ATTENTION : Le
Forum d’Universimmo a migré sur une nouvelle plate-forme, sécurisée, et à la pointe de ce qui se fait en matière de forums de discussion. Pour découvrir le nouveau Forum : cliquez ici - découvrez aussi le "Portail" de cette nouvelle plate-forme
Petite contrainte dont nous vous demandons de ne pas nous tenir rigueur, liée à notre souhait de nettoyer un fichier de membres alourdi par le temps :

la nécessité, si vous étiez déjà enregistré(e) dans l’ancien forum, de vous ré-enregistrer sur le nouveau , si possible en conservant le même identifiant (pseudo).

Ce forum est désormais fermé, mais il restera consultable sans limite de durée à l’url : http://www.universimmo.com/forum
Les adresses et les liens que vous avez pu créer vers ses sujets restent bien entendu totalement opérationnels.
Par contre tous les nouveaux sujets doivent être créés sur la nouvelle plate-forme.
Pour toutes remarques, questions ou suggestions concernant cette migration, nous vous proposons un sujet dans la section « A propos de ce forum »
Bon surf ! L’équipe Universimmo

Guide Entreprises Universimmo.com Page d'Accueil UniversImmo.com... Page d'accueil Copropriétaires... Page d'accueil Bailleurs... Page d'accueil Locataires... Espace dédié aux Professionnels de l'Immobilier...
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Il est recommandé pour apprécier le site d'avoir une résolution d'écran de 1024x768 (pixels/inch) ou Plus..
Accueil | Profil | S'enregistrer | Sujets actifs | Sondages actifs | Membres | Recherche | FAQ
Règles du forum | Le livre d’Or
Identifiant :
Mot de passe :
Enregistrer le mot de passe
Vous avez oublié votre mot de passe ?

 Tous les Forums
 Tous autres thèmes
 Construction, bricolage, rénovation
 et si on parlait construction bio-climatique ?....
 Forum fermé
 Imprimer le sujet
Page suivante
Auteur
Sujet Précédent Sujet Sujet Suivant
Page : de 3

bailleurX
Pilier de forums

638 réponses

Posté - 05 déc. 2007 :  17:01:11  Voir le profil
- type de construction (bioclimatique, passive, effinergie...)
- implantation (selon région, terrains, géologie...)
- orientation (NSEO, vents..)
- proposition de plans optimisés (intérieurs, pant toitures...)
- matériaux (pouvoir insolant, inertie, durabilité, emition CO2...)
- énergie renouvelables (panneaux solaires, pompes à chaleur, eoliene...)
- techniques spécifiques de construction (puis canadiens, mur à accumulation...)
- prêts spécifiques
- subventions spécifiques

j'ai fais de nombreuses recherches à ce sujets et j'aimerais bien echanger quelques points de vues là dessus

puisque nos chers UI ne pensent pas nécessaire de créer un rubrique spécifique, mélangeons nous au bricolage et divers constructions...



***Modérateur***
Pour que ce sujet ne sombre pas dans les profondeurs du forum, je l'épingle en tête de celui-ci.
Laurent CAMPEDEL




Edité par - Laurent CAMPEDEL le 12 déc. 2007 12:19:57
Signaler un abus

LouisBlanc
Pilier de forums

208 réponses

Posté - 05 déc. 2007 :  17:26:52  Voir le profil
Idée intéressante.
Perso je viens de faire un puits canadien. J'envisage de le coupler à une VMC double flux, mais ce n'est pas évident dans de l'existant.
Si certains ont des idées, nous pourrions échanger quelques points de vue et expériences.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

bailleurX
Pilier de forums

638 réponses

Posté - 05 déc. 2007 :  17:32:22  Voir le profil
type de construction ?
bio-climatique
maison passive
label effinergie


tout un vocabulaire dont il me semble avoir compris ceci :
definition wikipédia

.
Citation :
Un habitat bioclimatique est un bâtiment dans lequel le chauffage et la climatisation sont réalisés en tirant le meilleur parti du rayonnement solaire et de la circulation naturelle de l'air. La conception bioclimatique de l'habitat est appelée parfois bioclimatisme.
Cela consiste donc à trouver une adéquation entre l'habitat, le comportement des occupants et le climat, pour réduire au maximum les besoins de chauffer ou de climatiser (voir schéma ci-contre).



