Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spťcialement conÁu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous √† nos flux RSS. Les flux RSS permettent d‚Äô√™tre inform√© automatiquement des derni√®res publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 S√©lectionnez un th√®me:
 
Accueil | Portail | S‚Äôenregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Urbanisme et voisinage
 Droits de l'urbanisme et du voisinage
 Chemin d'exploitation/enclave
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent r√©pondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet pr√©c√©dent Sujet Sujet suivant  

KrixL
Contributeur actif

133 message(s)
Statut: KrixL est déconnecté

Post√© - 06 avr. 2018 :  18:02:31  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Bonjour,

Un terrain enclavé a obtenu par jugement son désenclavement il y a une vingtaine d'années. Aujourd'hui, le propriétaire divise son fonds et déclare que son terrain a toujours eu deux accès, un par la servitude créée et un par un chemin d'exploitation (chemin inexistant dans les faits, mais uniquement sentier piéton pour permettre aux riverains d'accéder à un canal d'irrigation).

Ma question : Un terrain qui serait effectivement desservi par un chemin d'exploitation peut-il √™tre consid√©r√© comme enclav√© ? Si ce chemin avait √©t√© existant il y a 20 ans, un juge n'aurait pas d√Ľ proc√©der √† son d√©senclavement sur d'autres propri√©t√©s mais ordonner le passage par ce chemin ?

Merci par avance !

Cordialement,

KrixL.

wolfram
Nouveau Membre

France
13 message(s)
Statut: wolfram est déconnecté

 1 Post√© - 16 avr. 2018 :  12:48:47  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Bonjour
L'art. 682 du Code civil répond, je pense, à votre question.
Le tracé d'accès à la voie publique, le passage doit être suffisant pour assurer la desserte complète du fonds enclavé. A charge d'une indemnité proportionnelle au dommage qu'il peut occasionner.
En sus, le passage doit être suffisant eu égard à l'évolution des moyens de locomotion (automobile).
Le chemin d'exploitation, tel que vous le décrivez, ne peut être considéré suffisant à désenclaver une parcelle.
Même il y a vingt ans ce chemin d'exploitation n'aurait pu être considéré comme suffisant au désenclavement de la parcelle.
Toutefois, attention à l'art. 684, en cas de division, le passage ne peut être demandé que sur les terrains objets de cet acte de division.
Cordialement wolfram.
Signature de wolfram 
wolfram

KrixL
Contributeur actif

133 message(s)
Statut: KrixL est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Post√© - 01 mai 2018 :  15:41:37  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Merci Wolfram pour votre réponse.
J'ai eu rendez-vous il y a quelques jours avec notre avocat. Dans l'acte de ce "voisin", il est noté que son vendeur déclare que son terrain est desservi par un "sentier".
Dans notre acte aussi, il est bien fait mention d'un sentier piéton pour permettre aux riverains de monter ouvrir l'eau sur le canal d'irrigation. Nous ne contestons pas ce sentier que nous empruntons nous-mêmes sur les parcelles en amont.
Ce voisin pr√©tend aujourd'hui avoir un chemin d'exploitation l√† o√Ļ son acte ne parle que de sentier. La diff√©rence entre ces deux termes est donc d'importance.
Les différents dictionnaires que j'ai consultés font tous la différence entre sentier et chemin, le sentier étant étroit et ne permettant que le passage de piéton.
Je souhaiterais trouver la définition juridique de chemin et sentier, mais je n'y arrive pas malgré de nombreuses recherches.
Auriez-vous des sources juridiques pour m'aider ?
Merci par avance !
Christelle.

Emmanuel Wormser
Modérateur



14045 message(s)
Statut: Emmanuel Wormser est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 Post√© - 01 mai 2018 :  20:17:38  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
le distingo importe peu en droit.
ce qui compte, c'est son statut, sa propriété (d'exploitation, rural, privé, ...)
Signature de Emmanuel Wormser 
cordialement
Emmanuel Wormser

Un souci juridique ? Pensez à relire votre contrat d'assurance multirisques habitation.
Une assistance juridique, voire une protection juridique est peut-être incluse dans votre contrat !

