€, ce qui fait un total de 3,5 x 40 + 5 x 35 = 315€.

Le coût total des matériaux est donc de:
Agglos à bancher: 250€
Ferraillage vertical: 40€
Ferraillage horizontal: 50€
Ferraille de semelle: 60€
Béton: 315€
Total: 715€

En considérant que nous disposons d'une petite bétonnière (B160 par ex) capable de malaxer 100l de mélange + 1 sac de ciment à chaque fournée, il faudra 35 bétonnières pour réaliser tout le béton nécessaire. C'est déjà pas mal d'huile de coude, mais ce n'est pas encore suffisant.

Bon, nous conaissons maintenant les quantités nécessaires et nous nous faisons livrer le tout au plus proche du chantier. Vu qu'il y a quand même plus de 12t de matériaux, il vaut mieux éviter d'avoir à trop utiliser la brouette. La coût de la livraison (30 à 50€) ne mérite pas de ruiner la Twingo de madame.

Fin du premier épisode.
A suivre: Le chantier...

Signaler un abus Revenir en haut de la page

vinze
Contributeur vétéran

100 réponses

Posté - 10 févr. 2007 :  00:00:25  Voir le profil
Félicitation !!!
Heu, juste que le mur fera 27 m de long. Suffit, je pense multiplier par 3 les quantites.

Encore bravo et merci !!!

Signaler un abus Revenir en haut de la page

larocaille
Modérateur

4125 réponses

Posté - 10 févr. 2007 :  12:35:20  Voir le profil
Le mur de soutènement DIY, suite: Le chantier.

Les matériaux ont été livrés et entreposés à 2 - 3m du futur mur.
Il nous faudra les outils suivants:
- Bétonnière.
- Seau de maçon (10 litres)
- Pelle ronde de maçon.
- Pioche
- Massette.
- Niveau simple.
- Niveau à eau ou laser.
- Règle de maçon de 3m.
- Truelle.
- Pince coupante à main + Fil de fer.
- Pince coupante à bras (pour couper les fers à béton).
- Corde très solide.
- Deux piquets solides.
- Planches de coffrage.

La première opération consiste à positionner les fondations en limite de propriété et bien horizontales.
Pour cela, on prend des morceaux de 1,5m de fer à béton de 10mm.
On en plante 1 tous les 3m en limite de propriété, puis on les enfonce les uns après les autres afin que leurs extrémités hautes soient toutes de niveau (on utilise le niveau à eau ou laser). On peut aussi marquer les fers avec de la peinture selon une ligne de niveau.
Il est maintenant possible de creuser le canal de fondation à une profondeur constante par rapport à la ligne de niveau.
Pour une semelle de 30cm, il faut creuser à 40 - 50 cm de profondeur afin de pouvoir remettre de la terre par dessus.
Il faut creuser suffisament pour que le sol au fond du canal soit compact (sain) afin que le mur ne bouge pas.

Une fois le canal creusé, on y dispose les ferrailles de semelle, en les surélevant de 5cm, avec des casseaux ou des cailloux, afin qu'elles soient bien prises dans le béton.
Il faut maintenant poser les L en fer à béton de 10mm.
Pour cela on plante un piquet solide à chaque extémité du mur afin d'y tendre une corde en retrait d'une quinzaine de cm par rapport à la limite séparative. On peut alors poser les L tous les 25cm en les attachant avec du fil de fer sur la semelle et sur la corde.
On peut maintenant couler la semelle et laisser sécher une semaine.
Le dessus de la semelle sera dressé à la règle pour que la première rangée d'agglos soit bien à plat.

Le béton doit être coulant mais pas détrempé, ce qui diminuerait sa résistance. On plonge la truelle dans la bétonnière et on la relève à l'horizontale. Il doit rester 2cm d'épaisseur de béton sur la truelle pour que la consistance soit bonne.