Les maisons passives n'exigent pas un changement radical de la manière de construire. Bien plus, aujourd'hui n'importe quelle construction neuve peut-être réalisée "maison passive". C'est une série de petits pas, chacun comprenant une meilleure qualité de construction qui permettent de passer d'une maison neuve standard à une maison passive.
Elles offrent un habitat flexible et moderne, à très faible consommation d’énergie



label effinergie
http://ecologie-pratique.org/construire/filemgmt_data/files/DossierPresseEffinergie.pdf


pour moi c'est presque tout pareil
mais il semble qu'il y ai des différences
par exemple si j'ai bien compris la maison pasive est parfaitement économique en consomation mais pas forcement bio (au niveau des matériaux)

selon vous la maison bio-climatique elle est bio ?

voilà pour aujourd'hui la suite bientôt
si vous le voulez bien...

Edité par - bailleurX le 05 déc. 2007 17:34:57
Signaler un abus Revenir en haut de la page

LouisBlanc
Pilier de forums

208 réponses

Posté - 05 déc. 2007 :  17:43:34  Voir le profil
Oui.
35 m de tranchée, 2 tuyaux de 160 mm, soit 70 m de tuyaux enterrés entre 1,5m et 1,8m.
Distribution d'air dans 5 pièces, avec un accélérateur (ventilateur) à 2 vitesse ( 160 m3 /h et 210 m3 /h). Je suis en phase d'expérimentation et de mesure.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Pégase
Pilier de forums

3665 réponses

Posté - 05 déc. 2007 :  18:54:36  Voir le profil
Voila un sujet qui risque de suciter beaucoup d'intérêt. Je donne mon expérience de particulier constructeur:

Maison qui vient de se finir (ouff... enfin!):
- Orientation plein sud pour la façade principale avec de grandes baies vitrées coulissantes à galandage donnat sur une vaste terrasse.
- Murs principaux: Monomur Brique Weinerberger 300mm (Extérieur crépi traditionnel, intérieur plâtre,
- Toutes les pièces pincipales sont coté sud (Salon, séjour, salle à manger, chambres et cuisine). Coté Nord on trouve les salles de bain et autres pièces de service (Buanderie, entrée, bureau, cellier...)
- Charpente traditionnelle apparente en Epicéa du Jura,
- Isolation toiture en panneau de 170mm de type Pavatex (marque suisse) posés sur chevrons. La pose se fait en imbrication collée des panneaux et ne laisse pas d'air passer,
- Vitrages (doubles) importants en face sud et ouest. Coté nord et est, seulement quelques ouvertures plus petites.
- Chauffage par PAC AERMEC (COP 5.2) sur capteurs horizontaux à -2.5m en moyenne (Dans un ancien étang, ça aide) avec diffusion de chaleur par planchers chauffants.
- Puits canadien de 45m en TPC de 160mm couplé à une VMC Double flux NATHER
- Cheminée à foyer étanche de 18Kw (alimentation du foyer par prise d'air extérieure) de marque SABLUX (Encore des Suisses)

