ATTENTION : Le
Forum d’Universimmo a migré sur une nouvelle plate-forme, sécurisée, et à la pointe de ce qui se fait en matière de forums de discussion. Pour découvrir le nouveau Forum : cliquez ici - découvrez aussi le "Portail" de cette nouvelle plate-forme
Petite contrainte dont nous vous demandons de ne pas nous tenir rigueur, liée à notre souhait de nettoyer un fichier de membres alourdi par le temps :

la nécessité, si vous étiez déjà enregistré(e) dans l’ancien forum, de vous ré-enregistrer sur le nouveau , si possible en conservant le même identifiant (pseudo).

Ce forum est désormais fermé, mais il restera consultable sans limite de durée à l’url : http://www.universimmo.com/forum
Les adresses et les liens que vous avez pu créer vers ses sujets restent bien entendu totalement opérationnels.
Par contre tous les nouveaux sujets doivent être créés sur la nouvelle plate-forme.
Pour toutes remarques, questions ou suggestions concernant cette migration, nous vous proposons un sujet dans la section « A propos de ce forum »
Bon surf ! L’équipe Universimmo

Guide Entreprises Universimmo.com Page d'Accueil UniversImmo.com... Page d'accueil Copropriétaires... Page d'accueil Bailleurs... Page d'accueil Locataires... Espace dédié aux Professionnels de l'Immobilier...
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Il est recommandé pour apprécier le site d'avoir une résolution d'écran de 1024x768 (pixels/inch) ou Plus..
Accueil | Profil | S'enregistrer | Sujets actifs | Sondages actifs | Membres | Recherche | FAQ
Règles du forum | Le livre d’Or
Identifiant :
Mot de passe :
Enregistrer le mot de passe
Vous avez oublié votre mot de passe ?

 Tous les Forums
 Le marché immobilier
 Tendances du marché immobilier
 Qu'est ce que la Negative Equity ?
 Forum fermé
 Imprimer le sujet
Page suivante
Auteur
Sujet Précédent Sujet Sujet Suivant
Page : de 3

asi77
Pilier de forums

911 réponses

Posté - 15 sept. 2006 :  16:30:27  Voir le profil
Ci dessus, une explication intéressante de la notion de Negative Equity. Je pense que l'auteur (pseudo Roosvelt) ne m'en voudra de reprendre son article.


[source : http://question12bis.canalblog.com/ ]

"
Ma boulangère, lorsqu’elle émet parfois un doute sur le caractère perpétuel de la hausse des prix de l’immobilier, m’explique ceci :

« même si les prix baissaient ce ne serait pas bien grave, car alors je revendrais moins cher mais je rachèterais également moins cher, et inversement si les prix continuent à monter je revendrais plus cher et je rachèterais également plus cher, donc cela revient strictement au même : CQFD».

J’ai alors posé une question simple à ma boulangère :

« Si vous achetez un pain 2 euros et que vous le revendez 1 euro : gagnez vous ou perdez vous de l’argent ? ».

Sans hésitation elle m’a répondu qu’elle perdrait assurément de l’argent. Maline, ma boulangère…

Je lui ai alors posé une seconde question beaucoup plus compliquée :

« Si vous achetez un appartement 100.000 euros et que vous le revendez 50. 000 euros : gagnez vous ou perdez vous de l’argent ? ».

Sentant le piège, elle m’a répondu que c’était effectivement une question fort complexe qui méritait des recherches plus avancées, mais qu’il serait vraisemblablement impossible de trouver la réponse….. puisque le cas de figure ne s’était encore jamais produit.

J’ai alors tenté d’entreprendre personnellement ces recherches poussées. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’ai enfin découvert la solution cachée dans un coffre-fort de la FNAIM ?

La solution à la seconde question était étrangement identique à la première ! (C’est dingue !!!)

