Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous Ă  nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informĂ© automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 SĂ©lectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Locataires
 Le dĂ©part...
 La caution et puis c'est tout?
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent rĂ©pondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant  

papouf
Nouveau Membre

8 message(s)
Statut: papouf est déconnecté

PostĂ© - 09 juil. 2010 :  15:14:29  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Bonjour, je suis rentré en France au début 2009 après “10 ans d’exil” et j’ai perdu contact avec les us et coutumes du pays… tout a tellement changé (ou peut être est-ce moi ?)… peu séduit par ce que je trouve en rentrant au bercail, j’ai décidé de retourner sur les routes du monde après l’été et je dois rendre mon appartement de la vallée de Chevreuse à la fin Aout. Pour des raisons que je pourrais détailler ultérieurement (si besoin était), je laisse un appartement avec de multiples et sévères dégradations (sol et peintures) dont les réparations excèderont de beaucoup le montant de mon mois de caution (870 euros). Je souhaiterais savoir si le propriétaire (selon moi largement responsable dans cette affaire) est en droit de me poursuivre pour obtenir l’intégralité des frais ? J’accepte (vraiment à contre-cœur) de perdre l’intégralité de ma caution (j’estime mon préjudice à la moitié…et encore je me trouve généreux !) car je ne souhaite pas m’embarquer dans des procédures et des frais que je ne pourrais pas supporter dans ma situation actuelle. Devant le cynisme des propriétaires (qui ont rompu toute forme de contact depuis que je les ai informé de la détérioration progressive du logement), j’envisage même de ne pas participer à l’état des lieux (puisque l’agence immobilière, qui a pourtant empoché 870 euros, ne souhaite pas être médiateur… et pour cause…. Ils tiennent là une vraie poule aux oeufs d’or : turn over moyen des locataires : 9 mois environs)… mon comportement est il a risque ? J’ajoute, qu’estomaqué par la situation j’ai aussi informé tout le monde que pour la première fois de mon existence je rendrais un appartement sans aucune forme de nettoyage…. Ça m’a pris 3 mois, mais maintenant je me suis fait a l’idée !!! Bref, nous sommes dans une situation ou tout le monde perd… mais dans mon cas j’ai vraiment l’impression que j’avais déjà, sans le savoir, perdu dès la remise des clés…merci de vos commentaires, bonne journée et bon vent a tous !


maoyann
Contributeur vétéran

2819 message(s)
Statut: maoyann est déconnecté

 1 PostĂ© - 09 juil. 2010 :  15:34:22  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Bonjour Papouf,
citation:
je laisse un appartement avec de multiples et sévères dégradations (sol et peintures) dont les réparations excèderont de beaucoup le montant de mon mois de caution (870 euros). Je souhaiterais savoir si le propriétaire (selon moi largement responsable dans cette affaire) est en droit de me poursuivre pour obtenir l’intégralité des frais ?

Si les dégradation sont de votre fait, oui.

citation:
J’accepte (vraiment à contre-cœur) de perdre l’intégralité de ma caution (j’estime mon préjudice à la moitié…et encore je me trouve généreux !)

DĂ©taillez.

citation:
Devant le cynisme des propriétaires (qui ont rompu toute forme de contact depuis que je les ai informé de la détérioration progressive du logement), j’envisage même de ne pas participer à l’état des lieux

Si vous refusez de faire un état des lieux contradictoire, le bailleur demandera à un huissier de réaliser l'EDL qui ne sera pas là contradictoire.

citation:
puisque l’agence immobilière, qui a pourtant empoché 870 euros, ne souhaite pas être médiateur

DĂ©taillez.

citation:
J’ajoute, qu’estomaqué par la situation j’ai aussi informé tout le monde que pour la première fois de mon existence je rendrais un appartement sans aucune forme de nettoyage….

Ce qui va augmenter ce que vous allez devoir au bailleur.

citation:
Bref, nous sommes dans une situation ou tout le monde perd… mais dans mon cas j’ai vraiment l’impression que j’avais déjà, sans le savoir, perdu dès la remise des clés…

Papouf, il me semble que vous ne nous donnez pas tous les éléments pour vous aider. Si vous pensez avoir été lésé, si le logement présente des défauts qui à eux seuls expliquent les dégradations, racontez nous précisément ce qu'il en est. Dites nous les demandes que vous avez formulées, éventuellement les recommandés que vous avez envoyé ... et nous vous expliqueront vos droits (et devoirs) de locataire.

