Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 A propos des syndics professionnels
 Durée du contrat syndic
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
Page précédente 
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant
Page: de 2 

FBO
Contributeur senior



France
598 message(s)
Statut: FBO est déconnecté

 21 Posté - 12 juin 2022 :  10:57:27  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
le VPC c'est la désertion physique des AG...

AG la semaine passée d'une copro de 258 lots : 45% de présents et représentés, malgré 46 VPC reçu. 18 pouvoirs + 46 VPC.

pareil sur une copro de 160 lots : avec des VPC qui s'abstiennent ou votent contre des membres du CS sans savoir pourquoi, même plus les 33% pour désigner les membres du CS.

les VPC gâchent tout, et allongent le temps des AG, c'est d'un chiant pas possible.
et impossible de modifier un peu une résolution, sans devoir ne pas faire voter les VPC.
et obligé de prévoir une résolution pour voter sur chaque devis présenté.
et comme les VPC auront voté n'importe quoi sans avoir d'explication en dehors du prix, c'est la *****...

vraiment qu'on abroge ces VPC à la noix...
à la rigueur qu'on oblige à donner des consignes de vote (modifiables ?) avec les pouvoirs, mais qu'on abroge le VPC quoi...

Copropriétaire33
Contributeur senior

France
796 message(s)
Statut: Copropriétaire33 est déconnecté

Revenir en haut de la page 22 Posté - 12 juin 2022 :  13:30:52  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil

Je suis d’accord sur le fait que le VPC est un fiasco.
Signature de Copropriétaire33 

Trancher un litige n’est que le deuxième objectif de la Justice. Empêcher le procès, c’est le premier !

MasterGone
Contributeur actif

157 message(s)
Statut: MasterGone est déconnecté

Revenir en haut de la page 23 Posté - 12 juin 2022 :  15:11:11  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Si le VPC part d'un bon sentiment initial, sa mise en œuvre reste une véritable gangrène pour les AG avec les différents points soulignés par FBO. Il empêche notamment toute discussion et tout débat lors des AG puisque la moindre modification d'une résolution rend caduque les votes par VPC.

Une meilleure implication du CS comme le suggère Sunbird ne changera rien ou pas grand chose. Les membres du CS restent des copropriétaires et ils ne sont pas nécessairement toujours d'accord entre eux. Difficile dans ces conditions de dégager un avis du CS quand les avis sont partagés. Au contraire, l'engagement fort du CS peut au contraire être un obstacle à une bonne participation en AG, les autres copropriétaires considérant que la copro est bien gérée et que leurs présences n'est donc pas nécessaire en AG...

Et dans un monde de copropriétaires où les gens ne s'intéressent même plus à leur copropriété, avec une désaffection grandissante de la participation aux AG, les majorités seraient également à réformer, en passant d'office toutes les résolutions à la majorité relative, tout en instaurant éventuellement un quorum pour les décisions les plus importantes (avec convocation d'une 2e AG sans quorum si le quorum n'est pas atteint lors de la 1ère).

J'aimerai d'ailleurs savoir si certains d'entre vous se sont déjà retrouvé dans une situation de ne plus pouvoir prendre de décision lors des AG par absence de participation (cela concerne surtout les votes à l'article 25 et 26), voire de se retrouver sans syndic puisque la majorité requise n'est jamais atteinte.

Sunbird
Pilier de forums

4534 message(s)
Statut: Sunbird est déconnecté

Revenir en haut de la page 24 Posté - 15 juin 2022 :  11:34:35  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Le problème n'est pas le VPC.

Supprimons les pouvoirs, et supprimons la passerelle de l'Art 25-1 pour le syndic. Vous verrez que les syndics pro apporteront des solutions pour que les copropriétaires votent.

On pourrait aussi rendre le vote obligatoire.

Cette crise nous la rencontrons également dans notre démocratie, où les gens ne votent plus car ils considèrent que les jeux sont faits d'avance.


Oui, dans plusieurs SDC on s'est déjà retrouvé à ne pas avoir la majorité nécessaire pour nommer par exemple le syndic, car nous étions sous les 33% de présent.

MasterGone
Contributeur actif

157 message(s)
Statut: MasterGone est déconnecté

Revenir en haut de la page 25 Posté - 15 juin 2022 :  16:13:15  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Je suis d'accord que le VPC n'est pas un problème en soi, mais il pose quand même des problématiques. Notamment l'absence d'échanges avec l'ensemble des copropriétaires et le conseil syndical, qui peut résulter en des votes contraires entre les VPC et les présentiels...

