Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Le marché immobilier
 Tendances du marché immobilier
 Grèce: Le torchon brûle....
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  

Luc Standon
Contributeur vétéran



2549 message(s)
Statut: Luc Standon est déconnecté

Posté - 06 sept. 2009 :  13:12:07  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Reportage France 24 : En Grèce, une semaine à peine après le confinement des incendies, la colère des habitants n’est pas retombée. Face aux rumeurs de l’existence d’un « lobby du feu », la vindicte populaire se fait de plus en plus forte :

- Grèce: Le torchon brûle entre les autorités et la population
Signature de Luc Standon 
Conformément à la Loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée (cf. CNIL), je bénéficie et dispose d'un droit d'accès, de rectifications, de modifications et de suppression des données et des informations me concernant.
Ce droit s'appliquant aussi à l'ensemble de mes contributions, interventions et commentaires sur les forums d'UniversImmo.com dont la société AEDèv SAS ne peut se prévaloir automatiquement de l'exclusivité des droits d'édition.

ribouldingue
Pilier de forums



17233 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

 1 Posté - 06 sept. 2009 :  13:39:55  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
C'est peut-etre le moment d'acheter, voulez-vous dire?

Nous avons beaucoup de haussiers sur le forum, il ne faudrait pas qu'il manquent la petite flamme de la reprise (Zut, j'aurais dit une bêtise?)....

Ankou
Contributeur vétéran

1014 message(s)
Statut: Ankou est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Posté - 06 sept. 2009 :  18:31:25  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
C'est *********!

Mais que font nos zigotos de Bruxelles? Fournir les allumettes pour les uns, le béton pour les autres ............

quelboulot
Modérateur

3422 message(s)
Statut: quelboulot est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 Posté - 06 sept. 2009 :  19:06:55  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Ankou Posté - 06 sept. 2009 : 18:31:25
--------------------------------------------------------------------------------
C'est *********!

Mais que font nos zigotos de Bruxelles? Fournir les allumettes pour les uns, le béton pour les autres
............
Ankou,

SVP, même si c'est à une moindre échelle, regardons devant notre porte ou plutôt, ... en Corse

Entre promoteurs (certains) en mal de terrains "constructibles" et "pompiers volontaires" (certains) en mal d'indemnités d'intervention...
Signature de quelboulot 
Christophe

Location - Loi n°89-462 du 6 juillet 1989 - Décret n° 87-713 du 26 août 1987 - Décret n°87-712 du 26 août 1987 - Copropriété - Loi n°65-557 du 10 juillet 1965 - Décret n°67-223 du 17 mars 1967

Édité par - quelboulot le 06 sept. 2009 19:08:06

Jean-Michel Lugherini
Pilier de forums

France
3388 message(s)
Statut: Jean-Michel Lugherini est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 Posté - 06 sept. 2009 :  20:10:07  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Entre promoteurs (certains) en mal de terrains "constructibles"

Légende ou pas......difficile à savoir.....en ce qui concerne le ...passé!
Je serais plus "soft" pour le présent ! La plus part de ces terrains boisés en Corse ou ailleurs d’ailleurs, (Petite réminiscence de mes origines) sont classés en Espaces boisés classés où toute autorisation de défrichement sera refusée. Et de mémoire, un texte assez ancien déjà, interdit toute nouvelle autorisation de défrichement suite à un incendie ………sauf à être instruit par le Ministre….(à vérifier exactement).
Je pense que maintenant il faut faire taire cette ….rumeur et laisser l’allumage de ces incendies à la malchance, à la négligence des uns et ……aux « MALADES » !
Signature de Jean-Michel Lugherini 
Cordialement

quelboulot
Modérateur

3422 message(s)
Statut: quelboulot est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 Posté - 06 sept. 2009 :  20:30:12  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Légende ou pas......difficile à savoir.....en ce qui concerne le ...passé!
Je serais plus "soft" pour le présent ! La plus part de ces terrains boisés en Corse ou ailleurs d’ailleurs, (Petite réminiscence de mes origines) sont classés en Espaces boisés classés où toute autorisation de défrichement sera refusée. Et de mémoire, un texte assez ancien déjà, interdit toute nouvelle autorisation de défrichement suite à un incendie ………sauf à être instruit par le Ministre….(à vérifier exactement).
Je pense que maintenant il faut faire taire cette ….rumeur et laisser l’allumage de ces incendies à la malchance, à la négligence des uns et ……aux « MALADES » !
Dans aucun cas il n'y a "d'intéressés".. c'est une légende, dont acte !!!
Signature de quelboulot 
Christophe

