Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous Ă  nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informĂ© automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 SĂ©lectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Bailleurs
 Divers Bailleurs
 La GRL va dans le mur, la GUL a du mal a en sortir
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent rĂ©pondre aux sujets dans ce forum
Page suivante 
Auteur
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant
Page: de 3 

ribouldingue
Pilier de forums



16901 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

PostĂ© - 03 fĂ©vr. 2015 :  09:38:53  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Dernières nouvelles de la GUL, officieuses et non vérifiables, puisque la gouvernement et le législateurs semblent se désintéresser de l'affaire.


Rappelons d'abord qu'un bailleur est un agent économique ni stupide ni super-intelligent, mais qui, respectant la loi, signe un bail de 3 ans ou de 6 ans en habitation nu, de 9 ans minimum renouvelable en commercial, de 1 an renouvelable en habitation meublée.
Tout ça pour énoncer une évidence, l'horizon d'un bailleur tourne autour de 2 à 8 ans en moyenne.

L'horizon de visibilité d'une assurance loyers impayés privée se situe donc naturellement au-dela, et c'est normal.

Depuis une dizaine d'année, les gouvernements divers, mues par des majorités enclines à faire le bien (en utilisant l'argent commun souvent à tord et à travers) promeuvent des dispositifs et des assurances loyers impayés d'état, aux noms divers et variés, les dernières étant les GRL (GRL1, GRL1bis dont on a tu l'existence, GRL2) et la GUL.


La GURL a été pondue en 2009, rebaptisée GRL perdant le U de universel, puis à l'usage GRL-1, et à durée quelques mois;
La GRL-2 a poursuivi la vie de la première, mais s'éteint bientôt, au 31 décembre 2015.
La GUL crée par Mme Dulfot (Loi ALUR) est obligatoire, mais pas obligatoire, payante, mais gratuite, et les règles sont claires, mais pas encore écrites.

Une seule chose est sure (peut-ĂŞtre mĂŞme certaine) la GUL va remplacer la GRL-2.


Mon intermédiaire (Avec ces trucs gouvernementaux on crée des usines a gaz, mais on ne peut pas les souscrire en direct, il faut passer pas un intermédiaire, même si plus tard le sinistre survenu on ne passe plus par l'intermédiaire, j'espère que tout le monde suit) communique:


1/ Les GRL-2 sont vendues jusqu'au 31 décembre 2015.
Le 32 c'est cuit.

2/ La GUL commence le 1 janvier 2016 (mais bon on n'en n'est pas vraiment certain)

3/ Certainement: Les GRL en cours se poursuivent tant que le locataire est dans les lieux, et jusqu'au 31 décembre 2018.

3/ Les GRL se poursuivant ainsi seraient arrêtées dans la nuit du réveillon 2018 et pourraient être transformées (???!!!??) en autre chose, si il n'y a pas eu d'impayé en cours.
Je crois aux miracles.

4/ Si la GRL poursuivie avec le locataire toujours dans le lieux fait l'objet d'impayés, alors? Mystère et boule de gomme
Je crois encore aux miracles.




Quelques autres pseudo-infos réjouissantes concernant la GUL:

1/ C'est l'action pour le logement qui met en place la GUL. Cela se fait au travers de 'discussions' entre l'état et l'union des entreprises et des salariés pour le logement UESL (le bailleur individuel semble absent comme souvent)

2/ Ces discussions seront l'objet d'une convention quinquennale (2015-2019).
QUid de l'après-quinquennat donc tiens au fait (Oui, le bailleur lui aura toujours des locataires, mais le bailleur ennuie pour ne pas dire plus)

3/ La GUL sera gratuite (ça peut changer) mais peu appétissante:

3.1 -On ne garantie plus les loyers mais ce que la GUL définit comme loyer.
Le loyer est donc différent du loyer.
Le loyer est le loyer préfectoral (valeur publié par arrêté préfectoral).
On ne connaissait pas ces capacité des préfets à déterminer des loyers, tiens donc...

3.2 - La Gul ne vaut que pour 3 ans (On a du couper un quinquennat en deux et faire 'bon poids' ou alors tirer le chiffre 3 Ă  la roulette)

3.3 - La Gul ne paye que 12 mois

3.4 - La GUL présente une mise en ouvre différente du locapass, du GRL1 avec son passeport, de la FSL avec son examen préalable, ou de la GRL2: C'est le locataire qui s'en occupe.
Bon défense de (sou)rire.

3.5 - Le cumul GUL et vraie assurance est interdite

3.6 - Les garanties dégradation locative, protection juridique seraient en plus (sous-entendu payantes)


4/ La GUL n'est pas une assurance loyers impayés universelle (Je suggère de la nommer GL ou alors GULNU, garantie universelle des loyers non universelle)
Elle ne s'intéresse qu'a certains profils, interim, CDD, période d'essai, jeune salarié de moins de 30 ans (Ca existe? On est chomeur à c't'âge, non?), ménage en intermédiation locative (Cékoissa)
Du coup on se demande comment un ménage au RSA avec des allocations logement pourrait à l'issu d'une GRL être garanti par une GUL (A moins de généraliser les intermédiations locatives, on va donc recruter des intermédiateurs)



Je vous laisse digérer?



