ATTENTION : Le
Forum d’Universimmo a migré sur une nouvelle plate-forme, sécurisée, et à la pointe de ce qui se fait en matière de forums de discussion. Pour découvrir le nouveau Forum : cliquez ici - découvrez aussi le "Portail" de cette nouvelle plate-forme
Petite contrainte dont nous vous demandons de ne pas nous tenir rigueur, liée à notre souhait de nettoyer un fichier de membres alourdi par le temps :

la nécessité, si vous étiez déjà enregistré(e) dans l’ancien forum, de vous ré-enregistrer sur le nouveau , si possible en conservant le même identifiant (pseudo).

Ce forum est désormais fermé, mais il restera consultable sans limite de durée à l’url : http://www.universimmo.com/forum
Les adresses et les liens que vous avez pu créer vers ses sujets restent bien entendu totalement opérationnels.
Par contre tous les nouveaux sujets doivent être créés sur la nouvelle plate-forme.
Pour toutes remarques, questions ou suggestions concernant cette migration, nous vous proposons un sujet dans la section « A propos de ce forum »
Bon surf ! L’équipe Universimmo

Guide Entreprises Universimmo.com Page d'Accueil UniversImmo.com... Page d'accueil Copropriétaires... Page d'accueil Bailleurs... Page d'accueil Locataires... Espace dédié aux Professionnels de l'Immobilier...
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Il est recommandé pour apprécier le site d'avoir une résolution d'écran de 1024x768 (pixels/inch) ou Plus..
Accueil | Profil | S'enregistrer | Sujets actifs | Sondages actifs | Membres | Recherche | FAQ
Règles du forum | Le livre d’Or
Identifiant :
Mot de passe :
Enregistrer le mot de passe
Vous avez oublié votre mot de passe ?

 Tous les Forums
 A signaler : textes, jurisprudences, articles...
 Débats & Suggestions sur la loi
 Liberation tarif électricité au 1er juillet 2007
 Forum fermé
 Imprimer le sujet
Page suivante
Auteur
Sujet Précédent Sujet Sujet Suivant
Page : de 12

Joulia
Pilier de forums

14807 réponses

Posté - 30 mai 2007 :  12:41:23  Voir le profil  Voir la page de Joulia
je viens de lire ceci:
Citation :
Consommation. Le 1er juillet, les monopoles d'EDF et de GDF prennent fin. Un premier opérateur proposera dès vendredi ses offres à tout un chacun.
Electricité et gaz, ce qu'il faut savoir avant de changer
Par Nicolas CORI
- QUOTIDIEN : mercredi 30 mai 2007

Cela va faire bizarre. Un peu la même impression ressentie par les abonnés au téléphone qui, depuis quelques années, ont quitté définitivement France Télécom.

Dans un mois, à partir du 1er juillet, tous les particuliers pourront se passer d'EDF et de GDF pour se fournir en électricité et en gaz. Le marché de l'énergie se libéralise totalement, et dès vendredi la première offre commerciale privée pourra être souscrite. Il s'agit de celle de Poweo, un fournisseur d'énergie créé en 2002 par le financier Charles Beigbeder. Quelques autres industriels devraient bientôt arriver sur le marché : Electrabel, la filiale de Suez, ou Altergaz, un opérateur indépendant. En attendant, l'UFC-Que Choisir a déjà mis en garde tous les consommateurs qui vont essuyer les plâtres. Et publié hier un guide bien pratique (lire ci-contre).

Pari. Car, avant de se lancer dans le grand bain de la concurrence, il faut apprendre le jargon. Pour le téléphone, le mot-clé quand on quittait France Télécom, c'était «dégroupage». Pour l'énergie, le terme à retenir, c'est «tarif réglementé».

A partir du 1er juillet, les consommateurs auront le choix entre deux contrats : l'un au tarif libre, c'est-à-dire décidé par le fournisseur, l'autre au tarif réglementé, fixé par décret et calculé selon une formule complexe qui tient notamment compte de l'inflation.
Garder le tarif réglementé, fourni uniquement par EDF pour l'électricité et GDF pour le gaz, cela revient, en fait, à ne pas faire jouer la concurrence. Passer au tarif libre, en revanche, c'est faire un pari risqué. Les prix pourront baisser... comme exploser
.