PS :
citation:
dont les réparations excèderont de beaucoup le montant de mon mois de caution (870 euros)
Ces 870 euros, c'est le dépôt de garantie, pas la caution.
Signature de maoyann 
Yann

papouf
Nouveau Membre

8 message(s)
Statut: papouf est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 PostĂ© - 09 juil. 2010 :  17:03:20  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Bonjour Maoyann,

Et merci pour votre intérêt… pour commencer, dans toute cette histoire point de courrier (et encore moins recommandé)… depuis la remise des clés en Mars jusqu'à l’automne, les propriétaires étaient tout sourire, petits cadeaux et grands signes de la main (nous vivons l’un en face de l’autre). L’agence, qui s’est chargé de la première visite était absente a la remise des clés et ne souhaite pas être présente a la restitution (le directeur vient de me préciser que c’était inscrit dans le contrat de bail… je ne l’ai pas encore consulté car trop occupé par ailleurs).

L’état des lieux d’entrée a été « torché » en 5 minutes par la propriétaire… nous avons accepté de prendre l’appart avec de sérieux problèmes de peinture (partait en petits lambeaux) dans la salle de bain (état porte sur l’EDL a l’entrée)… le reste de l’appartement avait la même peinture en état dirons nous satisfaisant… d’autant plus satisfaisant qu’a part la salle de bain, je ne comprenais vraiment pas pourquoi le gars de l’agence me répétait sans cesse de demander une peinture générale : ça ne s’imposait vraiment pas selon moi… et en voyant la propriétaire monter sur ses grands chevaux quand j’ai fais part de la réflexion du gars de l’agence, je n’ai pas insité….tout allait si bien avec des gens si charmants.

Plus les semaines passaient et plus je voyais les lambeaux de la salle de bain se décoller bien que gardant la fenêtre ouverte en permanence. Durant l’été comme nous étions conviés a leur table, la propriétaire me demande inquiète comment évoluait la peinture, et comme je lui réponds que les murs n’avaient pas encore la capacité de cicatriser…il vaudrait peut être mieux songer a démarrer enfin la ventilation (après tout il devait bien y en avoir une puisse qu’il y a des prises d’aspiration a la salle de bain, aux toilettes et a la cuisine)…. Et la on me répond : Ah mais elle ne marche pas.

Je ne me soucis pas plus que ça puisque ces bonnes âmes doivent connaître leur bien mieux que moi et puis comme c’était porté a l’état des lieux… cela demeurait leur problème…. Les semaines passent, les beaux jours aussi et arrivent les premiers froids. J’ai alors recours au chauffage électrique de l’appartement en notant une claire faiblesse au niveau du radiateur du salon… il ne faisait pas encore trop froid alors je m’en vais signaler cette faiblesse a la propriétaire qui me répond déjà beaucoup plus froidement (décidément !) et me dit que ces radiateurs doivent être en route toute la journée pour tempérer tout l’appartement….peut être mais si l’ensemble des radiateurs chauffaient raisonnablement, celui du salon avait manifestement un problème….

Bah me dis-je ; ne cherchons pas d’histoire a ces gens si charmant et équipons nous d’un chauffage pétrole pour compenser ce défaut…. MALHEUREUX que je suis…. La première semaine de l’utilisation, l’humidité sur les murs du salon et des 2 chambres était manifeste (ça ruisselait même !) avec déjà apparition de petites colonies de champignons. Je suis aussitôt retourné frapper chez le propriétaire pour demander (avant plus de problèmes qui s’annonçaient sérieux) soit le changement du radiateur soit la mise en marche de la ventilation… la on me répond que tous les radiateurs marchent convenablement et qu’on ne branchera pas la ventilation car trop bruyante (Tiens !!!! elle remarche…. Miracle !) et qu’en plus la dernière petite chambre disposant d’une cheminée, je n’avait qu’a aller dans les bois faire des fagots…. A partir de ce moment la, les enfants des propriétaires s’enfuient quand ils nous voient et nous n’avons jamais revu madame qui s’arrange pour nous éviter depuis 9 mois. Le temps avance et l’hiver arrive (et quel hiver !!!) suffisamment fort pour nous faire comprendre très vite les carences du système de chauffage de la maison… nous décidons donc d’épargner les grands froids (jusqu'à -20 degrés) a notre petite fille de deux ans et nous arrivons a maintenir une température convenable en faisant marcher électricité et pétrole de façon conjointe…. Non sans avoir acheté un déshumidificateur…. Bien le déshumidificateur mais pas suffisant…ça ruisselle toujours, les peintures de tous les murs nord commencent a se décoller comme a la salle de bain….DESASTRE !!! Par chance, la locataire du dessous s’en va et les propriétaires consentent l’appartement du dessous a un loyer réduit a un couple de leurs amis en échange de travaux dans leur domaine (8 hectares)…. Chance encore que les nouveaux venus soient friands de pates al dente et aillent se plaindre eux aussi de l’absence de ventilation au moment de la cuisson….alors la ni une ni deux, le propriétaire vient m’informer qu’a partir d’aujourd’hui il y aura de la ventilation (malchance elle ne fonctionne pas pour le bas…donc le problème des pates reste entier !!!)…comme je demande mais quand vas-tu la brancher (oui…. depuis le début ils ont beaucoup insisté pour que l’on se tutoie)…et il me dit : mais elle tourne la : UN SILENCE DE CIMETIERE !!!! Second miracle !!! Miracle toujours, depuis ce jour plus la moindre trace d’humidité ou que ce soit….le problème des peintures et des champignons reste toutefois entier…

