Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 Les assemblées
 Validité d'une résolution
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Ce sujet est en lecture seule, AUCUN ENVOI autorisé  
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  

joguy76
Nouveau Membre

15 message(s)
Statut: joguy76 est déconnecté

Posté - 27 mai 2009 :  13:39:56  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Bonjour,

En AG 2008, une résolution a été votée à la majorité.
Aujourd'hui de nouveaux éléments devraient modifier cette décision.
En AG 2009 comment peut on remettre en cause cette résolution votée en 2008 ?
Une nouvelle résolution suffit elle à rendre "caduque" le vote de 2008 ?
Merci de vos réponses


Stéphane Marin
Contributeur actif



405 message(s)
Statut: Stéphane Marin est déconnecté

 1 Posté - 27 mai 2009 :  13:48:13  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
BOnjour.

Donnez nous le texte de la résolution ou ce qu'elle concerne car il y a 2 réponses possibles.




oldman24
Contributeur senior



France
852 message(s)
Statut: oldman24 est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Posté - 27 mai 2009 :  13:56:19  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Je me risque à dire :
Oui, s'il n'y a pas eu de début d' exécution.
Non, dans le cas contraire .

rambouillet
Pilier de forums

16557 message(s)
Statut: rambouillet est connecté

Revenir en haut de la page 3 Posté - 27 mai 2009 :  14:00:28  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
effectivement il faut connaitre cette résolution.
En effet, si elle autorisait un proprio à faire des travaux, une nouvelle résolution l'année suivante ne peut dire le contraire, sauf motivations très particulières non vues en 2008

joguy76
Nouveau Membre

15 message(s)
Statut: joguy76 est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 Posté - 27 mai 2009 :  14:08:49  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Il s'agit d'un projet de construction et de vente de garages par la copropriété.

Un prix de vente TTC estimé d'un garage avait été soumis au vote de l'AG en 2008.

Aujourd'hui, les coûts de construction sont sensiblement plus élevés, les frais divers (notaire,... et TVA à reverser qui avait été omise lors de l'estimation, ...) remettent en cause le prix estimé.

Peut on aujourd'hui par une nouvelle résolution remettre en cause le prix estimé en 2008 et arrêter un nouveau prix de vente ?

Gédehem
Pilier de forums

14441 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 Posté - 27 mai 2009 :  14:49:46  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Oui, bien entendu, puisque ce prix ne peut s'entendre que sur la loi du marché, de l'offre et de la demande !
C'est pourquoi il me semble très folklo de vouloir fixer un prix de vente par décision d'AG, en 2008 comme en 2009 !

Sur ce que vous exposez, le prix fixé en 2008 par l'AG ne tenait semble t-il aucun compte du cout réel des travaux (décidés sur devis par l'AG ?), ni du coût réel de l'opération (notaire, TVA, etc ....) ..et encore moins de l'état du marché !

Pourquoi donc feriez-vous exception à la loi du marché ?
Ilsemble évident que cette affaire a été mal ficelée, que ce projet n'a pas été vu dans sa globalité.
La détermination d'un prix de vente avant même d'avoir chiffré très exactement le cout de la totalité de l'opération, qui plus est sans même une étude de marché préalable por avoir une idée du prix de vente et donc du retour sur investissement attendu, relève de l'amateurisme !

Qui donc a engagé le syndicat dans cette affaire ?

Tout autre chose est la construction de garages privatifs destinés aux seuls propriétares de lots. Dans ce cas la totalité de l'opératoin entre dans les rubriques "travaux communs du syndicat", ici "amélioration/construction", que ceux concernés prennent en charge.
Il n'y a pas "vente" mais adjonction de lots nouveaux "garages".
Le prix du garage est celui de la part (identique) de chacun des bénéficiaire de garages.

Si on suit bien votre exposé, le syndicat se serait lancé dans une opération immobilière en décidant la construction de garages (ou d'un bâtiment commun à usage de garages privatifs), garages destinés à la vente ...
Vous etes sur que cela entre dans l'objet d'un syndicat de copropriétaires ?

Stéphane Marin
Contributeur actif



405 message(s)
Statut: Stéphane Marin est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 Posté - 27 mai 2009 :  15:13:16  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
BIP BIP !!

Voyons voir ! une décision contraire à l'article 14 ! et donc visée par l'article 43... donc inexistence , donc 10 ans donc.... sortez le 11.43

En clair, si il s'agit d'une opération de promotion, elle est contraire à l'objet du syndicat (art 14 de la loi). L'article 43 nous dit que les dispositions contraires aux articles 6 à 37 41-1 à 42 et 46 sont réputées non écrites.
Cette décision (s'il s'agit bien d'une opération de promotion) doit être considérée comme inexistante. de ce fait , la prescription est de 10 longues et pénibles années..

Édité par - Stéphane Marin le 27 mai 2009 15:14:35

Gédehem
Pilier de forums

14441 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 Posté - 27 mai 2009 :  21:37:53  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil

C'était l'objet de ma dernière interrogation ......
Un syndic qui veut "palper" au passage ou un syndicat qui a la folie des grandeurs ???

Attendons les précisions ...


Édité par - Gédehem le 27 mai 2009 21:45:09

joguy76
Nouveau Membre

15 message(s)
Statut: joguy76 est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 Posté - 28 mai 2009 :  14:33:59  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
désolé de n'avoir pu répondre plutôt à votre suspicion.

Aujourd'hui ce problème existe et étant membre du cs j'essaie de m'informer au mieux.

Je vous rassure :" l'affaire a été simplement mal ficelée"

Merci tout de même de vos réponses
 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2020 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com