C'est d'ailleurs ce qui s'est passé ces dernières années pour les professionnels, déjà libres de faire jouer la concurrence.
A condition que le consommateur soit prêt à tenter l'aventure, le changement de fournisseur est à la portée de tous. Les installations ne changent pas : pas besoin de faire venir de nouvelles lignes électriques ni de changer de compteur. Pour s'inscrire chez Poweo, il suffit de se connecter au site Internet du fournisseur. De faire un rapide bilan de ses besoins et de choisir un forfait comprenant l'abonnement et sa consommation prévue. Poweo propose des offres «électricité», «électricité bio» et des offres couplées électricité et gaz. Une fois le choix effectué, il ne reste plus qu'à attendre. Poweo donne l'information au gestionnaire du réseau de distribution, qui la transmet aux opérateurs historiques. Le délai prévu pour changer de fournisseur pour l'électricité est de vingt jours. Pour le gaz, il faudra patienter quarante à soixante jours dans les premiers temps.
Promesse. A court terme, Poweo souhaite convaincre 100 000 foyers de le rejoindre. Et, d'ici à2010, il se voit bien avec au moins un million de clients. Pour attirer tout ce monde, le fournisseur indépendant compte pratiquer une politique tarifaire agressive. Les prix seront, quoi qu'il arrive, inférieurs de 5 à 7 % aux tarifs réglementés. «Nous garantissons aux clients qu'ils paieront moins cher que s'ils étaient restés chez les opérateurs historiques», promet Beigbeder. Qui se dit certain de tenir cette promesse grâce à son propre contrat de fourniture d'électricité passé avec EDF (un prix fixe à long terme), et à la prochaine mise en service de ses centrales.
Deuxième atout de Poweo, offrir un meilleur service que l'opérateur historique. Les particuliers disposant d'un compteur électrique numérique pourront louer une Poweo Box. Cette petite boîte mobile donnera des informations en temps réel sur sa consommation, permettant de mieux la contrôler. Car c'est un des arguments de Poweo. «Les consommateurs doivent profiter du choix qui leur est offert pour faire diminuer leur consommation et ainsi assurer une meilleure protection de l'environnement», avance Beigbeder. Le discours marketing est rodé. Convaincra-t-il ?


http://www.liberation.fr/vous/256807.FR.php

MAIS ....
Citation :
Retour aux tarifs réglementés impossible
Un point important qui n'est pas cité dans l'article, et qui justifie que les consommateurs doive réfléchir à 2 fois avant de quitter les tarifs réglementés pour opter pour une offre d'un fournisseur alternatif: le retour au tarif reglementé est interdit! Une fois qu'on a opté pour une offre d'un autre fournisseur qu'EDF pour l'électricité ou de Gaz de France pour le gaz, on doit continuer à chercher d'année en année le fournisseur offrant le meilleur prix (sans garantie de trouver ne serait-ce qu'aussi bien que le tarif reglementé) Seul solution pour revenir au tarif soumis à contrôle de l'Etat: déménager pour un logement bénéficiant toutjours de ces tarifs.... (ce qui risque de devenir vite un argument de vente des logements) A noter également, que seul EDF est habilité à proposer le tarif réglementé en électricité et seul Gaz de France l'est pour le tarif réglementé en gaz. Si un consommateur choisit une offre "duale" (électricité + gaz) de Gaz de France ou d'EDF, c'est nécessairement une offre dans laquelle le consommateur en question abandonne (peut-être sans en avoir conscience) le tarif reglementé sur au moins l'une des 2 énergies! Bref, il est urgent de bien se renseigner ! Mercredi 30 Mai 2007


L'UFC conseille de ne pas changer ... http://www.liberation.fr/vous/256806.FR.php

quid du locataire qui changera son abonnement (sans en aviser le proprio) et quid pour la suite ????

