Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 Syndics bénévoles ou coopératifs
 avis logiciels de gestion pour syndic bénévole
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
Page précédente | Page suivante 
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant
Page: de 4 

rambouillet
Pilier de forums

17734 message(s)
Statut: rambouillet est connecté

 41 Posté - 22 déc. 2013 :  17:01:04  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
toutes ces affirmations sur le syndic bénévole, peuvent être atténuées si on raisonne en syndicat coopératif (l'objectif moindre cout est là aussi...), car dans le syndicat coopératif si la responsabilité est toujours sur les épaules du président-syndic, il est tout à fait possible de déléguer des taches à des conseillers syndicaux en le formalisant bien.

et puis il ne faut pas tuer le bénévolat dans l’œuf, beaucoup de choses marchent ainsi depuis la nuit des temps sans pour cela que les bénévoles soient des pigeons, des poires, etc... pour les plus récents, on peut citer sans ordre préférentiel, les restos du coeur, les aides aux devoirs, médecins sans frontières, etc... une fulltitude, quoi ...

Gédehem
Pilier de forums

15613 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 42 Posté - 22 déc. 2013 :  18:03:35  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Entre l'action bénévole dans le monde associatif, humanitaire ou autres (ASL), groupements dont les membres discutent de l'organisation et du fonctionnement librement, y compris pour déléguer, ... et la représentation du groupement "syndicat" dans le cadre de la loi de 65, où ce représentant légal est mandataire du syndicat, j'ose espérer que chacun fait la distinction sur les aspects juridiques, ceux en vigueur chez nous.

Quant au bénévolat, sur le fond, il implique une démarche personnelle que le bénévole adapte en fonction de son temps disponible, de ses capacités, du fils qu'il faut déménager, de la fille qui ...., sans parler des beaux parents qui s'invitent la semaine prochaine...
Autant d'éléments qui sont parfois (souvent) incompatibles avec la permanence de la fonction de syndic, des taches qu'il doit assurer, sans qu'il n'ait de marge de manœuvre, parce que c'est l'arret des comptes, qu'il faut préparer le ravalement des façades, qu'il y a la fuite chez ....., et que l'assureur de l'immeuble fait des siennes à propos du dernier dégat des eaux.

Même si tout engagement doit être respecté, le syndic non pro n'a pas la liberté de refuser ... de dire non, de faire autre chose que ce qu'il s'est promis de faire ..

Etre syndic est un vrai tavail qui ne s'improvise pas.
Outre le fait que le syndic en nom personnel est un danger permanent pour le syndicat, il est incompréhensible qu'il ne soit pas rémunéré.
Le seul soucis des copropriétaires : économiser les honoraires du syndic pro, et par là réduire les charges !
Drole de démarche pour justifier le "bénévolat" du syndic non pro !
C''est cet aspect là que je dénonce.

Abstraction faites de l'incompatibilité avec la position actuelle du syndic, qui ne peut avoir de suppléant, il n'y a aucune raison pour que le syndic ne soit pas rémunéré au motif qu'il n'est pas 'pro'.

andre78fr
Pilier de forums

France
3120 message(s)
Statut: andre78fr est déconnecté

Revenir en haut de la page 43 Posté - 22 déc. 2013 :  18:21:23  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil

Finalement nous sommes peut être d'accord sur l'essentiel... trouver une solution au problème et au risque du syndic en nom personnel et ne plus utiliser l'expression "bénévole". La bonne formule serait sans doute celle de "syndic volontaire", à l'image des pompiers... mais la formule est tellement profondément ancrée, ça sera long et difficile de changer les habitudes...

Sur la disponibilité, de nombreux engagements bénévoles impliquent de lourdes contraintes et responsabilités et les syndics professionnels ont souvent des horaires plus contraignants que le syndic "bénévole" que certains (sans doute abusivement) dérangent sans vergogne le soir ou le week-end...

