Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 Appel à expériences similaires copropriété
 j'aimerais savoir si un conjoint non p
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
Page suivante 
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant
Page: de 2 

dboyer
Contributeur actif

129 message(s)
Statut: dboyer est déconnecté

Posté - 05 juil. 2017 :  13:50:38  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
j'aimerais savoir si un conjoint non copropriétaire peut etre président du conseil syndical


ainohi
Contributeur vétéran

1693 message(s)
Statut: ainohi est déconnecté

 1 Posté - 05 juil. 2017 :  14:08:02  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Vous trouverez la réponse dans l'article 21 de la loi du 10 juillet 1965. Le conjoint d'un copropriétaire peut être membre du conseil syndical et n'importe quel membre peut être élu président.

dboyer
Contributeur actif

129 message(s)
Statut: dboyer est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Posté - 05 juil. 2017 :  20:15:22  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Il n'a pas besoin d un pouvoir ?

Sunbird
Contributeur vétéran

2260 message(s)
Statut: Sunbird est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 Posté - 06 juil. 2017 :  00:53:37  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Comment savez-vous que le conjoint n'est pas propriétaire?

Sépia
Contributeur actif

445 message(s)
Statut: Sépia est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 Posté - 06 juil. 2017 :  02:05:32  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Parce que c'est peut-être le sien

nefer
Modérateur

10623 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 Posté - 06 juil. 2017 :  09:10:33  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
ou parce que la feuille de présence indique Mme X.....

ainohi
Contributeur vétéran

1693 message(s)
Statut: ainohi est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 Posté - 06 juil. 2017 :  12:23:05  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
A-t-il besoin d'un pouvoir ?
Dans l'hypothèse où le copropriétaire refuse que son conjoint entre dans le conseil syndical, il peut y avoir problème, mais c'est plutôt un cas d'école. Généralement cela résulte d'une entente entre les deux époux. Le consentement peut être attesté par le vote du conjoint copropriétaire. Il peut aussi être tacite.

Comment le sait-on ? A la lecture de l'avis de mutation. Chacun des copropriétaires n'en a pas reçu une copie et tous les copropriétaires peuvent effectivement ne pas savoir que tel lot de copropriété n'appartient qu'à l'un des deux. Mais ce n'est pas grave parce que, de toutes façons, l'élection du conjoint non copropriétaire au conseil syndical est licite.

dboyer
Contributeur actif

129 message(s)
Statut: dboyer est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 Posté - 06 juil. 2017 :  15:35:33  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
sur la convocation l'appartement est au nom de madame et non au nom de monsieur et madame, je trouve que ce conjoiint devrait fournir un pouvoir, le syndic n'es pas sensé savoir si Madame est d'accord pour que son conjoint gere son patrimoine

nefer
Modérateur

10623 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 Posté - 06 juil. 2017 :  15:59:30  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par dboyer

sur la convocation l'appartement est au nom de madame et non au nom de monsieur et madame, je trouve que ce conjoiint devrait fournir un pouvoir, le syndic n'es pas sensé savoir si Madame est d'accord pour que son conjoint gere son patrimoine


donc madame est propriétaire

à l'AG, Monsieur doit venir avec un pouvoir pour émarger la feuille de présence et participer aux votes

concernant le CS, il serait utile que madame fasse un courrier indiquant qu'elle n'est pas candidate au CS et autorise monsieur à être candidat au CS

rambouillet
Pilier de forums

14338 message(s)
Statut: rambouillet est déconnecté

Revenir en haut de la page 9 Posté - 06 juil. 2017 :  18:33:10  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
concernant le CS, il serait utile que madame fasse un courrier indiquant qu'elle n'est pas candidate au CS et autorise monsieur à être candidat au CS

Même si cela lèverai tout ambiguïté, il n'y a aucun texte qui l'impose.
Par contre, on peut demander un extrait de mariage ou autre ?..... pour attester qu'il est bien conjoint et non compagnon....