Ah ben non, tiens, je préfère rester sur une note de franche rigolade (en tout cas pour moi) en vous recopiant la dernière phrase de la lettre envoyée par mon agent d'assurance, qui , le pauvre, n'en sait pas beaucoup:


citation:
Dès que les projets de l'APAGL et du Ministère du Logement seront suffisamment précis, xxx vous proposera une solution alternative pour que vous puissiez maintenir, de façon satisfaisante, la garantie de vos revenus locatifs.

(Sous entendu, en attendant, hum hum hum)

Édité par - ribouldingue le 03 févr. 2015 09:47:00


vazy
Contributeur vétéran

1295 message(s)
Statut: vazy est déconnecté

 1 PostĂ© - 03 fĂ©vr. 2015 :  22:05:43  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Merci Ribouldingue pour toutes ces informations aussi pertinentes qu'imprécises
A défaut de tout comprendre, on rigole bien, c'est déjà ça...
La proposition de l'assureur d'une solution "alternative" me fait penser Ă  une chanson de Serge Gainsbourg : "Je vais et je viens entre tes reins" qui me semble bien illustrer l'alternatif !
Mais je ne voudrais pas prêter à votre assureur des pensées subversives

ribouldingue
Pilier de forums



16901 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 PostĂ© - 04 fĂ©vr. 2015 :  06:23:46  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
En fait, Vazy, l'APAGL et tous ceux qui discutent de bonnes assurances universelles pour faire le bien en France ont a en effet repris la chanson de Gainsbourg
"Je vais et je viens entre tes riens"

ribouldingue
Pilier de forums



16901 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 PostĂ© - 04 fĂ©vr. 2015 :  06:29:24  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
J'ajoute une information (celle-a est certiane) concernant l'INTERMEDIATION LOCATIVE.
Voila plus de 20 ans que je fais du logement en tant que bailleur et j'ignorais.

Certains d'entre vous travaillent avec l'intermédiation locative sans le savoir.

Il s'agit simplement du fait de louer son logement à une association qui loge les SDF ou une association qui loge les réfugiés politiques, par exemple.

rédaction Universimmo
Contributeur senior

980 message(s)
Statut: rédaction Universimmo est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 PostĂ© - 04 fĂ©vr. 2015 :  07:59:00  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Pour information, la GUL n'est plus au programme et il n'est plus question de prendre les décrets d'application. Voici un extrait de l'info que nous avons diffusé à nos abonnés le 2/12/2014:

"L'accord entre l'Etat et Action Logement dessine la nouvelle garantie des loyers

"Les ministres du logement et de la ville, la secrétaire d’Etat chargée de la Politique de la ville, et le secrétaire d'Etat au budget ont signé, le 2 décembre 2014 avec Bernard Gaud, président du Conseil de surveillance de l’UESL-Action Logement, et deux autres dirigeants du mouvement des collecteurs du "1% Logement", la convention quinquennale portant sur les emplois des fonds issus de la participation des employeurs à l’effort de construction (PEEC) pour la période 2015-2019. Cette convention fixe un objectif commun : "améliorer les conditions de logement des ménages, notamment des salariés du secteur privé, pour favoriser leur accès à l’emploi et aussi participer à leur redonner du pouvoir d’achat".
Dans le cadre de l'effort d'accompagnement du parcours résidentiel et professionnel des salariés, et plus particulièrement notamment des jeunes actifs, des salariés en mobilité ou rencontrant des difficultés d'accès ou de maintien dans un logement, les deux parties mettront en place un nouveau dispositif de sécurisation locative, remplaçant à la fois la GRL (Garantie des Risques Locatifs), en fin de course, et la GUL (Garantie universelle des loyers), le dispositif mort-né de la loi "ALUR" (notre ressource du 19/09/2014 «Vers un abandon de la GUL et de la GRL ?»). Il garantira les loyers pour un public plus ciblé : les jeunes de moins de trente ans, les précaires (CDD, intérim, apprentissage) et l’ensemble des salariés en CDI mais uniquement durant leur période d’essai. Pour les étudiants, le financement ne relève pas de la PEEC. De même, l’extension du dispositif aux chômeurs est à l’étude. La mise à disposition de cette nouvelle garantie est prévue pour janvier 2016, soit la date à laquelle la GUL devait entrer en vigueur. Au ministère du logement, on estime que 70% des 800.000 nouveaux entrants dans un nouveau travail devraient pouvoir être couverts par cette sécurisation des loyers. Ce dispositif devrait être également ouvert aux ménages accompagnés dans le cadre d'une intermédiation locative type "Solibail".

