Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous Ă  nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informĂ© automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 SĂ©lectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 ComptabilitĂ© des copropriĂ©tĂ©s
 Provision pour risques
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent rĂ©pondre aux sujets dans ce forum
Page prĂ©cĂ©dente 
Auteur
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant
Page: de 3 

MIBA
Contributeur actif



France
350 message(s)
Statut: MIBA est déconnecté

 41 PostĂ© - 21 mai 2021 :  07:55:42  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Bonjour Dhuneau,

Vous ne dites pas pourquoi ces compteurs divisionnaires ont été installés ( connaître la conso par bâtiment ? Pour un type d’utilisation particulière ( assenseur par exemple) ? Autres raisons ?

Qui assure la relève des compteurs divisionnaires ?

Si on remonte à plus de trois ans, y avait-il correspondance à l’époque entre les consos du compteur général et la somme des consos des compteurs divisionnaires ?

Le syndic a t-il pris comtact avec le fournisseur d’électricité ? Avec le distributeur ?


dhuneau
Contributeur débutant

76 message(s)
Statut: dhuneau est déconnecté

Revenir en haut de la page 42 PostĂ© - 21 mai 2021 :  08:21:20  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par rambouillet

sur quelle ligne comptable votre syndic met cette provision ? car sauf Ă  la mettre sur des lignes de la classe 1, elle disparait en fin d'exercice ...


Bonjour

je n'ai accès qu'au compte de gestion réglementaire (Annexe N°3 conforme au décret de 2005) mais je vous confirme que je trouve bien sous la rubrique
1 CHARGES ELECTRICITE une ligne
265 PROVISION ELECTRICITE de 112 k€ inscrite dans la colonne "Exercice clos réalisé"

Ce montant se retrouve donc dans les décomptes individuels.

citation:
Initialement posté par rambouillet


Pour moi, il n'y a aucune "chance" pour que votre fournisseur vous fasse payer la différence entre son compteur et la somme des compteurs divisionnaires, d'autant que ceux ci ne lui appartiennent pas, donc il ne peut en connaitre la répartition....


C'est effectivement le problème : pourquoi le syndic au lieu de répartir la seule dépense connue et certaine c'est-à-dire la facture globale correspondant à la quantité d'électricité comptée par Énédis tient-il à imaginer une charge complémentaire ?

Et comment peut-il la répartir comme une charge réelle aux copropriétaires ?

dhuneau
Contributeur débutant

76 message(s)
Statut: dhuneau est déconnecté

Revenir en haut de la page 43 PostĂ© - 21 mai 2021 :  08:45:30  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par MIBA

La refacturation ou de la répartition du coût de l’électricité ( selon les convictions des intervenants sur ce forum ) à l’aide des consommations enregistrées par des compteurs divisionnaires pose de toute façon un problème qui est le suivant :
les factures d’électricité sont toujours composées des deux termes distincts que sont la prime fixe ( fonction de la puissance mise à disposition) et des consommations à proprement parler.

En conséquence, refacturer ou répartir seulement à l’aide des index des compteurs divisionnaires est contestable . Quid de la prise en compte de la puissance effectivement appelée par chacun ? Sans compter par ailleurs les heures creuses ?

La seule refacturation ou répartition à l’aide de compteurs divisionnaires est donc nécessairement fausse ou pour le moins approximative. Une refacturation ou répartition basée sur un système connu à l’avance ( forfait, tantièmes) m’apparaît plus juste, mais pas très incitative à modérer ses consommations.

En tout cas, il est bien plus simple que chacun ait un contrat et un compteur avec le fournisseur d’électricité.


Bonjour

J'ai décrit l'origine et le fonctionnement du dispositif plus haut

Il est clair que s'appuyer sur des compteurs divisionnaires pour répartir l'électricité achetée globalement pour l'ensemble des usages du SDC et des résidents entraîne les biais que vous citez ; mais c'est certainement moins injuste que de faire une quote part forfaitaire indépendante de la consommation effective, qui amènerait par exemple les absents à payer le chauffage de leurs voisins.

Ce dispositif de compteur dispose de compteur divisionnaire est totalement similaire à celui mis en place pour l'eau dont la consommation est comptée globalement à l'entrée de la copropriété, et dans chaque appartement, la différence étant considérée comme des charges communes.

Il semble cependant qu'obliger les résidents (et notamment les locataires qui sont des tiers par rapport au SDC) à acheter leur électricité ainsi ne soit plus vraiment légal.

Mais le passage à un dispositif plus régulier n'est pas immédiat ni gratuit.

dhuneau
Contributeur débutant

76 message(s)
Statut: dhuneau est déconnecté

Revenir en haut de la page 44 PostĂ© - 21 mai 2021 :  08:58:12  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par MIBA

Bonjour Dhuneau,

Vous ne dites pas pourquoi ces compteurs divisionnaires ont été installés ( connaître la conso par bâtiment ? Pour un type d’utilisation particulière ( assenseur par exemple) ? Autres raisons ?