KrixL
Contributeur actif

133 message(s)
Statut: KrixL est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 Post√© - 01 mai 2018 :  20:28:55  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Merci M WORMSER pour votre réponse toujours rapide. Il est plus facile de prouver l'existence de quelque chose que son inexistence.... C'est un sentier qui traverse plusieurs parcelles pour aller jusqu'au canal principal d'irrigation.
Toutes les parcelles, dont la n√ītre, ont de servitudes de passage, act√©es depuis des d√©cennies. Nous passons nous-m√™mes sur 2 propri√©t√©s pour acc√©der √† la n√ītre. L'√©largissement √† 5 m par acte notari√© date de 2013, nos anciens propri√©taires ont √† cette occasion effectu√© les travaux d'√©largissement. Ce voisin (qui n'est donc pas enclav√©) revendique un chemin d'exploitation sur ces 2 servitudes puis chez nous, sur la partie sentier o√Ļ il n'y a qu'un acc√®s √† pied tr√®s escarp√©. Il dit avoir toujours eu depuis des temps imm√©moriaux un chemin d'exploitation de 5 m... alors m√™me qu'en 2013 nous avions eu un refus de permis car les travaux d'√©largissement n'√©taient pas finalis√©s.

Emmanuel Wormser
Modérateur



14045 message(s)
Statut: Emmanuel Wormser est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 Post√© - 01 mai 2018 :  20:36:04  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
de quelles preuves dispose-t-il ?
ressortez des photos aériennes anciennes qsur le site de l'IGN : ça devrait couper court aux discussions
Signature de Emmanuel Wormser 
cordialement
Emmanuel Wormser

Un souci juridique ? Pensez à relire votre contrat d'assurance multirisques habitation.
Une assistance juridique, voire une protection juridique est peut-être incluse dans votre contrat !

KrixL
Contributeur actif

133 message(s)
Statut: KrixL est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 Post√© - 01 mai 2018 :  20:45:41  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
sur les photos IGN on voit le sentier (nos vendeurs l'utilisaient d'ailleurs pour monter √† leur habitation √† pied), il dit qu'il s'agit du chemin d'exploitation. On voit qu'il n'y a aucun frayage de roue en direction de son terrain si ce n'est √† l'oppos√© , l√† o√Ļ il b√©n√©ficie de servitudes de passage, comm tous ses voisins directs. A la sortie de son terrain sur ce sentier, il n'a qu'une plaque de b√©ton de 1,20 m pour cr√©er un passage au-dessus du petit canal d'irrigation qui alimente les fonds inf√©rieurs. Aucun v√©hicule n'a jamais pu acc√©der √† sa propri√©t√© par ce sentier.
Comment prouver que les servitudes de passages, actées et aménagées, par les différents riverains, ne sont pas un chemin d'exploitation ?
Aucun des voisins au sud du petit canal d'irrigation n'est desservi par ce c√īt√©, ils ont tous des servitudes par le sud. De m√™me, toutes les parcelles au nord de ce petit canal sont desservies par les servitudes du nord. Mais personne n'est desservi par la partie sentier. Ce sentier n'est pas √† cheval sur les propri√©t√©s.

Emmanuel Wormser
Modérateur



14045 message(s)
Statut: Emmanuel Wormser est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 Post√© - 01 mai 2018 :  21:03:52  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
donc ce n'est pas un chemin d'exploitation mais un passage par servitudes successives... servant non pas à desservir des fonds mais à accéder à un canal.
si vous n'etes pas encore au tribunal, laissez le y aller
si vous y etes, prenez un avocat...
(d'ailleurs, votre recours de 2015 a donné quoi ?)
Signature de Emmanuel Wormser 
cordialement
Emmanuel Wormser

Un souci juridique ? Pensez à relire votre contrat d'assurance multirisques habitation.
Une assistance juridique, voire une protection juridique est peut-être incluse dans votre contrat !