"A noter que l'accord prévoit, dans le cadre de l’extinction des contrats GRL existants, l’analyse de la possibilité de reprise, par le dispositif de sécurisation, des contrats GRL en cours. Les conditions de reprise du "PASS GRL" et de la GRL feront l’objet d’une convention entre l’Etat et l’UESL tout en maintenant les règles actuelles de financement."

(1) Ministère du logement - 2 décembre 2014 - Convention quinquennale 2015-2019 entre l’Etat et l’UESL-Action Logement
http://www.territoires.gouv.fr/IMG/...014-2019.pdf

ribouldingue
Pilier de forums



16901 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 PostĂ© - 04 fĂ©vr. 2015 :  08:31:29  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
les deux parties mettront en place un nouveau dispositif de sécurisation locative
Oui, il y a donc un CHOSE qui va ĂŞtre pondu.

L'oeuf va tomber de la poule, ou du poussin, ça c'est possible chez nous....(Pas de décret, discussions...)

C'est celui que je propose de nommer GULNU (Garantie universelle des loyers non universelle).

Je fais confiance a ces comités théodules pour perdre un certain nombre d'heures (que nous allons leur payer) pour trouver un nom plus sexy (MGM meilleur garantie du Monde, ou GMM garantie pour un monde meilleur, voire GUMM garantie universelle pour un monde meilleure, peu importe si l'universalité de la nouvelle garantie est infime en portée).


Je suis bailleur. Peu importe le nom, j'aimerais juste savoir ce qui va nous ĂŞtre pondu dans 10 mois



citation:
l'accord prévoit, dans le cadre de l’extinction des contrats GRL existants, l’analyse de la possibilité de reprise, par le dispositif de sécurisation, des contrats GRL en cours
On sent que tout cela manque de vaseline.

Édité par - ribouldingue le 04 févr. 2015 08:36:34

ribouldingue
Pilier de forums



16901 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 PostĂ© - 23 avr. 2015 :  12:10:59  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
La remplaçante de la GUL va aussi dans le mur.

Je me marre en lisant certaines feuilles de choux parlant encore de l'avenir de la GUL incertain (Le Particulier Immobilier..).

les assureurs ne savent rien, ou du moins le disent.

Du coup, pas de GUL, pas de dispositif de remplacement, et il semble que ceux qui ont une GRL seront arrêtés également à l'arrêt de leur contrat en court. DU coup les assureurs en place conseillent ne pas contracter de nouvelle GRL d'ici au 31 décembre 2015, car il faudra recaser plus ou moins bien les contrats en cours, et on pourrait être moins efficace a les recaser si vous les avez pris dans les derniers mois, et que le sinistre arrive assez vite.
Vous me direz que si le sinistre arrive très vite, pas de problème théorique, il est pris en compte; Pour cela il faut qu'il arrive avant la fin du contrat.


Bref, actuellement nous n'avons plus rien de ces merveilleux contrats proposés par la droite et la gauche réunies, qui s'unissent diablement quand il s'agit de pointer le bailleur privé comme un méchant

La GRL1 nous a couté une fortune -(nous contribuable), la GRL2 pareil, la GUL acouté une petite fortune pour ne jamais sortir, un véritable désastre.

Édité par - ribouldingue le 23 avr. 2015 12:32:05

ribouldingue
Pilier de forums



16901 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 PostĂ© - 13 mai 2015 :  17:21:06  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Le gouvernement n'ayant pas encore trouvé le bon mur pour faire crasher la GRL et la GUL, voici les dernières nouvelles d'avant-mur:

En ce qui concerne la GRL et les assurnaces GRL en cours:
les garanties souscrites préalablement au 1er janvier 2016 seront résiliés au plus tard, si les locataires sont toujours présents dans les lieux et s’il n’y a pas d’impayés en cours, le 31 décembre 2018.

C'est deja mieux que rien mais moins bien qu'un peu mieux...
C'est mon assureur Genworth qui m'apprend cette bien bonne nouvelle


Je la décrypte en français de tous les jours pour vous au cas ou vous en etes deja a l'apéritif, et vous me direz si vous avez la même compréhension:

Si Vous n'avez pas besoin de votre GRL ca le locataire est très bien, vous continuerez a la payer pur rien jusqu'en décembre 2018
Si vous déclarez un sinistre, alors on (ne) sait pas.

Édité par - ribouldingue le 13 mai 2015 17:23:13

ribouldingue
Pilier de forums



16901 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 PostĂ© - 20 mai 2015 :  08:03:32  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Ce jour j'effectue désespérement un brin de recherche additionnelle sur la rempalcante de la GUL ou sur quelque information qui puisse se trouver autour de ce sujet.

Je constate avec effarement que l'UESL-Action Logement dont RĂ©daction Universimmo nous a fait part de l'existence
(désolé, je suis bailleur depuis très longtemps et je ne savais pas que je dépendais ENTRE AUTRES IMPONDÉRABLES d'un tel organisme pour des décisions importantes concernant mon activité de bailleur),
fait l'objet de contestations fortes en son sein, et qu'un communiqué de presse concernant des changements a été fait en avril 2015 dernier.