Intéressant:
1. La maison fait 350m2 et consomme moins en chauffage que mon ancien logement de 110m2 qui marchait au fioul.
2. Je n'ai pas opté pour le CE solaire pour une raison simple: On n'obtient jamais de retour sur investissement (en tout cas dans ma région). Le surcout du CESI est tel que sur l'année, on ne s'y retrouve pas; même avec les crédit d'impot.
3. La VMC double flux est certainement l'appareil le plus rentable sur l'ensemble des 'artifices' pour économiser l'énergie. Couplée à un puits canadien, on obtient, en ce moment avec des températures de -5°, une température en sortie de bouche d'injection de 12°. Comparé au système traditionnel de VMC simple flux + ouvertures dans les fenêtres, c'est le jour et la nuit.
Et même sans Puit canadien, on obtient des gains de l'ordre de 50 à 70%.
4. Un copain m'a fait un DPE 'pour rigoler'. Résultat: Classement A (47w/m2)

Si j'avais à refaire:
1. Je choisirai un monomur de type Thermopierre (Béton cellulaire) car la brique c'est une vraie plaie à travailler.
2. Je mettrai du triple vitrage au lieu du double 4-16-4 traditionnel.
3. Si je n'avais pas eu un grand étang vide devant la maison, j'aurai certainement opté pour une PAC sur forage avec sondes verticales.
4. J'aurai peut-être regardé les CE géothermiques même si leur prix est tout aussi dissuasif que les CE solaires.

Voila un peu de mon expérience. N'hésitez pas si vous avez des questions. Il se peut que je puisse y répondre.

Cordialement,

Pégase

Edité par - Pégase le 05 déc. 2007 18:59:33
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Pégase
Pilier de forums

3665 réponses

Posté - 05 déc. 2007 :  19:06:36  Voir le profil
Bailleur X, regardez donc le standard MINERGIE-ECO des Suisses:
http://www.minergie.ch/fr/index.php?standards-8.1
Voila ce vers quoi nous devons tous tendre.

A bientôt, j'en suis certain... :-)

Pégase
Signaler un abus Revenir en haut de la page

ali gator
Pilier de forums

9527 réponses

Posté - 05 déc. 2007 :  19:51:17  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par Pégase

Orientation plein sud pour la façade principale

Excusez moi Pégase de mettre mon grain de sel, mais je croyais que la meilleure orientation était sud-ouest !!!


Les chiens vous regardent tous avec vénération.
Les chats vous toisent tous avec dédain.
Il n'y a que les cochons qui vous considèrent comme leurs égaux .
(Winston Churchill)
Signaler un abus Revenir en haut de la page

quelboulot
Modérateur

6445 réponses

Posté - 05 déc. 2007 :  20:43:44  Voir le profil
Pour les capteurs
Citation :
http://www.ademe.fr/particuliers/Fiches/ecsc/rub4.htmImplanter au mieux les capteurs

Pour une installation collective, la surface de capteurs nécessaire peut atteindre plusieurs centaines de mètres carrés.

Où installer les capteurs ?
• sur une toiture en terrasse ou sur le sol. Les rangées de supports inclinés sont suffisamment écartées pour qu'elles ne se fassent pas mutuellement de l'ombre et pour faciliter l'entretien ;
• sur une toiture inclinée (ils peuvent alors être intégrés à la couverture) ou, éventuellement, sur un talus.

Comment les positionner ?

• la meilleure orientation : plein sud
, pour capter un maximum d'ensoleillement. Mais sud-est ou sud-ouest, c'est encore satisfaisant ;
• la meilleure inclinaison : pour un usage à longueur d'année, c'est celle de la latitude de l'endroit où sont installés les capteurs (entre 43° et 51° pour la France métropolitaine). Cependant une variation d'une quinzaine de degrés par rapport à cette position idéale influe peu sur leurs performances ;
• un endroit bien dégagé : l'existence de masques (arbres, bâtiments, etc.) peut laisser les capteurs partiellement ou totalement à l'ombre à certains moments (attention à l'hiver, quand le rayonnement est plus faible et le soleil bas sur l'horizon !).


