Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous Ă  nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informĂ© automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 SĂ©lectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 Les charges
 mise en route du chauffage
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent rĂ©pondre aux sujets dans ce forum
Page suivante 
Auteur
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant
Page: de 2 

mod77
Contributeur actif

France
238 message(s)
Statut: mod77 est déconnecté

PostĂ© - 19 sept. 2017 :  20:59:02  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
bonjour,

dans le contrat de notre maintenance du chauffage il est écrit que la saison de chauffe va de septembre à juin et quelle doit assurer minimum 18°C dans les logements.
Depuis une semaine j'ai 15,5°C à 17°CX dans l'appart; J'ai contacté le président du CS. ce dernier me répond que depuis 2004 le chauffage a débuté en Octobre donc qu'il vaux mieux pour mon confort que j'achète un chauffage d'appoint.
Outre cette réponse qui me sidère, car on paie quand même pour être chauffé, je n'ai même pas les 18°C et le président veut attendre l'AG de octobre pour faire voter une résolution demandant l'allumage plus tôt.

j'aimerai savoir comment de forcer le syndic à allumer comme prévu dans le contrat svp ? Car ma femme vient d'accoucher et elle rentre demain à l'appart.

merci de votre aide

nefer
Modérateur

10624 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

 1 PostĂ© - 19 sept. 2017 :  21:33:54  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
c'est le syndic qu'il faut contacter par mail, par téléphone

mod77
Contributeur actif

France
238 message(s)
Statut: mod77 est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 PostĂ© - 19 sept. 2017 :  21:54:56  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
bonjour nefer,
je l'ai fait par mail mais il ne me répond pas!
j'ai demandé de remettre le chauffage car j'ai 15,5°C.


Franck1966
Contributeur vétéran



France
1181 message(s)
Statut: Franck1966 est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 PostĂ© - 19 sept. 2017 :  22:52:47  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Ce n'est pas parce que le contrat stipule que le chauffage va de septembre à juin qu'il faut toujours le mettre à la même date, chaque année.
En effet, selon la température, il peut être allumé plus tôt ou plus tard.
Plus tard il est allumé et moins vous paierez de chauffage.
En général le syndic se met en relation avec le CS pour l'allumage.
C'est la première fois que j'entends un CS qui veut attendre alors qu'il fait froid chez vous.
Avez-vous vu d'autres copropriétaires qui se plaignent aussi ?
Par contre le fait que votre chaudière doive fournir au minimum 18° dans les appartements n'a rien à voir avec la température extérieure, ni la date d'allumage
Signature de Franck1966 
Franck V

nefer
Modérateur

10624 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 PostĂ© - 20 sept. 2017 :  00:26:30  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
et le téléphone , en insistant auprès de la personne qui décroche....
ensuite il ne reste qu'à vous déplacer

mod77
Contributeur actif

France
238 message(s)
Statut: mod77 est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 PostĂ© - 20 sept. 2017 :  08:16:32  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
C'est exactement ce que m'a dit le président, Franck1966, 2 personnes se sont plaintes seulement sur 102 copropriétaires.
Mais ce n'est pas une référence. S'il avait demandé aux 102 copro alors d'accord,mais combien de personnes ne se plaignent jamais ou ne savent pas quoi faire ni à qui s'adresser. Combien sont fatalistes du genre "c'est comme ça, on y peut rien!".
Et cela ne change rien à ce qui est prévu et la situation que je vis à 15,5°C.

Et il ajoute d'acheter un chauffage d'appoint. C'est nul! c'est n'importe quoi.
Le jour ou il n'y a pas d'électricité il me dira d'acheter une éolienne?!

En plus le chauffage concerne 3 copropriétés car il est en ASL soit plus de 300 personnes.

le kw/h gaz est à 0.07 euro pour un radiateur de 1000 w qui fonctionne 12 heures par jour, ça fait 12*0.07=0.84 euro par jour *30=25.2 euro par mois.
ça ne paie pas un radiateur gaz pour une pièce. Il m'en faut 3 pour jongler le séjour et 2 chambres. soit 75 euro pour un mois dans l'année.
Si je prends un radiateur Ă©lectrique c'est le double 0.14 euro le kw/h soit 1.68 euro par jour et 50.4 par mois alors Ă  quoi bon se priver du chauffage?
et d'espace de stockage ?

Je suis exaspéré de ce manque de réflexion! je vais quand même pas aller en référé pour ça?


GĂ©dehem
Modérateur

13387 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 PostĂ© - 20 sept. 2017 :  10:52:54  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
C'est toute la limite du chauffage collectif, où que l'on se trouve géographiquement, mais aussi en habitat comme en lieux d'activités (bureaux, administrations, etc ...)

