ATTENTION : Le
Forum d’Universimmo a migré sur une nouvelle plate-forme, sécurisée, et à la pointe de ce qui se fait en matière de forums de discussion. Pour découvrir le nouveau Forum : cliquez ici - découvrez aussi le "Portail" de cette nouvelle plate-forme
Petite contrainte dont nous vous demandons de ne pas nous tenir rigueur, liée à notre souhait de nettoyer un fichier de membres alourdi par le temps :

la nécessité, si vous étiez déjà enregistré(e) dans l’ancien forum, de vous ré-enregistrer sur le nouveau , si possible en conservant le même identifiant (pseudo).

Ce forum est désormais fermé, mais il restera consultable sans limite de durée à l’url : http://www.universimmo.com/forum
Les adresses et les liens que vous avez pu créer vers ses sujets restent bien entendu totalement opérationnels.
Par contre tous les nouveaux sujets doivent être créés sur la nouvelle plate-forme.
Pour toutes remarques, questions ou suggestions concernant cette migration, nous vous proposons un sujet dans la section « A propos de ce forum »
Bon surf ! L’équipe Universimmo

Guide Entreprises Universimmo.com Page d'Accueil UniversImmo.com... Page d'accueil Copropriétaires... Page d'accueil Bailleurs... Page d'accueil Locataires... Espace dédié aux Professionnels de l'Immobilier...
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Il est recommandé pour apprécier le site d'avoir une résolution d'écran de 1024x768 (pixels/inch) ou Plus..
Accueil | Profil | S'enregistrer | Sujets actifs | Sondages actifs | Membres | Recherche | FAQ
Règles du forum | Le livre d’Or
Identifiant :
Mot de passe :
Enregistrer le mot de passe
Vous avez oublié votre mot de passe ?

 Tous les Forums
 Locataires
 L'état du logement
 Entretien chauffe-eau
 Forum fermé
 Imprimer le sujet
Page précédente | Page suivante
Auteur
Sujet Précédent Sujet Sujet Suivant
Page : de 3

Sander
Nouveau Membre

8 réponses

Posté - 24 août 2005 :  08:19:04  Voir le profil
Un chauffe eau électrique est sans entretien ! Le coup du contrat d'entretien ne concerne que les chauffe eau à gaz, à cause des conduites de gaz qu'il est nécessaire de remplacer tous les x ans (c'est écrit dessus) et détecter des fuites.
Mon agence précédente m'avait envoyé un courrier par rapport à ce contart. J'avais contacté une entreprise qui m'avait dit "un chauffe eau électrique ne s'entretient pas". L'agence m'avait confirmé par la suite que cela ne concernait que les chauffe eau à gaz.
Idem avis d'un chauffagiste pour un appart dont ma copine est proprio : un chauffe eau électrique ne s'entretien pas. Même pas la soit disante purge. Si il fonctionne on ne touche à rien !! En purgant on risque justement de créer des fuites d'eau par la suite.
Et l'entretien se résumerait à oter le calcaire (c impossible et c débile de faire ça) ou remplacer la résistance et le reste (hors) ballons. La le cout est quasi identique à un nouveau chauffe eau.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

quelboulot
Modérateur

6445 réponses

Posté - 24 août 2005 :  11:18:37  Voir le profil
Sander,

Il est plus qu'hasardeux d'affirmer de façon péremptoire ce qui n'est pas étayé par des références inconstestables.

Or, c'est ce que vous faites en affirmant
Citation :
Un chauffe eau électrique est sans entretien ! Le coup du contrat d'entretien ne concerne que les chauffe eau à gaz, à cause des conduites de gaz qu'il est nécessaire de remplacer tous les x ans (c'est écrit dessus) et détecter des fuites.
Mon agence précédente m'avait envoyé un courrier par rapport à ce contart. J'avais contacté une entreprise qui m'avait dit "un chauffe eau électrique ne s'entretient pas". L'agence m'avait confirmé par la suite que cela ne concernait que les chauffe eau à gaz.
Idem avis d'un chauffagiste pour un appart dont ma copine est proprio : un chauffe eau électrique ne s'entretien pas. Même pas la soit disante purge. Si il fonctionne on ne touche à rien !! En purgant on risque justement de créer des fuites d'eau par la suite.
Et l'entretien se résumerait à oter le calcaire (c impossible et c débile de faire ça) ou remplacer la résistance et le reste (hors) ballons. La le cout est quasi identique à un nouveau chauffe eau.

