Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 Appel à expériences similaires copropriété
 Répartition Chaleur Eau chaude / Chauffage
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  

MasterGone
Contributeur débutant

90 message(s)
Statut: MasterGone est déconnecté

Posté - 04 mai 2021 :  19:32:53  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Bonjour à tous

J'ai une "petite" question pour laquelle je n'ai pas trouvé de réponse malgré mes recherches.

Exposé : notre résidence (2011), labellisée BBC, est reliée au chauffage urbain pour le chauffage et l'eau chaude.

Question : quelle clé choisir pour la répartition des frais de calories chauffage / eau chaude ?

Le syndic a réparti jusqu'en 2015 à 55/45 (chauffage/EC) avant de passer sur un 75/25 en 2016 et années suivantes. J'ai l'impression que c'est fait au doigt mouillé.

Je sais que la question dépend de pleins de paramètres, et notamment de Madame Météo, mais peut-on raisonnablement avoir une estimation fiable pour une résidence comme la notre ? Avez-vous un retour d'expérience sur le sujet ?

Cordialement



danmasse
Contributeur actif

France
485 message(s)
Statut: danmasse est déconnecté

 1 Posté - 06 mai 2021 :  10:14:12  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Bonjour,
Effectivement, toute répartition au % est certainement faite au doigt mouillé...
Il me parait indispensable de poser des compteurs d'ECS dans tous les appartements (c'est peut-être déjà le cas ?). Il est alors facile de calculer la quantité de chaleur nécessaire pour chauffer cette eau, dont on connait la quantité et la température. La répartition peut alors se faire sur chiffres réels - et chacun sera facturé pour la quantité d'ECS qu'il utilise réellement...

Gédehem
Pilier de forums

14856 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Posté - 06 mai 2021 :  14:08:37  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Ayant "dans mes cartons" une copropriété qui, parmi d'autres habitats ou installations, doit être reliée à un système de chauffage urbain, je vais regarder à nouveau.

Mais de mémoire, cela ne change rien sur les modalités de répartition en interne aux divers syndicats desservis.
C'est la fourniture globale qui est facturée au syndicat (pour faire simple : XX quantité d'eau chaude "chauffage/ECS"), selon un contrat précis.
La répartition qui s'en suit en interne dans les immeubles suit la règle conventionnelle prévue (RDC)

Autrement dit, le doigt n'a pas sa place ici, mouillé ou non.
Qui plus est pour changer en cours de route la longueur du doigt ou son humidité ainsi que la vitesse du vent selon le bon vouloir du syndic.

MasterGone
Contributeur débutant

90 message(s)
Statut: MasterGone est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 Posté - 06 mai 2021 :  14:31:44  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Cela ne change rien pour le fournisseur, mais cela change pour les répartitions entre copropriétaires : l'eau chaude est répartie selon les sous-compteurs individuels et le chauffage est réparti aux tantièmes. L'objectif est donc d'être au plus juste dans la répartition de la chaleur nécessaire à chaque de ces postes.

Si l'on veut être puristes, en fonction de cette répartition de chaleur, il faut également répartir le cout de l'abonnement au chauffage urbain (non fait actuellement) et l'entretien de la sous-station (non fait également). Sans compter qu'on a en plus une installation solaire pour compléter le réchauffage de l'ECS...

Cela ne peut pas être du doigt mouillé, mais actuellement, impossible de faire autrement, d'où mes interrogations.

Existe-t-il éventuellement des sous-compteurs de calories qui peuvent être installé sur les départs "eau chaude" et départ "chauffage" dans la sous-station ? Il serait alors simple de faire le comparatif avec le compteur général du fournisseur du chauffage urbain.

Édité par - MasterGone le 06 mai 2021 14:33:05

Gédehem
Pilier de forums

14856 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 Posté - 06 mai 2021 :  17:11:53  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Le syndic a réparti jusqu'en 2015 à 55/45 (chauffage/EC) avant de passer sur un 75/25 en 2016 et années suivantes.

Le fournisseur (sans doute une SEM) a du passer contrat avec les syndicats et organismes desservis. Qu'en est-il de la "quantité chaleur/fluide" définie ?
Un abonnement doit être prévu, et si sous station dans votre copropriété, quid d'un contrat "entretien" (comme il en serait en chaufferie spécifique au syndicat).
Il arrive souvent que l'entretien de la chaufferie/sous station du syndicat soit pris en charge par la SEM fournisseur, compris dans le contrat de fourniture.