Des décisions seront prises lors de leur AG du 3 juin 2015.
En fait un bras de fer semble opposer le gouvernement et les organismes cotisant au 1% logement dont l'UESL semble être le fédérateur. Un article sur le net s'intitule 'Coup de balai chez Action Logement'! http://www.batiactu.com/edito/actio...i--40942.php


Ben oui, mais du coup, la remplaçante de la GUL, tout le monde s'en fout.
Même les assureurs et les courtiers sont effarés par autant d'incapacités et d'inefficacités.

Rassurez-vous, braves gens, pendant ce temps la, le personnel (inutile de fait) des ministères ainsi que celui de tous ces organismes continue a être payé.
Ouf me direz-vous, vous avez failli avoir peur....

Édité par - ribouldingue le 20 mai 2015 08:08:17

ribouldingue
Pilier de forums



16901 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 9 PostĂ© - 23 juil. 2015 :  14:10:02  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
je dois être le seul bailleur en France à me préoccupé de mes baillés, et de leurs assurances loyers impayés (Bon, écrivons plutôt de mes assurances pour leurs loyers impayés).

La GUL étant morte sans être née, sa sucesseuse semble être morte sans être née, et personne ne sait rien. Sans doute s'agit il de secrets d'états. Tout le monde a du chausser le casque de mobylette, et du coup n'entend rien aux affaires d'en bas.

A cette date du 23 Juillet mon assureur, -théoriquement plus au courant que moi- me renvoie sur une prorogation de contrat GRL la même information qu'il y a quelques mois.
Il n'en sait donc pas plus lui non plus, mais refuse toujours les nouvelles inscriptions Ă  des GRL (La GRL de facto a deja disparue).



Évidemment, vue du côté de ceux qui font le bien universel (avec l'argent universel dont le mien) il était plus urgent de pondre un bail ultra-long avec une annexe ultra longue comportant quelques perles.


C'est toujours aussi pénible quand les gouvernements, de gauche comme de droite, s'entend (c'est pareil de ce côté la) décident qu'ils feront mieux que le privé, érigent de nouvelles exigences fortes valant morale, puis...... ne sortent rien....

Si quelqu'un sait quelque chose, et qu'il n' a pas peur de se faire tuer en le disant, je suis personnellement preneur.

Édité par - ribouldingue le 23 juil. 2015 14:14:43

ribouldingue
Pilier de forums



16901 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 10 PostĂ© - 15 sept. 2015 :  09:47:04  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Je relance ce petit fil de rien du tout, en m'étonnant d'ailleurs du manque total d'information des milieux autorisés, du gouvernement, des ministres, des assureurs, de l'APAGL pourtant fabriquée un peu pour cela, pour ne pas dire que je me scandalsie de la manière dont dans notre beau pays on traite les bailleurs:

Que devient l'assurance GRL après son arrêt (le 31 décembre 2015, mais les contrats courent, eux, quand même!!!)

Que devient l'ex future GUL (de Mme Duflot, ou de Mme Pinel) écrite dans la loi et notoirement abandonnée?

Que vont faire les bailleurs actuels ou a venir (Vous, moi, nous existons toujours...), sur quoi peuvent-ils compter, que sera la politique Ă  mener Ă  dater du premier janvier 2016, donc dans moins de 100 jours, alors qu'un contrat de location en dure en moyenne plus de 1000 jours?


C'est bien d'obliger fortement les bailleurs par la loi, de les menacer dorénavant d'amendes pénales, mais tous les beaux intervenants de la 'filière (législateur, fonctionnaire, conseils publics ou privés, commissions, sous-commissions, APAGL, assureurs, ...) , qu'on payer abondamment pour cela a nos crochet,.... n'en fout pas une rame....

Édité par - ribouldingue le 15 sept. 2015 09:50:43

ribouldingue
Pilier de forums



16901 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 11 PostĂ© - 02 nov. 2015 :  13:37:01  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
La GUL devait prendre son envol en 2014, et la GRL se crasher fin 2015. On est désormais fin 2015.

Je cherche désespérément de nouvelles infos plus fraiche que le service public, à bout de souffle:
https://www.service-public.fr/parti...roits/F17847 affiche encore en ce début novembre ce texte:
citation:
La loi Alur (accès au logement et urbanisme rénové) prévoit la mise en place d'un système de garantie universelle de loyers à partir du 1er janvier 2016.



Dans l'attente, les informations contenues sur cette page restent d'actualité.
C'est affligeant que le service public prenne les baileurs et les locataires pour des c...s Ă  ce point...

