Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spťcialement conÁu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous √† nos flux RSS. Les flux RSS permettent d‚Äô√™tre inform√© automatiquement des derni√®res publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 S√©lectionnez un th√®me:
 
Accueil | Portail | S‚Äôenregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Bailleurs
 Baux professionnels ou commerciaux
 Cession fonds de commerce - Frais facturables
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent r√©pondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
 Sujet Sujet suivant  

ARdL
Contributeur actif



116 message(s)
Statut: ARdL est déconnecté

Post√© - 18 juil. 2018 :  12:58:28  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Bonjour
Je suis bailleur d'un local commercial.
Dans le cadre d'une cession de fonds de commerce qui se passe mal
J'ai passé des dizaines d'heures, envoyé 4 LRAR, payé des frais d'avocat conséquents pour corriger de multiples erreurs de rédaction d'acte (avocats conseils peu professionnels des cédant et cessionnaire)
Le c√©dant empoche 60k‚ā¨ de plus-value pour info

Je souhaite facturer des frais juridiques ou me faire rembourser des notes d'avocat
C'est une perte de temps et de ressources incroyable

Auriez-vous des conseils pour en la matière ?

Je suis gérant de la société bailleresse mais je suis aussi président d'une structure de conseil (pour facturer mes prestations de gérant non rémunéré d'ailleurs)
J'ai une structure pour

Merci bien
Signature de ARdL 
Le diable, le plus vieil ami de la connaissance - Friedrich


ribouldingue
Pilier de forums



17233 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

 1 Post√© - 18 juil. 2018 :  13:14:12  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
citation:
J'ai passé des dizaines d'heures, envoyé 4 LRAR, payé des frais d'avocat conséquents pour corriger de multiples erreurs de rédaction d'acte (avocats conseils peu professionnels des cédant et cessionnaire)
L'acte étant entre le cédant et le cessionnaire, je ne vois pas en quoi il vous regarde.


Je ne vois d'ailleurs pas ce que vous pouvez faire corriger, ou du moins nous exposer un exemple aiderait à la compréhension.

citation:
Je souhaite facturer des frais juridiques ou me faire rembourser des notes d'avocat
C'est une perte de temps et de ressources incroyable
Vous êtes toujours payé, que ce soit par le cédant ou par le cessionnaire; Je ne vois pas ou est votre perte de temps, sauf pour me répéter dans uen volonté personnelle de corriger les actes d'autrui.

Par ailleurs sauf a être avocat vous ne pouvez pas facturer de frais de nature juridique en vous faisant passer ici pour conseiller.
En ce qui concerne le remboursement de frais que vous auriez engagé, il aurait fallu s'il en existe une faire jouer la clause d'approbation de cession.
Sinon, il n'y a aucune manière de faire valoir votre demande, au moins avec les éléments que vous présentez.

citation:
je suis aussi président d'une structure de conseil
Le conseil juridique est un monopole des avocats. Je vos mets en garde, les avocats eux-même sont de bons gardiens, et vous en avez donc dans la boucle sur votre affaire. Danger!


citation:
Le c√©dant empoche 60k‚ā¨ de plus-value pour info
Peut-être,mais c'est une affaire entre lui et ses créanciers, et son cessionnaire. Vous êtes en dehors de cette affaire.

ARdL
Contributeur actif



116 message(s)
Statut: ARdL est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Post√© - 18 juil. 2018 :  17:40:23  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Promesse non conforme aux clauses du bail
Correction de 25 erreurs dans la promesse (sur le bail, le bailleur, la procédure contractuelle)
Le cédant et cessionnaire ont tenté par leurs avocats par intimidation fausses accusations de forcer des dérogations au bail (eviet l(acte authentique, eviter de donner un exemplaire de l'acte avant, non-respect préavis ou préemption
OU tenter de me forcer à agréer des travaux et une extension de la destination
Ils ont tenté de forcer la cession d'une cave (bail civil hors bail commercial)
Déjà en arrivant le desormais cédant n'avait pas envoyé de copie de l'acte
Après pour les manquement au bail (nuisances), il a argumenté que l'acte mal rédigé n'avait pas repris les clauses et qu'il ne savait pas ....
OUi il tronque le bail dans l'acte puis après se sert de cela pour dire je ne savais pas
C hors norme comme comportement
LEs avocats y sont pour beaucoup et le commerçant vend oralement la despecialisation de restauration rapide à bar ou restaurant ...

Bref j'ai pay√© 1500‚ā¨ d'avocats juste pour leur r√©pondre et corriger leurs manquements
En clair ils m'ont pourri la vie et se sont foutu de moi
Ils jouent la déspécialisation connexe

Je vais demander au cédant de me rembourser
Sinon vu le d√©lire j'ai un pr√©judice r√©el je vais tenter le TI a priori si pas de de remboursement d'au moin 400-500‚ā¨
Ca lui fera les pieds

J'ai deja fait 25 cessions mais là c le pompom
Signature de ARdL 
Le diable, le plus vieil ami de la connaissance - Friedrich

nefer
Modérateur

11543 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 Post√© - 18 juil. 2018 :  19:55:58  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
je uque vous deviez être appelé à l'acte en tant que bailleur.

il ne vous appartenait pas de vous immiscer ou donner des conseils dans cette transaction

si l'acte présenté n'était pas conforme, il suffisait de le refuser en leur demandant de revoir leur copie.

ribouldingue
Pilier de forums



17233 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 Post√© - 18 juil. 2018 :  20:24:52  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
citation:
Correction de 25 erreurs dans la promesse (sur le bail, le bailleur, la procédure contractuelle)
Ca prend sans doute quelques minutes, pas des heures.
Vous n'êtes pas responsable de la rédaction, et vous n'êtes pas engagé par ce que contient l'acte, donc a la limite, temps de perdu.

citation:
Le cédant et cessionnaire ont tenté par leurs avocats par intimidation fausses accusations de forcer des dérogations au bail
IL n'y a rien à facturer. je suppose que vous avez dit non, et quoi plus?

citation:
Après pour les manquement au bail (nuisances)
Les nuisances en cours de bail n'ont strictement rien a voir avec une cession de fonds.

citation:
le commerçant vend oralement la despecialisation de restauration rapide à bar ou restaurant ..
Donc si c'est oral, vous n'avez pas a intervenir;


citation:
Sinon vu le délire j'ai un préjudice réel je vais tenter le TI
Ah bon. Si vous le sentez, allez-y..... Je pense juste que cela ne doit pas être trop ca.

