Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Le marché immobilier
 Tendances du marché immobilier
 chute du marché immobilier américain
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  

LeNabot
Contributeur vétéran

1102 message(s)
Statut: LeNabot est déconnecté

Posté - 24 août 2010 :  19:12:40  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Article au Monde aujourd'hui 24 août 2010

http://www.lemonde.fr/economie/arti...s_id=1216746

La Bourse de Paris creusait ses pertes mardi après-midi, le CAC 40 perdant jusqu'à 2,45 %, déprimé par un indicateur américain bien plus mauvais que prévu dans l'immobilier. Cette indicateur vient confirmer les inquiétudes des investisseurs quant à la faible reprise économique aux Etats-Unis, moteur de l'économie mondiale, ce qui a entraîné la plus forte baisse des marchés depuis deux semaines.

A 16 h 13, l'indice vedette lâchait 87,15 points à 3 466,08 points, dans un volume d'échanges de 1,965 milliard d'euros. Les valeurs de la construction tiraient la cote vers le bas à l'image de Lafarge (- 5,01 % à 36,21 euros) et Saint-Gobain (- 5,45 % à 28,73 euros). La séance sera close avec une baisse de 1,75 %.

Même scénario outre-Manche, avec la baisse de 1,51 % à 5 155,95 points de la Bourse de Londres. En Allemagne, la Bourse de Francfort a cloturé à 5 935,44 points, soit une baisse de 1,26 %.

Le Dow Jones est quant à lui brièvement passé sous les 10 000 points à la Bourse de New York, pour la première fois en un peu plus d'un mois. Vers 16 h 05 heure de Paris, le Dow Jones Industrial Average perdait 1,50 %, ou 152,80 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 1,86 % ou 40,11 points. L'indice Dow Jones n'était plus tombé en séance sous la marque psychologique des 10 000 points depuis le 20 juillet.

CHUTE DU MARCHÉ IMMOBILIER AMÉRICAIN

Les marchés parisiens et new-yorkais ont brusquement accusé le coup peu après la publication de ventes de logements aux Etat-Unis plus mauvaises que prévu en juillet. Les ventes sont tombées à 3,83 millions de transactions en rythme annuel, du jamais-vu depuis 1995 selon des chiffres publiés mardi par l'Association nationale des agents immobiliers (NAR).

L'Etat américain a mis un terme en juillet à un crédit d'impôt pour inciter à l'achat d'un logement, qui supposait d'avoir signé un compromis de vente avant le 30 avril. Ce coup de pouce disparu, le marché est retourné à des profondeurs qu'il n'avait plus connues depuis 1995.

PERSISTANCE D'UN CHÔMAGE ÉLEVÉ

Le mois d'août a l'air encore plus mal parti. Après la publication jeudi d'un chiffre hebdomadaire des nouvelles inscriptions au chômage au plus haut depuis neuf mois, la NAR estime "imaginable que le taux de chômage puisse atteindre 10 % dans quelques mois", contre 9,5 % aujourd'hui. "La demande de prêts pour un achat immobilier est tombée à son niveau le plus bas depuis treize ans malgré des taux d'intérêt exceptionnellement bas", se lamente la NAR.

La difficulté de vendre un logement limite la mobilité géographique des Américains, à l'heure où les emplois sont rares. L'un des dirigeants de la Fed, Narayana Kocherlakota, y voit l'une des principales raisons à la persistance d'un chômage élevé.

Il est pourtant difficile, pour la banque centrale, d'en faire plus pour aider l'immobilier. Elle y a consacré des sommes gigantesques (plus de 1 400 milliards de dollars), réussissant à faire tomber les taux d'intérêt au plus bas depuis au moins quarante ans.

Quant à l'Etat fédéral, il lui est tout aussi difficile d'en faire plus : il offre déjà la déductibilité des intérêts des emprunts immobiliers et s'est engagé à prêter des sommes illimitées aux deux géants qui soutiennent à bout de bras la grande majorité du marché aujourd'hui, Fannie Mae et Freddie Mac.


Signature de LeNabot 
En congés jusqu'en 2035. Année de la prochaine bulle.

ribouldingue
Pilier de forums



17233 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

 1 Posté - 24 août 2010 :  21:53:08  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Les bourses ne baissent pas a cause de l'immbilier, mais du fait que la reprise sembel morte aux YSA et plus que douteuse en Europe.