PS: nous avons connu cela en Allemagne il y a années; ca a foutu une belle pagaille et au final, les petites stés créees n'ont pas survécu. et après les prix d'appels, on a vu les tarifs s'envoler ... bref, qq années de chaos avant une régulation qui s'est installée.
Signaler un abus

ARdL
Pilier de forums

1967 réponses

Posté - 30 mai 2007 :  15:16:32  Voir le profil
Si lie lcoataie renonce à EDF, ela empeche - t il le locataire suivant d'avbvoir les tarifs reglementés ?

Pas compris la
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Joulia
Pilier de forums

14807 réponses

Posté - 30 mai 2007 :  15:31:13  Voir le profil  Voir la page de Joulia
Ben justement ... c'est ma question !

Signaler un abus Revenir en haut de la page

Joulia
Pilier de forums

14807 réponses

Posté - 30 mai 2007 :  15:34:03  Voir le profil  Voir la page de Joulia
50 questions à Que choisir ... Que Choisir

voir la question 24 ....

Citation :
24) Un consommateur qui n'a jamais quitté les tarifs réglementés, emménage dans un logement ancien. Peut-il continuer à bénéficier des tarifs réglementés ?
Deux cas possibles :

- OUI, si le précédent occupant disposait d'une offre au tarif réglementé pour l'énergie considérée. Dans ce cas, il peut souscrire une offre aux tarifs réglementés chez EDF pour l'électricité ou chez Gaz de France pour le gaz. C'est le choix que nous lui conseillons. Mais le consommateur peut également souscrire une nouvelle offre au prix de marché chez le fournisseur de son choix (y compris chez EDF et Gaz de France).

- NON, si le précédent occupant disposait d'une offre de marché pour l'énergie considérée. Dans ce cas il n'a pas le choix, il est obligé de souscrire une offre de marché pour l'énergie considérée.

L'exercice de l'éligibilité est lié à un site. Lorsqu'ils emménagent, les consommateurs doivent bien se renseigner sur les choix fait par l'ancien occupant du logement avant de s'installer !




euh, est-ce que le bailleur a son mot à dire ????

Edité par - Joulia le 30 mai 2007 15:38:37
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Roland MAILLET
Pilier de forums

1096 réponses

Posté - 30 mai 2007 :  21:32:54  Voir le profil
Je pense que l'UFC est de bon conseil.

Ce système qui invoque la concurrence pénalisera les particuliers, il est certain que les prix de l'électricité vont flamber, les associations de consommateurs devraient le faire savoir. Et il y aura beaucoup de déçus de la privatisation EDF/ GDF.

Roland MAILLET
Signaler un abus Revenir en haut de la page

ARdL
Pilier de forums

1967 réponses

Posté - 31 mai 2007 :  04:36:55  Voir le profil
et le bailleur devra baisser les loyers si le locataire a voulu gagner le pin's offert pour la souscription dans le privé contre +50%

Soyons logique, à terme, EDF et privé ce sera pareil

EDF sera plus lissé c'est tout, non?
Signaler un abus Revenir en haut de la page

oldman24
Pilier de forums

5732 réponses

Posté - 31 mai 2007 :  10:54:21  Voir le profil  Voir la page de oldman24
Joulia,
Merci pour ces informations qui devraient intéresser beaucoupd' UImmonautes qui n'auront pas lu la presse qui parlera aussi de ce sujet ou entendu les médias ?.
Je trouve que l'impossibilité de revenir, le cas échéant, au tarif réglementé serait une injustice criante sur laquelle il devrait y avoir matière à discussion.
Il y a bien des gens qui divorcent et qui plus tard se remarient!

Salutations
François

Edité par - oldman24 le 25 juin 2007 16:48:51
Signaler un abus Revenir en haut de la page

felix1930
Pilier de forums

5611 réponses

Posté - 31 mai 2007 :  11:32:32  Voir le profil
oldman24, à titre personnel pour moi ce n'est pas une injustice; les opérateurs privés ne font que de la vente;avec le service règlementé que vous habitiez au fin fond d'une campagne loin de tout, vous payez votre électricité le même prix que ceux qui sont au "pied" d'un moyen de production (voire pour l'eau les différences enormes du prix du m3 suivant où vous vous trouvez).Donc tout cela à un coût!!