Le Décret fixant la liste des réparations locatives précise, entre autre
Citation :
http://www.legifrance.gouv.fr/texteconsolide/ACHED.htm



Publication au JORF du 30 août 1987

Décret n°87-712 du 26 août 1987

Décret pris en application de l'article 7 de la loi n° 86-1290 du 23 décembre 1986 tendant à favoriser l'investissement locatif, l'accession à la propriété de logements sociaux et le développement de l'offre foncière et relatif aux réparations locatives

Liste de réparations ayant le caractère de réparations locatives.
Annexe

I. - Parties extérieures dont le locataire a l'usage exclusif.
a) Jardins privatifs :
Entretien courant, notamment des allées, pelouses, massifs, bassins et piscines ; taille, élagage, échenillage des arbres et arbustes ;
Remplacement des arbustes ; réparation et remplacement des installations mobiles d'arrosage.
b) Auvents, terrasses et marquises :
Enlèvement de la mousse et des autres végétaux.
c) Descentes d'eaux pluviales, chéneaux et gouttières :
Dégorgement des conduits.
II. - Ouvertures intérieures et extérieures.
a) Sections ouvrantes telles que portes et fenêtres :
Graissage des gonds, paumelles et charnières ;
Menues réparations des boutons et poignées de portes, des gonds, crémones et espagnolettes ; remplacement notamment de boulons, clavettes et targettes.
b) Vitrages :
Réfection des mastics ;
Remplacement des vitres détériorées.
c) Dispositifs d'occultation de la lumière tels que stores et jalousies :
Graissage ;
Remplacement notamment de cordes, poulies ou de quelques lames.
d) Serrures et verrous de sécurité :
Graissage ;
Remplacement de petites pièces ainsi que des clés égarées ou détériorées.
e) Grilles :
Nettoyage et graissage ;
Remplacement notamment de boulons, clavettes, targettes.
III. - Parties intérieures.
a) Plafonds, murs intérieurs et cloisons :
Maintien en état de propreté ;
Menus raccords de peintures et tapisseries ; remise en place ou remplacement de quelques éléments des matériaux de revêtement tels que faïence, mosaïque, matière plastique ; rebouchage des trous rendu assimilable à une réparation par le nombre, la dimension et l'emplacement de ceux-ci.
b) Parquets, moquettes et autres revêtements de sol :
Encaustiquage et entretien courant de la vitrification ;
Remplacement de quelques lames de parquets et remise en état, pose de raccords de moquettes et autres revêtements de sol, notamment en cas de taches et de trous.
c) Placards et menuiseries telles que plinthes, baguettes et moulures :
Remplacement des tablettes et tasseaux de placard et réparation de leur dispositif de fermeture ; fixation de raccords et remplacement de pointes de menuiseries.

IV. - Installations de plomberie.
a) Canalisations d'eau :
Dégorgement :
Remplacement notamment de joints et de colliers.
b) Canalisations de gaz :
Entretien courant des robinets, siphons et ouvertures d'aération ;
Remplacement périodique des tuyaux souples de raccordement.
c) Fosses septiques, puisards et fosses d'aisance :
Vidange.
d) Chauffage, production d'eau chaude et robinetterie :
Remplacement des bilames, pistons, membranes, boîtes à eau, allumage piézo-électrique, clapets et joints des appareils à gaz ;
Rinçage et nettoyage des corps de chauffe et tuyauteries ;
Remplacement des joints, clapets et presse-étoupes des robinets ;
Remplacement des joints, flotteurs et joints cloches des chasses d'eau.
e) Eviers et appareils sanitaires :
Nettoyage des dépôts de calcaire, remplacement des tuyaux flexibles de douches.
V. - Equipements d'installations d'électricité.
Remplacement des interrupteurs, prises de courant, coupe-circuits et fusibles, des ampoules, tubes lumineux ; réparation ou remplacement des baguettes ou gaines de protection.
VI. - Autres équipements mentionnés au contrat de location.
a) Entretien courant et menues réparations des appareils tels que réfrigérateurs, machines à laver le linge et la vaisselle, sèche-linge, hottes aspirantes, adoucisseurs, capteurs solaires, pompes à chaleur, appareils de conditionnement d'air, antennes individuelles de radiodiffusion et de télévision, meubles scellés, cheminées, glaces et miroirs ;
b) Menues réparations nécessitées par la dépose des bourrelets ;
c) Graissage et remplacement des joints des vidoirs ;
d) Ramonage des conduits d'évacuation des fumées et des gaz et conduits de ventilation.