dboyer
Contributeur actif

129 message(s)
Statut: dboyer est déconnecté

Revenir en haut de la page 10 Posté - 06 juil. 2017 :  19:56:44  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Même s il est conjoint officiel' il peut être marie sous le régime de la séparation des biens, le syndic devrait demande un pouvoir il n à pas à prendre partie, le macisme n est pas une loi
c est une coutume

nefer
Modérateur

10623 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 11 Posté - 07 juil. 2017 :  08:43:54  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par dboyer

Même s il est conjoint officiel' il peut être marie sous le régime de la séparation des biens, le syndic devrait demande un pouvoir


merci de lire mon message précédent

dboyer
Contributeur actif

129 message(s)
Statut: dboyer est déconnecté

Revenir en haut de la page 12 Posté - 07 juil. 2017 :  20:02:12  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Comme ça je suis d accord

rambouillet
Pilier de forums

14338 message(s)
Statut: rambouillet est déconnecté

Revenir en haut de la page 13 Posté - 08 juil. 2017 :  07:00:10  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Même s'il est conjoint avec un contrat de mariage de séparation des biens, aucun texte ne dit qu'il faut un pouvoir pour se présenter comme membre du CS. Il faut seulement être sur qu'il est bien "conjoint" donc marié civilement.

ainohi
Contributeur vétéran

1693 message(s)
Statut: ainohi est déconnecté

Revenir en haut de la page 14 Posté - 08 juil. 2017 :  17:22:38  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Aucun texte ne dit que le seul fait d'être marié à un copropriétaire suffise pour être éligible au conseil syndical. La loi du 10 juillet 1965 ne vient pas apporter de dérogation au code civil en ce qui concerne les relations entre époux. L'article 21 ne donne pas de droit, au contraire il apporte des restrictions. Ainsi le conseil syndical n'est pas ouvert au mandataire d'un copropriétaire personne physique capable majeur. Exception à cette restriction : si le mandataire est marié avec son mandant.

Le conseil syndical étant un organe de gestion de l'immeuble, du seul fait de cet objet, il ne peut être composé que de personnes soit titulaires d'un droit réel sur un lot de copropriété, soit d'un mandat de gestion sur un lot. Si les époux sont séparés de biens, le conjoint non copropriétaire doit être mandaté, ne serait-ce que tacitement. Si l'on a un doute, il est juridiquement fondé de demander un pouvoir écrit. Si les lots de copropriété concernés constituent la résidence des époux, le conjoint, même s'il ne détient aucun droit réel, est présumé, de par l'article 220 du code civil, habilité à co-gérer le logement et donc à faire partie du conseil syndical.

Mais il ne faut pas non plus faire d'excès de zèle. Inutile de demander son pouvoir au conjoint qui est présent au conseil syndical depuis des années. Il y a alors mandat tacite.

Édité par - ainohi le 08 juil. 2017 17:25:31

dboyer
Contributeur actif

129 message(s)
Statut: dboyer est déconnecté

Revenir en haut de la page 15 Posté - 09 juil. 2017 :  20:12:55  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
L article 220 peut il ' aller à l encontre d un contrat de mariage, de plus une tolérance n est pas force de loi, ceci dit l appartement est en location et c est seulement cette année que ce conjoint est président du conseil syndical

je peux aussicitee une personne nommée sur demande du syndic alors qu elle n'était ni présente ni représentée et elle n avait pas fait de courrier demandant à être candidate

rambouillet
Pilier de forums

14338 message(s)
Statut: rambouillet est déconnecté

Revenir en haut de la page 16 Posté - 10 juil. 2017 :  06:49:36  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Si les époux sont séparés de biens, le conjoint non copropriétaire doit être mandaté, ne serait-ce que tacitement. Si l'on a un doute, il est juridiquement fondé de demander un pouvoir écrit.