La ventilation de l'énergie/chaleur fournie a certainement été définie à l'origine, fonction des volumes utilisées.
Pour l'ECS, on connait le volume consommé (compteur général+compteurs individuels). D'où (il a une formule) les calories nécessaires.
Du volume total de fluide/calorie (il y a bien un comptage quelque part), on peut en déduire la part pour le chauffage.
A moins qu'il n'y ai qu'un comptage général, la ventilation "chauffage/ECS" étant à définir ? son absence dès le départ serait surprenante (les 55/45 ?)

A priori, une ventilation 75 (chauffage)/ 25 (ECS) parait cohérente avec l'expérience que je peux avoir des individualisations de la répartition dans "mes" copropriétés, et depuis longtemps, la part "énergie" sur ces 2 postes étant de cet ordre.

Pour autant, c'est au syndic (au CS aussi) qu'il faut poser la question : QUI (et comment) avait été défini le 55/45 d'origine, QUI a décidé du changement 75/25, sur quels critères.

Ajout : votre installation solaire a certainement été prise en compte pour la quantité de chaleur fournie. Il faudrait avoir le contrat du fournisseur sous les yeux.

Édité par - Gédehem le 06 mai 2021 17:22:19

MasterGone
Contributeur débutant

90 message(s)
Statut: MasterGone est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 Posté - 06 mai 2021 :  17:38:36  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Notre résidence est branchée sur le réseau urbain de la ville qui est géré via une DSP par un célèbre chauffagiste filiale du producteur d'électricité nucléaire français. L'entretien de la sous-station est à la charge de notre copro via qui on veut, le délégataire de la DSP se contente de fournir de l'eau chaude et des factures... et basta ! Il y a certainement un compteur de calories à l'arrivée dans la sous-station.

Lorsque j'avais posé la question au syndic sur leur répartition à 55/45, ils m'avaient dit que c'était au doigt mouillé en fonction de ce que leur chambre syndicale ou je ne sais quel autre organisme (je me demande si ce n'est pas l'ARC, mais ca me surprendrait) leur avait conseillé sur une installation comme la notre.

En me basant sur la consommation calorique hors période de chauffe (mai-octobre), et en majorant un peu car l'hiver on doit consommer plus d'ECS que l'été, j'en étais arrivé à ce savant calcul au doigt mouillé de 75/25 que j'avais demandé au syndic d'appliquer. Précision importante : notre installation solaire n'a visiblement jamais fonctionné correctement (relevés caloriques ultra faibles)

Je reviens à mon interrogation initiale pour savoir s'il peut avoir un peu plus précis que ces doigts mouillés, et notamment l'idée d'installer des sous-compteurs calorifiques sur les départs du chauffage et du réchauffage de l'eau.





Gédehem
Pilier de forums

14856 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 Posté - 06 mai 2021 :  18:23:05  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
le délégataire de la DSP se contente de fournir de l'eau chaude et des factures...

A priori, c'est ce que font tous les fournisseurs .... €€€€

Il y a donc bien quelque part un comptage spécifique à votre copropriété permettant de facturer au syndicat des M3 / Kcal / autre .....

Pour l'ECS, vous (le syndicat) en connaissez le total utilisé (cumul des compteurs individuels, + compteur général ECS au départ de la sous station).
Il existe une (des ?) formule type pour calculer les calories nécessaires au chauffage de ces m3 ECS (" ils m'avaient dit que c'était au doigt mouillé en fonction de ce que leur chambre syndicale ou je ne sais quel autre organisme .... "")
Son expression "doigt mouillé" est en l'espèce malheureuse si elle s'applique à la formule prévue en pareil cas.

C'est "en gros" ce qui est fait dans "mes" copropriétés, la formule retenue prenant en compte divers éléments, comme le rendement des chaudières, la température maxi fixée, etc ..., pour déterminer les kWh de gaz nécessaires pour chauffer le total des XXX m3 d'ECS de la copropriété ...
D'où il ressort les 75/25 ......

Il faut donc voir le doigt du syndic pour aller plus loin, avec des données précises qu'il aurait pris en compte ......
 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2021 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com