Pour les bâtiments, certains sites "se mouillent vraiment" dans leurs recommandations
Citation :
http://www.archidurable.com/blog/category/batiment-durable

La consommation d’énergie
Par Daniel Luciani le 24 septembre 2007 - Bâtiment durable

La protection de l’environnement commence par la maîtrise de la consommation d’énergie. L’orientation du bâtiment et le choix des matériaux sont quelques-uns des autres paramètres

Oui, mais dans quel sens ?????????????

Selon certaines études*, les bâtiments verts engendrent des gains de productivité allant de 6 à 16 % pour les bureaux en raison de deux facteurs : la réduction de l’absentéisme et l’amélioration de la qualité du travail.

En plus d’accroître le bien-être des occupants, une construction écologique représente de réels bénéficies économiques. Les gains de fonctionnement peuvent varier entre 16 et 34 euros /m2 sur dix ans, soit un bénéfice moyen de 2,5 /m2 à l’année.

* Etude de l’Agence régionale de l’environnement et des nouvelles énergies Ile-de-France

Le mieux en fait, l'habitat troglodyte
Citation :
http://www.la-maison-ecologique.com/apropos.php?id=6

Habitat creusé. Le patrimoine troglodytique et sa restauration
Patrick Bertholon, Olivier Huet
Éditions Eyrolles, Collection Au pied du mur, 2005

Tél. : 0820 025 469

www.eyrolles.com

224 pages en couleurs
Format : 23 x 22,8 cm
Prix : 38 euros

L’habitat troglodytique est l’un des modes de construction les plus bioclimatiques et naturels qui soient, mais il reste bien sûr lié à des lieux spécifiques (orientation, types de roches…) très localisés. C’est le sujet du dernier né de la collection Au pied du mur, des éditions Eyrolles.

Cet ouvrage consacré à l’habitat troglodytique en France passe en revue l’ensemble de la problématique : de la typologie de ces maisons creusées aux interventions techniques, en passant par les questions d’éclairage naturel (le puits de lumière est souvent l’idéal) ou artificiel, ou l’environnement paysager…

Une douzaine d’exemples de restaurations et d’aménagements viennent conforter les propos.

La somme d’informations, les photos (très belles dans l’ensemble), les croquis, les cartes très précises, et le sérieux du texte valent largement le prix un peu élevé

Peu d'ouvertures mais quel confort...

Ou encore
Citation :
http://www.batiweb.com/news/a.asp?ref=06030208&rub=&themeUrl=&titre=Hypergreen-gratte-ciel-%C3%A9cologique-du-futur

Hypergreen : le gratte-ciel écologique du futur


Prendre en compte l’orientation climatique

La « résille », orientée en fonction de l’ensoleillement, du vent et du climat, est plus ou moins ajourée selon l’orientation. Au nord, elle laisse passer le soleil, tandis qu’au sud elle protège de la surchauffe grâce à un effet de pare-soleil. Elle canalise aussi la circulation d’air vers les éoliennes situées sur le toit et optimise la ventilation de l’édifice.


Citation :
http://www.ladepeche.fr/article/2007/09/12/14118-Narbonne-Une-creche-ecologique-pour-les-petits-citoyens.html

Narbonne. Une crèche «écologique» pour les petits citoyens

Extraits : Les petits bénéficieront ainsi de matériaux choisis pour cette crèche selon des principes antiallergique, anti-cancérigène, et dans un bâtiment qui respecte la planète car sans émission de gaz à effet de serre.

Climatisation naturelle, orientation du bâtiment, structure monomur, (en terre cuite de 37,5 centimètres d'épaisseur), isolation par l'extérieur de ces murs en matériaux naturels (chanvre), menuiseries en bois avec double vitrage performant, utilisation de pergolas et de brise soleil : l'ouvrage a vraiment été « pensé ».

