Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 Spécial ASL pavillonnaires, AFUL et autres...
 ASL dissoute et voirie non rétrocédée
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
Page précédente 
Auteur
 Sujet Sujet suivant
Page: de 2 

rambouillet
Pilier de forums

17795 message(s)
Statut: rambouillet est déconnecté

 21 Posté - 28 nov. 2022 :  08:25:10  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
perso, j'ai rencvontré un souci similaire avec une Union (dont les statuts devaient aussi être publiés).
Le promoteur n'avait rien fait malgré 15 ans de fonctionnement .... La Préfecture me disait qu'elle ne savait pas ce qu'il fallait faire .....

J'ai donc 15 ans après, fait PAR INTERNET, une création à la date que je déclarais. Tout s'est bien passé : déclaration au JP, etc.... et maintenant les notaires ne m'embêtent plus....

Alors moi à votre place, je m'y risquerai mais avant vérifiez au SPF à qui appartient ce lot voirie. Vous êtes dans l'illégalité déjà, alors vous ne risquez pas plus .....


Gédehem
Pilier de forums

15725 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 22 Posté - 28 nov. 2022 :  10:31:30  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Je vais dans le même sens !

Tous ces "machins" pondus de façon administratives (RNA, registre national des associations, RNC registre national des copropriétés, etc .....) sont déclaratifs, et uniquement.
En 2 clics, on modifie des statuts, un RDC, ou dissous une association (1901 ou autres ..), avec publication au JO.
Pas de contrôle, pas de vérification : c'est de la bureaucratie.

Autrefois il fallait en passer par un notaire, maintenant c'est le clavier et la souris !

Le pire, j'en ai fait l'expérience il y a peu tant pour une assoce 1901 que pour une copropriété, c'est que le "compte" créé (vous savez, avec identifiant et code d'accès) est soudainement "suspendu" s'il n'y a pas d'intervention/accès durant 12 mois !!!

Ce n'est qu'un "machin" .....


andre78fr
Pilier de forums

France
3138 message(s)
Statut: andre78fr est déconnecté

Revenir en haut de la page 23 Posté - 28 nov. 2022 :  11:25:11  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Ce n'est pas tout à fait exact pour le registre des copropriétés où il faut télécharger le PV pour justifier de sa qualité de syndic et de télédéclarant et ces documents sont vérifiés, sur d'autres registres ou fichiers il peut y avoir des formalités en ligne allégés mais une fausse déclaration est un délit et même si des données falsifiées apparaissent ça ne veut pas dire que le changement est officiel ; une erreur (ou pire encore une falsification) ne créé pas de droit !

Gédehem
Pilier de forums

15725 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 24 Posté - 28 nov. 2022 :  12:23:43  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
C'est tout à fait exact !!
Un beau PV bien fait mentionnant la modification du RDC, ou comme ici décidant la dissolution de l'ASL, en PDF ou autre format, qui va en vérifier l'authenticité ?
Qui plus est ici, pour contrôler la disparition de l'objet de l'association ?
Vous faites la déclarations, vous en avez récépissé, et tout va bien.
Il suffit de 2 clics pour modifier la composition du bureau de l'assoce 1901, ou d'une clause statutaire, et tout baigne.
Même chose pour le RNC : un beau PV, un extrait de décision, et tout va bien.

Dans le cas exposé par Alex, dans la mesure où ces parties communes sont toujours la propriété de l'association de propriétaires (cela semble être le cas !), la dissolution ne pouvait intervenir en 2014.
Les documents présentés n'en sont pas faux pour autant.
Tout est certainement conforme. C'est la démarche intempestive qui est en cause, dont la publication de la dissolution cause du problème actuel, la dissolution étant conditionnée à la cession des choses communes,
Le tout étant uniquement déclaratif, sans contrôle de qui que ce soit.


