Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Le marché immobilier
 Tendances du marché immobilier
 Dubai menacé de faillite (étranger)
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  

Scorpion
Contributeur actif



477 message(s)
Statut: Scorpion est déconnecté

Posté - 26 nov. 2009 :  18:26:32  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
http://fr.finance.yahoo.com/actuali...610.html?x=0

Dubaï menacé de faillite ?
LeMonde.fr, Le jeudi 26 novembre 2009, à 17h 03 CET

Les Dubaïrotes ont la gueule de bois. Pays de la démesure, leur émirat est aujourd'hui au bord de la faillite, incapable d'honorer ses engagements financiers. Le choc de l'annonce, mercredi 25 novembre, du rééchelonnement de la dette de deux de ses groupes phares le conglomérat Dubaï World et sa filiale immobilière Nakheel jusqu'au 30 mai 2010 au moins, a été amplifié par le fait que personne ne s'attendait à un tel cataclysme. Les marchés pensaient que l'oeil du cyclone s'était éloigné.

La dette de Dubaï World, estimée à 59 milliards de dollars, représente l'essentiel de celle de l'émirat, évaluée entre 80 milliards et 90 illiards de dollars (39 milliards d'euros). Sa filiale Nakheel, promotrice de la construction des célèbres îles artificielles en forme de palmiers, est incapable de rembourser, d'ici au 14 décembre, une obligation islamique d'un montant de 3,5 milliards de dollars. Une émission de 1,2 milliard de dollars de Limitless, une autre filiale de promotion immobilière de Dubaï World, arrive aussi à échéance au printemps.

Signe supplémentaire de cette grave crise financière, Dubaï a levé d'urgence 5 milliards de dollars en bons du Trésor, souscrits par deux banques d'Abou Dhabi au titre de son programme de 20milliards de dollars de bons du Trésor annoncé en début d'année.

Petits et grands argentiers de la planète sont dans leurs petits souliers. Dubaï World est l'épine dorsale de l'économie de cette petite nation du Golfe, pilier de la fédération des Emirats arabes unis. L'expansion effrénée de ce holding attrape-tout (transports, ports, immobilier, loisirs...), à Dubaï comme à l'étranger, avait été financée par un endettement colossal auprès des investisseurs, en particulier auprès du grand frère, l'émirat voisin d'Abou Dhabi, et des banques internationales.

PROJETS URBANISTIQUES ARRÊTÉS

La débâcle de Dubaï a provoqué une envolée de la prime pour assurer sa dette. De surcroît, la baisse immédiate par les agences Moody's et Standard & Poor's de la note financière des six principales sociétés nationales de l'émirat ne manquera pas de renchérir leurs emprunts. Or, ces entreprises doivent honorer au cours des trois prochaines années des engagements de 50 milliards de dollars, représentant les trois quarts du produit intérieur brut (PIB) de cette nation mouchoir de poche.

ribouldingue
Pilier de forums



16309 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

 1 Posté - 26 nov. 2009 :  18:59:55  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Il se dit que leurs voisins vont intervenir (Abu Dhabi certes, mais les émirats arabes unis en général).

Mais on dirait qu'ils ne se précipitent quand même pas trop, au point de laisser la peur s'installer sur les marchés mondiaux. C'est ballot .



C'est vrai que c'est un peu idiot de la part de Dubäï d'annoncer pareieel nouvelle le jour de Thanksgiving, jour ou les marchés américains ont normalement autre chose à regarder que des chiffrres en dollars (le cour de la Dinde est au plus haut, aucune ne survivra à la nuit qui vient ).


Honnêtement, je pense que tout le monde se fout de Dubai.

Les marchés ignorent simplement quelles banques ont un cadavre 'made in Dubai' dans le placard,en plus des autres, très très nombreux cadavres, et qu'on n' a pas encore avoués, puisque on est en train de rembourser les gouvernements histoire de pouvoir continuer comme avant (du genre carry-over sur le dollar pour investir le pétrole, l'or ou les matières premières, voire les marchés financiers, lesquels commencent a sentir un peu le roussi).

Édité par - ribouldingue le 26 nov. 2009 19:05:36

asi77
Contributeur débutant



60 message(s)
Statut: asi77 est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Posté - 29 nov. 2009 :  21:36:21  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de asi77

Titre : Dubaï et les 12 projets démesurés

http://www.lesechos.fr/info/inter/3...emesures.htm
citation:

Dubaï a bâti sa renommée sur de multiples projets pharaoniques, immobiliers comme touristiques, toujours dans la démesure. Il y a pratiquement un an, l'émirat annonçait ainsi la construction de la plus haute tour du monde, au sein d'un nouveau quartier d'affaires, après les îles artificielles, une station de ski en plein désert...

Dubaï, qui a dépensé des milliards de dollars, est aujourd'hui rattrapé par l'état calamiteux de ses comptes et ne peut plus payer ses créanciers.



Dubai : La tour de Babel des temps modernes ?
 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2018 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com