Pouvez vous citer un texte qui le dit ?
Dans la loi de 1965, ce n'est pas indiqué, il suffit d'être conjoint, seul ce mot est inscrit.
La seule vérification possible est de savoir s'il est ou non conjoint. Il n'y a pas à connaitre le statut matrimonial du couple.

pepa
Contributeur senior

733 message(s)
Statut: pepa est déconnecté

Revenir en haut de la page 17 Posté - 10 juil. 2017 :  14:01:47  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Bonjour,

A toutes fins utiles, je vous livre ce texte :

Conseil syndical : les partenaires de pacs des propriétaires et les usufruitiers peuvent être élus
Loi du 12?mai 2009, n° 2009-526, art. 7-4?; loi du 10?juillet 1965, n°?65-557, art. 21

Les partenaires de pacs des copropriétaires peuvent être élus au conseil syndical, comme pouvaient déjà l’être leurs conjoints, leurs représentants légaux (tuteurs, curateurs) ou encore les associés de sociétés civiles immobilières (SCI).
De même, les propriétaires usufruitiers peuvent être membres du conseil syndical, alors que, jusqu’à maintenant, seuls les nus-propriétaires avaient le droit d’y siéger. Ce qui était anormal car, en général, l’usufruitier (le veuf ou la veuve du copropriétaire) habite dans l’immeuble, contrairement aux nus-propriétaires (ses enfants).
Par ailleurs, la loi du 12?mai 2009 précise que le partenaire de pacs du représentant du syndic ne peut pas être élu au conseil syndical. Cette interdiction s’ajoute à celle visant déjà le syndic lui-même, son conjoint, ses descendants, ses ascendants ou ses préposés, même s’ils sont copropriétaires d’un lot (ou en cours d’accession à la propriété).

ainohi
Contributeur vétéran

1693 message(s)
Statut: ainohi est déconnecté

Revenir en haut de la page 18 Posté - 10 juil. 2017 :  14:54:42  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par rambouillet

citation:
Si les époux sont séparés de biens, le conjoint non copropriétaire doit être mandaté, ne serait-ce que tacitement. Si l'on a un doute, il est juridiquement fondé de demander un pouvoir écrit.

Pouvez vous citer un texte qui le dit ?
Dans la loi de 1965, ce n'est pas indiqué, il suffit d'être conjoint, seul ce mot est inscrit.
La seule vérification possible est de savoir s'il est ou non conjoint. Il n'y a pas à connaitre le statut matrimonial du couple.
Raisonner en droit sur une question relative à la gestion d'un immeuble en copropriété peut conduire à aller chercher des dispositions dans d'autres textes que la seule loi du 10 juillet 1965.

Pensez-vous sérieusement que le législateur ait donné un droit d'éligibilité au conseil syndical à des personnes qui n'ont aucun droit réel ni aucun pouvoir de gestion sur aucun lot de copropriété ?

Le mariage est-il régi par la loi du 10 juillet 1965 ?

A quelles conditions et dans quelles circonstances une personne mariée est-elle habilitée à s'immiscer dans la gestion des biens de son conjoint ?

rambouillet
Pilier de forums

14338 message(s)
Statut: rambouillet est déconnecté

Revenir en haut de la page 19 Posté - 10 juil. 2017 :  16:52:22  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
A quelles conditions et dans quelles circonstances une personne mariée est-elle habilitée à s'immiscer dans la gestion des biens de son conjoint ?


Je suis d'accord, mais c'est un problème entre eux... le syndicat n'a pas à se poser la question s'il y a "bagarre" ou non au sein du couple.

ainohi
Contributeur vétéran

1693 message(s)
Statut: ainohi est déconnecté

Revenir en haut de la page 20 Posté - 10 juil. 2017 :  17:36:28  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par rambouillet

citation:
A quelles conditions et dans quelles circonstances une personne mariée est-elle habilitée à s'immiscer dans la gestion des biens de son conjoint ?


Je suis d'accord, mais c'est un problème entre eux... le syndicat n'a pas à se poser la question s'il y a "bagarre" ou non au sein du couple.
C'est aussi le problème du syndicat parce que cela conditionne la validité de l'élection de l'intéressé au conseil syndical. Imaginons qu'une personne non copropriétaire entre au conseil syndical au titre de conjoint d'un copropriétaire, qu'elle ne soit pas habilitée par ce copropriétaire, qu'elle soit nommée président et qu'elle convoque l'assemblée en cette qualité : l'assemblée est annulable. Le cas est certainement peu fréquent, mais imaginable, d'où l'intérêt à s'assurer d'un pouvoir du conjoint.
Page: de 2 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 Page suivante  
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2017 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com