ATTENTION : Le
Forum d’Universimmo a migré sur une nouvelle plate-forme, sécurisée, et à la pointe de ce qui se fait en matière de forums de discussion. Pour découvrir le nouveau Forum : cliquez ici - découvrez aussi le "Portail" de cette nouvelle plate-forme
Petite contrainte dont nous vous demandons de ne pas nous tenir rigueur, liée à notre souhait de nettoyer un fichier de membres alourdi par le temps :

la nécessité, si vous étiez déjà enregistré(e) dans l’ancien forum, de vous ré-enregistrer sur le nouveau , si possible en conservant le même identifiant (pseudo).

Ce forum est désormais fermé, mais il restera consultable sans limite de durée à l’url : http://www.universimmo.com/forum
Les adresses et les liens que vous avez pu créer vers ses sujets restent bien entendu totalement opérationnels.
Par contre tous les nouveaux sujets doivent être créés sur la nouvelle plate-forme.
Pour toutes remarques, questions ou suggestions concernant cette migration, nous vous proposons un sujet dans la section « A propos de ce forum »
Bon surf ! L’équipe Universimmo

Guide Entreprises Universimmo.com Page d'Accueil UniversImmo.com... Page d'accueil Copropriétaires... Page d'accueil Bailleurs... Page d'accueil Locataires... Espace dédié aux Professionnels de l'Immobilier...
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Il est recommandé pour apprécier le site d'avoir une résolution d'écran de 1024x768 (pixels/inch) ou Plus..
Accueil | Profil | S'enregistrer | Sujets actifs | Sondages actifs | Membres | Recherche | FAQ
Règles du forum | Le livre d’Or
Identifiant :
Mot de passe :
Enregistrer le mot de passe
Vous avez oublié votre mot de passe ?

 Tous les Forums
 Coproprietaires
 Appel à expériences similaires copropriété
 parties communes spéciales
 Forum fermé
 Imprimer le sujet
Auteur
Sujet Précédent Sujet Sujet Suivant  

esbiz
Nouveau Membre

7 réponses

Posté - 26 janv. 2008 :  14:09:41  Voir le profil
je vous pose deux questions
1) j'ai fait une demande de rachat de parties communes spéciales
celle-ci a été accepté à l'unanimité par les copropriétaires concernés
mais je n'ai pas obtenu les 2/3 pour la modification du RC ( augmentation du nombre de part . N'y a-t-il pas une contradiction? comment la résoudre?

2) Au cas où j'ai 100% des parties communes spéciales , je crois savoir qu'il y possibilité
de rattachement à mes parties existantes sans vote et sans création de lot
en effet , ces parties commune spéciales ont des charges qu'en tant que propriétaire unique je paye déjà . ce raisonnement est-il faux ou y a-t-il obligation de passer par un vote et on retombe dans le schéma précédent ?

Merci de votre éclairage




Signaler un abus

Guymmo
Pilier de forums

797 réponses

Posté - 27 janv. 2008 :  21:57:41  Voir le profil
esbiz, il n'est pas nécessaire de modifier le reglement de copropriété. Si une assemblee générale a approuvé la demande de rachat de parties communes spéciales, le procès verbal de cette décision vous suffit.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

JPM
Pilier de forums

13591 réponses

Posté - 27 janv. 2008 :  22:43:16  Voir le profil  Voir la page de JPM


Une partie commune spéciale est indivise entre trois copropriétaires par exemple.

Dupont obtient l'accord de Dubois et Durand pour une cession de leurs quotes-parts respectives ?

Il n'y a plus qu'à prendre rendez vous chez le notaire.

Accord nécessaire de l'assemblée ? En principe non, sauf s'il y a
dans la partie commune spéciale un élément d'équipement commun. Par exemple l'éclairage dans un bout de couloir, ou un autre problème qui concernerait la collectivité.

Sous cette réserve, le notaire peut, me semble-t-il, modifier l'état descriptif à vos frais. Consultez le notaire

Signaler un abus Revenir en haut de la page

esbiz
Nouveau Membre

7 réponses

Posté - 28 janv. 2008 :  08:49:18  Voir le profil

En fait L'accord a été unanime par les copropriétaires des parties communes spéciales , mais comme, conformément à la procédure d'acquisition de parties communes, il y eu création d 'un lot nouveau avec des tantièmes calculés par géomètre, ceci nécessitait une modification du RdC . J'ai eu l'unanimité pour le principe et les conditiosn de réalisation lors d'une AG des copropriétaires concernés mais je n'ai pas eu la double majorité requise au cours de l' AG pour demander la modification du descripif de RdC
le syndic a donc acté dans le notaire ne peut pas établir un nouveau descriptif sans ce vote

il y donc à mon sens une contradiction latente , une décision unanime sur les parties communes spéciales peut ne pas etre entérinée par l'AG d§s lors qu'elle a pour conséquence une modification du RdC.

qu'en pensez vous ?

merci
Signaler un abus Revenir en haut de la page

gédehem
Pilier de forums

11332 réponses

Posté - 28 janv. 2008 :  10:18:32  Voir le profil
La contradiction, apparente, ne vient que de la méconnaissance des copropriétaires sur cette modif du RDC découlant de leur décision de cession de parties communes, lesquelles n'existent plus puisqu'érigées en Lot privatif...