Lorsque j’en ai informé ma boulangère, elle fut tout d’abord toute boulversifiée par cette réponse. Mais, après un temps de réflexion, elle eu cette brillante analyse : il manque une donnée importante dans la seconde question et qui change la donne, un pain ne s’achète pas à crédit alors qu’un appartement si.

Cette fois, j’étais bluffé par la perspicacité de son raisonnement. Ma boulangère était vraiment de la trempe de celles qui ne se font jamais avoir.

En fait, sans le savoir, ma boulangère avait ainsi découvert la notion de « negative equity ».

Effectivement, l’achat d’un bien acquis à crédit dans un marché qui devient baissier comporte un risque majeur : la « négative equity ».

Ce terme anglo-saxon est généralement ignoré en France car les particuliers ne sont pas (encore) habitués, à la différence des pays anglo-saxons, à d’importantes fluctuations des prix de l’immobilier en ayant sur les bras des emprunts souscrits sur plusieurs décennies.

Et pourtant, comme dit ma boulangère : « je suis certain qu’il y a autant de boulangères en France qu’en Angleterre ».

La « négative equity » désigne la position peu enviable des ménages qui se retrouvent avec un bien immobilier dont la valeur est inférieure au capital restant du à la banque. Cette situation est généralement synonyme de faillite personnelle si pour une raison quelconque l’accédant à la propriété est obligé de revendre à ce moment là.

Pour bien comprendre que la hausse des prix ne profite en réalité, ni aux vendeurs, ni aux acheteurs actuels, mais que par contre, elle présente pour tous un risque majeur de « négative équity », prenons deux hypothèses :

Exemple 1 : hypothèse d’une poursuite infinie de la hausse des prix de l’immobilier :

Prenons comme hypothèse, un deux pièces de 50 m2 acheté aujourd’hui 100 000 euros (à 2 000 euros/m2) avec un crédit de 15 ans à 3,5 %. Dans l’hypothèse d’une poursuite de la hausse des prix au rythme actuel c'est-à-dire d’environ 15%/an, la valeur à la revente de ce bien sera donc dans 2 ans de 132 250 euros.

Notre propriétaire souhaite vendre car il déménage, il a alors à cette date deux solutions :

- revendre pour acheter un 2 pièces similaire (même surface, même standing) : il lui faudra alors débourser 2645 euros/m2 (en raison de la hausse de 15% par an du prix du m2). Une fois revendu son appart et remboursé par anticipation son crédit, il lui reste 42 756 euros (132 250 - 89 4974) cash.

Si il ne bouge pas en standing/emplacement/surface c'est la seule hypothèse où la hausse des prix ne change rien pour l'acheteur (sauf qu'il doit payer les frais de mutation). Le second accédant à la propriété n'a alors rien perdu mais il n'a également strictement rien gagné (hors paiement des frais de notaire et éventuellement d'agence).

- Revendre pour acheter plus grand (Ex : en raison de l’arrivée d’un enfant), le 3 pièces de 70 m2 vaut alors 185 150 euros (2 645 euros/m2 X 70). Il doit désormais emprunter 142 394 euros (185 150 – 42 756) à la banque alors qu’il n’aurait eu à emprunter que 129 500 euros (140 000 – 10 500) 2 ans plus tôt si les prix étaient demeurés stables. La hausse des prix lui fait donc payer son 3 pièces 12 900 euros en plus, somme supplémentaire sur laquelle il paiera évidemment des intérêts à la banque !

Bilan : le vendeur qui pensait faire une plus value en vendant son premier appartement, fait en réalité une plus-value totalement virtuelle puisqu’elle est immédiatement absorbée dans l’achat de son second bien. La hausse des prix ne lui a en fait pas profité puisque l’achat d’un bien similaire ou plus grand lui a coûté beaucoup plus cher.

Les seules hypothèses où le vendeur aurait pu réaliser sa plus value (c'est-à-dire qu’elle passe du virtuelle au réelle) auraient été pour lui :

- Soit de vendre son 2 pièces et de devenir locataire, il touchait alors (132 250- 89 494) = 42 756 euros en cash.