Les 1èrs frimas ne déterminent pas la date d'allumage, pas plus que les 15° relevés ici ou là par quelques uns.
Tout le monde est logé à la même enseigne, des enfants en bas age, les personnes actives, celles qui ne le sont pas ou plus.

Sachant que le meilleur des chauffages c'est "le pull over et les chaussettes", que l'époque est aux économies d'énergies, c'est une évidence que les périodes d'allumage du chauffage devront être réduites, non seulement parce qu'elles coûtent, mais parce qu'il faut aussi réduite la consommation énergétique globale.

Il faut sans doute définir des modalités d'allumage (et d'arrêt) du chauffage, selon des critères objectifs à définir.
Mais il n'est pas possible de répondre aux souhaits de quelques uns alors que la grande majorité préfère attendre encore.

Conclusion : en attendant, mettre un pull et des chaussettes. On fait de très bonnes polaires aussi (*)

(*) ceci dit sans moquerie aucune.




mod77
Contributeur actif

France
238 message(s)
Statut: mod77 est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 PostĂ© - 20 sept. 2017 :  11:32:36  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
GĂ©dehem,

J'ai les doigts gelés, je suis malade, j'ai un damart et j'ai froid mon convecteur est au max 7 et je chauffe plus le voisin que chez moi.
Autant passer à l'électrique car des pièces non chauffées crées des déperditions donc on gâche encore plus d'argent.

Où est l'économie quand chacun se chauffe avec des convecteurs et que la chaleur ne reste pas. C'est justement le problème en hivers, quand tout le monde sort ses vieux radiateurs. On manque d'énergie et on l'achète ailleurs.

On parle du "diesel gate" mais il aussi important de parler du "radiateur gate" car leur inefficacité est, depuis très longtemps, connue mais rien est fait pour interdire à la vente de ces "grilles-pains" et autre radiateur sans rendement efficace.

un logement est mieux chauffé s'il toutes les pièces sont chauffées, c'est simple.

GĂ©dehem
Modérateur

13387 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 PostĂ© - 20 sept. 2017 :  11:52:04  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Un logement sera mieux chauffé si tout l'immeuble est bien isolé.

Votre question initiale soulève cette question de l'isolation du bâti, bâti édifié sans doute à une époque où ces questions d'énergies ne se posaient pas ...

Pour les doigts, on fait de bons gants, en laine ou en polaire..

Édité par - Gédehem le 20 sept. 2017 11:53:15

mod77
Contributeur actif

France
238 message(s)
Statut: mod77 est déconnecté

Revenir en haut de la page 9 PostĂ© - 20 sept. 2017 :  12:11:36  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
oui je sais , je sors du débat . Merci à tous

nefer
Modérateur

10624 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 10 PostĂ© - 20 sept. 2017 :  14:55:56  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
si votre chauffage collectif relève de l'ASL c'est le président de l'ASL qu'il faut contacter

BMB
Nouveau Membre



14 message(s)
Statut: BMB est déconnecté

Revenir en haut de la page 11 PostĂ© - 22 sept. 2017 :  11:12:44  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Nous sommes dans le même cas dans notre copropriété. Deux résidents sur 150 demandent l'allumage du chauffage.
En l'absence de règle précise sur les modalités de mise en chauffe des logements, le syndic (en concertation avec le CS) refuse ce qui ne me choque pas.

Chauffer les circuits chauffages est couteux pour l'ensemble de la copropriété (compteurs individuels ou pas) et la question est de savoir si la copropriété doit payer le chauffage des quelques résidents plus sensibles au froid que les autres (à savoir que la mise en chauffe coûte quelques milliers d'euros par semaine).




GĂ©dehem
Modérateur

13387 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 12 PostĂ© - 22 sept. 2017 :  11:49:35  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
La question de fond porte sur la "collectivisme" du service "chauffage", qui nécessite une approche "humaine" au regard des aspects "comptables".

Avec une question : quels efforts la majorité est-elle prête à faire afin de répondre aux attentes des plus faibles/fragiles d'entre eux ?
"Efforts" destinés à déterminer les dates d'allumage et coupure du chauffage collectif selon des critères à déterminer.
Critères objectifs, et non l'humeur de l'un ou la (bonne) volonté du pdt du CS.

Sachant aussi, pour les faibles et fragiles, qu'ils doivent aussi faire un effort pour ne pas toujours vivre "aux crochets" de la collectivité. En sortant pull et gants s'il le faut.

Enfin, s'agissant du chauffage collectif, se pose la question de son individualisation, celle de sa répartition, mais aussi des travaux d'isolation qui seraient nécessaires. Là aussi c'est la collectivité qui est impactée.

