Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous Ă  nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informĂ© automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 SĂ©lectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 Les assemblĂ©es
 Syndic Judiciaire ?
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent rĂ©pondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant  

kikiladoucette
Contributeur senior

France
620 message(s)
Statut: kikiladoucette est déconnecté

PostĂ© - 25 mars 2018 :  19:59:57  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Suite à une assignation selon art.42 lancée par Un copropriétaire sur l'AG qui a eu lieu au mois de Juin 2017, un jugement du TGI tombé ces jours ci prononce 1°la Nullité de cette A G (de toutes les décisions)
2° la cessation du mandat du syndic depuis la date de cette AG
3° la condamnation du syndicat à 2000 €
4° les frais à la charge du syndicat
5° la dispense des frais de défense en faveur du copropriétaire triomphant.
6° l'exécution provisoire.

Rien n'est prévu dans ce jugement sur la façon dont va être gérée cette copro qui se rerouve depuis 8 mois à la dérive, sans syndic ni C.S.

Qui peut, doit solliciter la désignation d'un administrateur ou syndic judiciaire ? Le copro triomphant ?

Signature de kikiladoucette 
Riri ladoucette


T Rence
Contributeur débutant

72 message(s)
Statut: T Rence est déconnecté

 1 PostĂ© - 25 mars 2018 :  20:31:50  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Bonjour,

Il est singulier que l'avocat qui était en charge du dossier n'eut pas prévu qu'en cas de victoire, le syndicat allait évidement se retrouver sans syndic. Conséquemment, il eut donc été judicieux de prévoir cette possibilité dans les demandes au juge.

Ce qui est fait est fait, contester le jugement ne servira possiblement à rien. Il est toutefois possible de remédier à la situation.

L'article 47 du décret du 17 mars 1967 dispose que tout copropriétaire, et d'une manière générale, tout intéressé peut solliciter le président du tribunal de grande instance, afin qu'il désigne un administrateur provisoire. Il aura pour mission de convoquer une assemblée générale destinée à désigner un syndic.

Il y a de nombreux exemples sur internet à ce sujet. Taper simplement dans votre barre de recherches : « syndicat sans syndic » et vous aurez accès à de multiple sources d'informations référencées sur le sujet.

Cordialement

T Rence
Contributeur débutant

72 message(s)
Statut: T Rence est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 PostĂ© - 25 mars 2018 :  20:41:01  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Il convient aussi de souligner que sous certaines circonstance, depuis la loi MACRON : tout copropriétaire peut agir en cas d'absence de syndic.

Voire aussi l'article 17 de la loi du 10 juillet 1965.

Si l'un des copropriétaires à la liste à jour des copropriétaires, il peut dans ce cas, éventuellement convoquer une AG qui aura exclusivement pour objet de désigner un nouveau syndic.

Il convient toutefois de respecter les règles de la procédure de convocations à la lettre, faute de quoi, il y aura un risque d'annulation aussi de cette AG.

Cordialement.

GĂ©dehem
Modérateur

14209 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 PostĂ© - 25 mars 2018 :  20:54:34  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Vous ĂŞtes dans cette situation :

Dans tous les autres cas où le syndicat est dépourvu de syndic, l’assemblée générale des copropriétaires peut être convoquée par tout copropriétaire, aux fins de nommer un syndic. A défaut d’une telle convocation, le président du tribunal de grande instance, statuant par ordonnance sur requête à la demande de tout intéressé, désigne un administrateur provisoire de la copropriété qui est notamment chargé de convoquer l’assemblée des copropriétaires en vue de la désignation d’un syndic.  