Vous l’aurez compris, le gros blocage sur la ventilation vient du fait qu’elle tourne sur leur compteur (je sais c’est sidérant…je n’en suis toujours pas revenu)… la demande d’une peinture neuve de la part de l’agence prend maintenant tout son sens : peinture neuve = ventilation obligatoire…il le savait le bougre !!! Il m’a d’ailleurs avoué la semaine dernière que le blocage était toujours en vigueur en ce qui concerne un troisième appartement, très humide, dispo pour la location….il a demandé trois fois en vain que l’on y branche la ventilation pour éliminer un peu l’odeur de moisi et ainsi ne pas effaroucher les pigeons (pardon, les clients potentiels).

Que dire enfin, d’une petite fille de cinq ans qui nous dit a brûle pourpoint pendant l’été dernier : « Oh de toute façon vous, vous allez partir bientôt….alors que nous pensions avoir trouvé un peu de paradis sur cette terre !


Voila a peut près l’histoire (je passerais sur le problème des gouttières qui sont apparu autour de la cheminée, du sol qui vient de s’effondrer et des volets qui claquent faute d’une fixation (ce qui nous a d’ailleurs valu un bon savon de la part de madame !)…

… je ne conteste absolument pas les quelques dégâts que nous avons fait : ma fille a dessiné sur un mur, un radiateur (décidément !!) est tombé par ma faute et un grille pain nous a fait un dégât a la cuisine… nous aurions pu bien nettoyer en partant et redonner un coup de peinture pour rafraîchir tout ça, mais maintenant il faut un plâtrier….a part ça nous avons toujours été respectueux de cet appartement très cosmétique au départ mais qui ne vaut sûrement pas 870 euro par mois et qui nous fait maintenant horreur !!

Au plaisir de vous lire….

Papouf

nefer
Modérateur

12616 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 PostĂ© - 09 juil. 2010 :  18:32:03  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
il me parait urgent de leur faire un courrier en RAR reprenant les multiples conversations que vous avez eues avec les propriétaires et relatant les faits de façon objective!

vous contactez aussi la DDASS en urgence et leur enverrez copie de votre courrier

papouf
Nouveau Membre

8 message(s)
Statut: papouf est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 PostĂ© - 10 juil. 2010 :  11:48:18  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Merci Nefer,

pour votre conseil que j'avais deja reçu par ailleurs... comment faire valoir l'objectivité face au mensonge et au calcul? Ici c'est parole contre parole et je ne peux pas compter sur le témoignage de qui que ce soit (amis qui voudront préserver leurs petits avantages et anciens locataires qui ont subi le même sort mais qui ne souhaitent pas bouger car vivant dans le même village)...bref je suis seul et pas procédurier... d'autre part, comme je l'ai mentionné plus haut je serais a l'étranger à la fin Septembre et je doute qu'ils m'envoient interpol... je suis entrain de monter une entreprise pour la survie de ma famille et j'ai mieux a faire que de lutter contre la vilainie et la médiocrité.... merci toutefois du conseil que j'aurais bien entendu suivi si j'avais quelque intention de rester au pays!

Le plus important pour moi reste de voir que ma petite fille de deux continue elle de leur faire de grands signes a chaque fois qu'elle les aperçoit... c'est beaucoup plus beau que tous les RAR du monde!

