Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Tous autres thèmes
 Immobilier & divorce, succession, tutelle, etc.
 Séparation : mésentente sur le prix d'un bien immo
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  

julest
Nouveau Membre

43 message(s)
Statut: julest est déconnecté

Posté - 23 sept. 2010 :  09:49:01  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Bonjour à tous,

J'ai un problème dont j'aimerais vous faire part..

Nous sommes séparés avec mon ex et nous avons un bien immobillier en commun pour lequel un prêt est en cours.
J'occupe la maison seul depuis maintenant 1 an et prend à ma charge le remboursement du crédit.
Pour diverses raisons, je souhaite de tout coeur conserver la maison.

Pour conserver la maison, il faut que je fasse un prêt qui couvre l'actuel et me permette de payer la soulte à mon ex.
J'ai été voir quelques banques avec lesquelles j'ai fait des estimations et mon taux d'endettement gravite autour des 35%.
Ce taux d'endettement dépend de la soulte à payer et donc de la valeur du bien immobilier.
Suivant cette valeur, mon projet est réalisable ou non.

Le hic, c'est que nous ne nous entendons pas sur la valorisation de la maison..
J'ai fait estimer le bien gratuitement par deux agences mais cela aboutit à une certaine 'surévaluation' du bien car derrière cette estimation gratuite, il y a le coté commercial des agents pour m'encourager à passer par leur intermédiaire en m'annonceant un prix assez élevé.
On m'a dit de passer par un notaire pour avoir une valorisation vénale objective mais j'ai contacté le mien et un autre et les tarifs sont exhorbitants (1000€ HT et 1200€ TTC!).
Je ne peux engager cette somme...

Aussi je ne sais comment faire pour obtenir une estimation qui ne souffre d'aucune critique et puisse faire foi (aussi bien de mon coté que du coté de mon ex..).
Auriez-vous une solution miracle?

J'ai bien pensé à vendre la maison et attendre une ou plusieurs propositions qui nous permettrait d'avoir une idée réelle de ce que vaut notre maison.
Exemple : nous avons une proposition à x Euros. Soit nous la vendons x Euros ou soit je rachète la part avec comme valorisation x Euros.
Mais là se pose le problème des mandats de vente avec les agences. Etant indivisaire je serai prioritaire sur un acheteur mais serait contraint de payer une grosse somme à l'agence en dédommagement. Cela demanderais un prêt plus conséquent et donc un taux d'endettement plus élevé...(ca se mord la queue)..

Bref, comment faire pour m'en sortir?

D'avance, un grand merci à ceux qui auront pris la peine de me lire, ce projet est important pour moi.

Cordialement,


Bernard

nefer
Modérateur

12610 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

 1 Posté - 23 sept. 2010 :  10:47:21  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par julest

Bonjour à tous,

J'ai un problème dont j'aimerais vous faire part..

Nous sommes séparés avec mon ex et nous avons un bien immobillier en commun pour lequel un prêt est en cours.
J'occupe la maison seul depuis maintenant 1 an et prend à ma charge le remboursement du crédit.
Pour diverses raisons, je souhaite de tout coeur conserver la maison.

Pour conserver la maison, il faut que je fasse un prêt qui couvre l'actuel et me permette de payer la soulte à mon ex.
J'ai été voir quelques banques avec lesquelles j'ai fait des estimations et mon taux d'endettement gravite autour des 35%.
Ce taux d'endettement dépend de la soulte à payer et donc de la valeur du bien immobilier.
Suivant cette valeur, mon projet est réalisable ou non.

Le hic, c'est que nous ne nous entendons pas sur la valorisation de la maison..
J'ai fait estimer le bien gratuitement par deux agences mais cela aboutit à une certaine 'surévaluation' du bien car derrière cette estimation gratuite, il y a le coté commercial des agents pour m'encourager à passer par leur intermédiaire en m'annonceant un prix assez élevé.
On m'a dit de passer par un notaire pour avoir une valorisation vénale objective mais j'ai contacté le mien et un autre et les tarifs sont exhorbitants (1000€ HT et 1200€ TTC!).
Je ne peux engager cette somme...

Aussi je ne sais comment faire pour obtenir une estimation qui ne souffre d'aucune critique et puisse faire foi (aussi bien de mon coté que du coté de mon ex..).
Auriez-vous une solution miracle?

J'ai bien pensé à vendre la maison et attendre une ou plusieurs propositions qui nous permettrait d'avoir une idée réelle de ce que vaut notre maison.
Exemple : nous avons une proposition à x Euros. Soit nous la vendons x Euros ou soit je rachète la part avec comme valorisation x Euros.
Mais là se pose le problème des mandats de vente avec les agences. Etant indivisaire je serai prioritaire sur un acheteur mais serait contraint de payer une grosse somme à l'agence en dédommagement. Cela demanderais un prêt plus conséquent et donc un taux d'endettement plus élevé...(ca se mord la queue)..

Bref, comment faire pour m'en sortir?

D'avance, un grand merci à ceux qui auront pris la peine de me lire, ce projet est important pour moi.

Cordialement,


Bernard



comme nous ne savons pas où vous êtes situés.......