Sur la formule coopérative, elle présente des avantages mais aussi ses inconvénients, à commencer par l'interdiction de la rémunération justement. De plus, on ne trouve pas si souvent une équipe prête à s'investir là dedans...


snp
Contributeur actif

432 message(s)
Statut: snp est déconnecté

Revenir en haut de la page 44 Posté - 22 déc. 2013 :  20:03:51  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Si un syndic non pro en a assez de "trimer" pour les autres, sans aucune contre-partie,...enfin tous les désagréments énoncés par gédehem, il a un bon moyen d'y échapper: lors de la prochaine AG, il démissionne et a demandé à des syndics pro leurs contrats, et qu'il a inclus dans la convocation.

Le fait d'être élu syndic non pro n'est aucunement l'engagement dans la Légion et encore moins à vie.

Il n'y a plus de problème!!!!

Gédehem
Pilier de forums

15613 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 45 Posté - 23 déc. 2013 :  15:26:54  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Ce n'est peut être pas la Légion, mais c'est bien un engagement !

Pour être syndic il faut volontairement faire acte de candidature, formalisée par une proposition de "contrat" (obligatoire, pro ou non !), candidature/contrat/engagement soumis aux suffrages d'une instance décisionnelle, la désignation étant ensuite acceptée.

S'agissant d'un mandat électif, ce qui le distingue fondamentalement du "bénévole" lambda (ou d'un employé), bénévole qui ne signe aucun engagement, ce dernier est fonction de la durée du mandat qu'il a accepté.
Elu pour 3 ans, c'est un engagement pour 3 ans à faire ce que lui imposent les textes, les décisions d'AG, la réglementation.
Presque comme à la Légion .... : c'est aussi parfois un parcours du combattant à répétition ...

Parlons de "syndic non professionnel", ce qui le distingue du 'pro', ou de "syndic copropriétaire", ce qui, bien que précis, n'est pas bien clair pour les tiers.
Qui plus est pour le mélanger au "bénévole" associatif ou social, qui ne signent rien, qui ne sont obligés par rien, sinon par eux-mêmes (engagement moral), bénévoles qui sont tout autre chose, dans un autre 'monde'.

Sachant qu'un syndic de copropriété devrait dans tous les cas être rémunéré pour le travail effectué au profit du syndicat (des copropriétaires), parler de "bénévole" n'a pas de sens.




Édité par - Gédehem le 23 déc. 2013 15:43:03

rambouillet
Pilier de forums

17734 message(s)
Statut: rambouillet est connecté

Revenir en haut de la page 46 Posté - 23 déc. 2013 :  17:14:07  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Qui plus est pour le mélanger au "bénévole" associatif ou social, qui ne signent rien, qui ne sont obligés par rien, sinon par eux-mêmes (engagement moral), bénévoles qui sont tout autre chose, dans un autre 'monde'.

dans ce monde associatif le "bénévole" qui est désigné par une assemblée ou un bureau devient alors un "responsable" au sens légal du mot, d'ailleurs (mais c'est rarement fait) à chaque nouvel présidence, une déclaration de modification devrait être faite au JO ou tout au mois en mairie...
On est dans le même cas que notre syndic non pro, sauf que là il est tout seul alors que dans une association de type 1901, il y a en général un bureau qui va se partager une partie de la responsabilité du président.

Mais nous (ou je) dérivons....

et pour revenir à C_Killer, de la même façon que vous avez essayé vilogi, essayez valcompta... , qui est mis au gout du jour en permanence.

Gédehem
Pilier de forums

15613 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 47 Posté - 23 déc. 2013 :  19:50:02  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Rambouillet ....
Le 'bénévole' qui veut donner un coup de main dans une association n'est pas forcément candidat à une fonction interne !
Il y a en gros 13 millions de bénévoles en France. Je doute qu'il y ait 13 millions de présidents ou membres de bureau.

Par ailleurs, les fonctions internes d'une associations relèvent de ses statuts, librement et "simplement" convenus ...

On peut sans se tromper ajouter que la gestion d'une association est quasi toujours collégiale, avec un bureau constitué plus ou moins important, avec pdt, v-pdt, secrétaire, trésorier, chacun des postes étant bien souyvent doublé (NB : le bureau d'une assoce et son changement : déclaration en préfecture).

Comme je l'indiquais plus haut, j'ose espérer que nos éminents intervenants ne font aucune confusion entre le mandat électif donné au syndic de copropriété, désignation nominative, personnelle, qui procède de disposition légales impératives (et non librement statutaires !), la fonction de syndic s'entendant globale, sans substitution ou délégation possible ...., et l'élection des membres du bureau d'une association, qu'il faut parfois prier à genoux pour qu'ils acceptent.