Le syndic sortant est recevable d'une demande étant "intéressé", comme tout copropriétaire, comme un fournisseur qui ne serait pas payé, etc ...
Autrement dit n'attendez pas : dès demain chez l'avocat ayant engagé l'action en contestation pour faire déposer requête.

kikiladoucette
Contributeur senior

France
620 message(s)
Statut: kikiladoucette est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 PostĂ© - 26 mars 2018 :  12:04:03  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
J'observe que l'un comme l'autre, vous n'hésitez pas à invoquer l'Art.47.
Et pourtant c'est au cours même de cette AG que le syndic n'avait pu/pas être désigné alors que sa désignation (présentée sous la forme d'un renouvellement) était bien inscrite à l'ODJ. Si bien que dans un premier temps (le lendemain de l'AG) une requête art.46 avait été déposée mais au bout de 1 mois était revenue négative !!!?.Si bien que dans un deuxième temps, soit 1 mois et demi après la dite AG et alors que le délai après signification n'était pas expiré, c'est une assignation art.42 en Annulation pure et simple que le copropriétaire triomphant actuellement avait lancée.
Voici pourquoi j'hésitais encore entre ART.47 et Art.46. Votre réponse me rassure et sera suivie.
Signature de kikiladoucette 
Riri ladoucette

GĂ©dehem
Modérateur

14209 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 PostĂ© - 26 mars 2018 :  12:34:48  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Il ne faut pas tout mélanger.

Cas 1 : Lorsqu'une AG est convoquée pour désigner le syndic mais qu'elle ne le désigne pas, le syndicat est aussitôt dépourvu de syndic, comme le précise L.17.
Application de la procédure D.art.46 (prévue aussi L.17)

Cas 2 : pour toutes autres raisons, dont décision du juge, le syndicat se trouve dépourvu de syndic, ce que prévoit L.17.
Application de la procédure D.art.47.

Sur ce que vous exposez ici, vous ĂŞtes dans ce cas 2.

Ce que vous expliquiez par ailleurs relève du cas 1. Sauf que votre dossier était sans doute très mal monté, ou requête déposée sans avocat ou autre vice de forme.
A moins que le pdt du TGI ne se soit fourvoyé, et que vous auriez du faire appel de son ordonnance.


Il faudra un jour se pencher sur ce problème des tribunaux qui "violent les règles", des juges qui se fourvoient dans ces affaires toutes simples.

Édité par - Gédehem le 26 mars 2018 15:02:35

kikiladoucette
Contributeur senior

France
620 message(s)
Statut: kikiladoucette est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 PostĂ© - 26 mars 2018 :  20:16:24  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
"A moins que le pdt du TGI ne se soit fourvoyé, et que vous auriez du faire appel de son ordonnance."
C'est en effet la seule hypothèse que je peux avancer en constatant que la réponse négative du Président du TGI est arrivée plus de 1 mois après que la requête ait été demandée. Il etait impossible d'en faire appel car le délai de 15 jours était expiré!!!
Signature de kikiladoucette 
Riri ladoucette

GĂ©dehem
Modérateur

14209 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 PostĂ© - 26 mars 2018 :  21:41:41  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Les 15 jours courent Ă  compter de la date de rendu de l'ordonnance.
Peu importe s'il a fallut 1 mois pour la rendre (????).
Dans la grande majorité des cas il y a rejet en raison d'un dossier mal monté : ce n'est pas une procédure contradictoire, il faut donc des "billes" à présenter.
Qui commence par une demande formée par plusieurs copropriétaires, montrant que ce n'est pas la démarche solitaire d'un grincheux.

ribouldingue
Pilier de forums



16901 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 PostĂ© - 27 mars 2018 :  07:20:15  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
C'est en effet la seule hypothèse que je peux avancer en constatant que la réponse négative du Président du TGI est arrivée plus de 1 mois après que la requête ait été demandée. Il etait impossible d'en faire appel car le délai de 15 jours était expiré!!!
Il suffit de demander au greffe y compris par téléphone jusqu'à quelle date la demande d'appel est recevable.

GĂ©dehem
Modérateur

14209 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 9 PostĂ© - 27 mars 2018 :  10:23:47  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
"Il aurait fallut ..."
L'affaire à plus d'1 an : le délai de 15 jours est passé....
 
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant  
 
Aller Ă :  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2018 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com