Merci encore et bon WE ensoleillé!

Édité par - papouf le 10 juil. 2010 11:54:10

nefer
Modérateur

12616 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 PostĂ© - 10 juil. 2010 :  13:03:49  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
vous n'avez toujours rien compris


donc je ne vais pas poursuivre

MAIS, pour information le propriétaire peut faire établir un constat par huissier, ensuite établir des devis pour TOUTES les dégradations constatées et vous en imputer le montant

au besoin , après mise en demeure en RAR, il passera par la juridiction compétente pour obtenir votre condamnation au paiement de ces sommes........et comme vous serez absent vous ne le saurez même pas

mais ensuite il pourra utiliser certains moyens pour effectuer la saisie sur votre compte bancaire..............


faire l'autruche ne sert Ă  rien!

faites un courrier , prenez des photos avec date certaine ( lisez le forum......tout y est indiqué!) pour montrer que vous défendrez vos interets

papouf
Nouveau Membre

8 message(s)
Statut: papouf est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 PostĂ© - 10 juil. 2010 :  13:22:37  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Encore une fois merci Nefer,

Il est vrai que je ne comprends plus grand chose aux rouages de ce pays, ou le papier bleu a remplacé le bon sens et le dialogue... biensur que toute cette histoire sera photographiée et documentée mais seulement en cas de nécéssité pour me défendre (de loin), je ne lancerai jamais la première pierre (d'ailleurs ça n'a jamais été un gage de gain de cause)... je m'en irai donc sur les routes, non sans avoir au préalable rompu toutes les amares avec la mère patrie (y compris le compte en banque)... je cherchais des points de vue exterieurs et de l'ampathie et je me retrouve avec des conseils de guerre....non merci.... et merci quand meme.

Papouf

maoyann
Contributeur vétéran

2819 message(s)
Statut: maoyann est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 PostĂ© - 10 juil. 2010 :  14:05:14  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Papouf,
Nous vous donnons un avis extérieur sans prendre partie ni pour vous ni pour votre bailleur.

Quels sont les éléments objectifs ?

Un EDL d'entrée que vous dites bâclé avec très peu d'annotations qui serait en faveur d'un logement donné en bon état.

Des dégradations multiples (dont vous ne seriez pas le seul responsable et je veux bien vous croire) qui vont apparaître sur l'EDL de sortie.
Si vous y participez, vous pourrez peut-ĂŞtre nuancer certaines d'entre elles. Si l'EDL est fait par huissier, celui-ci fera une description brute de ce qu'il voit.
Dans tous les cas, l'EDL de sortie comparé à l'EDL d'entrée mettra en évidence les dégradations. Votre propriétaire pourra donc estimer leur réparation par des devis dont il imputera le montant du dépôt de garantie en tenant éventuellement compte d'une certaine vétusté.
Au total, si la somme de ce que vous lui devez excède le montant du dépôt de garantie, il pourra mettre en place une procédure judiciaire comme vous l'explique Nefer.
Et il sera trop tard pour que vous réussissiez à arranger les choses.

C'est pourquoi les conseils qui vous sont donnés par Nefer ont pour objectif d'essayer d'anticiper l'EDL de sortie.

Après, si vous trouvez que ce qui est préconisé sont "des conseils de guerre", je ne suis pas certain de bien comprendre ce que vous cherchez ici.
Signature de maoyann 
Yann

papouf
Nouveau Membre

8 message(s)
Statut: papouf est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 PostĂ© - 10 juil. 2010 :  14:22:40  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Merci Maoyann,

en fait j'ai déjà grace à vous deux la réponse à ma question initiale... du fait de la rupture des contacts avec les propriétaires, je ne savais ni ce qu'il pouvaient avoir en tête, ni ce qu'ils étaient en mesure de faire... je suis un naïf pacifiste qui pensait que les choses pouvaient en rester à ce que j'avais l'habitude d'appeler une caution (et qui est donc devenu un DG)... je vois que les choses vont aller bien plus loin, ce qui me motive d'autant plus pour la fuite.

Je vous remercie tous encore une fois pour vos contributions... je n'entrerai pas dans cette logique pernitieuse (de toute façon j'ai perdu d'avance) et je compte bien sur le fait que la distance rendra leurs operations futures bien plus compliquées voire infructueuses.

