Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés

Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Le Droit Pour Moi
Comment récupérer les loyers impayés de votre locataire ?
  Abonnez-vous Ă  nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informĂ© automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 SĂ©lectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Tous autres thèmes
 L'achat ou la vente en viager
 Abandon du droit d'habitation dans un viager
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent rĂ©pondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
 Sujet Sujet suivant  

Peyrollais
Nouveau Membre

France
8 message(s)
Statut: Peyrollais est déconnecté

PostĂ© - 27 oct. 2012 :  09:18:42  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Bonjour Ă  tous
Mes parents ont vendu en viager occupé leur maison en 1999. Mon père est décède en 2005. Jusqu'en mai 2012 ma mère occupé sa maison. Elle vient de rentrer en maison de retraite et ne souhaite plus retourner chez elle.La maison vide coute 150 euro tous les mois (EDF, eaux et assurance) Dans son acte de vente en viager il est dit que les propriétaires en auront jouissance soit soit à compter du décès des vendeurs, soit à compter de leur départ volontaire, par suite de la réserve du droit d'usage et d'habitation stipulée dans cet acte
Il est convenu entre les parties que le vendeur aura la faculté de renoncer si bon lui semble au droit d'usage et d'habitation qu'il s'est réserve et d'abandonner la jouissance du bien vendu à l'acquéreur en prévenant ce dernier par lettre recommandée avec AR 2 mois à l'avance.
En pareil cas la rente sera majoré de 50%
Les frais et droits seront supportes par l'acquéreur. Cet éventuel supplément de rente sera garanti par le privilège de vendeur qui sera inscrit en vertu des présentes
Ma mère va donc prévenir les propriétaires de son intention d'abandonner sa maison.
Questions: Ont ils le droits de vendre cette maison tant que ma mère est vivante ?
Quelle démarche doit on faire au près d'un notaire pour être sur qu'ils continueront à payer sa rente qui lui sert à payer sa maison de retraite?
Merci de votre aide
Cordialement
peyrollais

joulia
Contributeur vétéran

1769 message(s)
Statut: joulia est déconnecté

 1 PostĂ© - 28 oct. 2012 :  17:52:41  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de joulia
bjr
comme tout viager, le debirentier peut vendre le bien, Ă  charge pour le nouvel acheteur de reprendre les termes du contrat souscrit (il doit alors payer la rente mensuelle).

citation:
Quelle démarche doit on faire au près d'un notaire pour être sur qu'ils continueront à payer sa rente qui lui sert à payer sa maison de retraite?
il y a un contrat qui a été etabli. s'ils ne payent pas la rente prevue, le creditrentier peut faire appel à la justice pour faire respecter les termes du contrat.

citation:
Ma mère va donc prévenir les propriétaires de son intention d'abandonner sa maison.

que votre maman soit bien claire dasn ce courrier et fasse reference a la clause du contrat signé, en precisant bien que a dater du ..... le bien se trouve libre et qu'elle recevra donc la somme de .... tous les mois, et qu'ils devront donc adapter les virements (ou paiements) en fonction de ce changement.

ca aura au moins l'avantage d'etre clair et net pour les debirentiers.

Édité par - joulia le 28 oct. 2012 17:53:17

Peyrollais
Nouveau Membre

France
8 message(s)
Statut: Peyrollais est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 PostĂ© - 28 oct. 2012 :  22:09:36  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Bonsoir
Merci joulia pour ces informations
Cordialement
Peyrollais

Peyrollais
Nouveau Membre

France
8 message(s)
Statut: Peyrollais est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 PostĂ© - 29 oct. 2012 :  08:33:02  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Re bonjour
Le credirentier doit il en ĂŞtre averti s'il y a revente du bien par les debirentier
Et est ce que cela ( ce devoir d'avertir) doit être mentionné , ou rajouté et signé sur un document
Cordialement
Daniel

joulia
Contributeur vétéran

1769 message(s)
Statut: joulia est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 PostĂ© - 29 oct. 2012 :  12:25:51  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de joulia
citation:
Initialement posté par Peyrollais

Re bonjour
Le credirentier doit il en ĂŞtre averti s'il y a revente du bien par les debirentier
Et est ce que cela ( ce devoir d'avertir) doit être mentionné , ou rajouté et signé sur un document
Cordialement
Daniel


voyez cette discussion qui s'y refere: http://www.universimmo.com/forum/to...PIC_ID=48453

et ceci :
citation:
Revente du viager : du vivant du crédirentier
Selon l'art. 1960 du Code Civil, il est possible de revendre un bien acheté en viager, même si le crédirentier ne donne pas son accord.

