Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous Ă  nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informĂ© automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 SĂ©lectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 Les assemblĂ©es
 Changement mode gestion
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent rĂ©pondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant  

roger98
Contributeur actif

133 message(s)
Statut: roger98 est déconnecté

PostĂ© - 14 juin 2019 :  23:31:21  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Bonjour,
À quelle majorité doit on voter le passage d’un syndic non professionnel à un syndic professionnel?
Merci


nefer
Modérateur

12120 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

 1 PostĂ© - 15 juin 2019 :  00:20:01  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par roger98

Bonjour,
À quelle majorité doit on voter le passage d’un syndic non professionnel à un syndic professionnel?
Merci


on ne vote pas un "passage"

on Ă©lit un syndic Ă  l'article 25 et Ă©ventuellement 25-1
i
avez vous plusieurs candidatures Ă  l'ODJ ?

JB22
Pilier de forums

3844 message(s)
Statut: JB22 est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 PostĂ© - 15 juin 2019 :  00:25:08  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
La désignation ou la révocation d' un syndic, qu' il soit professionnel ou non professionnel ce fait à l' article 25 et éventuellement à l' article 25-1 si le projet a obtenu au moins le tiers des voix de tous les copropriétaires.

andre78fr
Contributeur vétéran

France
2631 message(s)
Statut: andre78fr est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 PostĂ© - 15 juin 2019 :  00:48:51  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Il peut y avoir le cas particulier du syndicat coopératif, prévu ou pas dans le règlement de copropriété, mais sinon et comme dit ci-dessus, pro ou pas la désignation du syndic est la même (contrat type obligatoire) et à la majorité 25.

roger98
Contributeur actif

133 message(s)
Statut: roger98 est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 PostĂ© - 15 juin 2019 :  01:32:59  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Merci pour vos réponses.
Pour l’instant ce n’est pas à l’ODJ mais on y réfléchi pour la suite.
Le cahier des charges parle d’un bureau collégial entre copros mais passe sous silence la possibilité de passer par un professionnel.
Est ce un problème ?
Merci

andre78fr
Contributeur vétéran

France
2631 message(s)
Statut: andre78fr est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 PostĂ© - 15 juin 2019 :  02:09:37  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Le problème que pourrait évoquer l'intitulé "cahier des charges" plutôt que règlement de copropriété c'est que vous êtes un lotissement (?) sous le régime de l'ASL (association syndicale libre) (?) plutôt qu'une copropriété régie par la loi du 10 juillet 1965 (cf. réponses ci-dessus valables uniquement pour ce régime).
C'est le premier point à vérifier !!! Si oui, il faut lire et vérifier les statuts.

roger98
Contributeur actif

133 message(s)
Statut: roger98 est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 PostĂ© - 15 juin 2019 :  03:13:19  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Merci André78fr
Effectivement il s’agit d’un lotissement mais le fameux cahier des charges indique que tout litige entre propriétaires sera réglé en respectant la loi de juillet 1965.
De plus nulle part il est mentionnée la loi de 1865 et celle ci n’etait Pas applicable au moment de la création du lotissement car dans les TOM.
Aucun accord commun pour la loi 1865 n’avait été évoqué.L’article 1 de la loi 1965 autorise de plus la création d’un ensemble immobilier si aucune convention contraire n’est formulée.

andre78fr
Contributeur vétéran

France
2631 message(s)
Statut: andre78fr est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 PostĂ© - 15 juin 2019 :  03:23:56  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
La loi de 1865 c'est l'ancien texte pour les ASL mais depuis il y a eu ordonnance et décret de 2004 / 2006 mais tout laisse à penser que vous êtes bien une ASL et non une copropriété... vous pouvez consulter le cadastre ou interroger le fichier immobilier mais si l'option se confirme, c'est les stipulations de vos textes (cahier des charges et/ou statuts) qui s'appliquent en priorité mais ces derniers peuvent renvoyer à la loi du 10 juillet 1965 sans pour autant subir le régime.

Avec en plus la particularité TOM, je décroche mais je pense que vous avez la liberté de confier votre gestion à un prestataire mais ne l'appelez pas "syndic" et surtout n'acceptez pas une application pure et dure des règles de la copropriété... c'est à vous de négocier le contrat de gestion. Si vous êtes une ASL vous n'avez aucun intérêt à subir le cadre très contraignant des copropriétés...