Il en est d'ailleurs de même dans le Décret fixant la liste des charges récupérables
Citation :
http://www.legifrance.gouv.fr/texteconsolide/ACHEE.htm


Publication au JORF du 30 août 1987

Décret n°87-713 du 26 août 1987

Décret pris en application de l'article 18 de la loi n° 86-1290 du 23 décembre 1986 tendant à favoriser l'investissement locatif, l'accession à la propriété de logements sociaux et le développement de l'offre foncière et fixant la liste des charges récupérables

NOR:EQUC8700582D

version consolidée au 1 août 1999 - version JO initiale

Liste des charges récupérables.
....
III. - Installations individuelles.
Chauffage et production d'eau chaude, distribution d'eau dans les parties privatives :
1. Dépenses d'alimentation commune de combustible ;
2. Exploitation et entretien courant, menues réparations :
a) Exploitation et entretien courant :
- réglage de débit et température de l'eau chaude sanitaire ;
- vérification et réglage des appareils de commande, d'asservissement, de sécurité d'aquastat et de pompe ;
- dépannage ;
- contrôle des raccordements et de l'alimentation des chauffe-eau électriques, contrôle de l'intensité absorbée ;
- vérification de l'état des résistances, des thermostats, nettoyage ;
- réglage des thermostats et contrôle de la température d'eau ;
- contrôle et réfection d'étanchéité des raccordements eau froide - eau chaude ;
- contrôle des groupes de sécurité ;
- rodage des sièges de clapets des robinets ;
- réglage des mécanismes de chasses d'eau.
b) Menues réparations :
- remplacement des bilames, pistons, membranes, boîtes à eau, allumage piézo-électrique, clapets et joints des appareils à gaz ;
- rinçage et nettoyage des corps de chauffe et tuyauteries ;
- remplacement des joints, clapets et presse-étoupes des robinets ;
- remplacement des joints, flotteurs et joints cloches des chasses d'eau.
...


Et il ne fait pas de différence entre systèmes de production d'ECS (électrique, gaz, solaire etc...). Donc vous ne pouvez asséner des contre-vérités même si le chauffagiste et d'autres vous disent : "un chauffe-eau électrique ne s'entretient pas", il s'entartre comme tout système de production d'eau chaude.

Quant à
Citation :
à cause des conduites de gaz qu'il est nécessaire de remplacer tous les x ans (c'est écrit dessus)
Ne confondez pas conduites de gaz et tuyau flexible. D'ailleurs depuis plusieurs années existent sur le marché des tuyaux flexibles sans date de validité.

Christophe
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Sander
Nouveau Membre

8 réponses

Posté - 24 août 2005 :  12:04:42  Voir le profil
Je ne suis pas spécialiste en la matière .. mais niveau technique j'en connais sans doute plus que vous.
Il me semble d'ailleurs en générale que l'avis d'un spécialiste fait office d'expertise devant les tribunaux. Donc si un chauffagiste-sanitaire estime que :
- un chauffe eau ne s'entretien pas (d'ailleurs j'ai fait le tour .. personne ne me propose de contrat de ce type pour un chauffe eau électrique)
- que la présence et l'accumulation de calcaire est normal du fait de l'utilisation du chauffe eau .... pour moi c'est de la vétusté et il me semble que les réparations ou entretien imposé par la vétusté ne sont pas à la charge du locataire.

"Remplacement des bilames, pistons, membranes, boîtes à eau, allumage piézo-électrique, clapets et joints des appareils à gaz "
La phrase se termine par "à gaz" ... moi j'ai un chauffe eau électrique .. pas à gaz !
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Sander
Nouveau Membre

8 réponses

Posté - 24 août 2005 :  12:14:20  Voir le profil
"Rinçage et nettoyage des corps de chauffe et tuyauteries"

Et j'en rajoute ... par "corps de chauffe" on entends les radiateurs !! Faut savoir de quoi on parle sur le plan technique ...
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Joulia
Pilier de forums