Qui assure la relève des compteurs divisionnaires ?

Si on remonte à plus de trois ans, y avait-il correspondance à l’époque entre les consos du compteur général et la somme des consos des compteurs divisionnaires ?

Le syndic a t-il pris comtact avec le fournisseur d’électricité ? Avec le distributeur ?


Bonjour

J'ai décrit l'origine et le fonctionnement du dispositif plus haut.

Par construction les consos du compteur général devraient être supérieures à la somme des consos des compteurs divisionnaires car les parties communes consomment de l'électricité. Et cela a été bien le cas jusque vers 2018 : avant que les consommation du compteur général soit presque divisé par deux mais pas la somme des compteurs divisionnaires : c'est ce qui fait penser que c'est le compteur général qui dysfonctionne.

Le syndic a pris contact avec le distributeur. Mais on ne comprend pas ce qu'il fait.

Et la question posée c'est pourquoi encaisse-t-il des provisions ne correspondant à aucune dépense au lieu d'attendre une réclamation en bonne et due forme.


rambouillet
Pilier de forums

17393 message(s)
Statut: rambouillet est déconnecté

Revenir en haut de la page 45 PostĂ© - 21 mai 2021 :  09:08:45  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
ce compte 265 n'existe pas en copropriété..... et que se passe-t-il quand un copro vend son lot ? il est remboursé ? NON? cette façon de faire est aberrante, et il faut la faire cesser....

En copropriété, le syndicat répartit les charges, il ne vend pas l'électricité, mais il est vrai que votre RdC est bizarre, car que se passerait-il si le syndicat décidait de se fournir chez un autre fournisseur que enedis ?

Pour les bailleurs c'est différent, c'est leur problème ....

MIBA
Contributeur actif



France
350 message(s)
Statut: MIBA est déconnecté

Revenir en haut de la page 46 PostĂ© - 21 mai 2021 :  09:09:11  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Bonjour Dhuneau,

J’attire votre attention sur le fait que le fournisseur d’électricité est en droit de procéder à l’émission d’une facture de redressement en cas de dysfonctionnement du compteur.

Il se base sur les consommations constatées avant la date supposée du dysfonctionnement .
Il ne peut légalement redresser sur une période supérieure à 14 mois.

En conséquence votre syndic n’a aucune raison objective de provisionner un éventuel redressement sur une plus grande durée, ce qui semble le cas.

MIBA
Contributeur actif



France
350 message(s)
Statut: MIBA est déconnecté

Revenir en haut de la page 47 PostĂ© - 21 mai 2021 :  09:15:34  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Bonjour Rambouillet,

Enedis n’est pas un fournisseur d’électricité, mais un distributeur ( il achemine l’électricité jusqu’au compteur mais ne la commercialise pas).

Par contre, dans son rôle de distributeur, il assure la relève des compteurs et transmet au fournisseur choisi par le client les index.

Il est possible que l’inertie constatée par dhuneau soit liée à cette organisation issue de l’ouverture du marché de l’électricité.

dhuneau
Contributeur débutant

76 message(s)
Statut: dhuneau est déconnecté

Revenir en haut de la page 48 PostĂ© - 21 mai 2021 :  09:33:36  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par JB22


La répartitions des charges d' électricité est bien prévue dans la loi du 10 juillet 1965 dans son article 25-l
") [i]L'installation ou la modification des installations électriques intérieures ou extérieures permettant l'alimentation des emplacements de stationnement d'accès sécurisé à usage privatif pour permettre la recharge des véhicules électriques ou hybrides rechargeables, ainsi que la réalisation des installations de recharge électrique permettant un comptage individuel pour ces mêmes véhicules ;"


Pour permettre l' alimentation Ă©lectrique il faut bien qu' il y ai un compteur et un contrat avec un fournisseur d' Ă©nergie Ă©lectrique.
Et que le syndicat répartisse les charges d' électricité, comme les autres charges, entre les copropriétaires suivant l' article 10 de la loi



Bonjour

cet exemple me semble très intéressant.

Ce que la loi dit pour l'alimentation des emplacements de stationnement c'est que la fourniture d'électricité à une place de stationnement peut être un service collectif, comme celui de la fourniture de l'eau municipale et elle décrit un mode de répartition, similaire.

C'est la loi qui le prévoit, car ce n'est pas évident : la consommation individuelle dépend du comportement de chaque résident ayant l'usage d'un lot privatif et ii peut normalement choisir son fournisseur

Au contraire la fourniture de l'électricité domestique de chaque résident ne semble plus pouvoir être un service collectif depuis que le droit d'un résident à choisir son fournisseur existe.

J'en déduis donc que le dispositif mis en œuvre dans notre copropriété serait devenu illégal.

