Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 Appel à expériences similaires copropriété
 PV de réception signé par le CS
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  

jeflepetit
Nouveau Membre

16 message(s)
Statut: jeflepetit est déconnecté

Posté - 04 juil. 2018 :  08:10:46  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Bonjour,

Nous sommes, à titre individuel, en procès avec le promoteur au sujet d'un problème lors de la construction (confirmé par l'architecte) sur l'accès à notre place de parking la rendant inutilisable (je ne rentrerais pas le détail de cette longue procédure qui dure depuis plus de 3 ans).

Je précise que nous ne sommes pas les acquéreurs en VEFA, mais les deuxièmes acheteurs. De ce fait, l'obtention de pièces est assez laborieuse pour nous.

Dans le PV de réception signé par les acheteurs en VEFA, il est indiqué que la réception des parties communes est confiée au syndicat des copropriétaires.

Aujourd'hui, le promoteur verse au dossier un PV de réception des parties communes, signé par le Président du CS et le Syndic et tente de faire valoir qu'il n'y a pas de réserves sur le sujet qui nous intéresse.

Le syndic ayant cessé son activité depuis, la copropriété en ayant changé 3 fois ... nous nous retrouvons avec très peu d'archives. Le Syndic actuel refusant de communiquer quelque pièce que ce soit arguant que nous ne sommes pas au CS. Le CS agissant de la même façon en nous refusant tout accès aux archives ... Super.

Nous savons que le Président du CS avait signalé par courrier AR plusieurs anomalies au promoteur et notamment notre problème d'accessibilité à notre place de parking. Il est d'ailleurs le seul à avoir conservé l'accusé de réception (qu'il ne veut pas donner).

Donc, au moment de la signature dudit PV, il est donc parfaitement au courant de la situation mais omet de signaler, avec le Syndic, la plupart des réserves.

En lisant le site de référence de JPM, je comprends que le conseil syndical n’étant pas doté de la personnalité morale, sa responsabilité ne peut être mise en cause.

En revanche, la responsabilité, tant civile que pénale, de chaque conseiller syndical peut être recherchée si la faute commise cause un préjudice à la copropriété ou aux tiers.

Dans cette affaire nous sommes un tiers qui subit le préjudice ne pas pouvoir jouir de notre place de parking tout en payant charges et impôts relatifs.

Ma question est :

La responsabilité individuel, et à titre personnel, du Président du Conseil Syndical peut-elle être recherchée si nous venions à être déboutés dans cette affaire par rapport à ce PV de réception des parties communes ?

PS : Je ne cherche surtout pas de solutions à mon problème, mon avocat fait très bien son travail et je lui fait entièrement confiance.

Je souhaite juste avoir des précisions sur l'éventuelle responsabilité individuelle et personnelle du Président du Conseil Syndical.

En vous remerciant pour vos avis sur le sujet,

Édité par - jeflepetit le 04 juil. 2018 08:13:12


Jpp13
Contributeur actif



333 message(s)
Statut: Jpp13 est déconnecté

 1 Posté - 04 juil. 2018 :  08:47:53  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Dans cette affaire nous sommes un tiers qui subit le préjudice ne pas pouvoir jouir de notre place de parking tout en payant charges et impôts relatifs.


Quels sont les motifs qui vous empêche d'utiliser votre place de parking (privative je suppose)?




Signature de Jpp13 
Il n'est pas de problème qu'une absence de solution ne finisse par résoudre. [Queille]

Édité par - Jpp13 le 04 juil. 2018 08:48:19

nefer
Modérateur

11350 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Posté - 04 juil. 2018 :  09:25:52  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
avant de signer un compromis de vente, avez vous visité le parking et précisément la place de parking en vente?


ainohi
Contributeur vétéran

1751 message(s)
Statut: ainohi est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 Posté - 04 juil. 2018 :  09:38:45  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Bonjour,

Si le président du conseil syndical a une responsabilité quelconque, c'est en tant que mandataire du syndicat. C'est donc le syndicat que vous devez attaquer et non le président du conseil syndical.

Le syndicat pourra éventuellement intention un recours contre le président du CS qui aurait mal accompli sa mission.

Dans votre affaire, vous pourriez mettre en cause aussi bien le syndicat des copropriétaires que le constructeur parce qu'aux termes de l'article 14 de la loi du 10 juillet 1965 : Il [le syndicat] est responsable des dommages causés aux copropriétaires ou aux tiers par le vice de construction ou le défaut d'entretien des parties communes, sans préjudice de toutes actions récursoires.

Mettre en cause le syndicat faciliterait les apparitions miraculeuses de pièces d'archives.

Édité par - ainohi le 04 juil. 2018 09:44:56

JPM
Modérateur

6053 message(s)
Statut: JPM est connecté

Revenir en haut de la page 4 Posté - 08 juil. 2018 :  09:33:54  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de JPM

Vous êtes second acquéreur mais nous sommes bien dans le régime de VEFA

Le PV de réception est signé par le maître d'ouvrage. A ce moment il n'y a pas encore de syndicat, dans le régime de l'époque.

Quand le syndicat est concerné, pour la réception des parties communes, le syndic seul a qualité pour signer.

Le conseil syndical est incompétent dans ce domaine. S'il est représenté à la réception, le président peut seulement demander au syndic de formuler telle ou telle réserve.
Signature de JPM 
La copropriété sereine

jeflepetit
Nouveau Membre

16 message(s)
Statut: jeflepetit est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 Posté - 08 juil. 2018 :  09:52:37  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Merci à tous pour vos réponses.


philippe388
Pilier de forums

14045 message(s)
Statut: philippe388 est connecté

Revenir en haut de la page 6 Posté - 08 juil. 2018 :  10:53:07  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
ainohi :
citation:
Si le président du conseil syndical a une responsabilité quelconque, c'est en tant que mandataire du syndicat


Le président du CS, comme le CS n'ai PAS mandataire du SDC.

Il n'a aucun droit de signer un seul document au nom du SDC.

En signant , sans aucun doit, ce PV il a engagé sa propre responsabilité. Il pourrait être poursuivi par un ou des copros, par le SDC (décision de l'AG), en cas de préjudices.




jeflepetit
Nouveau Membre

16 message(s)
Statut: jeflepetit est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 Posté - 08 juil. 2018 :  11:36:46  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par JPM


Vous êtes second acquéreur mais nous sommes bien dans le régime de VEFA

Le PV de réception est signé par le maître d'ouvrage. A ce moment il n'y a pas encore de syndicat, dans le régime de l'époque.

Quand le syndicat est concerné, pour la réception des parties communes, le syndic seul a qualité pour signer.

Le conseil syndical est incompétent dans ce domaine. S'il est représenté à la réception, le président peut seulement demander au syndic de formuler telle ou telle réserve.


Merci,

Mais le PV en question est signé plus d'un an après la livraison effective.

Le signataire est le Syndic (démissionnaire) et le Président du CS.

L'inconvénient est que ce PV ne reprend pas tous les problèmes repérés par les autres copropriétaires (notre vendeur a lui indiqué qu'il en savait pas que ce PV existait, après cela ne vaut pas grand chose).
 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2018 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com