Merci encore

Papouf

quelboulot
Modérateur

3526 message(s)
Statut: quelboulot est déconnecté

Revenir en haut de la page 9 PostĂ© - 10 juil. 2010 :  15:24:54  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
je suis un naĂŻf pacifiste qui pensait que les choses pouvaient en rester Ă  ce que j'avais l'habitude d'appeler une caution (et qui est donc devenu un DG)... je vois que les choses vont aller bien plus loin, ce qui me motive d'autant plus pour la fuite.


Votre discours est totalement ambigü... Vous venez sur ce site pour avoir des infos relatives à l'EDL sortie et vous vous trouvez motivé pour "la fuite" !!! "ce qui me motive d'autant plus pour la fuite"

Sauf à ne laisser aucun biens ni fonds ni valeurs en France votre propiétaire, arguant qui plus est sur "votre fuite" pourra fort bien vous faire imputer judiciairement la totalité des dégâts constatés...

Maintenant comme ont l'habitude de le dire un duo d'humoristes "c'est vous qui voyez"...

Une précision concernant le dépôt de garantie :

"Ă  ce que j'avais l'habitude d'appeler une caution (et qui est donc devenu un DG)"

La caution n'est jamais devenue un dépôt de garantie, c'est vous qui avez toujours confondu les deux termes...

Si vous pensez vraiment vivre mieux sous d'autres cieux, c'est votre pb, mais ne pensez pas que vous pourrez pour autant avoir la certitude d'échapper à vos responsabilités, si vous ne souhaitez pas les affronter de face avec votre propriétaire... et les frais afférents peuvent se chiffre à XX fois le montant de votre DG
Signature de quelboulot 
Christophe

Location - Loi n°89-462 du 6 juillet 1989 - Décret n° 87-713 du 26 août 1987 - Décret n°87-712 du 26 août 1987 - Copropriété - Loi n°65-557 du 10 juillet 1965 - Décret n°67-223 du 17 mars 1967

papouf
Nouveau Membre

8 message(s)
Statut: papouf est déconnecté

Revenir en haut de la page 10 PostĂ© - 10 juil. 2010 :  15:54:24  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Bonjour a vous Quelboulot,

non je ne viens pas avec une question concernant d'EDL, ma question etait: "peut il y avoir plus de prejudice pour moi que la caution?".

Je vois que oui et me voila donc édifié.

Je relate une histoire de façon objective et je vois des gens qui me disent que je n'affronte pas mes responsabilités... sur la bases des faits relatés, ou sont mes responsabilités? La dégradation de l'appartement est elle de mon fait? M'en sera t il tenu compte si je déclenche une guerre? N'y a t il que le rapport de force pour affronter une situation? Et si le proprietaire souhaitait en rester la, ne vais je pas mettre le feu aux poudre en impliquant la DDASS ou autre? Dois je vraiment passer par une seance d'adrenaline face a une furie qui ne reconnaitra jamais sa faute? Quid de vos conseils sur l'implication de l'agence (seule option jouable pourqu'il y ait effectivement un etat des lieux de sortie)? Est ce la aussi une cause perdue? Tout le systeme est il uniquement basé á charge contre celui qui le finance: le locataire?

Si j'avais le moindre bien ou avoir en France, pensez vous vraiment que je me logerais a fonds perdus?

Bon week end

Papouf

seborga
Contributeur actif

388 message(s)
Statut: seborga est déconnecté

Revenir en haut de la page 11 PostĂ© - 11 juil. 2010 :  11:33:56  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Papouf, vous avez donc quitté la France en 1999. Or, la loi sur les rapports locatifs était déjà bien en place car elle date du 06 juillet 1989 et le décret sur l'entretien date de 1987 . Le changement, depuis votre départ de la France, c'est la loi SRU et le logement décent.
En France, contrairement à de nombreux autres pays au monde, le système est plutôt favorable au locataires.

Votre première question était de savoir si un propriétaire pouvait exiger une somme supérieure à celle du dépôt de garantie au motif des dégradations laissées par un locataire, la réponse est oui et c'était déjà le car en 1999 quand vous avez quitté "le pays". Le propriétaire est largement en droit de poursuivre un ancien locataire pour ces sommes dès lors qu'elles sont dûment réclamées :
- dégradation avérée de par les indications notées sur les états des lieux d'entrée et sortie,
- sommes demandées justifiées par des devis ou factures faites par des professionnels neutres et habilités à faire des devis ou factures,
- application d'abattements pour vétusté lorsqu'il y en a à prendre en considération.

citation:
Pour des raisons que je pourrais détailler ultérieurement (si besoin était), je laisse un appartement avec de multiples et sévères dégradations (sol et peintures)
Tant que l'état des lieux de sortie n'est pas fait, c'est à vous seul de savoir si vous allez, e avec quelles moyens, effacer les dégradations relevant de votre fait ou si vous préférez assumer le montant (impossible à estimer facilement pour vous) que le propriétaire pourra réclamer.
Voyez-vous, dans ce pays imbécile est trop juridique qu'est la France... il reste de la liberté... de la liberté de choisir comment assumer ses responsabilités, évidemment pas la liberté de fuire ses responsabilités.

