Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 A propos des syndics professionnels
 Syndic incompétent
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Ce sujet est en lecture seule, AUCUN ENVOI autorisé  
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  

eCare
Nouveau Membre

6 message(s)
Statut: eCare est déconnecté

Posté - 17 avr. 2010 :  19:34:08  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Bonjour à tous,
Je suis copropriétaire dans une résidence d'une 50e d'appartements dont le syndic est LAMY (je le cite volontairement).
Depuis 3 ans maintenant, le conseil syndical et les AG, pointent du doigt l'inaction de ce syndic : suivi des contrats non réalisés, décisions prises en conseil syndical non éxécutées, difficultés de communication, mauvaise foi du gestionnaire, absence de carnet d'entretien et j'en passe... Malheureusement sans une majorité de voies en AG, son mandat est renouvellé.
Depuis 4 mois maintenant, les portes du garage collectif ne fonctionnent plus. Alors qu'un contrat de maintenance et de dépannage existe, aucune intervention n'a été réalisée. DE nombreux coups de fil ont été passés au syndic et j'ai même copies de plusieurs mails mentionnant le risque de dégradations qui lui ont été adressés sans effet.
La semaine dernière, des individus ont profité que les portes soient ouvertes pour vandaliser, voler et incendier des voitures stationnées.
Peut-on engager la responsabilité du syndic puisque si le garage avait été bien fermé les dégradations n'auraient pas eu lieu. Une faute n'est-elle pas constituée m^me si le lien de causalité entre la faute et le préjudice ne me paraît pas évident.
Si oui quelle procédure, quel coût, quel délai, quelle chance d'aboutir et quelle indemnisation ?
AU-delà de ce sinistre quelles possibilités existent pour obtenir réparations de ce syndic qui ne remplit en rien ses obligations de moyens et de résultat ?

Merci d'avance pour vos réponses.

ribouldingue
Pilier de forums



17235 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

 1 Posté - 18 avr. 2010 :  11:03:39  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
A ce niveau et depuis tant d'années, les coups de téléphone et les mails ne sont d'absolument aucune valeur.

Combien de courriers RAR ont été envoyés?

nefer
Modérateur

14271 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Posté - 18 avr. 2010 :  11:57:03  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
et que fait le CS ?

il aurait déjà du demander copie de la liste des copropriétaires, des contrats de maintenance, demander un tableau avec les dates d'échéance des contrats, leur période d e préavis....

tout signalement de désordre, toute demande d'intervention.. doit être faite par écrit (doublé d'un mail) pour avoir trace des demandes du CS

le CS devrait se réunir régulièrement, établir des compte rendus écrits dans lesquels ils posent des questions au syndic sur les demandes d'interventions demandées, le suivi des travaux votés en AG.....


il faut aussi vous organiser pour chercher un autre syndic , communiquer avec les copropriétaires et le moment venu aller récupérer les pouvoirs

sparte
Contributeur senior



803 message(s)
Statut: sparte est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 Posté - 19 avr. 2010 :  17:55:54  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Ok avec nefer.
Votre Cs devrait être au courant.
il est possible que votre porte ait subi plusieurs actes de vandalisme successifs et/ou qu'une pièce de rechange soit en commande.
Dans tous les cas au moins une note d'information s'imposait.
Cela dit, 4 mois cela commence à faire long.
Il faut vous assurer que votre syndic qui a une obligation de moyens a bien tout mis en oeuvre pour régler ce problème et que c'est l'entreprise qui est responsable.
Dans la négative,mettez en cause la RCP du syndic.

eCare
Nouveau Membre

6 message(s)
Statut: eCare est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 Posté - 20 avr. 2010 :  20:10:34  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Bonsoir et merci pour vos réponses.
Le CS est bien sûr au courant et a multiplié les appels et mails mais en vain.
Comment faire pour mettre en cause la responsabilité civile du syndic ? dépôt de plainte ? procés ? Et qui : les copropriétaires à titre individuel, le CS ?

Gédehem
Pilier de forums

15602 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 Posté - 21 avr. 2010 :  14:52:35  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Vous posez là la question "qui fache" !
Car sur le fond, le syndic est au dessus des lois en raison de l'impunité dans laquelle il se trouve dans 98 % des cas ....

Pour une raison très simple : mandataire du syndicat, il est le seul à pouvoir agir en son nom !
Si le syndicat décide d'assigner son syndic, cela veut dire que le syndic devra assigner son propre cabinet (ou lui-même s'il est syndic en nom propre) ....
Inutile de préciser qu'il s'agit là d'une vaste "rigolade" qui montre bien le peu de protection dont dispose un syndicat.

La mise en cause du syndic par un syndicat impose donc préalablement le changement de syndic, éventuellement par la révocation du mandat du sortant.
Il s'agira ensuite pour le syndicat de mettre en cause la responsabilité contractuelle du syndic, qui n'a pas fait ici ce qu'il convenait de faire pour l'entretien de cette porte de garage.

Il est possible aussi que l'AG désigne un mandataire ad hoc pour assigner le syndic, voire un copropriétaire (admis par la C.Cass) dans l'attente du changement de syndic, lequel sera alors en charge de la suite de l'action.

Reste aussi la possibilité pour les copropriétaires subissant un préjudice d'assigner le syndicat, et aussi le syndic, pour sa responsabilité délictuelle ou quasi délictuelle (Cciv, art.1382 et suivants).
Il faut pouvoir mettre en avant un faute du syndic, un préjudice personnel, et un lien entre la faute et le préjudice.

Notez que dans tous ces cas, le quitus ne doit pas avoir été donné !!
 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2022 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com