Il n'est qu'à voir ce qu'il en est pour nos CS, où l'on refuse du monde, c'est bien connu !!!

D'autre part, un bureau constitué d'un seul et unique membre, ou une assoce qui n'aurait qu'un seul membre dirigeant, connais pas !

Comparer la copropriété et le monde associatif n'a aucun sens, en particulier pour parler de "bénévole". Pourquoi pas aussi celui de l'entreprise ou du monde du travai en général lorsque le syndic est rémunéré ?

Le syndicat XY et l'association des joueurs de boule de la place Stanislas, ce n'est pas du tout dans la même rubrique .

Édité par - Gédehem le 23 déc. 2013 21:18:25

reith
Nouveau Membre



France
15 message(s)
Statut: reith est déconnecté

Revenir en haut de la page 48 Posté - 07 janv. 2014 :  02:43:10  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Bonjour,
Je voulais aussi connaitre l'opinion des 2 logiciels syndic VILOGI et VALCOMPTA sachant que VILOGI pour moins de 50 lots est complètement gratuit (avec gestion AG, carnet d'entretien, en fait c'est plus un SAAS avec syndication des moyens..) et que VALCOMPTA propose 3 versions de la plus simple à la plus complexe.
Bref j'hésite depuis 3 ans et j'attendais la migration SEPA ( les SCT et SDD...) puisqu'il y a de plus en plus d'instabilité législative et réglementaire.
Je n'ose aller lire les fora style celui de VALCOMPTA dont la version Expert est quand même complexe...
j'ai testé plusieurs productions xls et là, franchement c'est impossible - dans mon cas - car il faut vraiment être rapide et maîtriser le tableur : trop de temps...
bref j'hésite toujours entre VILOGI et VALCOMPTA ( celui de l'ARC est trop cher...) sachant que nous avons 15 lots principaux mais avec gestion de l'eau froide ( compteur général ) et que je tiens aux " A NOUVEAU" automatique : appel aux témoignages....

Édité par - reith le 07 janv. 2014 02:45:20

rambouillet
Pilier de forums

17734 message(s)
Statut: rambouillet est connecté

Revenir en haut de la page 49 Posté - 07 janv. 2014 :  06:52:30  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
pour valcompta, utilisateur récent, j'en suis satisfait et il convient à mes besoins . La réactivité du concepteur est étonnante. certes il n'est pas gratuit, mais il est d'un cout abordable.

Vilogi, je ne connais pas en utilisation, mais pour moi il a un aspect qui me choque : le FIFTY : remise annuelle au syndic en cas d'utilisation des services d'un artisan qui se serait abonné au portail vilogi. Certes, c'est le moyen de paiement de vilogi, mais est ce un gage de pérénnité. je suis interrogatif... et est ce que cela fonctionne en province. On est pas dans la transparence pronée avec le métier de syndic (sauf à rendre cette prime au syndicat , mais lequel....).

JB22
Pilier de forums

4386 message(s)
Statut: JB22 est déconnecté

Revenir en haut de la page 50 Posté - 07 janv. 2014 :  09:42:59  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
De reith
"j'hésite toujours entre VILOGI et VALCOMPTA "

Entre un grand chez les autres je préfère un petit chez moi, on maitrise mieux la situation.

Ce qui me choque dans VCILOGI c' est ce qui est signalé par Rambouillet: "le FIFTY : remise annuelle au syndic en cas d'utilisation des services d'un artisan". Les dérives ne sont pas loin.

"je tiens aux " A NOUVEAU" automatique : appel aux témoignages...."