Le problème,toujours pour moi,c' est que pour l'électricité la fidélité soit liée au point de livraison et non au client;là d'accord ce n'est pas logique

quant au problème gros "clients" et particuliers (petits clients)voir ce qui se passe en Angleterre pour le courrier

Edité par - felix1930 le 31 mai 2007 11:35:08
Signaler un abus Revenir en haut de la page

ARdL
Pilier de forums

1967 réponses

Posté - 31 mai 2007 :  16:28:07  Voir le profil
Donc pour garder les tarifs reglementés, il faut inclure l'electricité et son contrat au nom du bailleur et refacturé au locataire ?

C'est la seule solution mais avec le risque pour les bailleurs!!

Quelqu'un voit une autre solution pour ne pas avoir à gérer le problème après

Donc le locataire acquiert un droit réel grevant l'immobilier.

Doit-on écrire à ses locataires pour qu'ils nous demandent autorsiation ou pour que le bailleur refuse ?
Signaler un abus Revenir en haut de la page

ARdL
Pilier de forums

1967 réponses

Posté - 31 mai 2007 :  16:29:50  Voir le profil
Deja dans 10% des cas il y a des problèmes de résilitation d'ADSL et disparition de la ligne telephonique

Le bailleur est vraiment le pigeon!!
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Joulia
Pilier de forums

14807 réponses

Posté - 31 mai 2007 :  16:58:37  Voir le profil  Voir la page de Joulia
Citation :
Initialement entré par ARdL

Donc pour garder les tarifs reglementés, il faut inclure l'electricité et son contrat au nom du bailleur et refacturé au locataire ?

C'est la seule solution mais avec le risque pour les bailleurs!!

Quelqu'un voit une autre solution pour ne pas avoir à gérer le problème après

Donc le locataire acquiert un droit réel grevant l'immobilier.

Doit-on écrire à ses locataires pour qu'ils nous demandent autorsiation ou pour que le bailleur refuse ?



oui ce sont bien les questions qui découlent de cette mesure.
que va t-il se passer ? si le bailleur veut garder EDF, les locataires auront loisir alors de mettre la pression pour que le bailleur prenne en charge la différence entre le tarif EDF et celui (d'appel) que ne vont pas manquer de mettre en pratique les autres concurrents ...

bon dans qq temps, ca devrait se laminer mais en attendant, ce sont encore les bailleurs qui vont devoir gérer les pbl et les demandes

Signaler un abus Revenir en haut de la page

quelboulot
Modérateur

6445 réponses

Posté - 31 mai 2007 :  21:39:41  Voir le profil
Citation :
Joulia Posté - 31 May 2007 : 16:58:37
Citation :
Initialement entré par ARdL

Donc pour garder les tarifs reglementés, il faut inclure l'electricité et son contrat au nom du bailleur et refacturé au locataire ?

C'est la seule solution mais avec le risque pour les bailleurs!!

Quelqu'un voit une autre solution pour ne pas avoir à gérer le problème après

Donc le locataire acquiert un droit réel grevant l'immobilier.

Doit-on écrire à ses locataires pour qu'ils nous demandent autorsiation ou pour que le bailleur refuse ?

oui ce sont bien les questions qui découlent de cette mesure.
que va t-il se passer ? si le bailleur veut garder EDF, les locataires auront loisir alors de mettre la pression pour que le bailleur prenne en charge la différence entre le tarif EDF et celui (d'appel) que ne vont pas manquer de mettre en pratique les autres concurrents ...


bon dans qq temps, ca devrait se laminer mais en attendant, ce sont encore les bailleurs qui vont devoir gérer les pbl et les demandes

La revente d'électricité étant interdite pour un particulier, je vois mal un bailleur "revendre" l'électricité EDF à son locataire, et même en lui appliquant une ristourne !