De manière générale, vous faites un paquet cadeau de plein de minuscules problèmes qui sont indépendants les uns des autres et vous résumez en parlant de conseil que vous voulez facturer. La il y a du délire.....

√Čdit√© par - ribouldingue le 18 juil. 2018 20:35:41

ARdL
Contributeur actif



116 message(s)
Statut: ARdL est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 Post√© - 19 juil. 2018 :  11:49:06  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Merci
Oui la base juridique n'est pas établie
Je parle d'une situation hors normes

J'ai refusé l'acte déjà 2 fois et fais des remarques écrites qui ne sont toujours pas intégrées.
Le bail stipule que l'acte définitif et complet doit m'arriver à la promesse et sinon minimim 15 jours avant l'acte
Déjà ils ne m'avaient pas communiqué l'acte de la dernière cession d'il y a 3 ans....
C facile de modifier des actes et de se prévaloir de ses propres erreurs.

Hier soir seulement, ils ont g√©n√©r√© une facture de mon avocate de 840‚ā¨ en magouillant avec le notaire pour avoir ses coordonn√©es
(oui je négocie en direct, pour éviter les regles de déontologie interavocats et controler le process)

Je vais signaler l'avocate au batonnier et le notaire (qui a forwardé des documents confidentiels et des coordonnées sans mon accord) à la chambre des notaires
Ensuite je vais aller exprimer ma joie chez le notaire

Je vais r√©cup√©rer 1000‚ā¨, je vous le garantis en soulevant toutes les erreurs et manquements d√©ontologiques.


Certaines de vos remarques sont déplacées et inadaptées à la situation, mais j'apprécie vos réponses hormi cela

Merci
Signature de ARdL 
Le diable, le plus vieil ami de la connaissance - Friedrich

ribouldingue
Pilier de forums



17233 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 Post√© - 19 juil. 2018 :  12:48:45  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
citation:
Le bail stipule que l'acte définitif et complet doit m'arriver à la promesse et sinon minimim 15 jours avant l'acte
Déjà ils ne m'avaient pas communiqué l'acte de la dernière cession d'il y a 3 ans....
En ce cas la cession est sans valeur, quand bien même le sequestre est constitué.
J'aurais directement attaqué le cedant plutot que de moi-même remettre tout d’aplomb contre l'avis des deux intervenants et de leurs avocats.

ribouldingue
Pilier de forums



17233 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 Post√© - 19 juil. 2018 :  19:26:57  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
citation:
Je vais r√©cup√©rer 1000‚ā¨, je vous le garantis en soulevant toutes les erreurs et manquements d√©ontologiques.
A quel titre comptez vous faire 'jouer' la déontologie, puisque, sauf erreur, elle ne joue qu'entre avocats?

ARdL
Contributeur actif



116 message(s)
Statut: ARdL est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 Post√© - 20 juil. 2018 :  23:49:42  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Déontologie du notaire - Respect de la confidentialité des échanges

Le notaire pour préserver ses honoraires à communiquer le nom de mon avocate, que je n'avais donné a personne (car en copie non cachée de l'email)
Ensuite ils sont cherché ses coordonnées à 19h30 obtenu son portable par son assistante
Elle a perdu 1 à 2 heures

Somme que je vais leur refacturer

Je négociais en direct

Mon avocate a été impliquée car le notaire a fait un forward de mon email pour sauver ses honoraires minables
C compeltement contraire au principe de la confidentialité des echanges et de la discretion que doit avoir l'officier du ministere public
Signature de ARdL 
Le diable, le plus vieil ami de la connaissance - Friedrich

ribouldingue
Pilier de forums



17233 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 9 Post√© - 21 juil. 2018 :  06:53:06  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
citation:
à communiquer le nom de mon avocate, que je n'avais donné a personne
Qui vous a facturé une a deux heures (1 ou 2?)?

Soit vous êtes représenté soit vous ne l'êtes pas. Vous n'exposez pas clairement. Si vous êtes représenté, le notaire a obligation de s'adresser à votre avocat.

citation:
le notaire a fait un forward de mon email pour sauver ses honoraires minables
Si les honoraires de votre avocat son minables, contestez, ce serait plus calir que de 'refacturer'.

√Čdit√© par - ribouldingue le 21 juil. 2018 07:16:49

nefer
Modérateur

11543 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 10 Post√© - 21 juil. 2018 :  08:17:08  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par ARdL



Le notaire pour préserver ses honoraires à communiquer le nom de mon avocate,



je suppose que vous vouliez écrire "a communiqué"...ce qui n'a pas le même sens!

c'est le problème de votre avocate de transmettre ou non son numéro de mobile et/ou de facturer ses heures: cela ne vous regarde pas

dans tous vos messages, il ressort une seule chose: vous cherchez absolument à facturer des frais à votre locataire
 
 Sujet Sujet suivant  
 
Aller √†:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2018 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com