Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Immobilier et politique
 En vue des prochaines campagnes électorales
 Pas de fatalité face aux défis du logement (UMP)
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  

Luc Standon
Contributeur vétéran



2549 message(s)
Statut: Luc Standon est déconnecté

Posté - 21 nov. 2011 :  13:03:04  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Pas de fatalité face aux défis du logement : les 20 propositions de l’UMP


Source de l'article : http://www.mon-immeuble.com/actuali...s-de-l-ump-1

En vue des élections présidentielles et pour préparer le « projet 2012 », l’UMP organise des conventions et des ateliers thématiques pour ouvrir le débat avec les citoyens. Ainsi 20 propositions sont formulées pour répondre à la situation de crise du logement.

Construire plus : un choc d’offre est nécessaire !

Le cœur du problème, c’est le manque de logements par rapport à la demande, particulièrement dans certaines zones tendues. La priorité est à la construction de logements supplémentaires, particulièrement pour les classes moyennes. Face à la pénurie, l’UMP propose de lancer en début de quinquennat « le plan de mobilisation pour Construire Plus », qui mobiliserait l’État et l’ensemble des acteurs publics et privés afin de développer l’offre. Construire plus, cela passe par : une libération du foncier disponible et une levée des obstacles administratifs.

- Proposition n° 1 : Lutter contre la rétention de terrains non-bâtis avec une fiscalité adaptée.
- Proposition n° 2 : Créer une société foncière publique en charge des terrains de l’État avec un rôle de véritable aménageur du territoire.
- Proposition n°3 : Un « Grenelle des normes de construction et d’urbanisme » pour passer d’un urbanisme de normes à un urbanisme de projets et lutter contre les abus de droit.
- Proposition n° 4 : Aider les maires « bâtisseurs » en zone tendue et les « rénovateurs » en zone rurale.


Faciliter l’accession à la propriété

L’accession à la propriété reste un objectif politique fort pour le gouvernement en place. Pour l’UMP, il ne s’agit pas d’une vision idéologique mais d’une réponse aux aspirations des concitoyens.

- Proposition n° 5 : Créer un « droit à l’achat » pour les locataires de logements sociaux. Cette mesure permettrait au locataire de bénéficier d’un accès à la propriété à coût réduit (décote jusque 35% du prix du marché et majoration de 5% du Prêt à Taux Zero+ accordé), avec une clause de sécurisation apportée par l’organisme.
- Proposition n°6 : Adapter les règles de la loi SRU aux besoins des territoires.


Redynamiser le parcours résidentiel pour chaque famille

- Proposition n°7 : Développer l’offre de logements pour les classes moyennes. Il faut développer une offre locative de logement intermédiaire à prix maîtrisé et pour cela fixer un objectif de 10% de logements intermédiaires parmi les productions nouvelles.
- Proposition n°8 : Un logement social plus juste : Réaffirmer la double vocation des logements sociaux : sociale et/ou temporaire. Les logements sociaux doivent être réservés, soit aux personnes aux revenus modestes, qui n’ont pas les moyens de se loger dans le locatif privé ou qui n’ont pas les moyens d’accéder à la propriété, soit aux personnes pour lesquelles il s’agit d’une étape dans le parcours résidentiel.
- Proposition n°9 : Pour une meilleure adaptation des loyers HLM aux revenus des occupants.
- Proposition n°10 : Accompagner les locataires HLM qui rencontrent des difficultés à payer leur loyer.
- Proposition n°11 : Adapter les logements aux évolutions de la société (vieillissement, handicap, familles recomposées) et favoriser la construction de logements modulables et évolutifs.
- Proposition n°12 : Créer un dispositif d’intermédiation pour le logement étudiant.
- Proposition n°13 : Proposer une charte qualité du logement étudiant reconnue nationalement par l’ensemble des acteurs du logement.
- Proposition n°14 : Création d’un bail « gagnant-gagnant ». la mise en place d'un bail "gagnant-gagnant" dans lequel le propriétaire accepterait de pratiquer des loyers faibles et de renoncer aux garanties, en échange de délais de préavis plus réduits et de procédures d’expulsion accélérées.
- Proposition n°15 : Poursuivre la politique de refondation de l’hébergement et de l’accès au logement et garantir les moyens de sa réussite.


