Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 Les assemblées
 Pouvoir d’un copropriétaire sous tutelle
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  

Jany2718
Contributeur senior

870 message(s)
Statut: Jany2718 est déconnecté

Posté - 21 mars 2017 :  15:57:11  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Bonjour,
Lors d’une AG un pouvoir a été remis par un copropriétaire directement alors qu’il est sous tutelle. Ce pouvoir, non visé par le tuteur, a été utilisé par un copropriétaire pour le vote d’une résolution dans le sens majoritaire alors que sans ce vote le projet de résolution aurait été minoritaire. Quelle est la validité de cette résolution ?
Comment doit être régularisé le pouvoir émanant d’un copropriétaire sous tutelle ou sous curatelle ?


philippe388
Pilier de forums

14076 message(s)
Statut: philippe388 est déconnecté

 1 Posté - 21 mars 2017 :  16:21:43  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
jany2718 : vous voulez dire que la personne sous tutelle a remis son pouvoir à un copropriétaire.

La question a se poser c'est de savoir si c'est le tuteur qui doit signer ce pouvoir et non ce copropriétaire ?

Si ce n'est pas le cas, alors ce pouvoir est valable, et la décision de l'AG aussi.

SI ce n'est pas le cas, ce pouvoir est nul, et le nbre de tantièmes de ce pouvoir doit être retiré des votes.

On ne peut pas régulariser un pouvoir entaché de nullité après une AG.




philippe388
Pilier de forums

14076 message(s)
Statut: philippe388 est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Posté - 21 mars 2017 :  16:29:04  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
jany2718 : sur lke site de jpm-copro :

représentation des incapables

Un mineur non émancipé doit être représenté par son administrateur légal (l’un des parents ou celui d’entre eux qui exerce l’autorité parentale) ou par son tuteur (parents décédés). Ceux ci votent librement sur les questions d’administration courante et sur celles relevant de l’article 25. Pour celles relevant de l’article 26 ils doivent être habilités. Les articles 389-5 et 457 du Code civil prévoient à cet effet soit un avis au juge des tutelles [1], soit un avis de ce juge soit une décision du conseil de famille.



Un majeur placé sous sauvegarde de justice conserve l’exercice de ses droits (art. 491-2 C. civ.).

Un majeur sous tutelle est soumis au même régime que les mineurs sous tutelle.

Un majeur sous curatelle doit être considéré comme pleinement capable pour ce qui est de la convocation, de la tenue de l’assemblée et des votes. La curatelle est un régime d’assistance. Il doit être assisté de son curateur pour les questions relevant de l’article 26.


Les syndics doivent veiller à exploiter convenablement les notifications qui leur sont faites des mesures prises pour la protection des incapables mineurs ou majeurs. Les indications fournies doivent figurer dans le fichier des copropriétaires. Ces données bénéficient de l’obligation de confidentialité.

Les syndics, lorsque l’ordre du jour comporte une question très importante, doivent aussi veiller à ce que l’ intervenant (administrateur légal, tuteur, curateur, etc.) soit informé et en mesure d’être présent à l’assemblée. Les possibilités de représentation d’un tuteur ou d’un curateur sont restreintes.


Le syndic connait donc la situation de cette personne, et les textes concernant les personnes mineures ou majeures sous tutelle, sous curatelle,....

Il a donc informé le tuteur, le curateur, .... de cette AG, et a donc accepté ce mandat en toute connaissance de cause.





nefer
Modérateur

14178 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 Posté - 21 mars 2017 :  16:30:43  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
le tuteur a du notifier la mise sous tutelle de ce copropriétaire au syndic quand il a été nommé
le syndic doit se référer à cette notification , donc à son contenu et aurait du réagir lorsque le pouvoir s'est présenté


rambouillet
Pilier de forums

17635 message(s)
Statut: rambouillet est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 Posté - 21 mars 2017 :  18:56:50  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
première question : est ce que le syndic était au courant officiellement de cette mise sous tutelle.

seconde question : qu'est-il inscrit sur la feuille de présence : le tuteur doit y être inscrit, donc les scrutateurs auraient du faire attention.