- Soit de réduire ses prétentions en achetant un bien à moins de 2645 euros/m2 et donc baisser considérablement ses prétentions concernant le standing ou à la situation antérieure de son 2 pièces initial (autrement dit « réduire la voilure »).

En définitive, on constate que le vendeur qui avait été le premier à se vanter auprès de ses collègues de travail de la plus-value (virtuelle) de plus de 30 000 euros réalisée en deux ans n’a en réalité, en rachetant après, strictement rien gagné. Au contraire il a perdu en pouvoir d’achat car, son second achat lui coûte soit plus cher soit, il a perdu en qualité/standing/situation/surface.

Exemple 2 : hypothèse d’une baisse des prix de l’immobilier :

Prenons maintenant comme hypothèse, un deux pièces de 50 m2 acheté aujourd’hui à 100 000 euros (à 2 000 euros/m2) avec un crédit de 15 ans, à 3,5 %. Dans l’hypothèse d’une baisse des prix de 15%/an, la valeur de ce bien ne sera donc plus dans 2 ans que de 71 825 euros.

Notre propriétaire souhaite vendre car il déménage, il a alors toujours à cette date deux solutions :

- revendre pour acheter un bien similaire (même surface, même standing) : il ne lui faudra alors plus que débourser également 71 825 euros (en raison de la baisse de 15% par an). Il lui faut donc emprunter seulement 71 825 euros. Problème, au bout de 2 ans lorsqu’il souhaite solder son prêt par anticipation, il n’a remboursé en capital sur son prêt initial de 100 000 euros qu’un peu plus de 10 000 euros et il doit donc encore près de 90 000 euros de capital à la banque ! Par conséquent, si il vend, il sera encore débiteur de la banque de 18 175 euros (90 000 – 71 825 euros) : il sera en situation de « négative equity ».

- quant à acheter un 3 pièces, étant donné les sommes restant dues à la banque, ce n’est même plus la peine de penser pouvoir souscrire un nouveau crédit tant que l’ardoise de la première revente ne sera pas soldée auprès de la banque.

En définitive, en cas de baisse, le vendeur n’a que deux hypothèses soit, renoncer à la vente et demeurer dans son 2 pièces jusqu’au terme de son crédit (15 ans), soit également « réduire la voilure » en déménageant par exemple dans un studio. Notre propriétaire finira par trouver énormément d’avantage au célibat….

BILAN :

Dans les deux hypothèses ci-dessus, certes notre propriétaire n’a pas « jeté par la fenêtre l’argent d’un loyer » pendant 2 ans mais se retrouve in fine : soit, en ayant perdu en qualité de vie (studio au lieu d’un deux pièces), soit locataire mais avec en cadeau bonus des dettes envers sa banque !

Les mensualités qu’il aura payé en remboursement d’emprunt se retrouvent alors totalement disproportionnées par rapport aux loyers qu’il aurait du payer en louant un bien équivalent.

Plus la durée des crédits augmente, plus les prix sont élevés, plus les surfaces achetées sont petites, plus le risque de se retrouver en situation de « négative equity » augmentent

[red]En définitive, une bulle immobilière ne profite jamais ni à l’acheteur ni au vendeur de sa résidence principale. L’unique gagnant en période de bulle est celui qui vend sans racheter derrière et qui attend patiemment qu’elle se purge d’elle même.[red]

« Les victimes s’ignorent pour l’essentiel. C’est d’ailleurs le propre d’une bulle que de faire croire aux perdants qu’ils sont les gagnants potentiels ou virtuels », Jean-Pierre PETIT, chef économiste chez Exane BNP-PARIBAS (sept.2005)

"




... finalement, rien ne vaut une simulation achat/location pour bien comprendre : http://asi77.free.fr
Signaler un abus

LeNabot
Pilier de forums

13018 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  09:13:29  Voir le profil
Je dis bravo pour celui qui a rédigé le texte. Il est bien fait.