Du coup les investisseurs lorgnent vers la moindre petite lumière au cas ou, et quand les chiffres sont mauvais, s'en vont. Hier c'était tel émetteur d'emprunt européen, aujourd'hui l'immobiler uSA, mais il y a tant de mauvaises nouvelles hors pays émergent que la trajectoire boursière et de fait pas terrible.

amepi
Contributeur senior



635 message(s)
Statut: amepi est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Posté - 26 août 2010 :  10:14:36  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de amepi
En ce qui concerne l'immobilier US, il peut baisser beaucoup, et remonter très vite. Il est beaucoup plus lié à l'économie que chez nous, où il y a beaucoup d'amortisseurs.
J'y vais dans 15 jours, je me ferai une opinion par moi même.
Signature de amepi 
amepi

LeNabot
Contributeur vétéran

1102 message(s)
Statut: LeNabot est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 Posté - 26 août 2010 :  21:05:58  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par amepi

En ce qui concerne l'immobilier US, il peut baisser beaucoup, et remonter très vite. Il est beaucoup plus lié à l'économie que chez nous, où il y a beaucoup d'amortisseurs.
J'y vais dans 15 jours, je me ferai une opinion par moi même.

Allez à Détroit (et plein d'autres villes du sud), vous allez être surpris.

Tiens concernant la péninsule ibérique, Andorre la Vielle souffre de la chute. Taux du m2 période bullesque : 5000 eur/m2. Aujourd'hui 3000 eur/m2

Sinon un membre de ma famille m'a signalé un cas. Un appartement très bien placé à l'ancien site des jeux olympique près de la mer à Barcelone. Construction récente. 60 m2. Valeur d'achat 1.000.000 euros pic des prix. Ajourd'hui vendu à 300.000 eur. Soit une grosse division par 3.
Signature de LeNabot 
En congés jusqu'en 2035. Année de la prochaine bulle.

Édité par - LeNabot le 26 août 2010 21:07:51

quelboulot
Modérateur

3618 message(s)
Statut: quelboulot est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 Posté - 26 août 2010 :  21:52:54  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Sinon un membre de ma famille m'a signalé un cas. Un appartement très bien placé à l'ancien site des jeux olympique près de la mer à Barcelone. Construction récente. 60 m2. Valeur d'achat 1.000.000 euros pic des prix. Ajourd'hui vendu à 300.000 eur. Soit une grosse division par 3.


Sans vouloir jouer les "rabat-joie", cela faire rire qui, à part vous...

Vous me faites penser à un raminagrobis parfaitement heureux et satisfait du malheur des autres... mais ce n'est pas nouveau pour qui vous "fréquente un peu" sur Ui comme ailleurs depuis quelques années...

Si, au moins, votre "membre de votre famille" avait acheté ce bien le 1/3 du prix payé auparavant, nous pourrions comprendre votre ..?. Mais je suis quasi certain que ce n'est que le malheur de l'acquéreur initial qui vous fait et non le bonheur de l'acquéreur actuel pour lequel vous n'avez aucun

Lenabot et l'immobilier, toujours un plaisir de vous lire, et là,je ne ménage pas mes

ps : comme il me semble que vous êtes plus souvent qu'à votre heure, parfaitement "hermétique", je vous précise que je n'interviens pas en tant que modérateur sur les propos que je tiens à votre égard...

Et, qu'en l'occurence, vous pouvez parfaitement demander que ces derniers soient "modérés"... si, et seulement si, vous les jugez discriminatoires et insultants à votre égard, càd "hors charte"...
Signature de quelboulot 
Christophe

Location - Loi n°89-462 du 6 juillet 1989 - Décret n° 87-713 du 26 août 1987 - Décret n°87-712 du 26 août 1987 - Copropriété - Loi n°65-557 du 10 juillet 1965 - Décret n°67-223 du 17 mars 1967

poupix4
Contributeur senior



693 message(s)
Statut: poupix4 est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 Posté - 27 août 2010 :  07:17:42  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
bonjour
c'est vrai que ca suffit de voir que le malheur et les difficultés de certains réjouissent les autres ...
voir des gens aux US et ailleurs fichus dehors de leur logement faute de régler leur mensualité de prêt pour des raisons X ou Y, et finir SDF à la rue !
en ayant au passage bien sur participes à l'enrichissement de leur pays par leur travail et leurs impôts et taxes.


Signature de poupix4 
Semper Fidelis

LeNabot
Contributeur vétéran

1102 message(s)
Statut: LeNabot est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 Posté - 27 août 2010 :  07:58:47  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par poupix4

bonjour
c'est vrai que ca suffit de voir que le malheur et les difficultés de certains réjouissent les autres ...
voir des gens aux US et ailleurs fichus dehors de leur logement faute de régler leur mensualité de prêt pour des raisons X ou Y, et finir SDF à la rue !
en ayant au passage bien sur participes à l'enrichissement de leur pays par leur travail et leurs impôts et taxes.

Personnellement je n'irai pas pleurer le sort d'un spéculateur qui a eu les reins assez solides pour s'acheter un appartement à 1Meur et qui maintenant ne vaut que 300Keur.

