Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 Les charges
 Mises en demeure répétées.
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  

Jany2718
Contributeur senior

846 message(s)
Statut: Jany2718 est déconnecté

Posté - 02 janv. 2021 :  12:05:41  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Bonjour,
pour obtenir le paiement d’une somme contestée par un copropriétaire, le syndic lui a adressé plusieurs mises en demeure facturées à 35 euros chaque fois et en outre lui a facturé son travail sur la base du temps passé au taux horaire TTC soit 120 € ! … Il est probablement abusif de facturer plus d’une mise en demeure au copropriétaire récalcitrant pour le même impayé .
Il serait un peu trop facile pour le syndic de s’allouer des recettes complémentaires en multipliant les mises en demeure de cette façon .
Quant à la facturation du temps passé, cela paraît aussi critiquable car ce temps de travail est déjà pris en considération dans les 35 euros de la mise en demeure. En tout état de cause , à mon avis , l’imputation des honoraires du syndic calculés sur la base du temps passé ne peut être faite qu’au SDC pour autant que la prestation correspondante soit justifiée. Merci pour commentaires.

rambouillet
Pilier de forums

16941 message(s)
Statut: rambouillet est connecté

 1 Posté - 02 janv. 2021 :  12:13:04  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Il faut relire le contrat du syndic pour savoir s'il peut faire ls deux : facturation d'un forfait et du temps passé.....

quant au contenu de la MeD, il faudrait vérifier si elle est pour le même montant.

Pour ce qui est de plusieurs MeD, tout dépend de ce qui est mis dans le délai dans la précédente MeD, sachant que si derrière il y a une action en justice, c'est un délai de 30 jours....

Sunbird
Pilier de forums

4101 message(s)
Statut: Sunbird est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Posté - 02 janv. 2021 :  14:02:52  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Sur ce type de dossier il faut que le CS surveille le syndic.

A partir du moment qu'une mise en demeure a été faite, pas besoin d'en faire une seconde.

Si ce dossier va devant un tribunal, il retiendra dans le meilleur des cas la première mise en demeure, et le reste des frais sera pour le SDC.


Jany2718
Contributeur senior

846 message(s)
Statut: Jany2718 est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 Posté - 02 janv. 2021 :  14:56:58  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
En général les membres du CS s'en remettent au professionnalisme du syndic pour ce genre de questions. Le contrôle effectué par le CS , en réalité , se limite à vérifier si les décisions de l'AG ont été bien exécutées ou s'il n'y a pas d'erreurs dans l'affectation des factures à tel ou tel SDC , ou dans l'élaboration de l'ODJ.
En ce qui concerne l'imputation des frais au copropriétaire responsable, le syndic justifiera facilement sa façon de faire par l'article 10-1 a de la loi de juillet 1965: ( au sujet de la dérogation aux dispositions du 2è alinéa de l'article 10)
"a) Les frais nécessaires exposés par le syndicat, notamment les frais de mise en demeure, de relance et de prise d'hypothèque à compter de la mise en demeure, pour le recouvrement d'une créance justifiée à l'encontre d'un copropriétaire ainsi que les droits et émoluments des actes des huissiers de justice et le droit de recouvrement ou d'encaissement à la charge du débiteur ;"
On notera qu'il est question du recouvrement d'une créance justifiée . Le syndic devrait donc justifier explicitement et expliquer en quoi consiste l'impayé en question en se référant à une ou plusieurs décisions d'AG ( appels provisionnels, appels de fonds pour travaux votés).
Toutefois cette disposition introduite par le législateur ( en 2000 semble-t-il) est discutable car elle revient à ignorer que le contrat de syndic ne concerne que ses signataires : le Syndic et le SDC et aucunement un copropriétaire considéré individuellement ( art 1199 du code civil ).

JPM
Modérateur

7729 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 Posté - 02 janv. 2021 :  21:43:13  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de JPM

La faute plus grave encore est qu'il n'a rien fait d'autre pour recouvrer les charges impayées

Signature de JPM 
La copropriété sereine

Jany2718
Contributeur senior

846 message(s)
Statut: Jany2718 est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 Posté - 03 janv. 2021 :  06:15:56  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par Sunbird

Si ce dossier va devant un tribunal, il retiendra dans le meilleur des cas la première mise en demeure, et le reste des frais sera pour le SDC.


Si le syndic envoie des MeD répétées et inutiles au copropriétaire récalcitrant, le SDC ne devrait pas avoir à payer les honoraires correspondant aux MeD inutiles.

Jany2718
Contributeur senior

846 message(s)
Statut: Jany2718 est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 Posté - 03 janv. 2021 :  06:24:49  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par JPM


La faute plus grave encore est qu'il n'a rien fait d'autre pour recouvrer les charges impayées

Le syndic avait-il un autre moyen pour recouvrer ces sommes que de faire une mise en demeure, puis de passer le dossier à un avocat éventuellement pour le recouvrement judiciaire ?

JPM
Modérateur

7729 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 Posté - 03 janv. 2021 :  08:07:40  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de JPM

Après une mise en demeure restée sans effet le dossier doit partir en contentieux.

Il peut s'agir d'une injonction de payer qui peut être réalisée par le syndic sans avocat, si on ne lui chipote pas sa rémunération.

Ou bien de l'intervention d'un avocat.

Il n'y a pas lieu de délivrer deux mises en demeure.


Signature de JPM 
La copropriété sereine

Jany2718
Contributeur senior

846 message(s)
Statut: Jany2718 est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 Posté - 03 janv. 2021 :  13:32:49  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Il semblerait que l’impayé en question corresponde à un solde ancien contesté et porté au débit du copropriétaire concerné dans le premier compte du nouveau syndic après la révocation de l’ancien syndic. Le copropriétaire a toujours contesté cette réclamation et demandé à quoi correspondait la somme attendue . Le nouveau syndic ne répond pas et envoie des mises en demeure successives puis introduit une procédure . Cette action a-t-elle une chance d’aboutir si la somme réclamée ne peut être explicitée devant le tribunal ? Si la procédure diligentée échoue, le syndic ( ou l’avocat du SDC) ne serait-il pas responsable de l’échec de l’action introduite de façon aussi maladroite et mal documentée ?
En outre , l’impayé en question est de l’ordre de grandeur d’un appel trimestriel pour la part du copropriétaire et ne met pas en péril l’équilibre financier du SDC .


Sunbird
Pilier de forums

4101 message(s)
Statut: Sunbird est déconnecté

Revenir en haut de la page 9 Posté - 03 janv. 2021 :  13:47:05  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Dans votre cas, seule la première mise en demeure de 35 € est justifiée.

JPM
Modérateur

7729 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Revenir en haut de la page 10 Posté - 03 janv. 2021 :  14:18:49  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de JPM

Il a été indiqué ailleurs qu'à l'occasion du changement de syndic les copropriétaires avaient annulé les écritures de reprise sauf pour cette copropriétaire.

Curieuse pratique !



Signature de JPM 
La copropriété sereine
 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2021 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com