14807 réponses

Posté - 24 août 2005 :  13:02:58  Voir le profil  Voir la page de Joulia
Sander,

vous êtes surement très câlé au niveau technique mais acceptez quand même que qq'un dise le contraire - au plan légal - pour les chauffe-eaux électriques !
Citation :
Il me semble d'ailleurs en générale que l'avis d'un spécialiste fait office d'expertise devant les tribunaux. Donc si un chauffagiste-sanitaire estime que :
- un chauffe eau ne s'entretien pas (d'ailleurs j'ai fait le tour .. personne ne me propose de contrat de ce type pour un chauffe eau électrique)
- que la présence et l'accumulation de calcaire est normal du fait de l'utilisation du chauffe eau .... pour moi c'est de la vétusté et il me semble que les réparations ou entretien imposé par la vétusté ne sont pas à la charge du locataire.
==> ???? la meilleure des choses que vous puissiez faire pour confirmer ceci, serait de nous sortir une belle jurisprudence (cour de cassation si possible tant qu'à faire !) de cette décision.
Car ce décret est d'application que cela vous plaise ou non

Sinon, Vous donnez votre opinion et c'est là le but d'un forum mais il faut aussi être conscient que ce genre d'affirmation peut entrainer bcp de problèmes pour quiconque prendrait votre affirmation pour argent comptant.

Merci d'y faire attention pour l'avenir.



Signaler un abus Revenir en haut de la page

amande
Pilier de forums

408 réponses

Posté - 24 août 2005 :  13:32:15  Voir le profil
Petit message car je pense et suis dans le même cas de Sander...
Si l'entretien du chauffe-eau est exigé par décret : il semble impossible.
A ce jour, je n'ai trouvé aucun plombier-chauffagiste qui acceptait de me le faire !
Voici en résumé, ce que j'ai entendu :
- Purger annuellement ou de temps en temps ? Et le bloc de sécu, malmené, peut ne pas se réarmer... Claquer ou fuir.
- Décoller le tartre des parois ? Comment ? En martelant ? En injectant des produits ? Ne pas y songer : attention à la pression, attention à l'évacuation.

Une chaudière, ça peut s'entretenir : purge + filtre, aspirateur + brûleur.
Une cafetière, ça se détartre.
Un chauffe-eau, c'est pour moi un périssable, qu'il faut éviter de toucher ou l'on nous rapporterait à mon avis des histoires d'explosion et de dégâts des eaux de 200l mini.

Dans ce décret, il y a une erreur. Les plombiers-chauffagistes en ont marre de s'expliquer.
Et comment faire à la fin, pour ne pas voir son DG amputé ? Obtenir un écrit de ses explications pro et techniques... Ah la la...

Appelez n'importe quel plombier-chauffagiste. Vous verrez.

Et bientôt, on va crouler sous les justificatifs annuels à fournir. A quand celui de l'entretien, élagage... si jardin ? A quand celui... du ménage domestique ? Carreaux faits, WC détartrés, planchers cirés, plafonds & moquettes lessivés, etc ?
J'ai un proprio qui surveille mon ménage par mes fenêtres, et les mauvaises herbes dans mon allée.
Je vais avoir un bébé, je n'ai pas le droit de décorer une chambre (j'ai une maison hygiéniquement unie, rapide et pas cher pour lui).

Ma meilleure amie vient de louer son appart : elle ne veut pas que le locataire ait de petite amie, car elle prendrait des douches aussi, "deux fois plus d'humidité" il y aurait.

Oui, chacun veut midi à sa porte.
A coups de papiers / justificatifs, on peut y aller.
Zut, marre aujourd'hui.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Joulia
Pilier de forums

14807 réponses

Posté - 24 août 2005 :  13:48:00  Voir le profil  Voir la page de Joulia
Citation :
Et j'en rajoute ... par "corps de chauffe" on entends les radiateurs !! Faut savoir de quoi on parle sur le plan technique ...


Euh, .... moi je trouve en faisant une petite recherche
http://www.bricorama.fr/pages/fiches/sanit45.php4

Citation :
Un chauffe-eau est constitué d'un réservoir (ou ballon) et d'un corps de chauffe, qui comprend lui-même des résistances électriques ainsi qu'un thermostat assurant le réglage de la température.
La cuve du réservoir est protégée contre la corrosion et contre la déperdition de chaleur.
Il existe deux types de résistances:
- les thermoplongeurs, la résistance est directement au contact de l'eau.
Elle permet une chauffe rapide de la totalité de l'eau stockée.
- les stéatites, l'élément chauffant est inséré dans un fourreau
émaillé et n'est pas au contact direct de l'eau.