Une crèche à énergie positive : c'est comme se plaît à le faire remarquer la ville « un signe fort » pour les générations futures. Les petits bénéficieront ainsi de matériaux choisis pour cette crèche selon des principes antiallergique, anti-cancérigène, et dans un bâtiment qui respecte la planète car sans émission de gaz à effet de serre. Climatisation naturelle, orientation du bâtiment, structure monomur, (en terre cuite de 37,5 centimètres d'épaisseur), isolation par l'extérieur de ces murs en matériaux naturels (chanvre), menuiseries en bois avec double vitrage performant, utilisation de pergolas et de brise soleil : l'ouvrage a vraiment été « pensé ».

Le coût de la structure est de 1,5 million d'euros. Dans les 600 mètres carrés, le bâtiment a été conçu selon un concept « méditerranéen » et tout s'articule autour de l'atrium.

Dans un quart du bâtiment, il y a une « bébé cafétéria », et un ensemble de services autour de la cuisine et de la lingerie.

Dortoir, sanitaires, partie administrative, salle d'activités commune sont autant d'autres équipements, chaque salle d'activité s'ouvrant sur un espace extérieur de jeux pour les petits.

Il y aura deux accès différents, un pour les utilisateurs (par l'est), celui des employés qui se fera par le nord.


Publié le 12 septembre 2007 à 11h58


Celui-là également, on ne sait toujours pas comment il est orienté ?

Enfin qq un qui "se mouille" dans le midi pyrénées
Citation :
http://www.caueariege.org/permis/permis.htm


On résoud déjà pas mal de pbs en mettant : "le garage et l'atelier" au nord...

+

"le garage et l'atelier" à l'ouest...

Et après on gère le reste

Christophe

Location - Loi n°89-462 du 6 juillet 1989 - Décret n° 87-713 du 26 août 1987 - Décret n°87-712 du 26 août 1987 - Copropriété - Loi n°65-557 du 10 juillet 1965 - Décret n°67-223 du 17 mars 1967

Edité par - quelboulot le 05 déc. 2007 20:47:05
Signaler un abus Revenir en haut de la page

aie mac
Pilier de forums

1367 réponses

Posté - 05 déc. 2007 :  23:59:32  Voir le profil
Citation :
Choisir la meilleure orientation

La façade orientée au Nord, sera exposée au vent froid. Evitez donc les ouvertures et protégez la façade en positionnant le garage ou l'atelier par exemple, de manière à obtenir un espace tempon entre les pièces à vivres (chauffées) et les espaces extérieurs.

La façade Ouest est exposée aux vents forts et à la pluie. Là aussi vous devrez limiter les ouvertures, et dans le même cas que sur la façade Nord, vous pourrez y positionner le garage ou l'atelier.

sur le shéma joint, ils ont une curieuse conception du sens de l'est et de l'ouest, au CAUE...
ou alors, c'est "vu du dessous"?

Edité par - aie mac le 06 déc. 2007 00:01:46
Signaler un abus Revenir en haut de la page

bailleurX
Pilier de forums

638 réponses

Posté - 06 déc. 2007 :  11:15:17  Voir le profil
suite
en partant de la question d'aligator
Citation :
Citation :Initialement entré par Pégase

Orientation plein sud pour la façade principale


Excusez moi Pégase de mettre mon grain de sel, mais je croyais que la meilleure orientation était sud-ouest !!!


et en reprenant l'expèrience de pegase

Citation :
- Vitrages (doubles) importants en face sud et ouest. Coté nord et est, seulement quelques ouvertures plus petites.


et la toufue documentation de quelboulot
Citation :
La façade orientée au Nord, sera exposée au vent froid. Evitez donc les ouvertures et protégez la façade en positionnant le garage ou l'atelier par exemple, de manière à obtenir un espace tempon entre les pièces à vivres (chauffées) et les espaces extérieurs.

La façade Ouest est exposée aux vents forts et à la pluie. Là aussi vous devrez limiter les ouvertures, et dans le même cas que sur la façade Nord, vous pourrez y positionner le garage ou l'atelier.