Dans ce cas, il conviendra de l'en informer par voie d'huissier.

Le nouvel acquéreur doit payer les rentes dans les mêmes conditions que le débirentier initial. Ils conviennent ensemble d'un montant versé à la signature du contrat de vente. Tout comme lors de la 1re vente en viager, ce montant est appelé bouquet. Dans l'intérêt du 1er acquéreur, celui-ci doit au moins correspondre à l'ensemble des sommes déjà versées.

Lorsque le débirentier revend un viager, il se porte garant du nouvel acquéreur. En cas d'impayé, il se substituera au nouvel acquéreur.

La revente du viager ne doit en aucun cas modifier la situation du crédirentier et le montant des rentes qui lui sont versées.

source: http://viager.comprendrechoisir.com...vente-viager

joulia
Contributeur vétéran

1769 message(s)
Statut: joulia est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 PostĂ© - 29 oct. 2012 :  12:27:43  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de joulia
voir aussi plus complet : http://www.paris-viager.com/information_viager.php

Peyrollais
Nouveau Membre

France
8 message(s)
Statut: Peyrollais est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 PostĂ© - 29 oct. 2012 :  17:07:29  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Merci joulia pour ces liens qui sont très instructifs
Je viens de relire le contrat de vente viagère de mes parents qui a été signé le 2 juillet 1999
A la rubrique: Inscription de privilège
Pour assurer le rang de privilège du vendeur et le droit à l'action résolutoire, à la sureté du paiement de la rente viagère, en principe, frais et accessoires et de l'exécution des conditions de la vente, inscription sera prise, dans les 2 mois de ce jour, conformément aux dispositions de l'article 2108 du code civil ,par les soins du notaire.Cette inscription sera requise pour avoir effet jusqu'au 26 aout 2009 non supèrieur à 2 ans de la date de la dernière échéance
Question: Est ce qu'a cette date il n'y a plus d'inscription de privilége?
A la rubrique: Reserve de privilege et d'action résolutoire
Il est dit : A la sureté et garantie du service exact de la rente viagère constituée et de l'exécution des charges et conditions de la vente, la maison vendue demeurera affecté par privilége spécial expressement réservé au profit du vendeur indépendamment de l'action résolutoire. Pour assurer ce rang de privilége et le droit à l'action résolutoire inscription sera prise à la diligence du vendeur et à son profit contre l'acquereur au bureau des hypothéques compétent dans les 2 mois de ce jour, conformément à l'article 2108 de code civil
Si je comprend bien mes parents ont du faire inscrire cette vente viagère aux bureau des hypothéques
Je n'ai , en ma possession,qu'un bordereau d'inscription: Inscription de privilege de vendeur avec effet jusqu'au 26 aout 2009
J'irai voir à ce bureau s'il y a une trace de la démarche d'inscription de mes parents.
Question: Et si ils ne l'ont pas faite cette inscription? Peut on ratrapper cela ? Quelles sont les conséquences si cela n'a pas été fait?
Encore merci pour votre aide
Daniel