Ce système à l'avantage de protéger la résitance des risques
d'entartrage dûs au calcaire.
En cas de vérification, il vous permet de ne pas avoir besoin de vider votre cuve.

Le chauffe-eau fonctionne selon deux principes
Le réservoir est toujours plein : l'eau chaude utilisée est
immédiatement remplacée par un volume égale d'eau froide.
L'eau chaude reste à température constante jusqu'à épuisement
de la réserve. Du fait de sa plus faible densité, elle reste accumulée sur la partie haute du réservoir sans se mélanger à l'eau froide.
je ne vois nulle part dans ce descriptif mention du ... radiateur Mais bon, j'y connais pas grand chose il est vrai

Citation :
L'entretien
Le chauffe-eau est un appareil fiable dont l'entretien est facile. Actionnez une fois mois le groupe de sécurité. Si votre eau est
particulèrement calcaire ou acide, faites vérifier périodiquement par
un professionnel l'état de l'anode et de la résistance électrique, selon le modèle choisi, vous pourrez être amené à vider votre chauffe-eau (thermoplongeurs).
En règle générale, votre appareil ne nécessite ni réglage
ni surveillance; il fonctionne automatiquement.


J'ai eu le cas dernièrement pour un chauffe-eau électrique. l'intérieur très entartré que le plombier a nettoyé (entretien pas fait par les locataires depuis des lustres). Depuis, il refonctionne correctement ...
alors quid ?

Signaler un abus Revenir en haut de la page

quelboulot
Modérateur

6445 réponses

Posté - 24 août 2005 :  18:09:27  Voir le profil
Sander,

J'apprécie votre affirmation à sa juste valeur
Citation :
Je ne suis pas spécialiste en la matière .. mais niveau technique j'en connais sans doute plus que vous.

C'est à dire qu'elle est aussi bien étayée que votre discours précédent.

Elle se base sur votre jugement personnel qui est sûrement très éclairé, sans plus.

Christophe
Signaler un abus Revenir en haut de la page

quelboulot
Modérateur

6445 réponses

Posté - 24 août 2005 :  18:21:15  Voir le profil
Sander,

Et, en complément, après avoir pris connaissance des infos communiquées par Joulia, rectifiez donc votre post sur le sujet suivant que vous avez réactivé après un an de sommeil

http://www.universimmo.com/forum/topic.asp?TOPIC_ID=11000

Christophe
Signaler un abus Revenir en haut de la page

amande
Pilier de forums

408 réponses

Posté - 26 août 2005 :  11:41:25  Voir le profil
Alors, ce que j'en conclus : plombiers-chauffagistes n'aiment pas entretenir nos chauffe-eau et nous baratinent !
J'essayerai de remotiver le mien, sans pour autant pouvoir lui expliquer que cela est possible, et ce qu'il faut faire ("détartrer", ce serait tout).

Enfin, simple constatation : si un ballon de 200 litres coûte en moyenne 400 euros, et une visite annuelle d'entretien entre 120 et 150 euros : au bout de 3 visites, un chauffe-eau pourrait être payé NEUF ! N'importe quoi.
Bientôt, locataires, nous déménagerons avec nos chauffe-eau, tout simplement. C'est un investissement comme un autre, rentabilisé sur 3-4 ans, et qui nous évitera beaucoup beaucoup de soucis...
Il n'y a qu'à lire le nombre de posts de locataires en passe de grapillage de DG sur ce prétexte, ou en panne d'eau chaude depuis plusieurs semaines (entretien et responsabilité du locataire en question prétextés) pour comprendre.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Joulia
Pilier de forums

14807 réponses

Posté - 26 août 2005 :  12:24:25  Voir le profil  Voir la page de Joulia
Amande,
c'est peut-être des prix pratiqués dans votre normandie bienheureuse mais hélas, loin du compte pour ce qui est de Paris .... 400 euros c'est le prix d'achat, auquel vous rajoutez le prix de la mo + déplacement + évacuation du précédent etc ....