Une étape 2 de la rénovation urbaine : « Le passage de la politique des cités à la politique de la Cité »

Il s’agit d’abord de l’élargissement du champ d’intervention de la rénovation urbaine à de nouvelles thématiques et à l’espace urbain global, au-delà des seuls quartiers prioritaires. Cette nouvelle politique passe la réintroduction d’une réflexion économique dans la politique urbaine, à travers une meilleure prise en compte de la création de valeur et une meilleure mise en valeur du potentiel humain.

- Proposition n°16 : Réviser les critères d’éligibilité à la politique de la ville et les définir à l’échelle de la ville ou de l’agglomération et non plus du quartier.


Une nouvelle gouvernance : remettre la personne au cœur de la politique du logement

La situation du logement est très disparate sur l’ensemble du territoire. Les besoins en Ile-de-France n’ont rien à voir avec ceux en Auvergne. La politique du logement ne doit donc pas être uniforme mais adaptée à l’ensemble des territoires et à la diversité des besoins. Aujourd’hui, entre l’État, les départements, les régions, les communes, les agglomérations… on ne sait pas toujours qui fait quoi, particulièrement en matière de logement.

- Proposition n°17 : Développer une logique de contractualisation dans la politique du logement.
- Proposition n°18 : Pour une plus grande transparence dans l’attribution des logements sociaux.
- Proposition n°19 : Pour une meilleure organisation des organismes HLM.
- Proposition n°20 : Simplifier les dispositifs fiscaux existants en les fusionnant sous un amortissement fiscal unique qui permettrait notamment de faciliter la déclaration d’impôt.

Consulter la convention logement (PDF)



Source : http://www.projet-ump.fr/

Note de Luc Standon : Effectivement, c'est tout un programme
Aller, bonne nuit à tous et toutes.... Le réveille sera dure.
Signature de Luc Standon 
Conformément à la Loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée (cf. CNIL), je bénéficie et dispose d'un droit d'accès, de rectifications, de modifications et de suppression des données et des informations me concernant.
Ce droit s'appliquant aussi à l'ensemble de mes contributions, interventions et commentaires sur les forums d'UniversImmo.com dont la société AEDèv SAS ne peut se prévaloir automatiquement de l'exclusivité des droits d'édition.


poupix4
Contributeur senior



690 message(s)
Statut: poupix4 est déconnecté

 1 Posté - 22 nov. 2011 :  07:25:28  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
bonjour

"- Proposition n°14 : Création d’un bail « gagnant-gagnant ». la mise en place d'un bail "gagnant-gagnant" dans lequel le propriétaire accepterait de pratiquer des loyers faibles et de renoncer aux garanties, en échange de délais de préavis plus réduits et de procédures d’expulsion accélérées"
gagnant pour QUI???
pas pour les bailleurs.
similaire aux conventions anah bidons .
du bla bla encore et encore pour ratisser large avant les élections
la démagogie a de beaux jours devant elle pour les politicards de tous poils qui veulent sauver leurs fesses!
Signature de poupix4 
Semper Fidelis

Édité par - poupix4 le 22 nov. 2011 07:27:26

Manuel44000
Contributeur actif

247 message(s)
Statut: Manuel44000 est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Posté - 23 nov. 2011 :  11:19:52  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Moi la n°13 me fait bien rire et les étudiants aussi ( jaune ! ) au vue de l'état des logements gérés par des organismes cité U, foyers ect...

philippe30
Contributeur vétéran



1515 message(s)
Statut: philippe30 est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 Posté - 23 nov. 2011 :  11:31:05  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
-Que l'état s'implique dans ses obligations et prérogatives concernant le logement social , HML etc ....
=> Construction de nouveaux logements par els services publics cela fera automatiquement baisser les montants de loyers , pas besoin de loi dans ce gouvernement de droite qui fonctionne à la loi du marché ils devraient savoir ça.