Édité par - Peyrollais le 29 oct. 2012 17:11:40

COD94
Nouveau Membre



5 message(s)
Statut: COD94 est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 PostĂ© - 28 aoĂ»t 2017 :  21:26:07  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Sur la nature du privilège et l’importance du renouvellement de l'inscription.
Le notaire qui a rédigé l’acte de vente en viager en 1999 a pris dans le délai de 2 mois, une inscription de privilège au profit du vendeur en viager de la maison. Ce privilège est en quelque sorte une super hypothèque. Elle a été souscrite auprès de la Conservation des Hypothèques du lieu de localisation de la maison. Cette garantie découle de l’article 2374 1er alinéa du Code civil : Les créanciers privilégiés sur les immeubles sont : 1° Le vendeur, sur l'immeuble vendu, pour le paiement du prix » …
La durée de validité de l’inscription du privilège est de de 10 ans à savoir jusqu’au 26 août 2009.Ce qui est mentionné dans l’acte.
Le Notaire devait donc renouveler cette inscription à votre demande pour que le privilège puisse continuer à produire ses effets de protection au profit du vendeur. En effet, une fois cette super-hypothèque inscrites, le crédit-rentier devient "privilégié", ce qui lui assure une priorité de paiement si le débiteur ne s’acquitte plus de la rente viagère. En cas de revente de la nue-propriété par l’acquéreur de cette maison ainsi acquise en viager en 1999, le crédit-rentier pourra alors recouvrer sur le produit de cette vente, les sommes dues par le débit-rentier, intégralement et en priorité et avant les autres créanciers, même hypothécaires.
Le défaut de renouvellement fait perdre au crédit-rentier ce « privilège ». Mais rien, semble-t-il, n’interdit au notaire de souscrire une nouvelle inscription de privilège mais dans ces conditions, cette inscription est problématique : il peut y avoir conflit avec d’autres inscriptions hypothécaires prises entre temps pendant la période de non-renouvellement. Le privilège ne semble plus être totalement garanti.
Ce renouvellement est donc important. D’autant qu’en en vertu des dispositions de l’article 2438 du Code Civ .« S'il n'y a stipulation contraire, les frais des inscriptions, dont l'avance est faite par l'inscrivant, sont à la charge du débiteur, et les frais de la publicité de l'acte de vente, qui peut être requise par le vendeur en vue de l'inscription en temps utile de son privilège, sont à la charge de l'acquéreur ».

quelboulot
Modérateur

3242 message(s)
Statut: quelboulot est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 PostĂ© - 28 aoĂ»t 2017 :  21:35:22  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
*** modération ***
COD94, vous relancez un sujet de 2012, ĂŞtes-vous certain que le dernier intervenant, Peyrollais, soit encore parmi nous, alors qu'il s'agit de son dernier message ?
Signature de quelboulot 
Christophe

Location - Loi n°89-462 du 6 juillet 1989 - Décret n° 87-713 du 26 août 1987 - Décret n°87-712 du 26 août 1987 - Copropriété - Loi n°65-557 du 10 juillet 1965 - Décret n°67-223 du 17 mars 1967

nefer
Modérateur

10376 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 9 PostĂ© - 28 aoĂ»t 2017 :  21:45:26  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
***modération: pour information , j'ai déjà envoyé un mail à COD94 pour lui signaler la semaine dernière.COD4 n'a même pas répondu à mon mail***

Édité par - nefer le 28 août 2017 21:45:52

COD94
Nouveau Membre



5 message(s)
Statut: COD94 est déconnecté

Revenir en haut de la page 10 PostĂ© - 29 aoĂ»t 2017 :  07:46:58  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Bonjour les modérateurs,
Même si ma réponse s'appuie en partie sur les éléments du dossier présenté par Peyrollais, elle s'adresse surtout à tous les lecteurs d'Universimmo qui se posent des questions sur la nature et les modalités de prise de garanties en matière viagère et qui jusqu’à présent ne trouvent aucun écho sur ce site à leurs interrogations. Peyrollais est dans ce cas.
Je comble donc une lacune. Vous devriez plutôt me remercier de l’avoir fait.
Salutations.
COD94

universimmo
Admin du forum



2387 message(s)
Statut: universimmo est déconnecté

Revenir en haut de la page 11 PostĂ© - 29 aoĂ»t 2017 :  09:52:29  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de universimmo
Créez plutôt un nouveau sujet, quitte à mettre un lien sur l'ancien...
 
 Sujet Sujet suivant  
 
Aller Ă :  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2017 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com