Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous Ă  nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informĂ© automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 SĂ©lectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Le marchĂ© immobilier
 Tendances du marchĂ© immobilier
 Fin de la baisse des prix en Ile de France ? ?
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent rĂ©pondre aux sujets dans ce forum
Page prĂ©cĂ©dente 
Auteur
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant
Page: de 2 

quelboulot
Modérateur

3466 message(s)
Statut: quelboulot est déconnecté

 21 PostĂ© - 12 sept. 2009 :  22:37:31  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
Exact, nous en avions discuté sur l'ancien forum, il me semble .
Parfaitement, il s'agissait d'ailleurs me semble-t-il d'une discussion "tout feu, tout flamme"...

Bon, ce n'est guère approprié, mais... j'en suis parfaitement confus
Signature de quelboulot 
Christophe

Location - Loi n°89-462 du 6 juillet 1989 - Décret n° 87-713 du 26 août 1987 - Décret n°87-712 du 26 août 1987 - Copropriété - Loi n°65-557 du 10 juillet 1965 - Décret n°67-223 du 17 mars 1967

Luc Standon
Contributeur vétéran



2549 message(s)
Statut: Luc Standon est déconnecté

Revenir en haut de la page 22 PostĂ© - 12 sept. 2009 :  23:23:37  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par Emmanuel

Je n'ai pas rien contre une tranche d'âge quelconque sachant qu'on finira tous dans un cerceuil ...

Bref on s'Ă©loigne du sujet !!

Quoiqu'à bien y réfléchir, en supprimant les concessions de 30 ans dès à présent, et en obligeant les incinérations tout en gardant le nom des défunts sur des listes commémoratives publiques, gardant un délais de 10 ans (soit 30+10=40), d'ici 2049 les cimetières n'auront aucune utilité puisque ce seront de simples friches : donc de la place vacante pour la construction de logements supplémentaires...

LEGISLATION FUNERAIRE : Le cimetière, élément du domaine public de la commune, fait l’objet de compétences partagées entre le conseil municipal (gestion) et le maire (police). Le maire est par ailleurs doté de pouvoirs de police spéciale en matière de funérailles et de sépultures.

Que devient l’ancien cimetière désaffecté ?
Le code général des collectivités territoriales distingue deux situations, selon la destination envisagée pour le cimetière.

1 - Les communes peuvent affermer leur cimetière désaffecté, à l’expiration du délai de 5 ans précité (L. 2223-7). Dans ce cas la destination réservée à l’ancien cimetière est strictement réglementée : il ne peut être qu’ensemencé ou planté, et aucune fouille ou fondation ne peut être réalisée, jusqu’à ce qu’il en soit autrement ordonné.

2 - Pour les autres destinations, un délai de 10 ans doit être respecté. Il est prévu en effet que les cimetières peuvent être aliénés, mais uniquement après un délai de 10 ans à compter de la dernière inhumation (L. 2223-8). Le cimetière peut donc être vendu comme terrain normal du domaine privé de la commune. Une fois aliéné, le terrain peut recevoir une autre affectation.

Cette problématique n'est toutefois pas nouvelle bien que tabou dans les conseils municipaux. Référence littéraire :

Signature de Luc Standon 
Conformément à la Loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée (cf. CNIL), je bénéficie et dispose d'un droit d'accès, de rectifications, de modifications et de suppression des données et des informations me concernant.
Ce droit s'appliquant aussi à l'ensemble de mes contributions, interventions et commentaires sur les forums d'UniversImmo.com dont la société AEDèv SAS ne peut se prévaloir automatiquement de l'exclusivité des droits d'édition.

Emmanuel
Contributeur débutant



56 message(s)
Statut: Emmanuel est déconnecté

Revenir en haut de la page 23 PostĂ© - 13 sept. 2009 :  09:37:20  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Ha oui Luc j'avais vu un film comme ça : ils avaient construit sur l'ancien cimetière et les 'poltergeist' venaient chasser les habitants
Signature de Emmanuel 
J'ai mis une planète en avatar : beaucoup de mes compatriotes sont sur une autre (de planète)

Luc Standon
Contributeur vétéran



2549 message(s)
Statut: Luc Standon est déconnecté

Revenir en haut de la page 24 PostĂ© - 13 sept. 2009 :  10:42:02  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Bon OK pour "Poltergeist", puis Stephen King avait lui-mĂŞme fait quelques films sur le sujet de construire sur d'anciens lieux de culte.