Ramer dans le sens du courant a toujours fait rire les crocodiles (proverbe africain).

Edité par - LeNabot le 16 sept. 2006 09:15:12
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Numero6
Modérateur

4444 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  10:31:12  Voir le profil  Voir la page de Numero6
bjr,
Tout ca pour çà ?
Citation :

... finalement, rien ne vaut une simulation achat/location pour bien comprendre : http://asi77.free.fr

....?
n6
Signaler un abus Revenir en haut de la page

bibix1111
Pilier de forums

1458 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  10:35:35  Voir le profil


Amicalement, un agitateur.

Edité par - bibix1111 le 16 sept. 2006 10:36:58
Signaler un abus Revenir en haut de la page

ali gator
Pilier de forums

9527 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  10:43:53  Voir le profil
C'est donner le baton pour se faire battre !!!

Les chiens vous regardent tous avec vénération.
Les chats vous toisent tous avec dédain.
Il n'y a que les cochons qui vous considèrent comme leurs égaux .
(Winston Churchill)
Signaler un abus Revenir en haut de la page

bibix1111
Pilier de forums

1458 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  10:52:28  Voir le profil
Ceci est-il pour moi Ali Gator?

Amicalement, un agitateur.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

ali gator
Pilier de forums

9527 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  10:59:28  Voir le profil
A votre avis ???

Sinon qui sont ces duettistes ???
Des noms, des noms !!!

Les chiens vous regardent tous avec vénération.
Les chats vous toisent tous avec dédain.
Il n'y a que les cochons qui vous considèrent comme leurs égaux .
(Winston Churchill)

Edité par - ali gator le 16 sept. 2006 11:00:02
Signaler un abus Revenir en haut de la page

bibix1111
Pilier de forums

1458 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  11:05:18  Voir le profil
Voilà typiquement les cas de figure contre lesquels je m'insurge.

Poster des photos de clowns sur differents sujets, c'est le passe temps favoris du Nabot. Quand c'est un autre membre qui fait de même, celui ci a droit à une reflexion.

Certains membres seraient ils privilegiés ici?

Ces duettistes sont la copie conforme d'ASI77 et le Nabot dont les interventions ne sont que begaiements depuis des mois.

Amicalement, un agitateur.

Edité par - bibix1111 le 16 sept. 2006 11:06:30
Signaler un abus Revenir en haut de la page

ali gator
Pilier de forums

9527 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  11:17:03  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par bibix1111

Quand c'est un autre membre qui fait de même, celui ci a droit à une reflexion.

Une gentille réflexion !!!
Savez vous Bibix que lors de mes tous premiers posts je me suis fait reprendre de volée (à juste titre) parce que je citais systématiquement le texte auquel je répondais et qui se trouvait juste au-dessus !!!
Et à l'usage, je m'apercois que ceux qui m'ont fait ces réflexions ont le même travers .

Ceci dit, merci pour les précisions ...
Mais il en manque un ou deux, non ???

Personnellement je ne fais pas de favoritisme ...

Bien à vous.
Ali.

Les chiens vous regardent tous avec vénération.
Les chats vous toisent tous avec dédain.
Il n'y a que les cochons qui vous considèrent comme leurs égaux .
(Winston Churchill)

Edité par - ali gator le 16 sept. 2006 11:18:38
Signaler un abus Revenir en haut de la page

bibix1111
Pilier de forums

1458 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  11:24:12  Voir le profil
Vous non, d'autre comme Nefer pour ne pas donner de nom, oui.
Je n'ai aucun probleme à dire les choses ouvertement et si mon pseudo doit être supprimer à nouveau peu importe.

Il faudrait que certains arrêtents de jouer les petits chefs du net et le copinage virtuel.