La façade Est verra le soleil levant où la pluie et les vents sont rares. Vous pourrez y créer plus d'ouvertures et laisser entrer le soleil.

Enfin la façade Sud est ensoleillée avec parfois du vent d'autan. Votre façade sera alors trés ouverte.

L'exposition va déterminer l'organisation des espaces intérieurs de votre maison. Mais sachez qu'en matière d'exposition il n'y à pas de vérité absolue. Les conseils donnés pour un exposition Sud/Ouest sont excessifs. Tout dépend de la région dans laquelle vous vous trouvez, et de son niveau d'ensoleillement. Les pièces à vivre, ou vous vous retrouvez en famille, les pièces ou vous vivez le jour, devront être exposées au soleil, et bénéficier au mieux de l'apport solaire en période hivernale.




LE SOLEIL UNE ENERGIE GRATUITE A CANALISER
si l'orientation + ou - sud de la face comportant le plus de parties vitrées semble la base commune à tous les documents
il reste un débat sur la deuxième face ouverte EST ou OUEST

demeurant dans le sud ouest je crois presonnellement que je choisirais quand même ouest,
mais il faut se méfier du soleil couchant d'été qui risque d'être une source de chaleur importante (voir insuportable

selon mes recherches le compromis se trouve (comme pour la face sud) dans le calcul de l'avancée de toit qui doit empêcher les rayon haut d'été de trop chauffer l'interrieur et favoriser les rayon bas d'hivers.
Mais aussi la végétation joue un role important les arbres à feuilles caduques (qui tombent en hivers doivent être plantés de facon à briser les rayons bas (du soir) en été et pouvoir les laisser passer en hivers


pour aide calcul de la longueur de l'avancée de toit
http://p.rozet.free.fr/Pages_fr/calcul-avancee-toit.php
la suite prochainement

Edité par - bailleurX le 06 déc. 2007 12:21:44
Signaler un abus Revenir en haut de la page

ali gator
Pilier de forums

9527 réponses

Posté - 06 déc. 2007 :  12:12:45  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par bailleurX

Mais aussi la végétation joue un role important
A qui le dites vous !!!
Dans mon jardin j'ai un magnifique palmier ==> maison agréable l'été mais un peu sombre l'hiver (sauf au 1er étage).
Mais que voulez vous, on ne peut pas tout avoir !!!


Les chiens vous regardent tous avec vénération.
Les chats vous toisent tous avec dédain.
Il n'y a que les cochons qui vous considèrent comme leurs égaux .
(Winston Churchill)
Signaler un abus Revenir en haut de la page

ali gator
Pilier de forums

9527 réponses

Posté - 06 déc. 2007 :  12:16:19  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par aie mac

sur le shéma joint, ils ont une curieuse conception du sens de l'est et de l'ouest, au CAUE...
ou alors, c'est "vu du dessous"?

L'oeil du maître !!!


Les chiens vous regardent tous avec vénération.
Les chats vous toisent tous avec dédain.
Il n'y a que les cochons qui vous considèrent comme leurs égaux .
(Winston Churchill)
Signaler un abus Revenir en haut de la page

bailleurX
Pilier de forums

638 réponses

Posté - 06 déc. 2007 :  12:17:27  Voir le profil
Louis blanc j'ai retrouvé parmis mes archives dans le site batir.org (très riche et tres interessant) ce document concernant les puits canadiens ou puit provencal, il peut peut être vous aider dans la suite de vos réflexions
http://www.batirbio.org/html/Aeration/Mise-en-oeuvre-technique-d-un-puits-canadien.html



