Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
 
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Locataires
 Divers Locataires
 Actions suite à un départ de feu d'électrique ?
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  

0l1v
Nouveau Membre

1 message
Statut: 0l1v est déconnecté

Posté - 29 janv. 2011 :  16:17:34  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Bonjour,

* IL y a 3 semaines nous avons été victimes d'un départ de feu dans la cage d'escalier, au niveau des gaines techniques en fin de soirée vers 23h. Les dégâts sont bien heureusement uniquement matériels. Les pompiers (+policiers+EDF) sont rapidement intervenus, les flammes ont été circonscrites à l'aide d'extincteurs empruntés pour l'occasion à un hôtel (pas d'extincteurs dans l'immeuble).

L'origine est électrique. EDF a inspecté l'installation, celle ci date des années 30.

Le tuyau principal d'arrivée d'eau en plomb a fondu (il est situé dans le même coffre que les alimentations électriques). EDF est intervenu dans la nuit et le courant a été je rétabli (sauf dans les parties communes). La remise en eau a été effectuée en journée.


* Il y a 2 jours, nous avons de nouveau un cour-circuit qui a généré une micro-coupure d'une seconde, un bruit style "petard", un peu de fumée et une grosse frayeur. EDF n'a rien trouvé, si ce n'est peut etre 2 phases qui se sont touchées et ont été repoussées par le choc electrique (la gaine a noircie). Le contact n'as pas ete suffisament long pour faire sauter les fusibles en entrée d'installation d'apres lui.

Plusieurs interrogations ont motivées mon intervention sur ce forum:

- Comment ce fait-ce que le courant n'est pas disjoncté suite à l'explosion de la canalisation d'eau qui coulée directement sur les câbles et produisait d'énormes courts circuits (arc électriques…). Un dispositif de protection n'est il pas obligatoire en entrée d'immeuble ?
- Suite à un incendie de ce genre y a-t-il des obligations légales d'expertise (audit de l'installation) pouvant aboutir sur une obligation de mise aux normes (les câbles électriques principaux sont des câbles entourés d'une sorte de tissus…)

D'après mes premiers échanges avec le syndic seul des réparations de "fortunes" sont prévues.

Pour information dans le passé (il y a 5 à 7 ans), un feu avait eu lieu dans la cave pour les même raisons. Des réparations ont été faites mais uniquement sur la partie endommagée. Sans mise aux normes du reste de l'installation.

En mettant de coté le coté législatif (qui je pense ne nous apportera pas grand-chose) quelles sont les marges de manœuvres ou possibilités d'action des locataires pour faire en sorte que l'immeuble soit équipé d'un extincteur (je crois qu'il n'y a aucune obligation légales), et/ou de détecteurs de fumées (dont le rapport cout/efficacité me semble vraiment intéressant) ?

La création d'une association de locataires peut elle faciliter les choses ?

- Quelqu'un a-t-il des statistiques concernant la probabilité de reproduction de ce genre de problème ? Edf aurait il remit le courant si un danger imminent restait présent (j'imagine qu'une inspection de l'ensemble de l'installation a été effectué: signe de surchauffe passée etc.. …). Faut-il céder à l'émotionnel et choisir de déménager si des travaux ne sont pas entrepris ?

Une pétition a été signée, elle a été déposée en mairie, l'adjoint au maire l'a fait suivre au Prefet. Une locataire prenant le dossier à coeur nous a demandé d'aller déposer une main courante contre le syndic. Est-ce vraiment nécessaire/efficace ?

Pour info; l'immeuble est situé dans Paris 14e et comporte 6*4=24 appartements occupés majoritairement par des locataires (il doit y avoir 3 propriétaires occupants).

Merci d'avance aux ceux qui pourront m'apporter des éléments de réponse…


nefer
Modérateur

14540 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

 1 Posté - 29 janv. 2011 :  16:48:01  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
tout d'abord puisque vous êtes locataire, c'est à votre propriétaire qu'il faut écrire en RAR

que chaque locataire fasse de même

vous pouvez faire un rappel des faits et le mettre en demeure de prendre toutes dispositions pour la mise en sécurité des parties communes

un syndic n'a aucun lien de droit avec les locataires

vous pouvez vous faire aider par l'ADIL

Ankou
Contributeur vétéran

1014 message(s)
Statut: Ankou est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Posté - 06 févr. 2011 :  20:31:47  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par 0l1v
L'origine est électrique. EDF a inspecté l'installation, celle ci date des années 30.
Avez-vous un document écrit d'EDF, indiquant la liste des controles effectués et leur conclusion?

Sinon, oublier leur blabla

citation:
Initialement posté par 0l1v
Le contact n'as pas ete suffisament long pour faire sauter les fusibles en entrée d'installation d'apres lui.
Même réaction: faites lui écrire cette conclusion ..... Je vous parie qu'il ne le fera pas lol

Entre nous, c'est très grave, sans vouloir vous affoler.

Et certainement une des raisons des feux à répétitions.
Chez moi, je mets les doigts ds la prise, et ça saute avant d'avoir mal ..... (ne le faites pas, merci)

citation:
Initialement posté par 0l1v
En mettant de coté le coté législatif (qui je pense ne nous apportera pas grand-chose) quelles sont les marges de manœuvres ou possibilités d'action des locataires
Voir la réponse de Nefer

citation:
Initialement posté par 0l1v
Faut-il céder à l'émotionnel et choisir de déménager si des travaux ne sont pas entrepris ?

Merci d'avance aux ceux qui pourront m'apporter des éléments de réponse…
Vous me demandez mon avis: à votre place, je partirais avant même de réfléchir.......

Ce n'est qu'une demi-boutade.

Votre installation n'est pas correcte, elle est dangereuse, LRAR aux propriétaires, d'abord, puis à votre assurance, puis etc, etc les experts de ce site vous expliqueront la suite


 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Copyright © 2000-2024 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous