Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous Ă  nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informĂ© automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 SĂ©lectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 Appel Ă  expĂ©riences similaires copropriĂ©tĂ©
 Achat de partie commune
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent rĂ©pondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant  

Stilla
Contributeur actif

441 message(s)
Statut: Stilla est déconnecté

PostĂ© - 13 avr. 2018 :  21:12:08  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Bonjour,

Désolée, je ne savais pas trop dans quel forum déposer ce sujet ….
Un nouveau copropriétaire de l’immeuble souhaite acheter qq m² de parties commune devant chez lui (environ 4 m²): il va donc porter cette question à l’OJ de la prochaine AG. Il ne fait aucune proposition de prix.
Deux questions :
1- Doit-il présenter à l’AG un dossier établi par un géomètre expert ? Plan, nombre de m² à acquérir ( il y a une gaine technique qui passe dans la partie qu’il souhaite acquérir), travaux éventuels etc

2 - Le syndic affirme que la loi Alur prévoit que nous ne pouvons pas vendre plus de 2 500 € le m² . Nous n’avons trouvé nulle part ce type d’obligation dans les textes de la loi Alur avec-vous des infos à ce sujet ?
Merci d’avance.


nefer
Modérateur

11351 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

 1 PostĂ© - 13 avr. 2018 :  21:23:08  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par Stilla


2 - Le syndic affirme que la loi Alur prévoit que nous ne pouvons pas vendre plus de 2 500 € le m² .



Demandez lui les références du texte de loi sur lequel il se fond pur cette affirmation

JB22
Pilier de forums

3401 message(s)
Statut: JB22 est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 PostĂ© - 14 avr. 2018 :  00:12:33  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Effectivement il doit présenter un dossier établi par un géomètre expert qui créera un projet de création d' un lot avec affectation de tantièmes
Le candidat acquéreur doit également faire une proposition de prix et s' engager à prendre à sa charges tous les frais de notaire et de publication, à défaut l' A.G. ne peut pas décider valablement

Sur le point 2 , les prix sont libres, comme dit par nefer "Demandez lui les références du texte de loi "

philippe388
Pilier de forums

14047 message(s)
Statut: philippe388 est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 PostĂ© - 14 avr. 2018 :  13:01:29  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Stilla :
citation:
il y a une gaine technique qui passe dans la partie qu’il souhaite acquérir


C'est déjà un gros problème !! qui de cette gaine technique. pas de plans pour la déplacer? A rejeter immédiatement.

C'est Ă  l'AG de fixer le prix, pas Ă  la loi ALUR. Votre syndic doit vous donner le texte de loi.

Et ce local technique ne vaut rien ! car "invendable" en l'Ă©tat Ă  cause de cette gaine technique.

Stilla
Contributeur actif

441 message(s)
Statut: Stilla est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 PostĂ© - 14 avr. 2018 :  16:49:25  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Nefer, JB22 , philippe 388, merci pour vos réponses.
Nous avons bien sûr demandé à notre syndic le texte de la loi Alur prouvant ses dires, on attend toujours….
Dans la gaine technique qui se trouve dans la partie de couloir qu’il souhaite acquérir, se trouve le compteur électrique de son appartement . Sur la porte de la gaine une plaque indique : « local EDF toute effraction est passible de poursuite ».
du fait que son propre compteur électrique se trouve dans cette gaine, il prétend qu’il peut l’acquérir et ces jours ci il a carrément posé une serrure sur le portillon d’accès à cette gaine....
pff

MIBA
Contributeur actif



France
244 message(s)
Statut: MIBA est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 PostĂ© - 14 avr. 2018 :  16:57:49  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Dans la gaine technique, il n’y a que son compteur électrique et rien d’autre ?