Cette décision là est irrévocable, sauf à l'unanimité ..donc de vous même0..

Il reste que cette décision doit être appliquée, que les modifs qui en découlent, je pense aux tantièmes modifiés, s'imposent à TOUS les copropriétaires membres du syndicat à la date de la décision d'AG, et que le syndic devra en tenir désormais, en particulier pour la répartition des charges.

Les modifs non publiées d'un RDC ne concernent que les tiers (administrations, futurs acquereurs), sans conséquence directe pour le syndicat lui même.
Il "suffit" que le syndic ou le vendeur, fasse mentionner dans l'acte de vente la modification votée par l'AG pour que les modifications (lot nouveau, tantièmes, autres, etc ..) s'imposent à l'acquereur..
Voyez D.art.4 alinéa 3..

Ceci dit, il faut voir regarder de près l'incohérence de l'AG : sans doute qu'il n'était pas précisé que les frais liés à la modif n'étaient pas exclusivement à votre charge ?
Signaler un abus Revenir en haut de la page

esbiz
Nouveau Membre

7 réponses

Posté - 28 janv. 2008 :  16:22:43  Voir le profil
pour répondre à vos remarques très judicieuses, je précise que
avant de faire voter cette acquisition j'avais fait faire
un état descriptif par archtecte actuel et projeté
une mesure par géomètre avce calcul des tantlèmes
un engagement de ma part d eprise en charge de tous les travaux, frais de transaction frais de modification du rC etc ...

en fait il y eu 2 AG

une sur les parties communes spéciales où n'ont pris part que les copropriétaires concernés AG spéciale
l' autre AG générale pour la modification du nombre de parts de 10 000 à 10 020 qui n'a pas eu la majorité des 2/3

l'opposition ne vient pas tant des copropriétaire que du syndic qui refuse de faire une vente devant notaire car la résolution demandant la modification du nombre de tantièmes n' a pas eu la majorité des 2/3. Selon lui et les copropriétaires opposant comme ce vote a refusé d'entériner la création d'un lot nouveau, ilo ne peut pas y avoir de vente d'un lot qui n'existe pas.

je précise que je possède 93% des parties communes spéciales

j'ai bien argumenté que dans ce cas précis le " spécial" est opposable au " général", le syndic ne veut pas prendre le risque d'etre attaqué personnellement par les copropriétaires opposant

or comme vous le savez seul le syndic a autorité pour représenter le syndicat lors d'une vente

vous comprenez ma perplexité

merci



Signaler un abus Revenir en haut de la page

JPM
Pilier de forums

13591 réponses

Posté - 28 janv. 2008 :  18:36:37  Voir le profil  Voir la page de JPM

Les observations du syndic sont exactes dans le cas par exemple d'un bout de couloir qui est partie commune. Il faut une décision de l'assemblée générale pour vendre les deux mètres carrés, fixer le pris et les tantièmes liés, créer un lot qui sera réuni au lot contigu.

Dans le cas d'une partie commune spéciale, ce sont les autres indivisaires qui vendent er perçoivent le prix, et pas le syndicat.

Créer des tantièmes ? Surement pas ! Vous avez les vôtres et vous rachetez les tantièmes des autres indivisaires. Pas de tantièmes dans ce cas.

Alors un petit doute ! S'agit-il bien d'une partie commune spéciale ? Figure-t-elle bien comme telle dans le règlement de copropriété ? Avez vous payé un prix ? A qui ?

Dites nous un peu en quoi consiste cette partie commune, et s'il n'y a pas seulement des charges spéciales, ce qui n'implique pas du tout que la partie commune est spéciale.

Il y a trois lots desservis par un couloir. Les charges du couloir sont réparties entre les trois propriétaires. Mais le couloir, pour autant, n'est pas une partie commune spéciale si la précision ne figure pas dns le règlment de copropriété.

S'il s'agit vraiment d'une partie commune spéciale ? Vous avez acheté toutes les parts. Faut-il alors créer un lot ? Oui s'il y a constitution d'une nouvelle fraction. Mais pour un bout de couloir. Que dit le notaire ?