Le particulier Immobilier indique dans un court entrefilet (vu l'absence d'info, difficile de s'étendre plus) que la GUL et la GRL sont mortes, qu'une GRL-bis (nom donné par ce magasine, que l'on ne retrouve nulle part ailleurs sauf erreur de ma part) serait (mais sans certitude) mise en route début 2016, elle reprend les vagues éléments cités par Rédaction Universimmo qui datent ...de 2014 (Humpf....).

Elle 'bénéficierait dès le début 2016 aux salariés du secteur non-agricole assujettis à la participation des employeurs à l'effort de construction.


J'en remets donc une couche:

1/ Il s'agit juste d'une assurance qui se place parmi les autres, incluant les assurances privées de type GLI.
Je n'ai aucun élément à ce jour pour en comprendre l'intérêt

2/ Il s'agit manifestement de tirer un trait sur les diverses GRL catastrophiques par le nombre d'incident, le cout pour la communauté (c'est le contribuable qui paye les loyers en fait) et la mortalité exceptionnelle des assureurs (pratiquement tous ont jeté l'éponge)

3/ Il va falloir en revanche constater qu'il n'existe plus de dispositif permettant à une personne sans revenu salariés ou aux revenus sociaux faibles d'obtenir un logement.


Sur un plan simplement financier, cela me parait tout sauf étonnant. Sur un plan social en revanche, vu que c'est un énorme virage, on va vers d’immense problèmes.

Ceux-ci sont-ils oubliés (comme la fameuse histoire des TH des retraités veufs et veuves) on plutôt calculés (comme précisément ces veufs et veuves vers lesquels l'état vole au secours).
On s'apprête visiblement à comprimer début 2016, on sortira du chapeau une solution sociale quand il le faudra, dans le délai qui sied à une campagne électorale.

Soit, c'est un jeu presque habituel, mais que font les bailleurs en attendant? Ils refusent Ă©videmment les candidats locataires qu'ils acceptaient il y a un an (C'est deja le cas notez le bien!)

On peut croire que tout va bien se passer, ce n'est pas mon avis.

Édité par - ribouldingue le 02 nov. 2015 13:40:20

ribouldingue
Pilier de forums



16901 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 12 PostĂ© - 05 dĂ©c. 2015 :  08:20:20  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Pas d'information officielle, alors je glane comme autrefois les pauvres sur les champs de patates d'autrui, triste pays!

citation:
Action Logement devrait mettre en place dès le 1er janvier 2016 le dispositif VISALE, acronyme de « Visa pour le Logement et l’Emploi ».
Le déploiement se ferait tout au long de l’année 2016 pour être pleinement opérationnel en 2017.
Voila pour l'intention


Pour une approximation sur le détail de l'affaire:
citation:
L’objectif de Visale est de proposer, pour les locataires du parc locatif privé, une garantie remboursable sous forme d’un engagement d’assurer le paiement du loyer et des charges locatives en cas d’impayés du locataire.

En d’autres termes : c’est un organisme qui se porterait garant pour un locataire.
Du coup, ce dernier n’aurait pas besoin de trouver un garant dans son entourage (ce qui est souvent difficile).
En cas d’impayés de loyers, l’organisme paye pour le locataire.

Dans une volonté de renforcer son action en faveur des jeunes, Action logement cible prioritairement au travers de cette mesure les salariés précaires et les jeunes actif, qui ont souvent des difficultés à rassurer les bailleurs.

Il est prévu que l’accès au dispositif soit gratuit pour le locataire et le bailleur.
Qui aura droit au Visale ?

Trois types de publics auraient accès à la garantie Visale :

Les personnes commençant un nouvel emploi ou ayant une promesse d’embauche : en CDD, intérim, ou en cours de période d’essai dans le cadre d’un CDI. La demande devra se faire au plus tard dans les 3 premiers mois du contrat, ou dans le premier mois si la durée du contrat est inférieure à 1 mois.

Les jeunes de moins de 30 ans salariés du secteur privé (ou ayant une promesse d’embauche), y compris en CDI. La demande devra se faire au plus tard dans les 12 premiers mois. Leur taux d’effort (part du loyer dans leurs revenus) devra être compris entre 30 et 50%.

Les ménages en difficulté entrant dans un logement géré ou loué par une association d’insertion agréée à cet effet. On ne sait pas encore si un taux d’effort minimum/maximum sera demandé.


Tout n'est pas au point, c'est le moins qu'on puisse dire:
citation:
Par ailleurs, l’Etat souhaite que cette garantie soit accessible également aux demandeurs d’emploi, mais ce point reste en cours de discussion.


Bon, passons et tentons de saisir le détail de cette assurance gratuite:
citation:
Une fois le « visa » obtenu, il serait valide (présentable au propriétaire) :

3 mois maximum à compter du début du contrat
1 mois maximum à compter du début du contrat pour les contrats inférieurs à 1 mois

Il y aura peut-être des facilités de renouvellement du visa selon les cas. L’année 2016 pourra connaître des réajustements en fonction des résultats observés.
Seules les 3 premières années du bail seront garanties

Le dispositif Visale concernerait les logements dont le loyer (charges comprises) est au maximum de 1 300 euros (France entière) ou de 1 500 euros à Paris intramuros. La garantie serait limitée aux impayés des 36 premiers mois du bail.