La CE nous impose des changements, mais les textes législatifs en France ne prennent pas forcément le virage ad hoc.

Car, et sous réserve d'inventaire, comme se plaisait à le dire un certain JOS.IN... ces textes interdisant la revente pour une particulier n'ont pas été modifiés.

http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=INDI0402817D

Décret n° 2004-388 du 30 avril 2004 relatif à l'exercice de l'activité d'achat d'électricité pour revente aux clients éligibles et aux obligations des fournisseurs relatives à l'information des consommateurs d'électricité

http://www.legifrance.gouv.fr/texteconsolide/RIEAX.htm
Loi n° 46-628 du 8 avril 1946
Loi sur la nationalisation de l'électricité et du gaz
Articles 1 et 23 de la loi

http://www.universimmo.com/forum/topic.asp?TOPIC_ID=10131&ARCHIVE=

Ou alors, j'ai râté un épisode et tout un chacun peut revendre l'électricité à une autre entité qu'EDF. Mais franchement je ne le pense pas car si de nombreuses copropriétés "nouvelles" ont UN compteur d'alimentation en EAU commun avec un seul abonnement et X compteurs individuels en aval, je n'ai encore pas constaté de copropriétés qui possèdent UN compteur électrique avec X compteurs individuels en aval.

Christophe

Location - Loi n°89-462 du 6 juillet 1989 - Décret n° 87-713 du 26 août 1987 - Décret n°87-712 du 26 août 1987 - Copropriété - Loi n°65-557 du 10 juillet 1965 - Décret n°67-223 du 17 mars 1967

Edité par - quelboulot le 31 mai 2007 21:44:57
Signaler un abus Revenir en haut de la page

cho
Pilier de forums

1306 réponses

Posté - 01 juin 2007 :  19:00:15  Voir le profil
Dire à son locataire : "Voilà la facture, c'est vous qui la réglez", n'est pas faire de la revente d'électricité, à mon avis ....

D'ailleurs, comme exemple, bien qu'il soit peut-être mal choisi, je citerais le cas de locations de vacances, les gîtes ruraux, par exemple. Le jour du départ, le propriétaire lit le compteur en votre présence, et vous facture les KW consommés, qu'il réglera ensuite à EDF. Ce n'est pas de la revente ! Et c'est parfaitement légal.


La revente, c'est quand vous payez l'électricité qui vous arrive, et qu'elle passe par un autre compteur secondaire, au profit d'une tierce personne. Il me semble du moins ...

Edité par - cho le 01 juin 2007 19:02:36
Signaler un abus Revenir en haut de la page

priscos
Contributeur senior

66 réponses

Posté - 02 juin 2007 :  09:05:38  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par ARdL

et le bailleur devra baisser les loyers si le locataire a voulu gagner le pin's offert pour la souscription dans le privé contre +50%

Soyons logique, à terme, EDF et privé ce sera pareil

EDF sera plus lissé c'est tout, non?



si UFC préconise de rester à EDF c'est que les professionnels en ont fait la douloureuse expérience et que pas mal veulent revenir.


sauf qu'EDF se doit de faire du "service public" et qu'EDF détient plus de 50 centrales nucléaires (dur de faire gérer ça au privé sans risque)

apres il est clair que si EDF et GDF sont totalement privatisé plus rien ne sera régulé

- abonnement
- prix du Kwatts
- services (factures ,rétablissements elec,changement du compteur )

ce sera un peu comme l'eau......