Etonnant Ă  priori.

rambouillet
Pilier de forums

15154 message(s)
Statut: rambouillet est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 PostĂ© - 14 avr. 2018 :  17:41:57  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Il faut faire attention que dans ce local ne se trouvent pas les fusibles du réseau général avant compteurs car dan ce cas, il doit y avoir libre accès aux agents EDF....

philippe388
Pilier de forums

14047 message(s)
Statut: philippe388 est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 PostĂ© - 14 avr. 2018 :  18:21:10  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Stilla : le compteur EDF ne lui appartient pas, et pas plus ce local technique qui est une partie commune du SDC.

Le syndic DOIT le mettre en demeure de déposer cette serrure.

A l'AG de rejeter ce genre de demande. Il n'a aucun droit de toucher et de déplacer ce compteur EDF.

I a certainement entreposer des affaires persos; il y donc un risque si il entrepose des produits inflammables. Le SDC sera alors le seul responsable des dégats et des préjudices subits.

Au syndic assisté du CS, de prendre les choses en main rapidement.

GĂ©dehem
Pilier de forums

14340 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 PostĂ© - 14 avr. 2018 :  22:33:44  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
"un dossier établi par un géomètre expert qui créera un projet de création d' un lot avec affectation de tantièmes"
Peut être aussi, à y être, déposer un permis de construire ...

Il n'y a pas création d'un nouveau lot, pas plus qu'il n'y a affectation au lot de tantièmes de parties communes.
Peut être au plus 2 ou 3 tantièmes de charges pour ces 4m² supplémentaires.
Si existe un plan du lot avec le niveau impacté (ce bout de couloir), le plan modifié peut être établi par un bon dessinateur. Plan qui sera annexé au dossier présenté à l'AG.
Peut être faut-il modifier l'EDD si la surface privative y est indiquée.

Reste la question qui préoccupe tout le monde : le prix.
Dans l'inconscient de tous, assimilé à "on va gagner au loto"
Ces 4 m² de "bout de couloir" sont invendables. Ils ne sont pas dans un "marché". Ils n'ont par eux mêmes aucune valeur, puisque personne ne peut les acheter, sauf ce copropriétaire qui, seul, en a l'usage pour accéder à son lot.
A part cet accès, ces 4m² ne servent à personne, leur 'valeur' est égale à 0

Reste la supposée "plus value" que ces 4 m² inhabitables et invendables représentent pour son lot.
Si son appartement fait 85 m² (exemple), le passage à 89 m² ne lui ajoute pas grand chose en tant que "consistance" du lot, dans l'hypothèse très incertaine d'une (re)vente.
Certainement pas 10.000 €, dans l'hypothèse des 2500 € le m².

Sur la "gaine technique", il faut en vérifier son statut. Dans certains anciens systèmes, elle peut être "propriété" de l'EDF (réservée au fournisseur), par convention. D'où l'étiquette sur la porte.
Qui n'a plus aucune valeur s'il n'y a pas/plus cette convention.

Édité par - Gédehem le 14 avr. 2018 22:36:20

Stilla
Contributeur actif

441 message(s)
Statut: Stilla est déconnecté

Revenir en haut de la page 9 PostĂ© - 14 avr. 2018 :  23:52:39  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Gedehem : « dans l’inconscient de tous on va gagner au loto » : oh non c’est pas le style de l’immeuble, on voudrait juste que les choses se passent correctement. Ce propriétaire vient d’acheter son appart de 53 m² à 10 300 € le m². Admettons que le syndicat lui vende les 4m ² à 2 500€ ( soit au total 10 000€ dont il récupérera bien entendu l’équivalent de sa quote part) .. lorsqu’il revendra son appart (dans 3/4 ans d’après lui ), agrandi de ces 4m² ceux-ci vaudront donc à eux seuls au minimum 10 300€ x 4m² = 41 200€ .
Pour le moment il propose… 600 € le m²
La gaine technique est en effet la propriété d’EDF

Philippe 388 : nous avons déjà demandé au syndic de le mettre en demeure de déposer cette serrure, oui il a entreposé ses affaires perso

JB22
Pilier de forums

3401 message(s)
Statut: JB22 est déconnecté

Revenir en haut de la page 10 PostĂ© - 15 avr. 2018 :  00:29:31  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
De GĂ©dehem
"Il n'y a pas création d'un nouveau lot, pas plus qu'il n'y a affectation au lot de tantièmes de parties communes."