Signaler un abus Revenir en haut de la page

esbiz
Nouveau Membre

7 réponses

Posté - 28 janv. 2008 :  19:17:05  Voir le profil
1) il s'agit d'une portion de couloir, lequel couloir est décrit comme partie commune spéciale aux lots 34 à 45 dans le RdC soit 11 lots sur lesquels j'en possède 8
La portion de couloir que je souhaite acheter ne donne accès qu'aux toilettes que je me suis engagé à déplacer à mes frais et conformément à la réglementation.( projet fait par architecte)
2) il y eu un accord sur le prix
3), il semble que dans le cas de transaction sur les parties communes spéciales la procédure soit la même que pour les parties communes générales
création de lot
création de tantièmes
vote
le syndic est seul habilité à signer, percevoir le montant et la répartir auprès des autres copropriétaires concerné



le notaire ne peut réaliser une transaction que sur un lot défini dans le RdC qui sera l'objet de la vente d'où nécessiter de création d'un lot . Or si un lot est créé , des tantièmes lui sont rattachés . Donc nécessité de valider ces tantièmes au niveau de l'AG ( non spéciale)
et donc de passer par un vote





esbiz
Signaler un abus Revenir en haut de la page

JPM
Pilier de forums

13591 réponses

Posté - 29 janv. 2008 :  10:43:02  Voir le profil  Voir la page de JPM

Vos réponses sont utiles.

Cette question inhabituelle mérite un examen approfondi.

Prenons comme hypothèse qu'il y a 4 copropriétaires en cause, dont vous. L'opération est le rachat par un indivisaire des quotes-parts appartenant aux trois autres, soit une opération indépendante du syndicat qui ne peut s'y opposer.

Elle est donc réalisée par l'accord des 4 sur l'objet de la cession et son prix.

Reste à la formaliser (acte notarié classique) et à déterminer les incidences éventuelles du régime de la copropriété.

On est en présence d'une partie commune spéciale n'appartenant plus à " certains copropriétaires ", mais à un seul.

La réunion de tous les lots d'une copropriété en une seule main entraîne de plein droit disparition de la copropriété.

La réunion de toutes les quotes-parts d'une indivision en une seule main entraîne de plein droit la disparition de l'indivision.

Quid quand il s'agit d'une partie commune spéciale ? On peut penser qu'elle devient de plein droit une partie privative mais il faut traduire celà dans le règlement de copropriété et dans l'état descriptif.

A piocher Ce n'est sans doute pas la première fois que l'affaire se présente !

Signaler un abus Revenir en haut de la page

esbiz
Nouveau Membre

7 réponses

Posté - 29 janv. 2008 :  19:35:02  Voir le profil
En fait le rachat des 100% est probable mais pas encore en cours. Convenez qu'il s'agit d'un point un peu particulier

très concrètement nous sommes 3 copropriétaires d'un couloir et WC indiqué dans le RdC comme partie commune spéciale

je suis toujours face à la contradiction juridique

1 accord unanime des 3 copropriétaires de parties communes spéciales pour créer un lot
par division de celles-ci
2 accord sur le prix de ce lot
3 engagement formel de prise en charge de tous les frais par mes soins
4 document par geomètre calcul de tantièmes ( 20 /10 000)
5 mise au vote de l'Ag de l'incorporation de ce nouveau lot et tantièmes , d'où modification du RdC
6 refus de l'AG ( double majorité article 26, nous l'avons en nombre de lot mais pas en nombre d e tantièmes)

Pas de création de lot donc impossibilité de procéder à une acquisition

Il y a donc une contradiction en ce sens que d'un coté la loi permet aux copropriétaires de parties commune spéciales de disposer de leur bien " le spécial s'impose au général" et ils sont seuls à en percevoir le prix, et de l'autre la modification du RdC qui nécéssite une décision de la totalité des copropriétaires.

il me semble que Courteline est toujours parmi nous

ceci dit je suis très intéressé par des expériences similaires liées à l'acquisition de parties communes spéciales












esbiz
Signaler un abus Revenir en haut de la page

JPM
Pilier de forums

13591 réponses

Posté - 29 janv. 2008 :  22:57:30  Voir le profil  Voir la page de JPM


Pourquoi indiquez-vous que le rachat des 100 % est probable ?

Si vous êtes trois et que les deux autres ont donné leur accord, vous avez 100 % ?

Par ailleurs je vous signale que dans l'article 26 il n'y a pas majorité en nombre de lots mais en nombre de copropriétaires.

S'il y a 82 lots appartenant à 32 copropriétaires différents, la majorité de ce chef est 17. M. Dupont propriétaire de 6 lots principaux et 15 accessoires vaut 1 tête. Idem pour un nu-propriétaire et un usufruitier.

Signaler un abus Revenir en haut de la page

esbiz
Nouveau Membre

7 réponses

Posté - 01 févr. 2008 :  20:24:55  Voir le profil
vous avez raison sur la double majorité

cependant ceci ne résoud pas le problème de fond

Une décision prise à l'unanimité par les copropriétaires de parties communes spéciales
peut ne pas etre appliquée si les autres copropriétaires refusent la modification de RdC.

Auriez vous des expériences similaires?



esbiz
Signaler un abus Revenir en haut de la page
 
Sujet Précédent Sujet Sujet Suivant  
 Forum fermé
 Imprimer le sujet
Aller à :
Universimmo.com © 2000-2006 AEDev Revenir en haut de la page
   



Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2020 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com