Je vois que le style ici, c'est privatiser les bénéfices et mutualiser les pertes.
Signature de LeNabot 
En congés jusqu'en 2035. Année de la prochaine bulle.

gregor
Contributeur actif



497 message(s)
Statut: gregor est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 Posté - 27 août 2010 :  12:39:45  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
LeNabot
citation:
Sinon un membre de ma famille m'a signalé un cas. Un appartement très bien placé à l'ancien site des jeux olympique près de la mer à Barcelone. Construction récente. 60 m2. Valeur d'achat 1.000.000 euros pic des prix. Ajourd'hui vendu à 300.000 eur. Soit une grosse division par 3.

Avez vous un petit lien pour confirmer cette opération ?
Le nouvel acheteur paie 5000 euros le M2 ce qui est déjà pas mal pour de l'immobilier en crise
http://fr.kyero.com/house_prices_pe...rs-detailles

Édité par - gregor le 27 août 2010 12:44:18

LeNabot
Contributeur vétéran

1102 message(s)
Statut: LeNabot est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 Posté - 27 août 2010 :  20:58:40  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Fouillez donc.

http://www.habitaclia.com/comprar-v...max=99999999
Signature de LeNabot 
En congés jusqu'en 2035. Année de la prochaine bulle.

gregor
Contributeur actif



497 message(s)
Statut: gregor est déconnecté

Revenir en haut de la page 9 Posté - 30 août 2010 :  13:33:30  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par LeNabot

citation:
Initialement posté par amepi

En ce qui concerne l'immobilier US, il peut baisser beaucoup, et remonter très vite. Il est beaucoup plus lié à l'économie que chez nous, où il y a beaucoup d'amortisseurs.
J'y vais dans 15 jours, je me ferai une opinion par moi même.

Allez à Détroit (et plein d'autres villes du sud), vous allez être surpris.

Tiens concernant la péninsule ibérique, Andorre la Vielle souffre de la chute. Taux du m2 période bullesque : 5000 eur/m2. Aujourd'hui 3000 eur/m2

Sinon un membre de ma famille m'a signalé un cas. Un appartement très bien placé à l'ancien site des jeux olympique près de la mer à Barcelone. Construction récente. 60 m2. Valeur d'achat 1.000.000 euros pic des prix. Ajourd'hui vendu à 300.000 eur. Soit une grosse division par 3.


"Invérifiable" selon vous s'il n'y a pas de lien
http://www.universimmo.com/forum_un...OPIC_ID=7077
citation:
citation:
Initialement posté par amepi

Il n'est pas sur internet, à ma connaissance.

LeNabot
Alors comment y apporter un quelconque crédit.



Édité par - gregor le 30 août 2010 13:34:16

LeNabot
Contributeur vétéran

1102 message(s)
Statut: LeNabot est déconnecté

Revenir en haut de la page 10 Posté - 30 août 2010 :  15:49:10  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Pour les prix actuels de Barcelone, je vous ai mis un lien.
Signature de LeNabot 
En congés jusqu'en 2035. Année de la prochaine bulle.

gregor
Contributeur actif



497 message(s)
Statut: gregor est déconnecté

Revenir en haut de la page 11 Posté - 31 août 2010 :  16:19:01  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par LeNabot

Pour les prix actuels de Barcelone, je vous ai mis un lien.

pas besoin, je sais faire une recherche mais pour le témoignage du membre de la famille , quelle crédibilité ?
Un lien sur le bien vendu à l'ancien prix et au nouveau serait bienvenu.
Vous vous retrouvez dans le même cas qu'amepi dont vous contestez la crédibilité dans le fil cité plus haut

Édité par - gregor le 31 août 2010 16:23:08

ribouldingue
Pilier de forums



17233 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 12 Posté - 31 août 2010 :  20:42:29  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Pour Detroit, que je connais bien, le centre ville n'est pas un marché immobilier, c'est un terrain d'intervention.
On ne vit pas a Detroit, sauf a etre d'une classe sociale infiniment défavorisée et junckysée. On vit en grande banlieue, entre 30 et 50 km du la Tour Renaissance, seul édifice encore en état d'etre regardé...

Dans la grande banlieue de Detroit, il y a des endroits cossus, même si le prix de l'are a bien baissé en cinq ans. General motors y est pour qqchose...ainsi que Ford bien sur.


citation:
En ce qui concerne l'immobilier US, il peut baisser beaucoup, et remonter très vite. Il est beaucoup plus lié à l'économie que chez nous, où il y a beaucoup d'amortisseurs.
J'y vais dans 15 jours, je me ferai une opinion par moi même.
Ca a été vrai mais je crois que ca ne l'est plus.
Le marché est fait par les ventes des banques, puisque cela représente un tiers des ventes.
Plus d'acheteur spéculatif sur ce genre de marché, et ca coule, comme a Vegas. Si vous avez l'occasion d'aller faire un tour a Vegas, ce que vous verrez en quittant le strip est effarant.