Question qui montre qu'à part l'ile déserte, il faut faire avec ceux autour de nous, que l'on ai froid ou pas.

ribouldingue
Pilier de forums



15566 message(s)
Statut: ribouldingue est connecté

Revenir en haut de la page 13 PostĂ© - 22 sept. 2017 :  13:52:30  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
pour les faibles et fragiles, qu'ils doivent aussi faire un effort pour ne pas toujours vivre "aux crochets" de la collectivité. En sortant pull et gants s'il le faut.
Je vous trouve un peu Ă©tonnant, Gedehem, pour pas dire autrement.

S'il on annonce qu'on va assurer 18C dans les logements on peut certes qualifier de faible celui qui lit 15,5C sur son thermomètre, et qualifier de fragile les 3 ou 4 dans le même cas, pour ma part, scientifique, je constate que le chifre 15,5 est notoirement inférieur à 18,0 d'une part et que quand on annocne qu'on va tenir le 18C, celui qui ne le fait pas est fautif voire menteur s'il prétend le contraire.


Le problème ne me semble pas des faibles et des profiteurs, mais de l'impossibilité d'équilibrer un système chauffant 100 logements quand on a 4 tuyaux et 5 vannes.

On y ajoute qu'il est qusiment impossible de chauffer 'seulement' 10 logements sur 100 ( donc encore moins 3 sur 100), on arrive à des limites PHYSIQUES et non SOCIALES, qui font qu'on ne peut (la je suis d'accrod) que préconiser un chauffage d'appoint aux 3 ou 4 cas limites.


On peyt aussi rappeler qu'il va y avoir au milieu de l'hiver 3 ou 4 MALHEUREUX qui vont être obligé d'ouvrir les fenêtres pour obtenir un 20C maxi, tous radiateurs clos.

mod77
Contributeur actif

France
238 message(s)
Statut: mod77 est déconnecté

Revenir en haut de la page 14 PostĂ© - 22 sept. 2017 :  15:52:41  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Ribouldingue merci.

Je précise une chose encore car je me suis trompé de ligne dans le contrat. Le chauffagiste doit garantir 20°C de jour et 18°C min de ralenti la nuit.
La période de chauffe débute normalement de septembre à juin.
Alors avec 15.5°C, excusez moi mais je ne suis pas frileux plus qu'un autre. Mais je suis tombé malade, et, mon enfant aussi ce matin.

On a quitté les cavernes c'est pas pour vivre avec des gants et des superpositions de vêtements, il ne faut pas exagérer quand même.
15.5°C suffirait en été mais pas s'il fait 14°C dehors comme ce matin en Ile de France.
Qui n'a pas froid à 15.5°c chez lui? quel enfant ne tombe pas malade à cette température?

Vous parlez d'environnement, mais quelqu'un qui se chauffe avec un convecteur individuel, alors que ses voisins ne se chauffent pas, ne profite pas de 100% de la chaleur émise. Au plus de 60%, les déperditions par les murs sont de 35%, alors que sa consommation elle est de 100% et il paie 100% de cette dernière. L'électricité est 2 fois plus chère que le gaz et le coût d'achat d'un convecteur, environ 100euro, ne sera jamais rentabilisé en 1 mois d'allumage du chauffage prématuré pour palier à une baisse des températures pendant la période prévue au contrat.
Ceux qui ne veulent pas du chauffage pourront toujours le couper.

La question de l'équilibrage n'est pas impossible, c'est ce que les chauffagistes disent souvent car le travail est fastidieux et qu'ils doivent être nombreux pour régler. Mais, il y a une procédure simple à suivre. Mais bien souvent, le contrat promet cet équilibrage mais le chauffagiste ne le fait pas, même s'il est dû. Les CS qui n'y connaissent rien laissent dire et faire par manque de connaissance. Le notre a même soutenu qu'il est difficile d'aller chez les gens, sans même avoir essayé. Par contre, quand il faut faire l'AG car leur place est remise en cause, toutes les portes s'ouvrent.

Si le chauffage électrique était la panacée il n'y aurait que cela, et chacun aurait le loisir de gérer comme il veut.
Comme je l'ai expliqué au poste 5, faire tout le monde acheter un convecteur pour 1 mois de chauffage est stupide! cela ne crée pas d'économie! cela rend malade, brule la planète et c'est un gouffre économique! en plus, il faut avoir la place de ranger les convecteurs ;-)



ribouldingue
Pilier de forums



15566 message(s)
Statut: ribouldingue est connecté

Revenir en haut de la page 15 PostĂ© - 22 sept. 2017 :  18:52:53  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
La question de l'équilibrage n'est pas impossible, c'est ce que les chauffagistes disent souvent car le travail est fastidieux et qu'ils doivent être nombreux pour régler. Mais, il y a une procédure simple à suivre.
Le problème est plus souvent que le réglage est instable, et qu'un réglage instable pour 100, ca n'est en rien une sinécure que de le retenter.