Il est vrai qu'après vous avoir lu, j'ai de gros doutes sur la façon dont vous avez compris ce que veut exactement dire "responsabilité". Si vous désirez monter une entreprise, où que ce soit dans le monde, il serait temps pour vous que ce mot prenne une définition concrète dans votre tête... c'est une peu "vital".

Vous estimez que le montant qui vous est réellement imputable pour les dégradations dont vous êtes réellement à l'origine n'excède pas 50 % du montant des réparations à faire. Cela peut être parfaitement exact alors... que croyez-vous qu'il y a d'autre à faire que de réunir les preuves des limites de vos responsabilités en ce sens. Mais voilà, ce n'est pas au dernier moment qu'il faut chercher les preuves, c'est au fur et à mesure qu'il faut les gérer. Et cela est vrai partout dans le monde. Comment voulez-vous qu'un arbitre départage un conflit sans éléments concrets de preuves. Il n'était pas là au jour le jour pour observer les faits passés... Cela est donc d'abord du bon sens.

A partir de maintenant, vous ne devez raisonner et agir qu'Ă  partir de fait... pas d'opinion.
Voici les faits que vous avez indiqués, le reste n'étant qu'opinion qui vous desserviront plus qu'autre chose :
citation:
L’agence, qui s’est chargé de la première visite était absente a la remise des clés et ne souhaite pas être présente a la restitution (le directeur vient de me préciser que c’était inscrit dans le contrat de bail… je ne l’ai pas encore consulté car trop occupé par ailleurs).
D'après cette indication, le seul rôle de l'agence a été la recherche de locataire et je suppose donc que vous avez versé les loyers directement chez le propriétaire.
citation:
L’état des lieux d’entrée a été « torché » en 5 minutes par la propriétaire…
On n'a pas attendu la loi du 06 juillet 1989 pour mettre au point le système des états des lieux. S'il a été torché en 5 minutes, c'est que vous l'avez bien voulu...Un état des lieux est contradictoire. Si vous avez pris possession d'un logement dégradé, si vous avez laissé ne rien noter de ces dégradations, personne ne peut rien pour vous. Et cela est ainsi dans de nombreux autres pays du monde...
Là, vous vous êtes comporté comme un jeune enfant qui va jouer dans la gadoue et qui explique à maman à son retour qu'il est tout sale à cause de la gadoue qui n'aurait pas dû être là mais surtout pas à cause du fait qu'il est allé jouer dans la gadoue alors qu'à côté, il aurait pu jouer dans un endroit propre...
citation:
je ne comprenais vraiment pas pourquoi le gars de l’agence me répétait sans cesse de demander une peinture générale
Il ne savait pas forcément les "dessous" mais il a de l'expérience et il sait que si les locataires ne négocient pas tout au départ, ils seront mécontents ensuite.
citation:
Plus les semaines passaient et plus je voyais les lambeaux de la salle de bain se décoller bien que gardant la fenêtre ouverte en permanence. Durant l’été comme nous étions conviés a leur table, la propriétaire me demande inquiète comment évoluait la peinture, et comme je lui réponds que les murs n’avaient pas encore la capacité de cicatriser…il vaudrait peut être mieux songer a démarrer enfin la ventilation (après tout il devait bien y en avoir une puisse qu’il y a des prises d’aspiration a la salle de bain, aux toilettes et a la cuisine)…. Et la on me répond : Ah mais elle ne marche pas.
Une ventilation mécanique (si les propriétaires ont dit quelle ne marche pas, c'est quelle est mécanique) doit fonctionner en permanence, été comme hiver, pour évier toute formation de dégradation par mauvaise ventilation. Il peut y avoir mauvaise ventilation même quand les fenêtres sont ouvertes... mauvaise par qualité... l'air peut stagner à certains endroits. Là, si vous aviez agi en responsable, vous auriez immédiatement consigné le souci dans un courrier. Pour ne pas détériorer les bonnes relations que vous aviez à l'époque, vous pouviez commencer par du courrier simple et vous pouviez poursuivre par du courrier recommandé si le propriétaire n'agissait pas. C'est cela, se conduire "en responsable".
citation:
J’ai alors recours au chauffage électrique de l’appartement en notant une claire faiblesse au niveau du radiateur du salon… il ne faisait pas encore trop froid alors je m’en vais signaler cette faiblesse a la propriétaire qui me répond déjà beaucoup plus froidement (décidément !) et me dit que ces radiateurs doivent être en route toute la journée pour tempérer tout l’appartement….peut être mais si l’ensemble des radiateurs chauffaient raisonnablement, celui du salon avait manifestement un problème….
Un radiateur électrique, ça marche ou ça ne marche pas. S'il ne réchauffait pas assez la pièce, c'est peut-être que sa puissance était insuffisante. Là aussi, votre devoir de locataire était d'abord de chercher à comprendre le dysfonctionnement et de le signaler par écrit au propriétaire sil relevait de sa responsabilité. Même si, d'après vous le propriétaire connaît mieux le logement que vous, il n'y est pas dedans. C'est vous qui êtes dedans, c'est à vous, locataire de signaler les dysfonctionnements relevant du propriétaire, c'est un devoir de locataire...
citation:
équipons nous d’un chauffage pétrole pour compenser ce défaut…. MALHEUREUX que je suis…. La première semaine de l’utilisation, l’humidité sur les murs du salon et des 2 chambres était manifeste (ça ruisselait même !)
Et oui... le pétrole, c'est pas cher mais ça a ses inconvénients.. Et, même si vous ne les connaissiez pas... là, les effets pervers du pétrole ne sont opposables qu'à vous, même si le propriétaire pouvait être classé responsable d'un chauffage général insuffisant. Mais voilà, le décret sur le logement décent ne donne pas de moyen de repérer si un chauffage est ou non suffisant.
citation:
et il me dit : mais elle tourne la : UN SILENCE DE CIMETIERE !!!! Second miracle !!! Miracle toujours, depuis ce jour plus la moindre trace d’humidité ou que ce soit….le problème des peintures et des champignons reste toutefois entier…