LE PUIT CANADIEN OU PUIT PROVENCAL

il s'agit en gros comme pour la géothemie d'aller rechercher la chaleur du sol pour chauffer la maison

pour faire simple le sous sol est (comme une grotte ) a une température constante de 12 à 14° en faisant circiler des tuyaux dans le sol on peut donc amener à cette tmpérature ce qui circule dans ces tuyaux (si le circuit est assez long pour permettre la mise en température)
lorsqu'on parle de géotermie c'est un liquide qui circule dans ces tuyaux (en général de l'eau) qui ira soit directement porter la température de base du batiment à 12/14° par un circuit dans les planchers soit permettre une préchauffe de l'eau circulant dans les radiateurs raliés à une chaudiére (enfin c'est un peu plus subtil que ça )
le puit canadien (ou provencal) est en général couplé lui à un système de ventilation. (le but est donc de réchauffer de l'air)
d'aprés les documentations que j'ai pus complulser jusque là je repère 2 systèmes qui peuvent être complémentaire

- avec ventillation double flux : des tuyaux circulant en sous sol sont donc dirrectement reliés à une ventillation qui permet à de l'air tempéré d'ENTRER dans la maison principalement au niveau des pièces comme sejour chambres, en contre partie (la maison bioclimatique étant idéalement étanche à l'air car parfaitement isolée) une deuxième ventillation extrait l'air en partant des piéces humides cuisines SB (une partie des circuits peuvent se jouxter pour permettre un meilleur échange de tempèrature et amméliorer le réchaufement de l'air entrant, mais attention ce système nécessite une possibilité de recduction du circuit en été pour éviter que l'air sortant (chaud) ne réchauffe l'air entrant (frais)

- avec mur de brique creux ce système consiste à capter l'air venant du sous sol par une cloison de brique creuse dont le centre laisse circuler cet air venu du sous sol pour que la brique puisse se mettre à cette température et en redistribuer le bénéfice à la maison.
+ cette paroie se trouve face au sud, elle peut donc se gorger des rayon de soleil bas en hivers
+elle est couplée à la cheminée (qui devrait en cas de réussite absolue d'une maison passive être presque superfue mais telle chic...)
les pieces qui se trouvent de l'autre côté de la paroie devraient donc naturellement bénéficier du niveau de température obtenu par simple rayonement.

voici une exelente présentation (belge) de la maison passive
http://www.passiefhuisplatform.be/multimedia/002/


Signaler un abus Revenir en haut de la page

bailleurX
Pilier de forums

638 réponses

Posté - 06 déc. 2007 :  12:34:01  Voir le profil
pegase
qu'avez vous choisi comme isolation des murs interieur exterieur materiaux et pourquoi SVP

vous parlez de minergie j'ai effectivement hésité a le donner tenant compte qu'il s'agit d'une entreprise et d'une prestation de service et je ne crois pas qu'il soit autorisé sur ce site de promouvoir un prestataire ou un autre à moins de les citer tous (en conaitriez vous d'autres ?)
les avez vous fait intervenir ? (si oui qu'est ce que celà à presenté comme avantage ou inconvéniant)


peut-on savoir quel est aproximativement le cout de revient au m2 des surbaces habitables pour cette construction et par quels intermédiaires vous l'avez faites construire (vous êtes constructeur?)
Signaler un abus Revenir en haut de la page

LouisBlanc
Pilier de forums

208 réponses

Posté - 06 déc. 2007 :  18:57:01  Voir le profil
Merci pour les liens. J'avais déjà consulté ces sites, et bien d'autres, avant de me lancer dans l'aventure.
Pour l'instant, mon puits canadien (ou provençal) fonctionne plutôt bien. Mais il faut attendre pour faire un bilan si possible objectif. J'envisage de le coupler à une VMC double flux, mais comme il faut le déconnecter en été pour qu'il remplisse sa fonction de puits provençal (cette fois), l'installation est un peu plus contraignante, et le cout devient bien plus important. Je suis en phase " d'étude " !!
Signaler un abus Revenir en haut de la page

ribouldingue
Pilier de forums

11304 réponses

Posté - 06 déc. 2007 :  19:20:34  Voir le profil
Question puit provencal, en fouinant sur le net, j'ai lu qu'il ya des périodes de l'année ou il faut le condamner;

La température moyenne de 14 degrés ne se trouve en effet pas à 2 mètres de profondeur, mais plutôt à moins 5 mètres, et il n'y a personne qui creuse 25 ou 50 mètres à moins 5 mètres...