Evidemment je ne me base pas sur un leroy muche ou autre do it yourself (hélas pas les capacités dans ce genre de travail).

bref on s'en tire pas à moins de 700/800 euros pour un nouveau ballon 150 litres dans paris. si qq'un a moins cher, travail de pro avec facture, je suis preneuse !!!!

et puis faut pas oublier que souvent, dans des (petits) apparts, amande, le ballon est "coincé" dans un placard, la plupart du temps pas du tout accessible (ref gain de place).
Bref, faut ouvri le coffrage, le déscendre, le vider, et faire l'entretien puis tout remonter. Qqfois, c'est plus du chipot qu'autre chose et ca se voit aussi sur la note.

Moi c'est simple, le prochain à changer sera un chauffe-eau instantanné genre Stiebel-eltron (marque allemande bien entendu mais qui fonctionne à merveille dans ma sdb) : aucun pbl, pas d'entretien, gain de place, eau chaude continuellement etc ... dommage que ce ne soit pas plus répandu en France.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

vttdechaine
Pilier de forums

2262 réponses

Posté - 26 août 2005 :  13:24:50  Voir le profil
Citation :
et puis faut pas oublier que souvent, dans des (petits) apparts, amande, le ballon est "coincé" dans un placard, la plupart du temps pas du tout accessible (ref gain de place).

Je confirme. En plus il arrive qu'on ne puisse pas remettre un modèle similaire en lieu et place et alors là il réaménager un ensemble complet avec parfois un pied et tout le reste
€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€

Marty
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Sander
Nouveau Membre

8 réponses

Posté - 26 août 2005 :  21:02:20  Voir le profil
Citation :
Et, en complément, après avoir pris connaissance des infos communiquées par Joulia, rectifiez donc votre post sur le sujet suivant que vous avez réactivé après un an de sommeil

http://www.universimmo.com/forum/topic.asp?TOPIC_ID=11000


Pourquoi ? C'est interdit par le réglement du forum ? Il ne me semble pas avoir vu de point en ce sens. Si effectivement il est interdit de poster un message dans un thread de plus d'un an ... contactez l'administrateur de ce site. Il le fera. Je ne modifie rien ... j'assume mes propos.

Quant à l'entretien des chauffes eau électrique .. je vous laisse croire ce que vous voulez. Libre à vous de vous faire menez le bout du nez par votre propriétaire le cas échéant. Je regrette juste que des personnes qui ont un diplome d'état dans le domaine de la justice (vous êtes sans doute avocat ou autre) ne peuvent pas reconnaitre les compétences techniques de personnes ayant un diplome scientifique de haut niveau reconnus lui aussi par l'état. C'est un peu se moquer du monde.

Quant au cout d'entretien il faut compter effectivement dans les 150 euros (mini), soit le prix de la résistance car un chauffagiste ne se fatiguera pas à oter le calcaire sur la résistance (soit en grattant soit avec un produit) car cela abime la couche superficielle de la résistance réduisant ainsi son efficacité à chauffer de l'eau.

Désolé de vous avoir dérangé avec un avis contraire au votre. Je vous laisse entre vous.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

vttdechaine
Pilier de forums

2262 réponses

Posté - 29 août 2005 :  09:39:15  Voir le profil
Citation :
Quant à l'entretien des chauffes eau électrique .. je vous laisse croire ce que vous voulez. Libre à vous de vous faire menez le bout du nez par votre propriétaire le cas échéant.

Très évoqauteur comme propos: laissez mener par le bout du nez. le problème est justement que certains risquent de prendre vos propos à la lettre en 'se laissant mener par le bout du nez'. Ils iront tranquillement au casse pipe vers leur proprio qui, eux, sortiront des textes de lois.
Et entre les propos d'un plombier et les textes de lois devinez qui va gagner ?

Marty
Signaler un abus Revenir en haut de la page

quelboulot
Modérateur

6445 réponses

Posté - 29 août 2005 :  12:04:59  Voir le profil
Sander,

Lorsque je vous ai indiqué
Citation :
Sander,

Et, en complément, après avoir pris connaissance des infos communiquées par Joulia, rectifiez donc votre post sur le sujet suivant que vous avez réactivé après un an de sommeil

http://www.universimmo.com/forum/topic.asp?TOPIC_ID=11000

Christophe
Je ne vous ai jamais "interdit", de quel droit d'ailleurs, de réactiver un sujet comme vous le laissez supposer à tord dans votre réponse.
Citation :
Pourquoi ? C'est interdit par le réglement du forum ? Il ne me semble pas avoir vu de point en ce sens. Si effectivement il est interdit de poster un message dans un thread de plus d'un an ... contactez l'administrateur de ce site. Il le fera. Je ne modifie rien ... j'assume mes propos.

je vous conseillais de ne pas maintenir des assertions totalement erronées sur un point qui risque de mettre des locataires en difficultés face à leurs bailleurs comme le souligne fort justement Marty.

