Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Urbanisme et voisinage
 Droits de l'urbanisme et du voisinage
 talus et "droit d'échelle"
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  

caminade
Contributeur débutant

72 message(s)
Statut: caminade est déconnecté

Posté - 01 juil. 2019 :  23:54:15  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Bonjour,

Nous avons sur un côté de notre terrain un talus de 3, 50 m, avec une pente allant de 60° à 80°.suivant les parties. Ce talus nous appartient, il fait partie d'une parcelle classée en EBC . Il est composé d'arbres , arbustes, ainsi que d'une haie de buis en son sommet que nous taillons régulièrement en passant sur le terrain du voisin , sinon travail impossible à effectuer de par le bas.
Le voisin a vendu sa parcelle. Le nouveau propriétaire veut clôturer. Nous ne sommes pas contre. Parc contre nous voudrions savoir s'il nous doit un "droit d'échelle " afin que nous puissions continuer à entretenir notre talus, et notamment la hais de buis, située la crête du talus. Travaux impossibles à effectuer de par le bas.

Merci de vos réponses.

Honu
Nouveau Membre

7 message(s)
Statut: Honu est déconnecté

 1 Posté - 17 juil. 2019 :  09:10:17  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Bonjour,
D'un point de vue extérieur .. je trouve un petit peu gênant que vous vouliez passer chez le voisin afin d'entretenir une haie qui est à vous... vous lui demandez .. si il dit que cela le gène vous laissez tomber et ne cherchez pas plus loin et respectez son choix.
Nous avons une haie et elle a été crée à 50cm de la limite de propriété afin de pouvoir passer derrière et la maintenir.

Emmanuel Wormser
Modérateur



14222 message(s)
Statut: Emmanuel Wormser est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Posté - 17 juil. 2019 :  09:13:47  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Honu, où est le droit dans votre réponse ?
Signature de Emmanuel Wormser 
cordialement
Emmanuel Wormser

Un souci juridique ? Pensez à relire votre contrat d'assurance multirisques habitation.
Une assistance juridique, voire une protection juridique est peut-être incluse dans votre contrat !

Honu
Nouveau Membre

7 message(s)
Statut: Honu est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 Posté - 17 juil. 2019 :  10:59:22  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par Emmanuel Wormser

Honu, où est le droit dans votre réponse ?

Le droit de ne pas ennuyer son voisin ..
D'accord je vais m'abstenir de faire des commentaires, cela ne semble pas être le style du forum, désolé.

Pour appuyer mes dires, mal exprimés.. je donnerais un lien, qui dit la meme chose .. mais en mieux ...
https://www.pap.fr/patrimoine/voisi...chelle/a6224

Et plus précisément ce passage :

"A défaut d'accord, seul le juge peut trancher et décider si le refus est abusif ou non. Il peut alors décider d'autoriser ponctuellement votre voisin à passer chez vous si les travaux de réparation sont indispensables et/ou urgents dès lors que c'est le seul moyen de les réaliser, et que cela n'occasionne pas une gêne excessive. Il fixe alors, lorsque c'est justifié, l'indemnisation due pour le trouble de jouissance occasionné"

Les mots clés étant : Refus abusif, Indispensable, Indemnisation

Ho pardon.. si vous cherchez un peu trop les noises à votre voisin :
Le code civil dit :

Article 671
(Loi du 19 mars 1804 promulguée le 29 mars 1804))
(Loi du 20 août 1881 Journal Officiel du 26 août 1881)


Il n'est permis d'avoir des arbres, arbrisseaux et arbustes près de la limite de la propriété voisine qu'à la distance prescrite par les règlements particuliers actuellement existants, ou par des usages constants et reconnus et, à défaut de règlements et usages, qu'à la distance de deux mètres de la ligne séparative des deux héritages pour les plantations dont la hauteur dépasse deux mètres, et à la distance d'un demi-mètre pour les autres plantations.
Les arbres, arbustes et arbrisseaux de toute espèce peuvent être plantés en espaliers, de chaque côté du mur séparatif, sans que l'on soit tenu d'observer aucune distance, mais ils ne pourront dépasser la crête du mur.
Si le mur n'est pas mitoyen, le propriétaire seul a le droit d'y appuyer les espaliers.

Article 672
(Loi du 20 août 1881 Journal Officiel du 26 août 1881)


Le voisin peut exiger que les arbres, arbrisseaux et arbustes, plantés à une distance moindre que la distance légale, soient arrachés ou réduits à la hauteur déterminée dans l'article précédent, à moins qu'il n'y ait titre, destination du père de famille ou prescription trentenaire.
Si les arbres meurent ou s'ils sont coupés ou arrachés, le voisin ne peut les remplacer qu'en observant les distances légales."

Édité par - Honu le 17 juil. 2019 11:29:03
 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2019 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com