Ma question est donc: Vous autres, puit-canadiennisés, comment gérez le vous?

Festina lente

Edité par - ribouldingue le 06 déc. 2007 20:42:45
Signaler un abus Revenir en haut de la page

LouisBlanc
Pilier de forums

208 réponses

Posté - 07 déc. 2007 :  19:28:54  Voir le profil
Il y a effectivement 2 périodes ou il faut déconnecter le puits canadien, c'est en demi saison, au printemps et en automne.
L'idéal c'est d'avoir une vanne motorisée; perso j'ai une vanne manuelle, mais ça fonctionne bien si on surveille les températures extérieure et sortie puits.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

bailleurX
Pilier de forums

638 réponses

Posté - 08 déc. 2007 :  11:17:27  Voir le profil
louis blanc
je ne comprends pas comment fonctionne le puis canadien s'il n'y a pas encore de ventilation double flux

vous injectez de l'air à 14° venant du puit canadien et il n'y a pas de mécanisme pour que ça ressorte ?
ou alors votre maison n'est pas parfaitement étanche à l'air ?
Signaler un abus Revenir en haut de la page

LouisBlanc
Pilier de forums

208 réponses

Posté - 08 déc. 2007 :  15:39:40  Voir le profil
J'ai un ventilateur qui fait circuler l'air dans le puits canadien et l'insuffle dans 5 pièces. J'ai supprimé toutes les entrées d'air d'origine (grilles dans les fenêtres), et j'ai conservé ma VMC simple flux en réduisant légèrement son débit. C'est le schéma idéal pour l'été. Pour l'hiver, c'est moins bon car je ne récupère pas les calories extraites ..... c'est pour cela que j'étudie la mise en place d'une VMC double flux.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

bailleurX
Pilier de forums

638 réponses

Posté - 08 déc. 2007 :  18:05:08  Voir le profil
porquoi pensez vous que la vmc apporterait un + pendant l'hivers si déjà votre puis canadien n'apporte pas de chauleur pendant l'hiver
voulez vous dire que le ventilateur qui fait circuler l'air en provenance du puit candien n'est pas assez efficace ?
Signaler un abus Revenir en haut de la page

LouisBlanc
Pilier de forums

208 réponses

Posté - 08 déc. 2007 :  18:44:32  Voir le profil
En été, tout va bien. Il fait entre 25 et 30° dehors, et l'air sortie puits canadien est entre 15 et 20, soit 10 ° de moins... OK, ça rafraichit la maison.
En hiver, il fait entre -5 et 10 ° dehors, et l'air sortie puits canadien est entre 10 et 15 °.... OK, ça réchauffe la maison. Mais avec une VMC simple flux, je rejette à l'extérieur de l'air (vicié) entre 20 et 23° . Avec une VMC double flux, on récupère une partie de cette énergie par l'intermédiaire d'un échangeur, et on le réinjecte dans la maison. Si en plus de ça, la vmc double flux, au lieu de prendre l'air à l'extérieur, le prend dans le puits canadien, le gain est encore meilleur. Après de nombreuses lectures, il en ressortirait que l'air entrant dans les pièces pourrait avoir une température de l'ordre de 14 à 17 ° .... il ne reste donc plus qu'a élever la température de 5 à 7 °, d'où le gain en énergie.
Est ce que j'ai été clair ?
Signaler un abus Revenir en haut de la page
Page : de 3
Sujet Précédent Sujet Sujet Suivant  
Page suivante
 Forum fermé
 Imprimer le sujet
Aller à :
Universimmo.com © 2000-2006 AEDev Revenir en haut de la page
   



Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2020 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com