Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous Ă  nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informĂ© automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 SĂ©lectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 Les charges
 Dysfonctionnement chauffage
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent rĂ©pondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant  

dan69
Contributeur actif

307 message(s)
Statut: dan69 est déconnecté

PostĂ© - 17 fĂ©vr. 2019 :  07:02:21  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Plusieurs dysfonctionnements du chauffage ont été constatés cet hiver. Ils sont essentiellement la conséquence de l'"embouage" du circuit (pourtant "désemboué" en 2014). En particulier, de nombreux flexibles de raccordement des convecteurs au circuit se sont complètement obturés et il a fallu les changer.
Notre syndic considère que ces flexibles sont des "parties privatives" et donc que leurs remplacements est à la charge des propriétaires. Or, les propriétaires n'ont personnellement aucun moyen d'action sur la qualité de l'eau qui circule dans le circuit et c'est cette qualité qui est en grande partie à l'origine des colmatages observés.
Indépendamment du fait qu'il y aurait lieu d'examiner de près le "nettoyage" complet du circuit, ne serait-il pas logique que les opérations de remplacement des flexibles colmatés soient prises en charges communes?

Franck1966
Contributeur vétéran



France
1637 message(s)
Statut: Franck1966 est déconnecté

 1 PostĂ© - 17 fĂ©vr. 2019 :  12:39:35  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
dans un premier temps il faut regarder ce que dit le RDC au sujet des chauffages et s'il dit qq chose sur les flexibles (ce qui m'Ă©tonnerait).
Quand ont été placés ces flexibles ? car c'est très étrange comme système !
Sont-ils totalement apparents ?
Sans indication autre que "le chauffage est partie commune", pour moi les flexibles seraient des parties communes
Signature de Franck1966 
Franck V

JPM
Modérateur

6669 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 PostĂ© - 19 fĂ©vr. 2019 :  10:40:45  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de JPM

Primo : l'ensemble se l'instalation de chauffage devrait être en partie commun. Cela relève du bon sens.

Des règlements de copropriété classent en parties privatives les radiateurs et les canalisations intérieures.

Dans votre cas peu importe ! Les défaillances sont dues au mauvais traitement de l'eau. Donc les travaux sont à la charge du syndicat. Ne vous laissez pas faire : cette solution est incontestable.

Signature de JPM 
La copropriété sereine

goutelette
Contributeur vétéran

1269 message(s)
Statut: goutelette est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 PostĂ© - 19 fĂ©vr. 2019 :  18:01:44  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
dan69;Notre syndic considère que ces flexibles sont des "parties privatives" et donc que leurs remplacements est à la charge des propriétaires. Or, les propriétaires n'ont personnellement aucun moyen d'action sur la qualité de l'eau qui circule dans le circuit et c'est cette qualité qui est en grande partie à l'origine des colmatages observés.J'aurais tendance à penser que le syndic à raison. Je m'explique.

1 : Vous avez le même cas de figure avec " les robinets d' arrêt des compteurs d' eau" qui deviennent difficiles à fermer, voir au bout de quelques années, inutilisables.
La raison " Le calcaire" Comme mentionné par dan69 la qualité de l'eau. La compagnie des eaux s' occupe de " La distribution de l' eau" pas des installations utilisées pour sont cheminement.

2 : En ce qui concerne ce flexible, pièce rapportée pour raccord au circuit commun, égale à notre robinet d'arrêt qui se pose en raccord du circuit commun, il devient une pièce privative, indépendant.

3: Concernant sa facturation, toujours égale à mon arrêt de robinet, que vous le payez par lot " Charges privatives" ou part tantièmes " Charges communes" Cela ne doit pas changer grand chose, car tout les lots doivent avoir le même problème.
Signature de goutelette 
Goutelette

JPM
Modérateur

6669 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 PostĂ© - 19 fĂ©vr. 2019 :  18:29:38  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de JPM

Il est facie de voir si la boue est en cause. On démonte un radiateur.
S'il y a de la boue, on le voit tout de suite. La question est réglée.

Les vannes d'arrêt ? Il faut ls manipuler une fois par mois. Elles se bloquent quand elles n'ont pas été manipulées. La responsabilité de l'occupant est engagée.

Signature de JPM 
La copropriété sereine

Franck1966
Contributeur vétéran



France
1637 message(s)
Statut: Franck1966 est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 PostĂ© - 19 fĂ©vr. 2019 :  21:49:37  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Quand les robinets sont dans des locaux techniques, un des membres du CS les actionne une Ă  deux fois par an, cela Ă©vite qu'ils se bloquent !
Quant aux flexibles, si vous les démontez et qu'il y a de la boue dedans cela veut tout dire !
Un désembouage se fait tous les 5 à 10 ans selon la qualité de l'eau, cela améliore la circulation et donc fait faire des économies de chauffage.
Signature de Franck1966 
Franck V

JPM
Modérateur

6669 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 PostĂ© - 19 fĂ©vr. 2019 :  23:27:19  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de JPM

Ne pas oublier que la boue vient d'apports nouveaux d'eau de la ville, c'est à dire de vidanges trop fréquentes du circuit de chauffage.

Signature de JPM 
La copropriété sereine

dan69
Contributeur actif

307 message(s)
Statut: dan69 est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 PostĂ© - 27 fĂ©vr. 2019 :  10:51:17  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Je voudrais réagir aux propos de Goutelette qui fait la comparaison entre les flexibles de notre installation et les robinets d'arrêt des compteurs d'eau.
Pour ces derniers, les risques de "blocage" par entartrage sont connus et il est recommandé de les manœuvrer périodiquement ce que, personnellement je fais tous les 2 mois. Par contre je n'ai aucune action possible sur mes flexibles. Alors?

dan69
Contributeur actif

307 message(s)
Statut: dan69 est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 PostĂ© - 11 mars 2019 :  07:45:02  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Un voisin m'a fait remarquer que l'opération de "désembouage" réalisée en 2014 a été prise en compte au titre des charges collectives. Aussi, les interventions nécessaires suite à l"embouage" du circuit ne seraient-elles pas, elles aussi, à prendre en charges collectives?

paraclitique
Contributeur débutant

France
68 message(s)
Statut: paraclitique est déconnecté

Revenir en haut de la page 9 PostĂ© - 11 avr. 2019 :  19:19:39  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Le syndic n'a pas , selon moi, à "considérer" que tel ou tel frais est à la charge d'un lot ou de la copropriété, le syndic se doit de se conformer au RDC, et donc le plus simple quand il y a un doute c'est de lui demander sur quelles parties du RDC il appuie sa considération.


dan69
Contributeur actif

307 message(s)
Statut: dan69 est déconnecté

Revenir en haut de la page 10 PostĂ© - 12 avr. 2019 :  11:22:00  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Le syndic considère que les ventilo-convecteurs sont des parties privatives.
Le RDC indique :
- 'une part que ".....chacun des copropriétaires sera tenu de pouvoir à ses frais exclusifs........aux réparations et au remplacement qui s’avéreraient nécessaires de tout ce qui constituera sa propriété privative."
- d'autre part "Les frais de toute nature concernant les parties privatives d'un lot, son usage ou son utilité, seront supportés par le propriétaire de ce lot; Toutefois, si ces frais sont consécutifs à des désordres affectant les parties communes, non imputables à un copropriétaire , se répercutant sur des éléments privatifs, ils seront pris en charge par les copropriétaires participant aux charges de réfection de ces parties communes, dans les proportions indiquées au présent règlement de copropriété."
 
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant  
 
Aller Ă :  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2019 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com