La semelle est bien prise, les L tiennent la verticale tous seuls, on peut donc retirer la corde.
Le jeu de légos va pouvoir commencer. Ce sera assez sportif, car il faut lever chaque agglo pour l'enfiler sur les fers verticaux.
Lors de la pose de la première rangée, il faut penser à mettre les barbacanes. Pour cela il faut casser l'extrémité des agglos tous les 2m. Les barbacanes peuvent être réalisées avec un bout de tube PVC de 75 - 80mm ou en supperposant deux tuilles canal en forme de bouche.
Une fois la première rangée et les barbacanes posées, on va pouvoir monter les agglos, en quinconce, jusqu'en haut du mur. Les agglos doivent être parfaitement alignés et de niveau. Pour y parvenir, il faut un accessoire indispensable: le cageot. On l'explose en petits morceaux qui serviront de calles entre les agglos bancales.
Après la pose de chaque rangée d'agglos, on pose dedans les fers à béton de 8mm en les entrelaçant avec les fers verticaux.

Lorsque la dernière rangée est posée, on fixe des planches de coffrage afin qu'elles dépassent de 5 à 10cm au dessus de la dernière rangée. Il faut prévoir une légère pente vers chez-soi si le mur n'est pas mitoyen. Les planches de coffrage seront fixées avec des serre-joints ou avec des épingles réalisées en fer à béton. Pour réaliser une épingle en fer à bétion, on prend 1m de fer, on le plie en deux en forme de V puis on plie les extrémités vers l'intérieur du V (comme une pince à sucre).
Il ne reste plus qu'à remplir le tout de béton. On commence à un bout du mur pour finir à l'autre. On verse le béton au seau et on le foule avec un fer à béton de haut en bas afin de bien remplir toutes les cavités. On lisse bien au ras des planches de coffrage.

Après deux jours de séchage, on décoffre et on gratte à la truelle les éventuelles coulures de béton.

Une fois que tout sera bien sec, on peut appliquer un enduit monocouche sur un bon cm d'épaisseur. Cela coûte 8€ le sac de 25kg pour couvrir environ 5m².

Il ne reste plus qu'à admirer le travail bien fait.


Signaler un abus Revenir en haut de la page

vinze
Contributeur vétéran

100 réponses

Posté - 11 févr. 2007 :  16:39:45  Voir le profil
Y a plus cas

Merci pour toutes ses informations.

Je vais lire et relire tout ça.

On arrive au sonmome de l'entraide sur internet

J'en ai rêver universimmo l'a fait !.

Merci à tous pour votre aide, vos explications.

De toute façon dés que j'attaque j'envoi les photos.

Vinze




Signaler un abus Revenir en haut de la page

vinze
Contributeur vétéran

100 réponses

Posté - 19 févr. 2007 :  22:08:34  Voir le profil
Bonsoir,

Je relance le sujet car j'ai eu depuis peu de nouvelle infos .
Aprés une discussion a une personne travaillant chez mon constructeur, j'en ai profité pour lui exposer le pb de mon mur.

Il m'a expliqué ceci :

" Monsieur, planter vos piquets juste un trou et du beton pour qu'ils tiennent et placer votre grillage en limite de proprieter (chez moi) puisque votre voisin n'a pas x € pour participer à ceux que l'on appel le bon sens entre voisin."

Ensuite 2 possibilités :

"A 50 cm de vos piquets planté votre haie qui ne devra jamais dépasser les 2 m de haut ensuite faite une contre pente qui permettra de récuperer l'eau du terrain de votre voisin et permettra par le même occasion d'arroser votre haie. Ensuite à 30 cm de votre haie construisez votre mur de soutenement, avec votre drain, le geotextile et le gravier. Vous n'avez pas a faire D.T pour votre mur sauf pour votre cloture."

2 eme solution :

Idem sauf qu'au lieu d'une haie je monte mon mur a 20 ou 30 cm de piquets et entre les piquets et le mur, j'ai la possibilité de mettre une bache de couleur verte qui empêche la repousse des mauvaises herbes.
Sur mon mur je pose ma palissade .

Voilà, personne n'y avait songé.
Pour la 2 eme solution, j'ai quelques doute sur le palissade mais vue qu'elle n'est pas poser sur la cloture il ne devrait pas y avoir de soucis.