Le réglage de plus ne peut pas être identique quand 10 utilisent leurs radiateurs et quand tout le monde les utilise a fond; Dans le second cas, l'eau en bout de ligne n'arrive plus du tout avec la même température.

GĂ©dehem
Modérateur

13387 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 16 PostĂ© - 22 sept. 2017 :  19:15:35  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
S'il on annonce qu'on va assurer 18C dans les logements on peut certes qualifier de faible celui qui lit 15,5C

Il y a confusion ici entre le service que doit fournir le chauffagiste au syndicat selon les clauses du contrat, avec le service "chauffage collectif" du syndicat vis à vis des copropriétaires qui découle du RDC.

C'est le syndicat qui doit fixer le début et la fin du chauffage, dates comprises dans le créneau septembre/juin convenu avec le chauffagiste.
Si le syndicat ne commande pas l'allumage, le chauffagiste n'intervient pas.
Cette date étant fixée, le chauffagiste devra assurer les 18° ou 20°. Mais tant que le chauffage n'est pas allumé, il y aura ce qu'il y aura, le chauffagiste n'y étant pour rien s'il fait froid, qu'il ne fait que 15°.

La question est donc : qui dans le syndicat détermine la date d'allumage (et de fermeture), et selon quels critères.

Le fait que sur 100 copropriétaires seuls 4 ou 5 s'en plaignent n'est pas un critère déterminant l'allumage du chauffage.

Les questions d'équilibrage du circuit sont autres choses, qui n'entrent en jeu que lorsque le chauffage est allumé.
Ce qui n'est pas le présent sujet.



Édité par - Gédehem le 22 sept. 2017 19:17:22

Franck1966
Contributeur vétéran



France
1181 message(s)
Statut: Franck1966 est déconnecté

Revenir en haut de la page 17 PostĂ© - 22 sept. 2017 :  19:34:34  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Mod77, est ce que les compteurs de calories ont été installées sur les radiateurs dans votre copropriété ?
Si oui, vous pourriez dire aux différents copropriétaires que même si vous activez le chauffage plus tôt, qu'ils paieront une somme infime sur un mois s'ils n'allument pas leurs radiateurs ... (70% de la facture sur consommation, en général)
Signature de Franck1966 
Franck V

mod77
Contributeur actif

France
238 message(s)
Statut: mod77 est déconnecté

Revenir en haut de la page 18 PostĂ© - 22 sept. 2017 :  20:12:41  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Franck1966,
Non, les compteurs ne sont pas installés. Dieu merci. Car le système ne s'adapte pas à tous les radiateurs des 3 copro de l'ASL.

Gédehem, oui la question reste posée. Et je ne saurais y répondre. Surement à la demande des présidents de CS ?!

snp
Contributeur actif

432 message(s)
Statut: snp est déconnecté

Revenir en haut de la page 19 PostĂ© - 23 sept. 2017 :  08:41:16  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Je suis peut-être bas de plafond, mais un bon petit sondage ne serait-il pas plus efficace que de conjecturer sur la date anniversaire du capitaine. En plus, c'est très tendance!

Un petit bristol avec deux cases. Une pour le oui (mise en route du chauffage), la deuxième pour le non . Avec, pour les pervers, une troisième pour une date ultérieure.
Une date butoir pour les réponses, 48 ou 72 heures, se terminant le dimanche (pour toucher tout le monde). La majorité des réponses reçues, pas des bristols émis, remporte la décision de mise en route ou non. Pour ceux qui ne répondent pas, appliquer le dicton "qui ne dit mot, consent".

Cela me parait simple, et pas trop figé, Enfin, c'est ce qui est appliqué dans ma tribu.

mod77
Contributeur actif

France
238 message(s)
Statut: mod77 est déconnecté

Revenir en haut de la page 20 PostĂ© - 23 sept. 2017 :  12:34:52  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Oui snp,
J'aurais du le faire comme cela, peut ĂŞtre.
Depuis mon poste 5 où figure sa réponse, j'ai plutôt affiché un mot, dans les bâtiments, demandant d'envoyer un mail au président du CS si on veut allumer maintenant le chauffage.
Ca n'a pas du lui plaire car le message n'est plus dans son bâtiment.

Et pas de bol encore, depuis hier soir je n'ai plus d'eau chaude :-(
J'ai forcé le démarrage sur mon tableau électrique mais rien! on chauffe l'eau à la bouilloire pour laver mon nouveau né.
J'espère que ça va s'arrêter.

Page: de 2 
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant  
 Page suivante  
Aller Ă :  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2017 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com