Le marché immobilier américain actuel est un marché à la ramasse, et il n'y a guère que a Miami ou quelques rares endroits non industriels ou l'on commence a voir le bout du bout d'un espoir spéculatif. Mais beaucoup de spéculateurs se cassent les doigts et un peu plus...

Si vous avez le courage de nous faire un petit rapport de votre visite, n'hésitez pas, je serais enchanté de le lire.

Édité par - ribouldingue le 31 août 2010 20:47:40

amepi
Contributeur senior



635 message(s)
Statut: amepi est déconnecté

Revenir en haut de la page 13 Posté - 14 sept. 2010 :  14:18:42  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de amepi
Je suis à Los Angeles.
J'ai déjà appris une particularité des prêts américains : pour la plupart, les banques en cas d'impayé ne peuvent se payer que sur la maison, pas au delà comme chez nous. Donc beaucoup d'emprunteurs font le choix délibéré de ne plus rembourser, et de partir en location, refilant la patate chaude à la banque.
J'ai visité une petite agence, 120 négos. Les commissions sont à peu près comme chez nous, 5 à 5,5 %. Taux d'annulation de 25 % (6 à 7 % avant la crise). Les prix ont été divisés par deux.
L'AI voulait savoir comment ça se passait en France. Il a été très surpris que les négos soient majoritairement salariés avec un minimum garanti, et il a bien ri quand il a appris que les agences travaillaient majoritairement en mandat simple.
Signature de amepi 
amepi

amepi
Contributeur senior



635 message(s)
Statut: amepi est déconnecté

Revenir en haut de la page 14 Posté - 16 sept. 2010 :  13:29:22  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de amepi
A LA, visite de la CAR, California Association of Realtors, énorme syndicat professionnel, entre autres services ils éditent les documents juridiques "en ligne" qui sont utilisés par 95 % des AI, exit le papier. Puis conférences au RPR, énorme base de données concernant tout le pays, avec pour chaque bien tout l'historique des biens, les noms des proprios, les prix de vente, le montant des prêts de tout un chacun... et à SoCal, le plus important MLS de Californie.

San Francisco, visite de Trulia. Ils ont créé un site "ami" pour les agents immobiliers. Il est plein de services et d'astuces. Ce que la crise a changé : ce ne sont plus les agences ou les réseaus qui sont clients mais les négociateurs.
Visite de deux agences très différentes. L'une (Paragon) travaille "à l'ancienne" : leur credo, chouchouter les négociateurs pour qu'ils travaillent dans de bonnes conditions (coaching et formation notamment). 120 négos, 5 coachs, chacun spécialiste d'un domaine différent, à disposition. 135 affaires à vendre en stock en moyenne, c'est là qu'on voit la différence avec le marché français ! L'autre, Redfin, a un modèle économique très différent, ils ont fait un site très orienté acheteurs, y ont mis toutes les affaires des MLS, vendent les biens entrés par les autres agences en proposant une ristourne de 50 % sur leurs honoraires, soit 25 % sur la commission totale.
Tous les intervenants pensent que la crise est bientôt terminée car le stock d'affaires "pourries" arrive à sa fin.
Aujourd'hui, visite de Zillow, Google et Linkedin. Départ dans 2 h 30, si vous avez des questions à leur poser, faites moi signe ! (9 h de décalage horaire).
Signature de amepi 
amepi

LeNabot
Contributeur vétéran

1102 message(s)
Statut: LeNabot est déconnecté

Revenir en haut de la page 15 Posté - 20 sept. 2010 :  10:19:28  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par amepi

J'ai visité une petite agence, 120 négos. Les commissions sont à peu près comme chez nous, 5 à 5,5 %. Taux d'annulation de 25 % (6 à 7 % avant la crise). Les prix ont été divisés par deux.


Prix divisés par deux. Au moins les choses sont claires chez les Américains.
Signature de LeNabot 
En congés jusqu'en 2035. Année de la prochaine bulle.

amepi
Contributeur senior



635 message(s)
Statut: amepi est déconnecté

Revenir en haut de la page 16 Posté - 20 sept. 2010 :  15:06:07  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de amepi
On est aussi allés chez Facebook. Les AI utilisent beaucoup les réseaux sociaux, ça leur ramène 25 % de leurs clients. Il est vrai que là bas, même si on trouve son bien sur internet, on choisit ensuite son agent pour le négocier. Autre pays, autres moeurs.
Signature de amepi 
amepi
 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2021 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com