Quant à vos élucubrations sur mon éventuelle appartenance au domaine du droit ?
Citation :
Je regrette juste que des personnes qui ont un diplome d'état dans le domaine de la justice (vous êtes sans doute avocat ou autre) ne peuvent pas reconnaitre les compétences techniques de personnes ayant un diplome scientifique de haut niveau reconnus lui aussi par l'état. C'est un peu se moquer du monde.

Et à vos compétences claironnez dues à votre "diplome scientifique de haut niveau", permettez moi de

Dans la vie, il faut savoir, lire, écrire et comprendre ce qui ne semble pas donné à tout le monde, diplômé ou non.

Christophe
Signaler un abus Revenir en haut de la page

lolo100
Nouveau Membre

1 réponse

Posté - 04 avr. 2006 :  19:11:10  Voir le profil
Certains internautes ne sont-ils pas des propriétaires radins de chez radins qui comptent sur un pigeon pour détartrer un chauffe eau qui a passé depuis longtemps sa date de péremption et qui est en fin de vie ? Attendez, il faut pas croire qu'un chauffe eau électrique va durer 20 ans !!!
Et les juges ne sont pas si naifs, surtout si TOUS les chauffagistes refusent de détartrer des chauffe eau.
Signaler un abus Revenir en haut de la page

vttdechaine
Pilier de forums

2262 réponses

Posté - 05 avr. 2006 :  09:15:14  Voir le profil
Initialement entré par lolo100 à peine modifié

Certains internautes ne sont-ils pas des locataires radins de chez radins qui comptent sur un pigeon pour détartrer un chauffe eau qui n'a pas passé depuis longtemps sa date de péremption et qui n'est pas en fin de vie ? Attendez, il faut pas croire qu'un chauffe eau électrique ne peu pas durer 20 ans !!!
Et les juges ne sont pas si naifs, surtout si certains propriétaires arrivent à démontrer la mauvaise foi de leur locataire.



Marty

Edité par - vttdechaine le 05 avr. 2006 09:16:08
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Appoline
Pilier de forums

495 réponses

Posté - 19 juin 2006 :  09:53:22  Voir le profil  Voir la page de Appoline
Citation :
Initialement entré par vttdechaine
Attendez, il faut pas croire qu'un chauffe eau électrique ne peu pas durer 20 ans !!!
Et les juges ne sont pas si naifs, surtout si certains propriétaires arrivent à démontrer la mauvaise foi de leur locataire.



Marty


Mais oui avec une eau sans calcaire...!
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Olga74
Nouveau Membre

2 réponses

Posté - 29 juil. 2008 :  16:41:06  Voir le profil
Bonjour,

Désolé de remonter ce vieux post mais vu que je quitte mon logement fin septembre et que la pression de l'eau chaude s'est affaiblie depuis quelques semaines, j'ai fait des recherches sur le net et j'ai entre autres trouvé sur le site de EDF :
http://www.edf.fr/accueil/conseils-pratiques/mes-equipements/eau-chaude/le-chauffe-eau-a-accumulation-141324.html
qui dit :
Citation :
Une fois par mois, activez le bouton de vidange de votre chauffe-eau.
Tous les 2 à 3 ans faites-le contrôler par un professionnel pour vérifier l’état d’usure de l’anode, de la cuve et des résistances et les dépôts éventuels de calcaire.


J'ai contacté un chauffagiste qui m'a affirmé qu'ils n'entretenaient pas ce type d'appareils ...?

Merci pour vos avis?
Signaler un abus Revenir en haut de la page

Roland MAILLET
Pilier de forums

1096 réponses

Posté - 29 juil. 2008 :  17:15:28  Voir le profil
Vous pouvez consulter ce lien.
http://www.rheinfeld.de/andreas/chauffeeau.htm

Mais il faut avoir des notions de bon bricoleur

Roland MAILLET
Signaler un abus Revenir en haut de la page
Page : de 3
Sujet Précédent Sujet Sujet Suivant  
Page précédente | Page suivante
 Forum fermé
 Imprimer le sujet
Aller à :
Universimmo.com © 2000-2006 AEDev Revenir en haut de la page
   



Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2022 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com