En conclusion, si le syndic était averti de cette mise sous tutelle, l'AG pourrait être annulée ou au moins les résolutions litigieuses cad très voisines de la majorité. ON peut penser qu'un juge recalculerait (avec l'aide des avocats ) toutes les résolutions après avoir supprimé ce pouvoir.

Jany2718
Contributeur senior

870 message(s)
Statut: Jany2718 est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 Posté - 22 mars 2017 :  04:27:52  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
En fait il s'agirait plutôt d'une curatelle aménagée.
Les actes devant être contrôlés par le curateur sont-ils prévus par le juge ou par la loi ?
Qu'en est-il si le syndic n'a pas été informé de cette mise en curatelle du copropriétaire en question ?

rambouillet
Pilier de forums

17635 message(s)
Statut: rambouillet est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 Posté - 22 mars 2017 :  07:51:08  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Donc curatelle et tutelle sont deux choses différentes.

Article 471 du CC

A tout moment, le juge peut, par dérogation à l'article 467, énumérer certains actes que la personne en curatelle a la capacité de faire seule ou, à l'inverse, ajouter d'autres actes à ceux pour lesquels l'assistance du curateur est exigée.



Si le syndic n'a pas été averti il n'est pas au courant, et c'est le curateur qui a commis une faute.

Mais en curatelle, le copro garde sa possibilité de décision sauf certains actes et en particulier certains votés à l'article 26 (et en particulier le a). Si en plus la curatelle est aménagée, il faut avoir le jugement (que le syndic devrait avoir) pour connaitre l'amplitude de l'aménagement.
A priori, le pouvoir sous curatelle est possible, mais il vaut mieux que le mandataire connaisse le jugement pour savoir ce qu'il peut ou ne peut pas voter....

Si un copro a connaissance de ce jugement (et qu'il peut le prouver), il peut saisir le juge s'il se sent lésé par une résolution qui a été prise par ce mandataire alors qu'il n'aurait pas du voter.

Ces cas sont toujours un peu compliqué à gérer : où commence le rôle du curateur/curatrice ?..... c'est plus simple en tutelle

Jany2718
Contributeur senior

870 message(s)
Statut: Jany2718 est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 Posté - 22 mars 2017 :  08:32:46  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Très bien, merci , mais cela risque d'être bien compliqué...

nefer
Modérateur

14178 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 Posté - 22 mars 2017 :  09:37:53  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par Jany2718

En fait il s'agirait plutôt d'une curatelle aménagée.



seul le syndic doit savoir s'il a reçu une notification: lui avez vous posé la question ?
s'il n'a rien reçu le propriétaire a tous ses droits

Jany2718
Contributeur senior

870 message(s)
Statut: Jany2718 est déconnecté

Revenir en haut de la page 9 Posté - 22 mars 2017 :  09:47:26  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Il serait donc possible de faire régulariser la communication de la curatelle aménagée au Syndic , puis de convoquer une nouvelle AG pour statuer sur le ou les projets litigieux avec la présence ou la représentation du curateur du copropriétaire en curatelle.

nefer
Modérateur

14178 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 10 Posté - 22 mars 2017 :  10:04:23  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par Jany2718

Il serait donc possible de faire régulariser la communication de la curatelle aménagée au Syndic , puis de convoquer une nouvelle AG pour statuer sur le ou les projets litigieux avec la présence ou la représentation du curateur du copropriétaire en curatelle.


l'AG s'est tenue et le PV a été notifié
seuls les défaillants ou opposants peuvent agir au TGI en annulation de résolutions

que voulez vous faire alors que vous ne savez pas ce qui est notifié au syndic ?

rambouillet
Pilier de forums

17635 message(s)
Statut: rambouillet est déconnecté

Revenir en haut de la page 11 Posté - 22 mars 2017 :  10:53:23  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
si vous ne connaissez pas les conditions de l'aménagement, rien ne sert de chercher à faire une autre AG.... le mandant donc son mandataire avait peut-être tout à fait le droit de faire ce qui a été fait.

Et quelle type de résolution voulait vous mettre en cause ?
 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2022 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com