KrixL
Contributeur actif

133 message(s)
Statut: KrixL est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 Post√© - 01 mai 2018 :  21:55:02  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Les 2 servitudes permettent aux propriétaires d'accéder à leurs propriétés sur environ 200 m puis au bas de notre propriété :
- une servitude part vers la gauche pour une voisine
- une servitude a été créée tout droit sur notre propriété pour accéder à 2 parcelles au-dessus, issues de la même division que nous (chemin d'ailleurs très dangereux qui nous crée de nombreuses "nuisances" car les véhicules n'arrivent pas à monter du fait de la forte pente... nous allons devoir faire prochainement une procédure car c'est invivable)
- et le sentier piéton part (200 m) vers la droite, puis remonte pour permettre aux riverains (qui sont alimentés par ce petit canal) d'ouvrir la martelière (il y a régulièrement des martelières le long du canal principal)

Les acc√®s sont bien am√©nag√©s sur les parties servitudes qui ont d'ailleurs √©t√© tr√®s pay√©s et act√©s, mais le sentier n'est qu'un acc√®s abrupt √† pied. Comment est-il possible de diff√©rencier servitudes et chemin d'exploitation ? Il suffirait √† tous ceux qui souhaitent √©viter de payer des servitudes de d√©cr√©ter qu'il s'agit de chemin d'exploitation ? S'il y avait eu un chemin d'exploitation, nos anciens propri√©taires l'auraient utilis√© pour desservir leur parcelles, cela leur auraient √©pargn√© la cr√©ation de l'acc√®s et les droits d'√©largissement √† 5 m pour des servitudes d√©j√† existantes (105 000 ‚ā¨ pour les actes notari√©s des 3 parcelles)

Lors de la proc√©dure pour d√©senclavement de ce voisin dans les ann√©es 90, il y avait eu une expertise qui avait conclu que son acc√®s avait toujours √©t√© par l'autre c√īt√© au sud, que tous les riverains du nord s'opposaient au passage, mais il n'avait pas √©t√© question √† l'√©poque de chemin d'exploitation.

Concernant notre recours au TA, nous avions gagné, le permis a été annulé. Et là aussi, il avait été difficile de prouver l'inexistence du tout-à l'égout, car l'avocat adverse disait le jour de l'audience qu'il arrivait au droit du terrain alors qu'il est à plusieurs km....

Emmanuel Wormser
Modérateur



14045 message(s)
Statut: Emmanuel Wormser est déconnecté

Revenir en haut de la page 9 Post√© - 02 mai 2018 :  07:54:58  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
le voisin vous a t il trainé au tribunal ?
Signature de Emmanuel Wormser 
cordialement
Emmanuel Wormser

Un souci juridique ? Pensez à relire votre contrat d'assurance multirisques habitation.
Une assistance juridique, voire une protection juridique est peut-être incluse dans votre contrat !

KrixL
Contributeur actif

133 message(s)
Statut: KrixL est déconnecté

Revenir en haut de la page 10 Post√© - 02 mai 2018 :  08:03:34  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Le voisin a obtenu un permis depuis 2011 en déclarant son accès par le nord. Après recours auprès du maire des riverains, le permis a été retiré depuis le voisin a attaqué tout le monde. Nous avons acheté en 2013.0 Nous sommes attaqués en intervention forcée.

Emmanuel Wormser
Modérateur



14045 message(s)
Statut: Emmanuel Wormser est déconnecté

Revenir en haut de la page 11 Post√© - 02 mai 2018 :  08:05:52  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
donc avocat : en avez vous un ?
Signature de Emmanuel Wormser 
cordialement
Emmanuel Wormser

Un souci juridique ? Pensez à relire votre contrat d'assurance multirisques habitation.
Une assistance juridique, voire une protection juridique est peut-être incluse dans votre contrat !

KrixL
Contributeur actif

133 message(s)
Statut: KrixL est déconnecté

Revenir en haut de la page 12 Post√© - 02 mai 2018 :  08:41:46  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
oui, je l'ai rencontrée il y a quelques jours. Mais elle n'est pas spécialisée en urbanisme, servitudes et droit rural.

Emmanuel Wormser
Modérateur



14045 message(s)
Statut: Emmanuel Wormser est déconnecté

Revenir en haut de la page 13 Post√© - 02 mai 2018 :  08:44:09  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
alors prenez en une autre avec son aide
si vous avez mal au pied, votre généraliste ne vous envoie-t-il pas chez un spécialiste ?
Signature de Emmanuel Wormser 
cordialement
Emmanuel Wormser

Un souci juridique ? Pensez à relire votre contrat d'assurance multirisques habitation.
Une assistance juridique, voire une protection juridique est peut-être incluse dans votre contrat !