MIBA
Contributeur actif



France
361 message(s)
Statut: MIBA est déconnecté

Revenir en haut de la page 26 Posté - 15 juin 2022 :  16:51:52  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Il y a des copropriétaires qui envoient leur bulletin de vote avec systématiquement une croix dans les cases pour, même pour des résolutions qui ne les concernent pas…
Il y a aussi ceux ( plus rares) qui mettent systématiquement leurs croix dans les cases contre, pour montrer qu’ils ont une dent contre le syndic.
Souvent en tout cas des copropriétaires qui donnent l’impression de se débarrasser de la corvée du vote.
La VPC n’est vraiment pas adaptée au monde de la copro, et ne va pas contribuer à améliorer la situation de la faible implication des propriétaires.

Gédehem
Pilier de forums

15420 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 27 Posté - 17 juin 2022 :  12:47:12  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Le propre d'une assemblée générale de copropriétaires c'est de réunir les personnes portant un droit de vote pour débattre (c'est la nature même de la réunion), confronter les opinions (dans la nature de tout débat), avec pour résultat de décider par consensus majoritaire.

le VPC, avant donc la tenue de la réunion, ne répond à aucun de ces critères.
Il n'y a ni réunion (ce n'est pas une 'assemblée"), pas de débat, pas de confrontation des opinions (qui peuvent donc converger lorsqu'elles sont diverses ...), la recherche d'un consensus étant illusoire.

Le VPC est non seulement la négation de ce qu'est une assemblée générale, mais transforme l'affaire en un simple cession d'enregistrement par le syndic de volontés individuelles ...

BRAVO !!!

JPM
Modérateur

8546 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Revenir en haut de la page 28 Posté - 21 juin 2022 :  00:27:01  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de JPM

Il ne faut pas recommander les assemblées par correspondance globalement.

Pour certains cas c'est une solution excellente qui évite le silence complet : pas de présence, pas de pouvoir.

Il y a maintenant plus de débat avant l'assemblée que pendant, même avec des copropriétaires bailleurs.

Il faut faciliter le travail des utilisateurs et supprimer les cas de vote ne les concernant pas.
Signature de JPM 
La copropriété sereine

andre78fr
Pilier de forums

France
3054 message(s)
Statut: andre78fr est déconnecté

Revenir en haut de la page 29 Posté - 21 juin 2022 :  09:01:14  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Solution super simple : majoration de 5 % des provisions annuelles pour les copropriétaires ni présents ni représentés à la dernier AG sauf force majeure ;-)

Gédehem
Pilier de forums

15420 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 30 Posté - 21 juin 2022 :  10:44:09  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Le VPC n'a AUCUNE justification, aucune !!!

Il existe depuis toujours le mandat impératif, avec indication de vote au mandataire.
Ce qui permet débat, expression d'une opinion lors d'une réunion que l'on peut appeler "assemblée".

Une remarque : le législateur refuse le VPC pour les scrutins nationaux !!
Ce n'est pas pour rien !!!

André : 5% ?? C'est insuffisant ! Je vote pour 10 ....

Édité par - Gédehem le 21 juin 2022 10:45:31

MasterGone
Contributeur actif

157 message(s)
Statut: MasterGone est déconnecté

Revenir en haut de la page 31 Posté - 24 juin 2022 :  10:40:26  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Moi je vote plutôt pour la suppression des quorums implicites. Toutes les résolutions à la majorité relative. Eventuellement, instauration d'un quorum pour les décisions plus importantes, avec convocation d'une nouvelle AG sans quorum si nécessaire. De cette manière, plus de blocage par les absents.

Mais la majoration des charges n'est pas mal non plus, quoique je doute qu'elle puisse être légalement adoptée.

Édité par - MasterGone le 24 juin 2022 10:41:10

Gédehem
Pilier de forums

15420 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 32 Posté - 24 juin 2022 :  10:59:48  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Les copropriétaires sont tenus de supporter les charges de copropriété.
Une majoration pour absentéisme ne relève pas d'une charge de copropriété mais d'une sanction, une amende, une pénalité pour une supposée faute, la violation d'une règle.

Ne pas venir à une réunion décisionnelle sans donner mandat est-il une faute ?
Aucun texte n'impose la présence, le vote, la délégation de pouvoir, ne sanctionne un manquement.
Pas plus que le vote obligatoire dans les scrutins nationaux, chacun est libre de participer ou pas, de voter ou pas. On ne peut donc prévoir de sanction là où il n'y a pas faute, pas de violation d'une règle, pas de pénalité correspondante.

Au risque de paralysie parfois, d'où l'assouplissement de certaines règles, comme l'abaissement des règles de majorités, avec la passerelle de l'art.25-1.
Est-ce la solution ?

Ajout, qui a à voir avec ce qui précède :
Dans la situation actuelle de notre pays (qui est un Grosse 'copropriété'), faut-il prévoir une sanction pour les 54% d'électeurs qui ne se sont pas déplacés, n'ont rien exprimés, avec une sorte de paralysie qui peut en découler ?

Édité par - Gédehem le 24 juin 2022 11:05:41
Page: de 2 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 Page précédente  
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2022 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com