Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 A propos des syndics professionnels
 Compte séparé non ouvert : du nouveau !!!
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  

JPM
Modérateur

6060 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Posté - 11 juil. 2018 :  17:33:11  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de JPM

Par arrêt du 5 juillet 2018 n° 17-21034, la Cour de cassation juge qu'un copropriétaire ne peut pas demander par voie de requête gracieuse (non contradictoire)la désignation d'un administrateur provisoire d'une copropriété dont le syndic n'aurait pas fait ouvrir un compte séparé dans les trois mois de sa nomination.

La désignation d'un administrateur provisoire ne peut être prononcée qu'à l'issue d'une procédure contradictoire ayant abouti à la constatation de la nullité du mandat du syndic.

La voie procédurale contradictoire peut être celle d'un référé après sommation interpellative au syndic de justifier l'ouverture d'un compte séparé.

On n'en a pas encore terminé avec les débats relatifs au caractère séparé d'un compte bancaire. L'ARC présente la cas d'un compte dont l'immatriculation comporte en ligne de titularité le seul nom du syndicat des copropriétaires mais suivi d'un code numérique interne au cabinet.

Je ne pense pas que la présence de ce code puisse affecter la titularité du compte. Mais qui sait ?

A noter pour Gedehem que l'arrêt évoque la querelle quasiment consistoriale au sujet du recours soit à l'article 47 soit à l'article 49 du décret.

Signature de JPM 
La copropriété sereine

philippe388
Pilier de forums

14048 message(s)
Statut: philippe388 est déconnecté

 1 Posté - 11 juil. 2018 :  19:29:48  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
JPM : le fait de ne pas ouvrir un compte séparé, ou de ne pas porter les fonds des copros, entraine la nullité du contrat.

Cet arrêt ne change pas cela.

Nullité du contrat, entrainra la nomination d'une AP.


Gédehem
Pilier de forums

14340 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Posté - 11 juil. 2018 :  23:23:56  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Le problème, c'est que cela fait 18 ans que le compte séparé a été rendu obligatoire (2000), et pour le moins depuis 16 ans pour les mandats alors en cours (1.01.2002), et qu'en 2018, presque 2019, la "profession" fait encore de la résistance (du moins certains), usant de toutes les manœuvres possibles pour contourner l'obstacle.

Qui donc donnera un jour un grand coup de pied dans la fourmilière ?
Pour le moment, pas le juge (*), qui a une approche trop restrictive. La faute aux textes ?

(*) Sur le fond (pas vu l'arrêt cité), on peut se poser des questions : si la nullité du mandat est "de plein droit", que le requérant en apporte la preuve, il n'y a rien à discuter.
Comme cela arrive, le juge ajouterait une condition ? Que le syndic s'explique sur son défaut d'ouverture du compte ?

Édité par - Gédehem le 11 juil. 2018 23:29:59

JPM
Modérateur

6060 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 Posté - 11 juil. 2018 :  23:58:09  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de JPM
La Cour de cassation énonce clairement que la nullité du contrat ne peut pas être constatée sans que le syndic ait eu la possibilité de s'expliquer.

C'est ce que j'ai toujours soutenu, d'où mon appel vers Gedehem.

Je reprends le commentaire des Editions Francis Lefebvre savoir :
citation:
En revanche, elle approuve le rejet de la demande, au motif que la désignation d’un administrateur provisoire sur requête, donc non contradictoirement, n’est possible qu’une fois que la nullité du mandat du syndic est constatée, au terme d’une procédure contradictoire, ce qui n’était pas le cas en l’espèce. En effet, la nullité « de plein droit » n’exonère pas le parties de faire constater celle-ci au terme d’une procédure contradictoire, seule de nature à permettre au syndic de répondre au grief qui lui est fait, au besoin en rapportant la preuve de l’ouverture d’un compte bancaire dans le délai requis par l’article 18, II.

Anne-Lise COLLOMP, Conseiller référendaire à la Cour de cassation.

Il faudra faire une comparaison avec le jeu de la clause résolutoire dans l'extinction d'un bail pour défaut de paiement du loyer ou pour une infraction grave aux conditions du bail.

Signature de JPM 
La copropriété sereine

Édité par - JPM le 12 juil. 2018 00:12:09

ribouldingue
Pilier de forums



17210 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 Posté - 12 juil. 2018 :  07:16:50  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
si la nullité du mandat est "de plein droit", que le requérant en apporte la preuve, il n'y a rien à discuter.
A discuter non, à contester oui. Le syndic peut avoir l'opportunité d eprouver que le compte est séparé, le problème étant ici la nature des preuves.


Le parrallèle indiqué par JPM avec les résiliations de baux locatifs me semble assez bien trouvé mais pas parfait:
Le locataire en défense peut apporter des éléments de contestation, ce que je ne peut pas faire celui contre qui est dressé une ordonnance sur requete.



JPM
Modérateur

6060 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 Posté - 12 juil. 2018 :  08:32:01  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de JPM

En cas de doute sur l'ouverture d'un compté séparé, la procédure doit être la suivante pour un copropriétaire lambda :

Sommation interpellative au syndic de fournir à l'huissier mes justifications de l'ouverture d'un compte séparé

A défaut de réponse satisfaisante

Assignation au syndic pris en son nom personnel tendant à ce que soit constaté le défaut d'ouverture du compte dans le délai et par voie de conséquence la résiliation du mandat.

Cette affaire est portée devant le président du TGI statuant en référé ou en la forme des référés (question à voir)

Après jugement satisfaisant, requête au président du TGI pour obtenir la désignation d'un administrateur provisoire.

La requête gracieuse est recevable puisqu'un jugement a été rendu.

A voir la possibilité d'obtenir la désignation d'un administrateur provisoire avec le jugement constatant la résiliation.




Signature de JPM 
La copropriété sereine

philippe388
Pilier de forums

14048 message(s)
Statut: philippe388 est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 Posté - 12 juil. 2018 :  13:58:39  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
JPM : donc, rien de nouveau à ce sujet.

JPM
Modérateur

6060 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 Posté - 13 juil. 2018 :  07:42:59  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de JPM

Bof ! la conseillère référendaire à la Cour de cassation écrit qu'il y a du nouveau.

Mais si vous dîtes le contraire, c'est sans doute vous qui avez raison.



Signature de JPM 
La copropriété sereine
 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2018 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com