Dans une application EXCEL où il n' a qu' à cliquer sur un bon pour obtenir le Grand-Livre, la Balance générale et les relevés de charges, la saisie manuelle des "A nouveau" ne prends pas beaucoup de temps.

reith
Nouveau Membre



France
15 message(s)
Statut: reith est déconnecté

Revenir en haut de la page 51 Posté - 09 janv. 2014 :  01:36:29  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Bonjour,

Pour répondre à Rambouillet, il n'y a pratiquement rien en province : j'en ai fait l'expérience avec l'ARC pendant plusieurs années...Quelques stages de formation et d'initiation et aucun service d'entreprises ou d'artisans de même que pour l'assurance du SNP proposée uniquement avec des boites à Paris....
Je ne comprend pas la phrase "...des services d'un artisan qui se serait abonné au portail VILOG." C'est l'artisan qui s'abonne...?
Mais en effet, s'il n'y a pas de dérives, je vois bien des remises accordées PAR l'artisan qui est proposé par le portail et remises bien entendu acquises au Syndicat...bien entendu...
Aucun ne propose encore de SDD alors que j'ai 2 fournisseurs en PA.................

andre78fr
Pilier de forums

France
3120 message(s)
Statut: andre78fr est déconnecté

Revenir en haut de la page 52 Posté - 09 janv. 2014 :  03:46:31  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Bonjour,

Le SDD c'est le prélèvement SEPA ("SEPA Direct Debit") mais quels sont exactement vos besoins d'un point de vue logiciel ?
Ce mandat de prélèvement SEPA c'est la version moderne de l'autorisation de prélèvement ; un document fourni par le fournisseur à compléter et à signer et je ne vois pas bien, en dehors du stockage des RIB/IBANN, ce dont vous avez besoin...

Après, il y a les virements SEPA (SCT), c'est à dire le fichier qu'on envoie à la banque pour payer plusieurs fournisseurs d'un coup ; c'est évidemment plus souvent utilisé par des syndics pros qui gèrent un grand nombre de copropriétés...


Pour VILOGI je suis très dubitatif, il me semble qu'il y a eu des affaires dans le sud avec un syndic condamné pour avoir mis en place un système de centrale avec inscription payante pour ses fournisseurs et plusieurs formules du site ("Le syndic perçoit ...") font planer une ambiguïté désagréable. Il ne faudrait pas que "réduire les charges" se transforme en "augmenter les honoraires"...
Je remarque aussi que la page tarifs s'étoffe et que le nombre de lots de la version "Classic" gratuite est désormais limité à 29...


Yannik DARGUESSE
Nouveau Membre



1 message
Statut: Yannik DARGUESSE est déconnecté

Revenir en haut de la page 53 Posté - 10 janv. 2014 :  00:51:49  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par C_Killer

bonjour,
je reviens sur le sujet, j'ai testé vilogi pendant environ un mois.
je n'ai pas eu le temps de tester d'autres soft



Bonsoir C_Killer,
En tant que futur syndic professionnel, j'ai choisi de travailler avec coprolib et d'autres syndics pro utilisent déjà coprolib.

C'est une solution complète qui permet de travailler à plusieurs, c'est simple et ca fonctionne parfaitement. Il est aussi très complet et bien documenté. Le support client est irréprochable.

Qu'il soit online est un énorme avantage, le conseil syndical a accès à l'ensemble des données en temps réel. Le copropriétaire à aussi accès à son propre compte avec toutes les écritures.
En terme de transparence, on ne peut pas faire beaucoup mieux.

Certes, il a un coût mais qui est largement supportable pour une copropriété et vu le gain de temps, la puissance de l'outil et la qualité du support ... no more comment !

Je peux vous faire une démonstration rapide de la solution si vous le souhaitez.

Dernier détail, lors de l'inscription gratuite, vous pouvez renseigner le code promo CUN2014 qui permet de profiter de 15% de réduction sur l'abonnement.

Cordialement,
Yannik Darguesse

reith
Nouveau Membre



France
15 message(s)
Statut: reith est déconnecté

Revenir en haut de la page 54 Posté - 10 janv. 2014 :  23:35:08  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Bonjour,
Concernant le SDD, assez bizarrement, je considère qu'incidemment c'est une victoire pour les consommateurs...Désormais, les banques n'ont plus le monopole opaque de la gestion du PA avec les autorisations de prélèvement stockées ad infinitum chez elles de manière opaque.
D'un autre côté, la complexité du système a impliqué que l'obligation de la migration SEPA est reportée au 01 08 2014 !
En ce qui me concerne, cela signifie que le logiciel doit accepter les SDD de manière transparente avec la possibilité d'avoir la latitude de supprimer ledit PA ( j'ai une ristourne pour certains contrats en PA)...