Quand pensez vous ?.


Vinze

Signaler un abus Revenir en haut de la page

vinze
Contributeur vétéran

100 réponses

Posté - 25 févr. 2007 :  21:24:26  Voir le profil
Bonsoir,


Je lance un apple à ceux qui m'ont ainsi qu'aux autres bienfaiteurs
pour m'aider à placer mes fondations pour mon mur de soutenement, puisque celui ci n'a plus de soucis de mitoyenneter.
Si j'ai bien compris une fondation en L serait l'idéal mais de combien de profondeur, largeur, hauteur ?.




Est il necessaire de ferailler la partie du L qui descent perpendiculairement dans le sol ?

Quel type de béton (dosage) pour l'ensemble de ma fondation ?


Mon terrassier attaque en fin de semaine alors autant faire comme il faut le moment venu.

Ou peut on faire de fondations type dents de rateaux ?




Voilà

Vinze



Edité par - Laurent CAMPEDEL le 27 févr. 2007 12:48:54
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Laurent CAMPEDEL
Modérateur

5527 réponses

Posté - 27 févr. 2007 :  12:57:41  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par vinze

Bonsoir,

Je relance le sujet car j'ai eu depuis peu de nouvelle infos .
Aprés une discussion a une personne travaillant chez mon constructeur, j'en ai profité pour lui exposer le pb de mon mur.

Il m'a expliqué ceci :

" Monsieur, planter vos piquets juste un trou et du beton pour qu'ils tiennent et placer votre grillage en limite de proprieter (chez moi) puisque votre voisin n'a pas x € pour participer à ceux que l'on appel le bon sens entre voisin."


Certes, mais ceci ne règle pas le problème du soutènement.
Citation :

Ensuite 2 possibilités :

"A 50 cm de vos piquets planté votre haie qui ne devra jamais dépasser les 2 m de haut ensuite faite une contre pente qui permettra de récuperer l'eau du terrain de votre voisin et permettra par le même occasion d'arroser votre haie.


Pourquoi pas.
Mais ceci va se transformer en ruisseau lors d'orages.
Et ce ruisseau va bien couler quelque part...
Citation :

Ensuite à 30 cm


Soit environ 80cm de la limite de propriété.
Et là, par contre, problème.
Toutes construction doit se trouver soit en limite de propriété, soit à X mètres. Et un mur de soutènement est bien une construction.
Ce que vous propose le maçon de faire est hors la loi.

Bien sur, ceci est fait un peu partout en France.
Mais si un juge a à se prononcer sur l'affaire, il ne pourra que vous demander la destruction du mur de soutènement.
La France est remplie de construction hors la loi.
Est-ce une raison pour continuer à en faire d'autre ?
Citation :

de votre haie construisez votre mur de soutenement, avec votre drain, le geotextile et le gravier. Vous n'avez pas a faire D.T pour votre mur sauf pour votre cloture."


2 eme solution :

Idem sauf qu'au lieu d'une haie je monte mon mur a 20 ou 30 cm de piquets et entre les piquets et le mur, j'ai la possibilité de mettre une bache de couleur verte qui empêche la repousse des mauvaises herbes.
Sur mon mur je pose ma palissade .


Là encore les 20-30cm sont de trops.
Citation :

Voilà, personne n'y avait songé.


Il est normal qu'ici nous ne conseillons pas à des solutions hors la loi...
Citation :

Pour la 2 eme solution, j'ai quelques doute sur le palissade mais vue qu'elle n'est pas poser sur la cloture il ne devrait pas y avoir de soucis.

Quand pensez vous ?.

Vinze




Que vous êtes parti pour faire une construction hors la loi...



Cordialement et sans malice, Laurent CAMPEDEL

Signaler un abus Revenir en haut de la page
Page : de 3
Sujet Précédent Sujet Sujet Suivant  
Page précédente | Page suivante
 Forum fermé
 Imprimer le sujet
Aller à :
Universimmo.com © 2000-2006 AEDev Revenir en haut de la page
 Youry.ca Youry.ca



Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2014 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com