Votre question supposait quand même le passage du pro vers les propriétaires non ? Dans ce cas (et toujours si ASL), il faut attendre le terme du contrat (droit commercial et non pas les mandats et règles de la copropriété) et décider en AG de la nouvelle équipe !
Si vous êtes une copropriété, il faut suivre les règles de mise en concurrence, proposition d'un contrat concurrent à l'AG qui doit renouveler ou désigner le syndic...

roger98
Contributeur actif

133 message(s)
Statut: roger98 est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 PostĂ© - 15 juin 2019 :  03:58:07  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Une nouvelle fois merci André 78fr,
Comme vous pouvez le voir rien n’est simple, et encore moins quand je vous dirai que l’association a été créée sous la loi 1901 ! et nous sommes plus de 500 propriétaires. Pas d’ordonnance 2004 promulguée.
Je ne sais pas si le cadastre est en mesure de me donner la forme juridique de l’association car il intervient pour les travaux sur les terrains pour les terrassements avant la création des associations créées plus tard. Je vais y jeter un œil.
je pense qu’on pourrait y passer le mois à essayer d’y comprendre quelque chose ( moi ça fait 20 ans)
J'arrĂŞterai lĂ  pour ne pas encombrer le forum
Merci

andre78fr
Contributeur vétéran

France
2631 message(s)
Statut: andre78fr est déconnecté

Revenir en haut de la page 9 PostĂ© - 15 juin 2019 :  04:22:55  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Aye, en effet ça se complique encore un peu !!!
Le cadastre est souvent utile pour repérer une copropriété horizontale, une parcelle unique où les maisons sont des lots de copropriété mais dans votre cas je pense que chaque maison a sa propre parcelle et propriétaire. C'est surtout la question des espaces communs et des équipements (réseaux ? voirie ?) qui doit se poser. Au vu de ces éléments, votre question de départ ne se pose plus vraiment mais la problématique ouvre de nombreux développements !!!

nefer
Modérateur

12120 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 10 PostĂ© - 15 juin 2019 :  08:30:49  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
il aurait été sympa de nous donner les éléments juridiques dés votre 1er message...puisqu'il ne s'agit pas d'une copropriété alos que vous avez écrit "syndic" !!!

roger98
Contributeur actif

133 message(s)
Statut: roger98 est déconnecté

Revenir en haut de la page 11 PostĂ© - 15 juin 2019 :  11:07:26  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Bonjour Nefer,
Tout d’abord merci pour votre première réponse qui correspondait exactement à la question telle que posée et ne nécessitait pas de précision supplémentaire
Excusez moi si j’ai mal formulé ma question.
De savoir si ça s’applique à mon association c’est un autre problème et ce n’est pas ce que j’attendais.
Qu’est ce qui vous fait dire que ce n’est pas une copropriété horizontale puisque pour l’instant la seule référence écrite dans le cahier des charges est loi de juillet 1965 et je répète aucun accord commun pour une loi 1865 n’a été enregistré et n’a jamais été cité.
De plus le terme syndics peut s’appliquer au bureau d’une ASL puisque les colotis sont aussi des syndicataires

andre78fr
Contributeur vétéran

France
2631 message(s)
Statut: andre78fr est déconnecté

Revenir en haut de la page 12 PostĂ© - 15 juin 2019 :  12:45:33  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Le terme "syndic" est une appellation ancienne mais oui ça s'appliquait aux membres du comité syndical en charge de gérer une ASL... mais vous êtes une asso 1901 ;-)
Votre "cahier des charges" (le bon document serait là aussi les "statuts" de l'association) peut faire référence à la copropriété, ça ne vous place pas pour autant sous le régime (absence de règlement de copropriété, de publication ?) et surtout ça n'entraîne pas la même relation (mandataire ou prestataire) entre la structure et la société à qui vous pouvez confier sa gestion...