√Čdit√© par - Emmanuel Wormser le 02 mai 2018 08:44:46

KrixL
Contributeur actif

133 message(s)
Statut: KrixL est déconnecté

Revenir en haut de la page 14 Post√© - 02 mai 2018 :  08:49:26  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Il y a déjà de très nombreux avocats sur l'affaire car à titre subsidiaire il a aussi attaqué les voisins du sud pour enclave partielle.

Nous avons cherché quelqu'un de spécialisé. Le seul qui nous a été vaguement conseillé, est un avocat que notre voisine avait déjà sollicité pour un recours gracieux et il ne nous avait pas du tout convaincu de sa compétence.

Le choix les yeux bandés nous a fait trop peur, nous avons préféré une avocate en qui nous avons confiance.

Emmanuel Wormser
Modérateur



14045 message(s)
Statut: Emmanuel Wormser est déconnecté

Revenir en haut de la page 15 Post√© - 02 mai 2018 :  08:51:33  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
parfait donc faites lui confiance
Signature de Emmanuel Wormser 
cordialement
Emmanuel Wormser

Un souci juridique ? Pensez à relire votre contrat d'assurance multirisques habitation.
Une assistance juridique, voire une protection juridique est peut-être incluse dans votre contrat !

KrixL
Contributeur actif

133 message(s)
Statut: KrixL est déconnecté

Revenir en haut de la page 16 Post√© - 02 mai 2018 :  09:03:27  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Nous souhaitons pouvoir l'aider dans la mesure du possible, c'est pour cela que je cherche des informations.

Les arguments des autres avocats nous semblent l√©gers, les gens ont d√Ľ prendre l'avocat propos√© par leur protection juridique. Nous malheureusement, nous avons chang√© de banque et d'assurance depuis et ne sommes pas couverts pas la nouvelle car le probl√®me existait d√©j√†.

Les avocats se basent en général sur le rapport d'expertise des années 90, mais ce rapport n'avait pas été établi sur une recherche de chemin d'exploitation.

Nous avons découvert qu'il y a eu un sursis à statuer en 2016. Le tribunal a notamment demandé qu'une des parcelles traversée par le sentier soit attaquée. D'autres riverains du sentier ne sont pas attaqués alors qu'un chemin d'exploitation est censé passer à cheval sur les parcelles riveraines.

wolfram
Nouveau Membre

France
13 message(s)
Statut: wolfram est déconnecté

Revenir en haut de la page 17 Post√© - 09 mai 2018 :  15:21:34  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Bonjour
Auprès du service du cadastre, vous devriez pouvoir obtenir les plans cadastraux antérieurs. La loi de 1930 a ordonné la revision (sic) générale des plans cadastraux napoléoniens. Il est probable qu'il y a eu un plan cadastral rénové. Il est même probable qu'il y en a eu un autre car en 1955, après les décrets réformant la Publicité foncière, il y a eu un décret sur la Rénovation du cadastre. Il est donc probable que vers les années 60 il y ait eu une nouvelle rénovation du plan cadastral. En 1968 dans notre bled de Seine & Marne. Puis il y a eu l'informatisation du cadastre, mais qui a perdu des détails qu'elle ne savait lire ou représenter (à qui appartient tel mur, flèches de rattachement de copro).

Si la servitude est due à l'enclavement, le passage est de droit, sauf si le bénéficiaire a ajouté une construction et aggravé la servitude. Si la servitude a été créée par un acte, ce qui fait preuve c'est seulement ce qui est dans le titre du fonds servant et encore à condition qu'il fasse référence explicite à l'acte originel de partage de la propriété d'origine. Auquel il faut pouvoir remonter.

Sur l'enfer de Dante il y avait une banderole "Voi che entrate qui, lasciate ogni Speranza". "Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir" Par expérience personnelle, expert géomètre et judiciaire, ou incompétent, ou surchargé de travail, ou encore favoritisme, plein d'erreurs dans son rapport. A une largeur en pieds donne l'équivalence en pieds anglais 1,82 m et non à la toise métrique de Napoléon 6 pieds = 2 m. Quant aux avocats, incompétence ou flemme. Ne tiennent aucun compte de leur Règlement interne de Déontologie qui leur fait obligation de défendre au mieux les intérêts de son client. Au détriment de ses propres intérêts s'il le faut.

Bonne chance, Bon courage.

wolfram
Signature de wolfram 
wolfram
 
Sujet pr√©c√©dent Sujet Sujet suivant  
 
Aller √†:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2018 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com