Le locataire resterait redevable auprès d’Action Logement du remboursement de sa dette (suivant un planning adapté à sa situation financière et sociale).
Notez bien que tout cela doit être effectif sans 26 jours, mais 'on' (il s'agit du site commercial http://blog.locservice.fr/visale-no...rl-2952.html) parle d'un plein déploiement en, 2017

C'est un peu comme si le Trésor public me demandait de payer 5000 euros d'impots au Premier janvier 2016 et que je lui répondais que oui, pas de problème, mais mon paiement atteindra 'son plein déploiement' en 2017.

Il y a des moments ou je ne comprends pas ce que certains bureaucrates Ă©crivent, et que les sites ou les pros tentent de relayer.



C'est une 'assurance' mais bon, elle n'assure pas tant que cela: La garantie serait limitée aux impayés des 36 premiers mois du bail.

Comme elle est incompatible avec la prise d'un garant, on lance le méchant bailleur dans le vide en le tenant d'une ficelle mal fabriquée.


Le bon point c'est que ca va ĂŞtre facile:
citation:
Pour faciliter et accélérer le traitement des demandes, le dispositif VISALE s’appuiera sur un site internet dédié : visale.fr. Le candidat locataire répondant aux critères d’éligibilité définis pourra obtenir un visa via le site internet, lequel sera certifié par un gestionnaire Action Logement. Ce visa certifié garantira au bailleur l’éligibilité du locataire et spécifiera le montant du loyer pouvant être prévu au bail. A l’appui de ce visa, le bailleur pourra dès lors demander et obtenir, directement en ligne, sa garantie lors de la conclusion du bail.
Je n'ai pas tout compris, mais j'ai juste compris que c'Ă©tait simple.


Édité par - ribouldingue le 05 déc. 2015 08:26:33

ribouldingue
Pilier de forums



16901 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 13 PostĂ© - 05 dĂ©c. 2015 :  08:29:58  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Sur les autres sites bien informés, on a d'autres versions, par exemple www.direct.gestion.com nous parle de la GAL, qui n'est pas une maladie, du moins pas encore (mais qui a mon avis est déja morte quand même):
http://www.directgestion.com/sinfor...s-de-loyers-
citation:
La GAL pour remplacer la GUL dès 2016 ?
Longtemps pressentie, la Garantie Universelle des Loyers (GUL) ne sera finalement pas mise en place. Un autre dispositif a été annoncé et devrait entrer en vigueur dès 2016. Hormis une convention quinquennale entre l’État et Action Logement, rien n’est encore officiellement signé, mais cette Garantie des loyers Action Logement, comme elle a été baptisée, doit permettre la participation des employeurs à l’effort de construction.


Ce nouveau dispositif, qui devrait donc entrer en vigueur le 1er janvier 2016, aura pour objectif de faciliter l’entrée dans le parc locatif privé des salariés de moins de 30 ans ainsi que des salariés en situation précaire (CDD, période d’essai, apprentissage). Ce système de garantie pourrait concerner 70 % des 800 000 personnes entrant sur le marché du travail chaque année. Une extension du dispositif en direction des chômeurs serait également à l’étude.

poupix4
Contributeur senior



690 message(s)
Statut: poupix4 est déconnecté

Revenir en haut de la page 14 PostĂ© - 06 dĂ©c. 2015 :  10:21:53  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
bonjour
loyers impayés garantis les 36 premiers mois du bail.
pourquoi pas 37 ou36 et 2 semaines !
du foutage de g....e et enfumage comme d'habitude!

Signature de poupix4 
Semper Fidelis

ribouldingue
Pilier de forums



16901 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 15 PostĂ© - 06 dĂ©c. 2015 :  10:47:39  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Non, pas exactement puisque cette couverture est gratuite.

Je n'en connais pas le détail, existence d'une carence, indemnité limitée à 70% du loyer ou limitée au loyer de référence comme il en était question, franchise, ou autre condition léonine que l'état sait si bien imposer aux bailleurs....

le porblèem est donc d'articuler potentiellement si ce dispositif voir le jour dans 25 jours la période gratuite avec une période payant 3 ans plus tard. On fait difficilement pire comme visibilité.

ribouldingue
Pilier de forums



16901 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 16 PostĂ© - 11 dĂ©c. 2015 :  14:53:14  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Retour sur la VISALE: Elle n'existe pas et personne ne la fait. On ne sait pas, on ne sait rien
Retour sur la GRL qui devait mourir au 31 décembre 2015, elle est morte plus tyôt que prévu.

Aujourd'hui locataire ayant 800 euros de revenus, plus 243 euros d’allocation logement, loyer charges incluses de 340 euros, personne ne peut assurer.