Regardez le cadastre, le découpage et les parcelles qui correspondent aux parties communes et faites une demande de matrice ; vous saurez qui est le propriétaire !

nefer
Modérateur

12120 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 13 PostĂ© - 15 juin 2019 :  17:21:40  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
mon 1er message (article 25 et 25-1) ne concerne que les copropriétés

JPM
Modérateur

6671 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Revenir en haut de la page 14 PostĂ© - 15 juin 2019 :  18:16:14  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de JPM

Vous ĂŞtes en association loi de 1901.

Donc vous n'ĂŞtes pas en ASL

et vous croyez n'être pas en copropriété!

Croyance qui est peut être fallacieuse puisque l'article 1er de la loi de 1965 place de plein droit sous le régime de la copropriété tout ensemble immobilier qui, outre des terrains, des aménagements et des services communs, comportent des parcelles, bâties ou non, faisant l'objet de droits de propriété privatifs.

Si votre ensemble répond à ces critères, vous êtes en copropriété inorganisée.

Signature de JPM 
La copropriété sereine

roger98
Contributeur actif

133 message(s)
Statut: roger98 est déconnecté

Revenir en haut de la page 15 PostĂ© - 15 juin 2019 :  20:24:19  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Bonjour JPM
Merci
Cest exactement ce que je pense et ça aurait du être comme cela et c’est exactement ce que j’ai écrit dans une de mes réponses ci dessus.
Et cela va dans le sens de l’objet de ma question
Malheureusement il y a un recepissé de la "préfecture" et Publicité dans le JO qui confirme la création de cette association avec son cahier des charges sous le régime de la loi 1901 ( donc convention contraire de l’article 1)
Ceci provient de la déclaration faite par le premier bureau constitutif qui a fait l’erreur de l’inscrire en 1901 bien que ce n’ai jamais été évoqué lors de l’AG constitutive.
Pour vous montrer la complexité du sujet, je viens de perdre mon procès car la juge n’a pas retenu ce recepissé car pas en rapport avec la partie adverse selon elle alors que c’est précisément cette partie adverse qui a intégré ce recepissé dans ses conclusions pour démontrer son pouvoir d’ester..
Voilà pourquoi ma question qui vous a été posée a l’origine était toute simple et je ne voulais pas rentrer dans le détail.
La réponse donnée , concernant l’article 25 est largement suffisante. Nonobstant toutes les supputations qui ont suivi sur les autres formes juridiques.
Je remercie tous les intervenants et clos mon sujet.

andre78fr
Contributeur vétéran

France
2631 message(s)
Statut: andre78fr est déconnecté

Revenir en haut de la page 16 PostĂ© - 15 juin 2019 :  20:44:52  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
La réponse "article 25" ne vaut que pour une copropriété, clairement établie et reconnue comme telle...
Mais puisque vous livrez les informations au compte-goutte (quel procès ?!?) il vaut mieux en rester là en effet ;-)

nefer
Modérateur

12120 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 17 PostĂ© - 15 juin 2019 :  21:27:07  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par andre78fr

La réponse "article 25" ne vaut que pour une copropriété, clairement établie et reconnue comme telle...
Mais puisque vous livrez les informations au compte-goutte (quel procès ?!?) il vaut mieux en rester là en effet ;-)


effectivement il est difficile d'apporter ( ou d'essayer) une contribution , si le demandeur ne donne pas les éléments juridiques du dossier

JPM
Modérateur

6671 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Revenir en haut de la page 18 PostĂ© - 16 juin 2019 :  03:26:30  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de JPM


L'existence d'un dépôt en préfecture n'est, a priori, pas de nature à paralyser le présomption de l'article 1er de la loi de 1965.

Mais il faut tout connaître de votre affaire et savoir notamment ce qu'est ce procès qui apparaît soudainement.

RĂ©ponse en l'Ă©tat : aucune condition pour passer d'un professionnel Ă  un non professionnel.

MAIS, dans la pratique on voit apparaître une opposition croissante de certains copropriétaires, notamment des bailleurs, à la désignation d'un non professionnel sympathique mais qui ne connait pas grand chose à la gestion et n'est pas en mesure à répondre aux légitimes demandes des bailleurs.

Le refrain "les bailleurs on s'en fout" est passé de mode au nom des principes de la CEDH : totale liberté d'exploitation du lot y compris par la mise en location. C'est un des Droits de l'Homme.

Signature de JPM 
La copropriété sereine
 
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant  
 
Aller Ă :  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2019 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com