Édité par - Gédehem le 28 nov. 2022 12:27:20

Emmanuel Wormser
Modérateur



14823 message(s)
Statut: Emmanuel Wormser est déconnecté

Revenir en haut de la page 25 Posté - 28 nov. 2022 :  14:10:08  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
je vais le dire autrement : tant qu'il n'y a pas de conflit, le droit, on s'en fout.
j'adopte ici une vision finaliste -et pas transcendante- du droit.

le problème de ce type de procédés aux limites de la fraude, c'est lorsque nait un conflit : le coloti pas content, pas content, aura beau jeu de démonter l'édifice : il n'aura pas besoin de montrer ce qu'il aurait fallu faire... mais seulement, par exemple à l'occasion d'une demande de cotisations, que ce qui a été fait est erroné, rendant inexigible la dette.

choisissez : le grand saut dans l'inconnu de la bidouille ou bien une mise en carré sérieuse.
Signature de Emmanuel Wormser 
cordialement
Emmanuel Wormser

Un souci juridique ? Pensez à relire votre contrat d'assurance multirisques habitation.
Une assistance juridique, voire une protection juridique est peut-être incluse dans votre contrat !

Édité par - Emmanuel Wormser le 28 nov. 2022 14:10:23

Gédehem
Pilier de forums

15725 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 26 Posté - 28 nov. 2022 :  14:20:03  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Dans ce sens, Emmanuel notait plus haut l'article L318-3 du CCH :
" La propriété des voies privées ouvertes à la circulation publique dans des ensembles d'habitations peut, après enquête publique, être transférée d'office sans indemnité dans le domaine public de la commune sur le territoire de laquelle ces voies sont situées.
La décision de l'autorité administrative portant transfert vaut classement dans le domaine public et éteint, par elle-même et à sa date, tous droits réels et personnels existant sur les biens transférés.
Cette décision est prise par délibération du conseil municipal. Si un propriétaire intéressé a fait connaître son opposition, cette décision est prise par arrêté du représentant de l'Etat dans le département, à la demande de la commune.
L'acte portant classement d'office comporte également approbation d'un plan d'alignement dans lequel l'assiette des voies publiques est limitée aux emprises effectivement livrées à la circulation publique.
Lorsque l'entretien des voies ainsi transférées entraînera pour la commune une charge excédant ses capacités financières, une subvention pourra lui être allouée suivant les formes de la procédure prévue à l'article 248 du code de l'administration communale."


Si la commune est toujours intéressée .....

alexdu77
Nouveau Membre

12 message(s)
Statut: alexdu77 est déconnecté

Revenir en haut de la page 27 Posté - 28 nov. 2022 :  15:48:42  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Je suis surpris par la rapidité du SPF, je viens d'avoir la réponse ce jour, c'est bien l'ASL qui est propriétaire des différents lots (voirie + les parcelles). J'avais demandé le numéro de la parcelle de la voirie uniquement et j'ai eu un PDF en retour avec toutes les parcelles.

Comme le dit Emmanuel, en cas de conflit, la bidouille peut devenir compliqué à gérer.
Je pense que tous les colotis veulent se débarrasser de cette rétrocession (cf. le PV de 2014 à l'unanimité) mais sait-on jamais...
Bref je ne souhaite pas faire de la bidouille d'où ma demande de "transfert d'office" à la mairie, je vais clairement relancer mais je sais qu'il n'ont aucune obligation, mes moyens de "pression" sont très limités.

Quid de la suggestion de l'avocat de la mairie : faire une nouvelle ASL.
Est ce que c'est finalement possible ? Ca tombe plutôt dans la catégorie bidouille ? Pas très solide juridiquement si je comprends bien...