Je pense que la gauche bien pensante et la droite bien pensante ont largement fait avancer le dossier du logements pour les personnes ayant des revenus moyens. Ils ont fait comme d'habitude, n'importe quoi.


Si la VISALE sort, il faut savoir en outre que hormis la garantie limité à 36 mois (que l'on gère comment au fait?) il n'y a plus d’assistance juridique pour l’expulsion le cas échéant, et évidemment plus non plus d'assurance dégradation locative.

A force de vouloir le bien à coup de textes de lois remaniés tous les 180 jours, nos hommes politiques ont bien pourri ce marché de l'assurance locative.

rédaction Universimmo
Contributeur senior

980 message(s)
Statut: rédaction Universimmo est déconnecté

Revenir en haut de la page 17 PostĂ© - 12 dĂ©c. 2015 :  07:36:47  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Le VISALE est annoncé pour le 1er janvier. Il sera délivré sur un site Internet, le locataire devant ensuite aller le faire valider auprès d'un CIL ou ce qui en restera après la grande restructuration des CIL (les collecteurs du 1% : ils étaient plus de 120, il y en a plus que 12 et il ne va bientôt y en avoir plus qu'1). Ce ne sera plus qu'un produit Action Logement, en principe réservé aux salariés. C'est une caution locative et non pas une assurance. C'est ni plus ni moins qu'un retour au Loca Pass !

A noter qu’en l’état de l’article 22-1 de la loi du 6 juillet 1989, le Visale, qui est un cautionnement, "ne peut pas être demandé, à peine de nullité, par un bailleur qui a souscrit une assurance, ou toute autre forme de garantie, garantissant les obligations locatives du locataire", notamment une GLI (garantie de loyers impayés), "sauf en cas de logement loué à un étudiant ou un apprenti".

La GRL (avatar de la CLU de 2002) et La GUL sont donc bien mortes et enterrées. 17 ans de velléités, de promesses de présidents de la République et de ratages.

ribouldingue
Pilier de forums



16901 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 18 PostĂ© - 12 dĂ©c. 2015 :  09:46:20  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Merci pour ces précisions.

Au niveau du bailleur lambda, impossible ce jour, soit 19 jours avant le jour J, d'obtenir la moindre information du guichet pour la Visale. A vous lire, je vois que vous en ĂŞtes bien conscient aussi.

Oui, c'est un retour au Loca-pass, par un chemin qui a couté une fortune à tout le monde, et certainement démobilisé des dizaines de milliers de personnes dans notre pays, assureurs, bailleurs, locataires, travailleurs sociaux.

citation:
le Visale, qui est un cautionnement, "ne peut pas être demandé, à peine de nullité, par un bailleur qui a souscrit une assurance,
Pour un bailleur c'est le point essentiel, car il se pose la question de 'quoi au-dela de 3 ans'. Il semblait nécessaire que cette garantie soit doublée d'une assurance, me^me si celle-ci ci ne s'activait qu'a A+4, mais l’absence d'information est une absence de réalisme total.


citation:
17 ans de velléités, de promesses de présidents de la République et de ratages.
Un travail de bandits ignares ....

Édité par - ribouldingue le 12 déc. 2015 09:47:23

rédaction Universimmo
Contributeur senior

980 message(s)
Statut: rédaction Universimmo est déconnecté

Revenir en haut de la page 19 PostĂ© - 14 dĂ©c. 2015 :  07:42:43  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par ribouldingue

Merci pour ces précisions.

Oui, c'est un retour au Loca-pass, par un chemin qui a couté une fortune à tout le monde, et certainement démobilisé des dizaines de milliers de personnes dans notre pays, assureurs, bailleurs, locataires, travailleurs sociaux.


Pas aux assureurs qui ont boycotté la GRL !


citation:
17 ans de velléités, de promesses de présidents de la République et de ratages.


Oui pour ne pas avoir été capables d'aller au bout d'une idée non seulement bonne mais nécessaire et de n'avoir pris que des demi mesures.


citation:
Un travail de bandits ignares ....


Ca c'est populiste (tous pourris...) et évidemment faux et inutile, ignorant de ce qui s'est réellement passé .

Simplement des politiques - qui sont nos élus et que nous méritons puisque nous les avons élus - incapables de résister à des lobbies puissants (les assureurs + Foncia qui délivre aussi la GLI en ducroire) et qui ne connaissent pas l'adage selon lequel on ne tire pas dans le dos du diable quand on n'est pas sûr de pas le louper Borloo, Boutin, Apparu, Duflot) ! Alors on commence quelque chose, en en fait la moitié (Boutin : réduction du DG de moitié au lieu de la promesse de Sarko de le supprimer totalement, et interdiction du cumul caution et garantie de loyers, promesse de Sarko), on part dans une mauvaise direction (Duflot) et on cale devant les assureurs (les inspecteurs des finances de Bercy qui espèrent bien pantoufler un jour chez les assureurs, dont ils assurent la tutelle)...