à titre d'information la chambre des notaires de Paris a un service d'évaluation par mail pour 10 €..


http://www.base-bien.net/



sinon contactez la chambre des notaires de votre département

julest
Nouveau Membre

43 message(s)
Statut: julest est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Posté - 25 sept. 2010 :  14:29:40  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Bonjour,

Je ne suis pas en RP (13)...
Je ne savais pas que la chambre des notaires pouvait estimé un bien..je vais me renseigner!

Merci!

quelboulot
Modérateur

3526 message(s)
Statut: quelboulot est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 Posté - 25 sept. 2010 :  15:46:43  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Dans votre situation... bien difficile de vous donner un conseil. L'un en "voudra toujours plus" que sa valeur et l'autre "toujours moins" !

Trouver un "juge de paix" n'est pas aisé... qu'il soit AI, notaire et/ou tout autre intermédiaire chargé d'évaluer le bien.

Sauf alors, une éventuelle solution puisque vous êtes en indivision, vous mettre d'accord pour procéder à une vente aux enchères...

Renseignez-vous auprès d'un avocat et d'un commissaire priseur pour les modalités et les coûts de mise en vente.

Vous pourrez enchérir et surenchérir jusqu'à la somme que vous estmiez "correcte", via un avocat, et vous pouvez avoir la chance que peu d'acquéreurs ne soient présents et vous en tirer à un bon prix.

Cela me semble être le plus équitable et les "frais" de mise en vente sont divisés par deux, ceux d'acquisition bien éventuellement à votre charge si vous parvenez à conserver le bien... Mais si la vente se fait à moindre prix, vous n'aurez rien perdu, voir gagner par rapport à un prix d'estimation bien difficile à concilier entre vous deux.

Une vente aux enchères se fait "au prix du marché" le jour "J" et c'est le plus juste, non ?

Faites les calculs
Signature de quelboulot 
Christophe

Location - Loi n°89-462 du 6 juillet 1989 - Décret n° 87-713 du 26 août 1987 - Décret n°87-712 du 26 août 1987 - Copropriété - Loi n°65-557 du 10 juillet 1965 - Décret n°67-223 du 17 mars 1967

ribouldingue
Pilier de forums



17233 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 Posté - 26 sept. 2010 :  16:43:38  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Si vous mettez en vente la maison via une agence, et qu'il y a un acheteur au prix du mandat, vous allez donc payer les frais d'agence, c'est ridiculement supérieur au prix d'un expert.

Votre problème est typiquement d'avoir un prix d'expert. Cela ne peut pas etre gratuit, puisqu'un expert est indépendant. En tentant une valorisation gratuite, via une ou plusieurs agences, vous avez eu des prix liés au dossier de vente qui vont avec.

C'est forcément biaisé mais gratuit...

Je ne vois pas d'autre solution que de payer uen expertise; Puisque cette expertise est destinée a faire baisser le prix de votre soulte, l'argument du 'je ne peux pas payer' est incohérente.

quelboulot
Modérateur

3526 message(s)
Statut: quelboulot est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 Posté - 26 sept. 2010 :  17:31:43  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Je ne vois pas d'autre solution que de payer uen expertise; Puisque cette expertise est destinée a faire baisser le prix de votre soulte, l'argument du 'je ne peux pas payer' est incohérente.


Ribouldingue,

Sous réserve que la valorisation effectuée par l'expert soit acceptée par l'autre partie !!! sinon on "repart à zéro"...
Signature de quelboulot 
Christophe

Location - Loi n°89-462 du 6 juillet 1989 - Décret n° 87-713 du 26 août 1987 - Décret n°87-712 du 26 août 1987 - Copropriété - Loi n°65-557 du 10 juillet 1965 - Décret n°67-223 du 17 mars 1967

julest
Nouveau Membre

43 message(s)
Statut: julest est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 Posté - 27 sept. 2010 :  21:22:15  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Merci pour vos inters..

A ce sujet, si je demande une expertise et que l'autre partie n'est pas d'accord, la décision de l'expert peut elle faire foi devant un notaire? A t-elle un poids plus important que l'estim immobilière si elles sont confrontées?

BB

ribouldingue
Pilier de forums



17233 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 Posté - 27 sept. 2010 :  21:47:09  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
La remarque de Quelboullot est juste, amis a mon avis elle ne faisait pas partie de la question.

Que ce soit une estimation d'agence ou une expertise la partie adverse peut toujours contester, sauf que si c'est un avis d'expert il y a quand même beaucoup plus de bonnes riasons d'etre plus proche de la valeur réelle, si il en existe une (pas toujours vrai sur des micromarchés).

Non, la décision est toujours contestable. Ce n'est pas le noatire qui juge, le notaire dresse un acte et en assure une validité, vous le payez pour cela et rien que pour cela.
L'accord se fait entre le vendeur et l'acheteur, donc entre les époux ici.Tant qu'il n'y a pas d'accord, il n'y a pas de notaire dans la boucle officiellement.

Le poids est identique.

julest
Nouveau Membre

43 message(s)
Statut: julest est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 Posté - 29 sept. 2010 :  11:29:42  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Ok tout est clair..je vais surement faire venir un expert, pas d'autres choix...

En tout cas, grand merci à tous..
 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2020 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com