(Je ne parle pas pour vous ali gator).

Amicalement, un agitateur.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

LeNabot
Pilier de forums

13018 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  14:07:31  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par bibix1111

Ces duettistes sont la copie conforme d'ASI77 et le Nabot dont les interventions ne sont que begaiements depuis des mois.
Bon je vais être gentil, vos jpeg m'ont beaucoup fait rire.

Ceci étant dit, que vous inspire plus profondément le texte cité par ASI77, qui me semble-t-il, est plein de bon sens ?

Ramer dans le sens du courant a toujours fait rire les crocodiles (proverbe africain).

Edité par - LeNabot le 16 sept. 2006 14:08:41
Signaler un abus Revenir en haut de la page

René Aubry
Pilier de forums

498 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  14:25:13  Voir le profil
Qui ce cache ici ? (Cliquez sur le lien)

Malicieusement et sans cordialité.

Le blog : La vie rêvée des assidus des forums

Edité par - René Aubry le 16 sept. 2006 14:26:57
Signaler un abus Revenir en haut de la page

LeNabot
Pilier de forums

13018 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  14:26:51  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par René Aubry

Qui ce cache ici ?


Auriez vous quelque chose de plus intelligent docteur, SVP ?

Ramer dans le sens du courant a toujours fait rire les crocodiles (proverbe africain).
Signaler un abus Revenir en haut de la page

René Aubry
Pilier de forums

498 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  14:29:56  Voir le profil
Quel crédibilité peut avoir le propriétaire d'un pareil blog ?

Mr LeNabot, nous avons une soirée entre amis dans 6 semaines ... merci de mieux performer que la dernière fois. SVP.

Malicieusement et sans cordialité.

Le blog : La vie rêvée des assidus des forums
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Ankou
Pilier de forums

3265 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  14:30:03  Voir le profil
Je vais vous dire ce que j'en pense

L'exemple de la baguette de pain est risible, gros et bien cuit le rire

L'exemple des "dans 2 ans je revends", ça fait X fois qu'on vous dit que ce n'est pas heureusement le cas général, et X+1 fois je vous dis de ne pas sortir aujourd'hui, vous courrez un très grand risque, même chez vous faites attention

Toutes choses égales par ailleurs, votre truc ressemble à: j'achète une voiture, à crédit plein pot le gros truc à la conso taux supérieur à 10%, une bonne durée de 48 mois, et un mois plus tard, je suis obligé de revendre ma voiture, désolé, ma femme a demandé le divorce. Paf! negative equity!

L'investissement immobilier est par définition risqué au même titre que tous les investissements, plus que certains, moins que d'autres.

En tout cas, merci à asi, je rajoute à ma liste, même si je crois bien ne pas faire un tabac avec ça, vous m'aviez habitué à mieux

Signaler un abus Revenir en haut de la page

Ankou
Pilier de forums

3265 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  14:33:17  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par René Aubry
Mr LeNabot, nous avons une soirée entre amis dans 6 semaines ... merci de mieux performer que la dernière fois. SVP.

Nos posts se sont croisés, va falloir qu'on la joue serrée, ils vont nous imposer les copyrights

Bon, je suis heureux que nous ayions eu le même avis, le niveau est en baisse, faudrait qu'ils se creusent un peu
Signaler un abus Revenir en haut de la page

LeNabot
Pilier de forums

13018 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  14:45:40  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par Ankou

L'exemple de la baguette de pain est risible, gros et bien cuit le rire
Pas du tout. Ne riez pas bêtement. L'exemple est bien choisi. Quand vous vendez un appartement à perte, vous perdez de l'argent. Tout simplement. Si vous aggravez la situation avec une "negative equity", c'est à dire que le produit de la vente est inférieur au capital restant du, vous devrez ajouter la dette à l'opération suivante. C'est à dire que concrètement la personne n'achètera pas au prix du marché, mais au prix juste avant le crack, car il faudra bien payer la banque qui aura toujours incrite comme dette le delta causé par la chute du marché. Que l'on solde le prêt, ou qu'on le réaffecte. Et là on entre dans un cercle vicieux, car ces "primo accédants" n'auront pas les moyens de surenchérir, ce qui alimentera encore plus la baisse. Nous sommes entrés dans un cercle vicieux, nous en avons pour dix années au moins de dépression. Vous n'y pourrez rien.