Ca c'est la vraie saga d'un projet porté par Jean-Luc Berho à l'UESL, considéré depuis 2002 comme nécessaire autant par les associations de locataires que par le MEDEF pour le logement des salariés des entreprises, et mené au désastre faute de suite dans les idées et de courage politique.

Édité par - rédaction Universimmo le 14 déc. 2015 07:47:21

ribouldingue
Pilier de forums



16901 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 20 PostĂ© - 14 dĂ©c. 2015 :  08:13:18  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
Pas aux assureurs qui ont boycotté la GRL !
Personnellement je trouve que c'est leur droit.
A observer ce qui s'est passé en 5 ans, ceux qui n'ont pas boycotté se sont trouvés 'a poil' au bout d'un an ou deux et sont partis en claquant la porte.
On ne peut pas dire que ceux-la aient boycottés.

Je ne crois pas que ceux qui les aient remplacés (Genworth par exemple) se félicitent d'avoir participé a un 'machin' qui a duré deux ans.... ou alors nous n'avons pas les mêmes échos.

Le temps d'un politique est de l'ordre d'1 an ou 2, le temps d'un assureur de l'ordre de 15 Ă  20 ans sur un produit, et le temps d'un bailleurs autour de 6 ans pour un contrat de bail.
Du coup l'homme politique actuel en France est totalement à côté de la plaque .


citation:
Oui pour ne pas avoir été capables d'aller au bout d'une idée non seulement bonne mais nécessaire et de n'avoir pris que des demi mesures.
Je ne suis pas certain que c'était 'une idée' qui était bonne;
Je suis certain d'avoir vu passer une dizaine d'idées, donc pas une seule.

Bonne ou pas, je ne vais pas en discuter ici sur le fond même si j'ai propre appréciation, mais ce que je constate, c'est que quand on bosse ou quand on assure ou quand on met en location ou quand on loue, on a besoin de quelque chose qui fonctionne, pas d'idée.

Sur le terrain, c'est un désastre. Alors bonne idée ou pas....


citation:
Ca c'est populiste (tous pourris...) et évidemment faux et inutile, ignorant de ce qui s'est réellement passé
Non non non, je maintiens;

Je suis désolé, Rédaction Universimmo, moi je ne suis pas assis sur un siège en cuir dans un conseil qui coute une fortune au citoyen, je ne suis pas missionné par ma profession pour aller discuter le bout de gras, je loue à des locataires de plus en plus pauvres dans un pays qui dépense de plus en plus d'argent pour l'aide au logement, certainement celui qui dépense le plus au monde avec une réussite inexistante.

Je dois aujourd’hui 14 décembre 2015 dire non à un locataire candidat à un studio meublé à 340 euros par mois charges incluses alors qu'il a des revenus de 800 euros par mois et droit à une allocation logement de 240 euros mensuel.

Hier en Septembre 2015 je 'pouvais' dire oui a un locataire ayant le RSA pour le mĂŞme studio.


Je ne dis pas 'tous pourris' mais je dis que ceux qui discutent et décident, ceux qui continuent à déverser de l'argent de l'aide au logement et qui décident d'interdire le cumul ASSURANCE et CAUTION, que ceux qui interdisent désormais le RELEVE d'IDENTITE BANCAIRE comme pièce justificative d'un dossier, et que les mêmes encore qui imposent pour un logement à 340 euros par mois un contrat de bail de 39 pages, une dizaine de diagnostics payant entre 50 et 150 euros pièces sont des IGNARES.

Il est Ă©vident que plus on exige plus ca coute cher.
Il est Ă©vident que plus on est pauvre, mois on est riche
$Il est évident que financièrement les diagnostics, les obligations diverses sont in-fine payés par le locataire, sinon il n'y a pas de business

Tous ces gens sont donc bien des ignares qui prennent des décisions en oubliant les fondement du business.



citation:
Ca c'est la vraie saga d'un projet porté par Jean-Luc Berho à l'UESL, considéré depuis 2002 comme nécessaire autant par les associations de locataires que par le MEDEF pour le logement des salariés.../...
HonnĂŞtement, et sans m'en prendre personnellement Ă  vous qui ĂŞtes en effet la pour discuter mes arguments, mais je m'en fous.

La VISALE sort le 1 janvier 2016, donc en fait le 2 puisque le 1er personne ne bosse, et nous sommes le 15 décembre, alors, nous, bailleurs, nous faisons quoi?

Visiblement notre pays est BLOQUE, et les gouvernements de droite comme de gauche veulent continuer Ă  s'occuper d'affaire pour lesquels ils n'ont ni COMPREHENSOIN ni CAPACITE
Qu'ils laissent faire les 'agents Ă©conomiques'....

Édité par - ribouldingue le 14 déc. 2015 08:18:50
Page: de 3 
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant  
 Page suivante  
Aller Ă :  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2018 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com