Au mieux il pourrait avoir un caractère facultatif pour faire profiter les copropriétaires qui le souhaitent d'un achat groupé avec le SDC


dhuneau
Contributeur débutant

76 message(s)
Statut: dhuneau est déconnecté

Revenir en haut de la page 49 PostĂ© - 21 mai 2021 :  11:49:40  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par MIBA

Bonjour Dhuneau,

J’attire votre attention sur le fait que le fournisseur d’électricité est en droit de procéder à l’émission d’une facture de redressement en cas de dysfonctionnement du compteur.

Il se base sur les consommations constatées avant la date supposée du dysfonctionnement .
Il ne peut légalement redresser sur une période supérieure à 14 mois.


Merci beaucoup MIBA

En l'occurrence le fournisseur est récent (février 2019), et il est arrivé au moment où, semble-t-il, le dysfonctionnement de la cellule de comptage a pris de l'ampleur.

Ni le syndic ni le CS n'évoquent une facture de redressement, ni de ce fournisseur, ni du précédent - EdF depuis 1974 - malgré une "facture" de provision en 2018 déjà conséquente, représentant 20% de la consommation annuelle.

Dans l'hypothèse où une facture de redressement serait émise ne faudrait-il pas qu'elle s'appuie sur une attestation d'Enedis, qui est le seul à pouvoir estimer le redressement ?

JB22
Pilier de forums

4308 message(s)
Statut: JB22 est déconnecté

Revenir en haut de la page 50 PostĂ© - 21 mai 2021 :  12:01:15  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
De MIBA
"Il ne peut légalement redresser sur une période supérieure à 14 mois."

Des références à des textes légaux seraient les bien venues.

MIBA
Contributeur actif



France
350 message(s)
Statut: MIBA est déconnecté

Revenir en haut de la page 51 PostĂ© - 21 mai 2021 :  12:06:28  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Je ne pense pas que c’est la mission d’Enedis d’estimer le redressement. Le distributeur transmet les index. Ensuite c’est le fournisseur qui fait le reste.

Compte tenu du changement de fournisseur, on peut penser que la rupture dans l’historique de consommation n’a pas été détectée par le nouveau fournisseur, qui n’a pas alors demandé à Enedis une vérification du bon fonctionnement du comptage.

Dans cette hypothèse, l’émission d’une facture de redressement est bien improbable....

MIBA
Contributeur actif



France
350 message(s)
Statut: MIBA est déconnecté

Revenir en haut de la page 52 PostĂ© - 21 mai 2021 :  12:10:10  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Pour répondre à la remarque de JB22 :
Voir l’article L224-11 du code de la consommation .

JB22
Pilier de forums

4308 message(s)
Statut: JB22 est déconnecté

Revenir en haut de la page 53 PostĂ© - 21 mai 2021 :  13:47:46  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Merci MIBA, ci-dessous les informations sur le site "Le médiateur pour le groupe ENGIE"
"Depuis le 17 août 2016, un redressement ne peut plus être effectué sur une période supérieure à 14 mois après votre dernier relevé de compteur. Cela signifie que si votre compteur a été en panne pendant une période plus longue, les consommations antérieures ne pourront plus être rattrapées.

2. Le calcul du redressement

Le distributeur ENEDIS, pour estimer les consommations que vous auriez dû avoir, si votre compteur avait fonctionné normalement, procède de la façon suivante :

– Il estime d’abord la consommation journalière moyenne que vous étiez censé avoir. Pour cela, il peut :

S’il dispose d’un historique suffisant, calculer cette moyenne en se fondant sur une période passée, représentative,

S’il ne dispose pas d’historique, il s’appuie sur les consommations de logements ayant des caractéristiques similaires.

Une fois qu’il dispose de la consommation journalière moyenne, il la multiplie par le nombre de jours pendant lequel le compteur a dysfonctionné ; ce nombre de jours ne peut excéder 420 jours (14 mois x 30 jours par mois) ;

– Si le compteur ne tournait plus du tout, cette estimation est intégralement prise en compte. En revanche, si des consommations ont quand même été relevées pendant la période, la facturation correspondra à une différence entre le redressement calculé et les consommations déjà facturées.

La proposition de redressement vous est normalement adressée par courrier et vous disposez de deux semaines pour l’accepter ou la contester. Si vous l’acceptez ou si le délai est dépassé, le redressement est intégré dans votre facture suivante.

Nota : cette procédure a été agréée par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE).


Vous remarquerez que ces dispositions sont relativement récentes : 17 aout 2016.
En conséquence le syndic ne peut provisionner une charge de plus de 14 mois.
C' est au fournisseur d' Ă©nergie de se rendre compte du disfonctionnement du compteur, ce n' est pas au syndic de l' avertir.

dhuneau
Contributeur débutant

76 message(s)
Statut: dhuneau est déconnecté

Revenir en haut de la page 54 PostĂ© - 24 mai 2021 :  23:35:33  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Bonsoir

Je comprends donc que dans notre cas notre cas ce maximum de délai ne s'applique car le contrat est un contrat "en gros" en haute tension.

Merci Ă  tous.
Page: de 3 
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant  
 Page prĂ©cĂ©dente  
Aller Ă :  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2021 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com