Vous l’aurez compris, le gros blocage sur la ventilation vient du fait qu’elle tourne sur leur compteur (je sais c’est sidérant…je n’en suis toujours pas revenu)
Expliquez-nous de quelle façon "vous vivez l'un en face de l'autre". Si c'est sur une même unité foncière, la ventilation peut fonctionner sur le compteur du propriétaire. La lumière pour aller dans les logements est-elle également prise sur le compteur du propriétaire ? Mais, dans ce cas, faute de pouvoir montrer des justificatifs incontestable, je mal comment le propriétaire peut "récupérer" ces charges d'énergie mais ce n'est pas une raison pour priver les locataire d'un service impératif au bon fonctionnement des lieux. Malgré les bonnes relations initiales avec le propriétaire, il était du devoir du locataire de signaler, de réclamer, voir d'interroger les services sanitaires. Et sil ne se bouge pas, sil ne laisse pas de trace qu'il a bougé, faute de preuve, le locataire, il se trouve coupable de tout à son départ.
Le système est simple ==> sur le fond, le locataire n'y est pour rien. Il ne signale pas ce qui fait que sur la forme, il endosse.

citation:
Merci Nefer,

pour votre conseil que j'avais deja reçu par ailleurs... comment faire valoir l'objectivité face au mensonge et au calcul?
On vous avait donc déjà expliqué que vous deviez signaler formellement les dysfonctionnements. Au lieu de vous braquer sur des opinions ("l'objectivité face au mensonge")... vous aviez des faits ("objectivité"). En vous limitant aux faits, vous pouviez aboutir favorablement. En vous limitant aux opinions vous n'obtiendrez jamais rien. Maintenant, il est bien tard pour faire valoir bien des faits. "Comment faire valoir l'objectivité face au mensonge et au calcul" ? en se limitant à l'utilisation des faits, tout simplement.
Il est plutôt sain de ne pas pouvoir utiliser des témoignages. C'est sur le coup qu'il faut prendre les bonnes dispositions pour alerter. Jouer à l'autruche, se défausser de ses obligations, ne pas oser agir et tout attendre des autres à la fin, c'est quand même limite...
citation:
Il est vrai que je ne comprends plus grand chose aux rouages de ce pays, ou le papier bleu a remplacé le bon sens et le dialogue...
le papier bleu, ni plus ni moins qu'il y a 9 ou 10 ans !
citation:
biensur que toute cette histoire sera photographiée et documentée mais seulement en cas de nécéssité pour me défendre (de loin), je ne lancerai jamais la première pierre
Là, mort de rire... évidemment que vous ne lancerez pas la première pierre vu votre position... évidemment que c'est le propriétaire qui devra vous attaquer pour récupérer ses sous si vous refusez de payer à ses demandes... évidemment que vous n'aurez pas le culot de demander au propriétaire de vous rembourser l'intégralité de votre DG car vous savez que vous êtes indéfendable de ce côté là...
citation:
je m'en irai donc sur les routes, non sans avoir au préalable rompu toutes les amares avec la mère patrie (y compris le compte en banque)...
J'espère, pour eux, que vous n'avez plus, en France, ni frères, ni soeurs, ni parents, ni grands parents...
citation:
je cherchais des points de vue exterieurs et de l'ampathie et je me retrouve avec des conseils de guerre
Il ne vous a été donné que des conseils neutres d'utilisation de la loi sur les rapports propriétaires/locataires.