Toute cession de partie commune entraine la création d' un lot privatif auquel on affecte des tantièmes de copropriété.

Ce que vous reconnaissez ; "Peut être au plus 2 ou 3 tantièmes de charges". la quantité n' est pas le critère d' attribution.

"Ces 4 m² de "bout de couloir" sont invendables. Ils ne sont pas dans un "marché". Ils n'ont par eux mêmes aucune valeur, puisque personne ne peut les acheter, sauf ce copropriétaire qui, seul, en a l'usage pour accéder à son lot."

Le couloir est une partie commune, elle sert en particulier à accéder au local technique.
Certes elle ne présente un intérêt à l' achat que pour le copropriétaire situé sur le palier, ce qui lui donne une valeur si celui-ci est intéressé,
Stilla a bien montré la valeur de revente.

ribouldingue
Pilier de forums



17207 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 11 PostĂ© - 15 avr. 2018 :  07:12:12  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
La gaine technique est en effet la propriété d’EDF
EDF certainement pas puisque EdF n'est que vendeur d'électricité.

Je pense que vous vouliez Ă©crire ErDF ou maintenant ENEDIS.

Non, la gaine technique elle-même est la propriété du sydnicat (le volume, les planches, les portes, etc...), la colonne montante le cas échéant la propriété de ErDF ou d'un gestionnaire de réseau local si c'est le cas.

La gaine technique peut contenir d'autres gaines ou plinthes goulottes contenant d'autres fils de la copropriété (interphonie) voire personnels (cables électriques descendant à la cave ou au parking individuel)
Elle peut contenir comme l'indique Rambouillet les fusibles de plusieurs distributions individuelles, ces fusibles que les agents Enedis viennent enlever quand ils coupent le courant.
Ceux la doivent impérativement rester accessibles, sans porte ni cadenas;

CORRECTION Tardive après l'intervention de Nefer pour remplacer plinthe inexact par goulotte

Édité par - ribouldingue le 15 avr. 2018 09:45:58

nefer
Modérateur

11351 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 12 PostĂ© - 15 avr. 2018 :  09:04:01  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
ce copropriétaire ayant déjà fait fait part de son intention de revendre son appartement à court terme, il est évident qu'l veut faire l'acquisition de cette partie commune dans le but d'une valorisation

son attitude vis à vis de la copropriété est un "passage en force"

la, copropriété a raison de faire respecter ses droits et n'a aucune raison de lui faire un" cadeau"

ribouldingue
Pilier de forums



17207 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 13 PostĂ© - 15 avr. 2018 :  09:50:42  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
Ces 4 m² de "bout de couloir" sont invendables. Ils ne sont pas dans un "marché"
Oui, bien au contraire et au vu de la situation que rappelle Nefer, ils sont tout a fait monnayable, et c'est même la situation idéal pour les vendre au plus cher, sans doute la moitié voire un peu plus de la valeur du m2 local.

A condition toutefois que le morceau soit en effet vendable;

Comme JB22 je n'ai jamais compris comment Gedehem arrive a ce que un copropriétaire achète un morceau de partie commune sans passer par le mécanisme habituel de création d'un lot, affectation de tantièmes, puis fusion, et disparition du lot créé après fusion.

JB22
Pilier de forums

3401 message(s)
Statut: JB22 est déconnecté

Revenir en haut de la page 14 PostĂ© - 15 avr. 2018 :  13:24:52  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
De ribouldingue
"affectation de tantièmes, puis fusion, et disparition du lot créé après fusion."

D' accord, la fusion qui n' est pas obligatoire, s' impose dans le cas qui nous concerne, car le lot "appartement", à moins qu' il ne dispose d' un autre aces, ce qui n' est pas le cas apparemment, ne peut être enclavé.