La procédure en cours avec le notaire et la procuration de tout les colotis, j'en déduis que nous sommes sur une sorte d'"indivision forcée" ? C'est sans issue car l'unanimité avec des dossiers complet = mission impossible ...


ducmol
Contributeur actif

France
117 message(s)
Statut: ducmol est déconnecté

Revenir en haut de la page 28 Posté - 28 nov. 2022 :  15:59:54  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Bjr concernant les asl les biens appartienne à la personne morale et ne sont pas en indivision chose qui n'est pas le cas en copropriété aucune personne achetant un bien dans le périmètre d'une asl a en plus de celui ci une quote part des bien de l'asl

Et en plus le document que vous avez eu du spf vous le dit c'est l'asl qui est propriétaire de votre voirie

Dans une asl juste une simple majorité suffit pour vendre un bien de celle ci


Voir le bofip ci dessous

https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/...ant_a_une_12

En 2014 vous avez dissout votre asl rien dans les statuts ne prévoyez la dévolution de ces biens personne ne les a repris

à ce jour il sont sans maître votre asl n'existant plus et de fait n'a plus lieu de fonctionner du fait de la dissolution

et donc ne peut plus organiser d'assemblée puisque le contrat d'association n'existe plus les statuts d'une asl est un contrat

À ce jour il est considéré comme inexistant

Édité par - ducmol le 28 nov. 2022 16:22:08

Emmanuel Wormser
Modérateur



14823 message(s)
Statut: Emmanuel Wormser est déconnecté

Revenir en haut de la page 29 Posté - 28 nov. 2022 :  16:40:11  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par ducmol

Dans une asl juste une simple majorité suffit pour vendre un bien de celle ci


faux : tout dépend des statuts...et ici, on s'en fout puisque l'ASL n'existe plus

citation:


qui n'a aucun rapport et n'a été rédigé que pour préciser les modalités de perception de l'impot

citation:
En 2014 vous avez dissout votre asl rien dans les statuts ne prévoyez la dévolution de ces biens


pour ma part, je n'en sais rien puisque je ne les ai pas sous les yeux

citation:
personne ne les a repris
à ce jour il sont sans maître votre asl n'existant plus et de fait n'a plus lieu de fonctionner du fait de la dissolution
et donc ne peut plus organiser d'assemblée puisque le contrat d'association n'existe plus les statuts d'une asl est un contrat
À ce jour il est considéré comme inexistant


et alors, on en déduit quoi sur ces biens ?
Signature de Emmanuel Wormser 
cordialement
Emmanuel Wormser

Un souci juridique ? Pensez à relire votre contrat d'assurance multirisques habitation.
Une assistance juridique, voire une protection juridique est peut-être incluse dans votre contrat !

Édité par - Emmanuel Wormser le 28 nov. 2022 16:40:35

rambouillet
Pilier de forums

17795 message(s)
Statut: rambouillet est déconnecté

Revenir en haut de la page 30 Posté - 28 nov. 2022 :  17:21:46  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
l'objet de l'ASL était certainement, du genre : gestion des biens communs ou quelque chose d'approchant.
Le bien de l'ASL existant encore à la date prise pour la dissolution, la dissolution ne pouvait être prononcée, ce fut une erreur (on est d'accord ...), d'où ma solution ....

hes
Contributeur actif

357 message(s)
Statut: hes est déconnecté

Revenir en haut de la page 31 Posté - 27 déc. 2022 :  11:38:28  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de hes
Bonjour,

Voie appartient à l'ASL : pas de transfert aux co-lotis après dissolution.

(De ce que comprends, l'ASL a été dissoute sans prévoir les modalités de sa liquidation ? )

Je crois que l'on peut étendre l'Article L.237-2 à toutes les entités

"La personnalité morale de la société subsiste pour les besoins de la liquidation, jusqu'à la clôture de celle-ci. "

Le souci c'est de faire nommer un mandataire habilité à réaliser les opérations nécessaires. = > Par voie judiciaire à mon sens.

hes
Contributeur actif

357 message(s)
Statut: hes est déconnecté

Revenir en haut de la page 32 Posté - 27 déc. 2022 :  11:41:01  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de hes
Précision: à ce stade, les biens de l'ASL ne sont pas du tout sans maître.

Le propriétaire est connu, dans 30 ans peut être.
Page: de 2 
 Sujet Sujet suivant  
 Page précédente  
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2023 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com