C'est aussi l'un des problèmes de la guerre Israël/Palestine et du partage du territoire.... Faut dire qu'avec plus de 2000 ans d'histoire sur le prétendu berceau de la religion Monothéiste judéo-chrétienne, ça cause aussi quelques problèmes de place, mais bon, tant que le Vatican va, tout va

Ceci-dit, la suite de "La Nuit des morts-vivants" est aussi un très bon film d’horreur. C’est aussi le premier qui se déroule dans un centre commercial : derrière l’hémoglobine, une satire sociale corrosive, des scènes de pillage inédites et une question lancinante : ces morts-vivants qui hantent les grands magasins sont-ils si différents de la clientèle habituelle ?

D'ailleurs politiquement, vers fin 2005 :

citation:
Appel à une insurrection zombie contre l’OMC

Aux Zombies de la consommation,
Aux morts vivant-E-s du précariat,
Aux écorché-E-s des barbelés de Melilla,
Aux raflé-E-s des taudis parisiens,
Aux katemossisé-E-s de la mode,
Aux ghettoisé-E-s en révolte
Aux vivant-E-s du Chiapas

Face à l’OMC, l’heure du réveil a sonné

MORT-E-S. Ils nous croient mort-E-s. Résigné-E-s à une existence soumise à leurs intérêts, esclaves de leur logique mortifère. Ils nous pensent enfermé-E-s dans leurs circuits marchands ultrabrite, sanglé-E-s dans des civières de publicité. À Ceuta comme à Paris, la chasse aux migrant-E-s s’intensifie quand arrive la saison de la pêche aux voix racistes. Au Parlement, la moisson budgétaire s’annonce exceptionnelle pour les nantis du Cac 40 quand c’est disette pour l’environnement et les remboursements santé.

Du 13 au 18 décembre de l’année 2005, a Hong-Kong, les savants fous de l’OMC seront à nouveau réunis pour une macabre assemblée. Ivres de leur puissance, ils vont tenter de s’accorder pour nous inoculer une nouvelle génération de poisons : perfusion d’AGCS pour plus de dumping social, injection d’agrobusiness pour éradiquer les paysanneries...

Empêtré-E-s dans un maillage d’aliénation et d’exploitation, des zombies, pourtant, s’éveillent. Ils et elles tranchent des OGM, sabotent les dispositifs publi-lobotomiseurs, assiègent leurs sommets, nonisent à grands coups de 29-Mai... Le temps de la léthargie est terminé ! Frères et soeurs morts-vivant-E-s écoutez, regardez ! Déjà les feuilles des arbres frissonnent de colère, les tombes tressaillent de nos révoltes, le sol se craquèle... De l’affrontement des égoïsmes des puissants il n’y a rien à espérer. Nos acolytes asiatiques le savent bien. Ils/elles afflueront par milliers vers le bunker à envahir en décembre pour défier de leurs frêles carcasse les Robocops.

D’ici, il nous faudra les épauler. C’est la décision unanime de la première assemblée insurrectionnelle des zombies. Les morts-vivant-E-s présent-E-s ont convenu :

1/ de déclencher une série d’actions insurrectionnelles contre l’OMC simultanément au déclenchement des hostilités entre les buildings sinobritanniques, c’est-à-dire dimanche 11 décembre.

2/ de défier l’atroce fétiche marchand dans ses temples où convergent l’ensemble des pulsions mortifères du capital : décérébration consumériste, épuisement du labeur précaire ; course aux bas prix prétexte au pillage écologique et à la surexploitation de nos frères et soeurs du sud.

Depuis les profondeurs du métro parisien,

Pour le FAZI - Canal démocratique
Fédération des Associations de Zombies Insurgé-E-s
(www.zombie.ouvaton.org)

Zombie la mouche


Toutefois, n'ayez nulle crainte car l'insurrection des Zombies a été un échec dans le monde médiatique militant. Du coup, tout en gardant le même principe de déguisement, il y a eut une scission, comme dans tout bon mouvement politique digne de débats. Résultat et constatation des RG : une parties des Zombies a rejoint l'enfer qu'ils prétendaient se révolter contre, et une autre tendance a créer la BAC. Mais non, pas la BAC de Montreuil, mais la BAC : La Brigade Activiste des Clowns. Brigade Française de Clowns Blancs et d'Augustes qui elle même s'inscrit dans un mouvement international d'une armée de Clowns. L'avenir des luttes sociales d'Halloween promet ainsi de devenir drôle et risible plutôt que gothique et morbide
Signature de Luc Standon 
Conformément à la Loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée (cf. CNIL), je bénéficie et dispose d'un droit d'accès, de rectifications, de modifications et de suppression des données et des informations me concernant.
Ce droit s'appliquant aussi à l'ensemble de mes contributions, interventions et commentaires sur les forums d'UniversImmo.com dont la société AEDèv SAS ne peut se prévaloir automatiquement de l'exclusivité des droits d'édition.
Page: de 2 
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant  
 Page prĂ©cĂ©dente  
Aller Ă :  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2019 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com