-Que l'état modifie les lois qui permettent à des locataires de rester tranquillement au chaud pendant plus de 2 ans sans payer de loyer.
Pas de paiement du loyer , on regarde la situation et les possibilités d'aide du locataire mais les professionnels de l'impayé qui ne payent pas alors qu'ils dégagent en quelques semaines
=> Réduction des délais d'expulsion

Que l'état cessent de taxer les bailleurs qui essayent de se constituer un capital et une retraite que les services publics ne seront jamais en mesure de payer dans 15 ou 20 ans.
=> Révision des taxations immobilières.

Arrêtons de penser qu'un bailleur est riche , il cherche juste à constituer un patrimoine immobilier mais qui se retrouve la vache à lait de l'état.

Toutes les mesures préconisées ne sont que du bla bla électoraliste , les seules mesures qui seront mises en place seront celle concernant les taxes mais celles sont peu évoquées.

Philippe

Signature de philippe30 
Investisseur immobilier

"Si tu veux savoir ce que Dieu pense de l'argent, regarde ceux auxquels il l'a donné"
Dorothy Parker
Si l'on veut gagner sa vie, il faut travailler. Si l'on veut devenir riche, il faut trouver autre chose.


Luc Standon
Contributeur vétéran



2549 message(s)
Statut: Luc Standon est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 Posté - 24 nov. 2011 :  22:41:35  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par poupix4

du bla bla encore et encore pour ratisser large avant les élections
la démagogie a de beaux jours devant elle pour les politicards de tous poils qui veulent sauver leurs fesses !


En aparté, ceci dit, la nouvelle réjouira les sympathisants de la gauche (si si, il y en a bien quelques uns sur ce forum ) en cette période de divisions : le Parti Socialiste (P comme pourri et S comme s@lop) et Europe Ecologie Les Verts (EELV) sont tombés d’accord sur l’utilisation d’un hymne unitaire pour la campagne présidentielle de l’an prochain.

Le sujet peut certes sembler accessoire (en ces temps de crise) mais il démontre pour la direction des deux partis de gauche une volonté partagée de l’emporter sur la droite en 2012. C’est donc au son du même chant de guerre que les militants des meilleurs ennemis partiront en campagne.



Menées dans l’ombre, les tractations n’ont pas été faciles : le chant retenu devait à la fois rappeler 1981, qui reste pour les socialistes une date symbolique, et le gauchisme populaire dont se réclame une frange du parti écologiste. Autre contrainte, et de taille : il fallait évoquer le plus petit dénominateur commun entre les deux appareils politiques pour un socle de base.

C’est en réévaluant à tête froide les péripéties entourant l’accord électoral passé la semaine dernière que les conseillers des deux candidats de l’ex-gauche plurielle ont arrêté leur choix, et présentent aujourd’hui en exclusivité l’hymne de la gauche en 2012 :



Le choix de cette chanson unitaire est remarquable en ceci qu’il devrait trouver une forte résonance chez une majorité de l’électorat français, et ce n'est certainement Georges Frêche (ancien du PS) qui d'outre-tombe dirait le contraire :




Signature de Luc Standon 
Conformément à la Loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée (cf. CNIL), je bénéficie et dispose d'un droit d'accès, de rectifications, de modifications et de suppression des données et des informations me concernant.
Ce droit s'appliquant aussi à l'ensemble de mes contributions, interventions et commentaires sur les forums d'UniversImmo.com dont la société AEDèv SAS ne peut se prévaloir automatiquement de l'exclusivité des droits d'édition.

Édité par - Luc Standon le 24 nov. 2011 22:42:53
 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2020 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com