Ramer dans le sens du courant a toujours fait rire les crocodiles (proverbe africain).

Edité par - LeNabot le 16 sept. 2006 14:46:52
Signaler un abus Revenir en haut de la page

bibix1111
Pilier de forums

1458 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  14:47:33  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par René Aubry

Quel crédibilité peut avoir le propriétaire d'un pareil blog ?

Mr LeNabot, nous avons une soirée entre amis dans 6 semaines ... merci de mieux performer que la dernière fois. SVP.


Désolé mon cher René Aubry mais dans 6 semaines il m'est déjà réservé, je le présente pour une finale et à l'unanimité Le nabot par favoris. Croyez bien que je ne peux pas louper ça.

Peut être faudrait il etablir un planning de ses disponibilités afin que nos reservations ne se chevauchent pas?

Amicalement, un agitateur.

Edité par - bibix1111 le 16 sept. 2006 14:48:37
Signaler un abus Revenir en haut de la page

René Aubry
Pilier de forums

498 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  14:50:08  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par LeNabot

Nous sommes entrés dans un cercle vicieux, nous en avons pour dix années au moins de dépression. Vous n'y pourrez rien.
Aveu implicite de l'intervenant qui nous avoue ainsi sans sans rendre compte que son avenir pour les 10 prochaines années est d'être locataire.

A lui, les vieux papiers peints, les moquettes salies et le volet qui ne remonte plus complètement.
10 ans de loyers à fond perdus

Malicieusement et sans cordialité.

Le blog : La vie rêvée des assidus des forums
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Numero6
Modérateur

4444 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  14:53:23  Voir le profil  Voir la page de Numero6
Bjr,
et pourtant à une autre époque ce fût un grand champion LeNabot
N6
Signaler un abus Revenir en haut de la page

bibix1111
Pilier de forums

1458 réponses

Posté - 16 sept. 2006 :  14:57:28  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par LeNabot

Citation :
Initialement entré par Ankou

L'exemple de la baguette de pain est risible, gros et bien cuit le rire
Pas du tout. Ne riez pas bêtement. L'exemple est bien choisi. Quand vous vendez un appartement à perte, vous perdez de l'argent. Tout simplement. Si vous aggravez la situation avec une "negative equity", c'est à dire que le produit de la vente est inférieur au capital restant du, vous devrez ajouter la dette à l'opération suivante. C'est à dire que concrètement la personne n'achètera pas au prix du marché, mais au prix juste avant le crack, car il faudra bien payer la banque qui aura toujours incrite comme dette le delta causé par la chute du marché. Que l'on solde le prêt, ou qu'on le réaffecte. Et là on entre dans un cercle vicieux, car ces "primo accédants" n'auront pas les moyens de surenchérir, ce qui alimentera encore plus la baisse. Nous sommes entrés dans un cercle vicieux, nous en avons pour dix années au moins de dépression. Vous n'y pourrez rien.


Sur un autre sujet vous disiez que nos locataires allaient acheter au lieu de louer nos biens grace au crack et maintenant vous dites qu'ils ne pourront pas acheter avant 10 ans, c'est ça?

Amicalement, un agitateur.
Signaler un abus Revenir en haut de la page
Page : de 3
Sujet Précédent Sujet Sujet Suivant  
Page suivante
 Forum fermé
 Imprimer le sujet
Aller à :
Universimmo.com © 2000-2006 AEDev Revenir en haut de la page
   



Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2021 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com