citation:
Je relate une histoire de façon objective et je vois des gens qui me disent que je n'affronte pas mes responsabilités... sur la bases des faits relatés, ou sont mes responsabilités?
Vous avez relaté une histoire, dans laquelle il a fallu beaucoup trier pour trouver les faits "objectif" au milieu d'un ramassis d'opinions... Au passage, même si l'opinion est juste et fondée, elle ne peut jamais être considérée comme objective puisque c'est une opinion !!!!
Vous n'avez pas encore compris où sont vos responsabilités que vous n'avez pas su et que vous refusez d'affronter... J'espère que vous comprendrez avec mes explications qui ne font que développer ce que les autres vous ont déjà répondu.

Il vous reste peu de temps pour limiter les conséquences négatives pour vous et votre sentiment de frustration grâce aux conseils qui vous ont été donnés mais vous préférez continuer à faire l'autruche et vous préférez fuir. Quel courage et quel bel exemple pour vos enfants !

ribouldingue
Pilier de forums



17233 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 12 PostĂ© - 11 juil. 2010 :  12:56:37  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Le mot guerre n'a aucune justification. Le mot fuite en a une.


citation:
Je ne me soucis pas plus que ça puisque ces bonnes âmes doivent connaître leur bien mieux que moi
J'émets quand même un doute sur ce discours pseudo-moraliste: Ce sont de 'bonnes ames', mais de l'autre côté vous dinez chez eux.

Ca n'aurait pas d'intérêt pour l'affaire qui nous occupe, sauf que vous insistez, et que vous auriez en dix ans perdu les 'us et coutumes' francaises...

Mouais mouais.

citation:
Et si le proprietaire souhaitait en rester la, ne vais je pas mettre le feu aux poudre ........?

.... face a une furie qui ne reconnaitra jamais sa faute?
Quelle est la bonne version?


Fuir, comme disait un chanteur connu, c'est bon pour un robinet.

Pas la peine de traiter les autres de bonnes ames si on résout les difficultés par la fuite.

papouf
Nouveau Membre

8 message(s)
Statut: papouf est déconnecté

Revenir en haut de la page 13 PostĂ© - 12 juil. 2010 :  18:04:37  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Ouf... ici aussi je vois que ça dérive assez rapidement!

Je n'insiste donc pas (puisqu'on en est Ă  citer des chanson "je cherchais plutĂ´t des amis").

... merci Moayann et Nefer pour votre aide... merci aussi a vous Seborga (même si vous manquez un peu d'objectivité et de retenue).


Papouf

ribouldingue
Pilier de forums



17233 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 14 PostĂ© - 14 juil. 2010 :  20:17:46  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Vous etes pour le moins contradictoire, sauf pour la fuite....


Le site n'est pas un site d'amis, mais de conseils...

papouf
Nouveau Membre

8 message(s)
Statut: papouf est déconnecté

Revenir en haut de la page 15 PostĂ© - 20 juil. 2010 :  09:41:06  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par ribouldingue


Le site n'est pas un site d'amis, mais de conseils...



La pertinence des votres n'aura échappé a personne!

 
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant  
 
Aller Ă :  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2020 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com