Edité par - priscos le 02 juin 2007 09:07:39
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Ankou
Pilier de forums

3265 réponses

Posté - 02 juin 2007 :  09:13:15  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par Joulia
....bon dans qq temps, ca devrait se laminer mais en attendant, ce sont encore les bailleurs qui vont devoir gérer les pbl et les demandes


En résumé, est-ce légal de rajouter dans son contrat de bail un alinéa spécifiant que le contrat d'électricité devra être signé avec EDF?
Signaler un abus Revenir en haut de la page

ricbaux
Contributeur vétéran

146 réponses

Posté - 03 juin 2007 :  10:13:04  Voir le profil
non il est illégal d'obliger un fournisseur.
par contre , peut etre peut on inclure l electricité dans les charges, je ne sais pas

et si les gens etaient honnetes...
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Ankou
Pilier de forums

3265 réponses

Posté - 03 juin 2007 :  14:11:46  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par ricbaux

non il est illégal d'obliger un fournisseur.
par contre , peut etre peut on inclure l electricité dans les charges, je ne sais pas


Illégal? un texte de loi? merci
Inclure la fourniture d'électricité ds les charges est pour le coup illégal!

C'est un problème FONDAMENTAL pour les propriétaires, et je suis surpris qu'ils ne se manifestent pas plus ici!

Quant à moi, je m'apprête à modifier mes contrats de sorte que les locataires ne pourront prendre une telle décision sans l'accord du proprio. Je regarde comment verrouiller avec EDF/GDF.

Je vous assure qu'à la revente, pour un bien passé sur le marché, il y aura une décote! Les notaires sont sur le coup.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

LeNabot
Pilier de forums

13018 réponses

Posté - 03 juin 2007 :  14:39:39  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par Ankou

Quant à moi, je m'apprête à modifier mes contrats de sorte que les locataires ne pourront prendre une telle décision sans l'accord du proprio. Je regarde comment verrouiller avec EDF/GDF.

Vous allez surtout verrouiller un tribunal qui va déclarer tout cela nul et non avenu.

Citation :
Je vous assure qu'à la revente, pour un bien passé sur le marché, il y aura une décote! Les notaires sont sur le coup.

Eh bien il fallait y penser avant de voter qui vous savez.

Ramer dans le sens du courant a toujours fait rire les crocodiles (proverbe africain).
Signaler un abus Revenir en haut de la page

LeNabot
Pilier de forums

13018 réponses

Posté - 03 juin 2007 :  14:45:56  Voir le profil
Citation :
Initialement entré par ARdL

Deja dans 10% des cas il y a des problèmes de résilitation d'ADSL et disparition de la ligne telephonique

Le bailleur est vraiment le pigeon!!


Quels problèmes ???????

On peut parfaitement reprendre France Telecom sur une ligne précédemment dégroupée totalement.

Ramer dans le sens du courant a toujours fait rire les crocodiles (proverbe africain).
Signaler un abus Revenir en haut de la page

ARdL
Pilier de forums

1967 réponses

Posté - 03 juin 2007 :  21:07:37  Voir le profil
EDF va forcément essayer de contrer les bailleurs qui reprennent les contrats ou alors ils s'en foutent

Il y a le fameux accès au service public electricité facturé à chaque nouveau titulaire 33€
Cela fait beaucoup de sous si plus de rotation locative!!


Ou alors retour au moyen age, location sans electricité, eau à payer au litre consommé
et remise du loyer en especes apres que le bailleur eut frappé à 6h00 du matin chez le locataire!!
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Virginia W
Pilier de forums

1650 réponses

Posté - 05 juin 2007 :  23:38:19  Voir le profil
Dans les textes il est fait état des consommateurs.
A savoir, le locataire qui va emménager dans un appartement, ou le propriétaire qui vit dans son appartement dont ouvrir un compteur !
http://quechoisir.org/Position.jsp;jsessionid=91289BF697FF4B0BC72047E53542E2F5.tomcat-1?id=Ressources:Positions:E53C3540C59BA434C12572E9004A002F&catcss=ENV401

Pourquoi mettre en avant les bailleurs ?

http://www.energie-info.fr/pratique/liste-des-fournisseurs
http://www.energie-info.fr/fichier/ListeFournisseurs.pdf
Signaler un abus Revenir en haut de la page
Page : de 12
Sujet Précédent Sujet Sujet Suivant  
Page suivante
 Forum fermé
 Imprimer le sujet
Aller à :
Universimmo.com © 2000-2006 AEDev Revenir en haut de la page
   



Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2020 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com