Marie757575
Nouveau Membre



1 message
Statut: Marie757575 est déconnecté

Revenir en haut de la page 55 Posté - 04 févr. 2016 :  18:47:28  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Bonjour,

Je voulais également signaler le site comptacop.fr

En plus de gérer toute la comptabilité de la copropriété, il dispose d'un excellent extranet pour les copropriétaires : consultation des comptes personnels mais également de la copropriété (grand livre, les 5 annexes ...) puis aussi téléchargement des documents de la copropriété (règlement copro etc ...).

J'ai aussi bien aimé le fait de pouvoir envoyer les appels de fonds par émail (si la copro le décide). Il y a une véritable interaction entre le syndic et les copropriétaires. C'est moderne.

Il s'adresse aux syndic bénévoles et professionnel.
Ah oui, son coût : lots illimités PLUS extranet = 149 € annuel.
Cela me semble tout à fait correct.
Bon courage à tous.


mfld
Contributeur actif



France
485 message(s)
Statut: mfld est déconnecté

Revenir en haut de la page 56 Posté - 17 mars 2016 :  13:35:06  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Permettez moi, chère Marie de Paris, de douter de l'objectivité de votre témoignage, au vu de votre compteur de messages... la pratique de poster un unique message sur les forums pour faire la promotion de son produit étant très répandue, surtout quand il s'agit d'un site internet.

Idem pour M. DARGUESSE, où c'est carrément de la prospection commerciale, au lieu d'être un retour d'expérience. Houuu, vilain coucou !
Signature de mfld 
Syndic coopératif d'un "machin" de 217 lots principaux qui ne sert à rien

Édité par - mfld le 17 mars 2016 13:42:17

nbeaulat
Nouveau Membre

8 message(s)
Statut: nbeaulat est déconnecté

Revenir en haut de la page 57 Posté - 20 mars 2020 :  23:08:54  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Bonjour,

Je déterre ce sujet pour vous donner mon avis.
Je suis syndic bénévole d'une copropriété de 7 lots depuis janvier, et j'ai testé les deux solutions les moins chères : Diacamma (gratuit) et ComptaCop (99€/an).

Diacamma : C'est certes gratuit, mais il faut être à l'aise avec l'informatique pour installer, lancer, sauvegarder le logiciel. Par ailleurs, l'interface est très peu intuitive, on se creuse la tête pour explorer les options et les boutons d'action pour chercher la fonction recherchée. Surtout : des bugs qui me semblent rédhibitoires pour une comptabilité sérieuse (des problèmes d'arrondis dans les appels de fonds, et des balances qui se déséquilibrent quand on utilise certaines fonctions).
-> Après avoir passé 2j à tenter d'installer et configurer, j'ai jeté l'éponge - et pourtant je suis plutôt tenace…

ComptaCop : l'interface peut, au premier abord, sembler un peu austère. Mais le logiciel est hyper intuitif, tout est expliqué pas à pas. J'ai configuré toute ma copropriété en moins de 2h. Et, pour la reprise des reports à nouveau, j'ai fait appel à l'assistance, hyper disponibles et réactifs, et très patients avec mes multiples questions.
-> Même s'il est mieux d'avoir quelques notions en compta, gros coup de cœur pour ComptaCop ! 99€ que je ne regretterai pas.

C'était mon avis, je sais que ça ressemble à une pub même si ce n'est pas le cas, c'est juste une découverte qui me facilite la vie et que je voulais partager.
Comme on dit, je n'ai pas d'action chez ComptaCop. Et je laisse chacun réagir, en particulier pour comparer ComptaCop aux autres solutions payantes, que je n'ai jamais testées.