GĂ©dehem
Pilier de forums

14340 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 15 PostĂ© - 17 avr. 2018 :  09:26:18  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Sur le principe, on ne peut vendre des parties communes, étant 'communes". On ne peut vendre ou céder que des lots privatifs.
Pour vendre ou céder une partie commune il faut donc préalablement la 'privatiser'.

Il faut donc créer un nouveau lot privatif par retrait sur les parties communes (aliénation). Nouveau lot constitué du bout de couloir ou de palier, avec bien entendu ses tantièmes. Qui sont ajoutés au cumul des tantièmes du syndicat.
Nouveau lot qui sera attaché au lot qui le jouxte et fusionné : disparition des 2 lots et création d'un nouveau affecté du cumul des tantièmes des 2 lots initiaux.
Il faut aussi traiter la question des travaux privatifs nécessaires qui affectent les parties communes (fermeture du bout de couloir).
Cette opération forme un tout nécessairement indissociable.

Reste à déterminer le prix. Il est évident que le palier ou le bout e couloir est invendable en l'état, palier qui n'a rien d'un "local habitable".
Il n'est pas davantage dans un 'marché', personne ne pouvant s'en porter acquéreur (qui voudrait 4m² d'un bout de couloir ouvert à tous ? ), sauf le propriétaire du lot qui le jouxte, qui en a seul usage.
Il faut aborder la question par la plus value générée pour le lot augmenté, et non par eux mêmes sur le prix de 4 m² d'un bout de couloir invendable.
Combien vaudrait cet appartement de 57m² ?

Il faut noter que le prix de vente est à répartir entre tous, y compris le propriétaire acheteur, chacun selon ses tantièmes.

Édité par - Gédehem le 17 avr. 2018 09:26:57

JB22
Pilier de forums

3401 message(s)
Statut: JB22 est déconnecté

Revenir en haut de la page 16 PostĂ© - 18 avr. 2018 :  00:33:19  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
De Gedehem;
"Sur le principe, on ne peut vendre des parties communes, étant 'communes". On ne peut vendre ou céder que des lots privatifs."


Article 16 de la loi :
Tous actes d'acquisition ou d'aliénation des parties communes ou de constitution de droits réels immobiliers au profit ou à la charge de ces dernières, à la condition qu'ils aient été décidés conformément aux dispositions des articles 6, 25 et 26, sont valablement passés par le syndicat lui-même et de son chef.

Le syndicat peut acquérir lui-même, à titre onéreux ou gratuit, des parties privatives sans que celles-ci perdent pour autant leur caractère privatif. Il peut les aliéner dans les conditions prévues à l'alinéa précédent. Il ne dispose pas de voix, en assemblée générale, au titre des parties privatives acquises par lui.

Article 16-1 de la loi :.
Les sommes représentant le prix des parties communes cédées se divisent de plein droit entre les copropriétaires dans les lots desquels figuraient ces parties communes et proportionnellement à la quotité de ces parties afférentes à chaque lot.

La part du prix revenant à chaque copropriétaire lui est remise directement par le syndic et ce, nonobstant l'existence de toute sûreté grevant son lot.

Les présentes dispositions ne dérogent pas à celles de l'article L. 222-3 du code de l'expropriation pour cause d'utilité publique.

de gedehem :
"Nouveau lot qui sera attaché au lot qui le jouxte et fusionné : disparition des 2 lots et création d'un nouveau affecté du cumul des tantièmes des 2 lots initiaux."

Comme dit précédemment, cette nécessité résulte de la nature particulière du lot créé qui ne peut être indépendant.

"Il est Ă©vident que le palier ou le bout de couloir est invendable en l'Ă©tat"
Ce qui est important c' est qu'il y a un acheteur, le syndicat n' a pas à brader ce "bout de couloir". Pour le prix c' est la loi du marché, le syndicat peut se baser sur l' estimation de la valeur future comme décrite par nefer.
 
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant  
 
Aller Ă :  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2018 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com