Nicolas

CATHY DENIS
Nouveau Membre

France
4 message(s)
Statut: CATHY DENIS est déconnecté

Revenir en haut de la page 58 Posté - 23 mars 2020 :  17:41:29  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Bonjour,
Quelqu'un connait "MonSyndicBenevole" ?
J'ai téléchargé la version démo qui me parait bien.
Prix : Achat 99.00 € + abonnement annuel de 4€/ lot avec un minimum de 40 €
les années suivantes vous n'avez que l'abonnement annuel à payer
Signature de CATHY DENIS 
Cathy

CHABANT
Nouveau Membre

31 message(s)
Statut: CHABANT est déconnecté

Revenir en haut de la page 59 Posté - 24 déc. 2020 :  18:40:43  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
puisque le sujet a été déterré, et c'est bien utile, car le marché des logiciels pour syndic NON PROFESSIONNEL (bénévole ou coopératif) a fortement évolué.
Et des témoignages d'utilisateurs récents ou plus anciens est extrèmement utile, car chacun vante son produit à grand renfort de mots commerciaux.
Notre projet est de passer en syndic coopératif , car nous sommes bien au-dela de la faisabilité de syndic bénévole, que je situe entre 2 et 10 lots , notre copro faisant 50 lots principaux et 160 lots au total. Ayant été PR de CS , ayant fait le controle comptable, j'ai assez de bagages pour savoir a quoi on s'engage.
Tout d'abord, dans un domaine aussi technique et formatté légalement, un logiciel gratuit ou Excel me semble irraisonable (sauf minuscule copro avec des gens qui sont amicaux), et seul un logiciel payant et avec une bonne assistance et un bon suivi me semble une bonne solution.
les prix annoncés sont tous des attrapes mouche, car quand on demande un devis précis (pour 50 lots) , on se retrouve en prix TTC (attention aux annonces HT) avec :
Copromatic = 3000 €
KEL = 4000€
COPRO-FACILE = 4000 €
COPROLIB = 2500€
VILOGI = 1.300 ou 2.600€ (attention le seul qui raisonne en TOUS LOTS, y compris caves et parking)
MATERA = 5000€
COPROMATIC = 3000€
SIMPLY-SYNDIC ou LOGIA (promus par ARC) = 660€ + 490€ par année , ou version full-web à 800€
VAL-COMPTA = version complete à environ 430€

et à ne pas confondre avec les syndics "EN LIGNE" , tels que SYNDIC-ONE , CLIC-SYNDIC , LE-BON-SYNDIC , LEA-SYNDIC , MON-SYNDIC-EN-LIGNE qui s'étalent de 3000 à 6.500€

a comparer à un vrai syndic PRO dont les propositions pour nous vont de 8.500 à 12.000€.

le probleme est qu'il n'y a aucun comparatif sérieux , et que la seule fçon est de tester avec les versions gratuites ou d'essai quand il y en a (seulement COPROLIB et VAL-COMPTA) et encore elles sont bridées ou limitées.

je suis preneur de bons conseils et bonnes ou mauvaises expérience, sur des versions RECENTES !

JB22
Pilier de forums

4386 message(s)
Statut: JB22 est déconnecté

Revenir en haut de la page 60 Posté - 26 déc. 2020 :  11:50:47  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
De nbeaulat
"Diacamma : C'est certes gratuit, mais il faut être à l'aise avec l'informatique pour installer, lancer, sauvegarder le logiciel. Par ailleurs, l'interface est très peu intuitive, on se creuse la tête pour explorer les options et les boutons d'action pour chercher la fonction recherchée. Surtout : des bugs qui me semblent rédhibitoires pour une comptabilité sérieuse (des problèmes d'arrondis dans les appels de fonds, et des balances qui se déséquilibrent quand on utilise certaines fonctions).
-> Après avoir passé 2j à tenter d'installer et configurer, j'ai jeté l'éponge - et pourtant je suis plutôt tenace…"


Je partage cet avis, ce logiciel ne respecte pas la législation ni les usages.
Les tantièmes sont avec une décimale et sont traduit en pourcentage avec une décimale, le total ne faisant pas 100 %
Non indication dans les états de "débit" ou "crédit", utilisation du signe "-" non conforme aux usages.
Absence de totalisation dans de nombreux états.
Dans le Grand-livre pas de solde des comptes !!!
Dans le plan comptable il y a un compte non prévu 455, par compte il manquent des comptes comme le 459 créances douteuses , et que l' on ne peut ajouter.
Je terminerais par une boutade:
"C' est le logiciel gratuit le plus cher." Il n' est pas "cher" à mon coeur.
Page: de 4 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 Page précédente |  Page suivante  
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2022 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com