Location - Loi n°89-462 du 6 juillet 1989 - Décret n° 87-713 du 26 août 1987 - Décret n°87-712 du 26 août 1987 - Copropriété - Loi n°65-557 du 10 juillet 1965 - Décret n°67-223 du 17 mars 1967

Jean-Michel Lugherini
Pilier de forums

France
3388 message(s)
Statut: Jean-Michel Lugherini est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 Posté - 06 sept. 2009 :  20:37:11  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
non, non, j'ai dit peut-etre...dans le passé...mais le législateur a souhaité éviter ......ces tentations et a donc pris les mesures nécessaires.
Donc......à suivre !
Signature de Jean-Michel Lugherini 
Cordialement

Luc Standon
Contributeur vétéran



2549 message(s)
Statut: Luc Standon est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 Posté - 06 sept. 2009 :  21:31:13  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par quelboulot

SVP, même si c'est à une moindre échelle, regardons devant notre porte ou plutôt, ... en Corse

Ah oui mais le Peuple Régionaliste de la Nation indépendante Corse n'est pas tombé dans le piège étatiste que lui tendait la gendarmerie...


Corse : A contrario du MPF et du CPNT, autrefois réunis au sein du mouvement Libertasse,
le FLNC a flairé le piège de la gendarmerie de l'été 2009


Vidéo : Débat sur la situation de la Corse Ghjurnate 2009
Signature de Luc Standon 
Conformément à la Loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée (cf. CNIL), je bénéficie et dispose d'un droit d'accès, de rectifications, de modifications et de suppression des données et des informations me concernant.
Ce droit s'appliquant aussi à l'ensemble de mes contributions, interventions et commentaires sur les forums d'UniversImmo.com dont la société AEDèv SAS ne peut se prévaloir automatiquement de l'exclusivité des droits d'édition.

Édité par - Luc Standon le 06 sept. 2009 21:40:02

Jean-Michel Lugherini
Pilier de forums

France
3388 message(s)
Statut: Jean-Michel Lugherini est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 Posté - 06 sept. 2009 :  21:34:08  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Bon, par paresse, je n'ai pas l'article mais le simple imprimé ci-joint (qui n'est pas livré à la Aldo o)))) ) parle de 15 ans.
Nos braves incendiaires promoteurs devront donc investir sur le long terme...
http://www.google.fr/search?sourcei...+et+incendie
Et bien sympa un certain post sur un autre sujet........
Signature de Jean-Michel Lugherini 
Cordialement

Luc Standon
Contributeur vétéran



2549 message(s)
Statut: Luc Standon est déconnecté

Revenir en haut de la page 9 Posté - 06 sept. 2009 :  22:40:18  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par Ankou

C'est *********!

Mais que font nos zigotos de Bruxelles? Fournir les allumettes pour les uns, le béton pour les autres ............

Non, les zigotos de Bruxelles fournissent des bulletins de votes... On en parle très peu en France, mais pourtant dans moins d'un mois se jouera en Irlande un évènement capital pour l'avenir de l'Union européenne. Le 2 octobre prochain, en effet, les électeurs irlandais sont appelés à revoter sur le Traité de Lisbonne, dans une version en tout point identique à celle qu'ils avaient rejetée par 53% des voix en juin 2008. A ceci près que cette fois-ci, les Irlandais sont priés de bien voter, ou du moins de ne pas faire deux fois la même bourde qui justifierait une Loi de Murphy !

L'existence d'un deuxième référendum serait déjà en soi suffisante pour pouvoir parler de dérive totalitaire. Lorsqu'on refait voter un peuple sur un texte à 100% identique à celui sur lequel il vient de s'exprimer, on n'est clairement plus en démocratie. Les partisans les plus zélés, ou les plus aveugles, de l'Europe de Bruxelles pourront toujours essayer de trouver une justification plus ou moins tirée par les cheveux. Du point de vue des principes démocratiques, il ne peut pas y en avoir. S'ils tolèrent ce genre de procédés, ils ne sont pas démocrates. C'est leur droit, mais ils doivent en être conscients.

Seul parmi les 27 de l'Union européenne à avoir eu la possibilité de s'exprimer par référendum, le peuple irlandais est soumis à une terrible pression des milieux eurocrates politiques, administratifs et financiers. Pour "éclairer" les électeurs, la commission européenne vient par exemple de publier un livret censé résumer en quelques pages le Traité de Lisbonne.



D'après la commission, les électeurs irlandais pourront suite à la lecture de ce guide "voter en conscience et en toute connaissance de cause". Dès les premières lignes, le ton est donné : "L'objectif du Traité de Lisbonne est de rendre l'UE plus démocratique, plus efficace et plus transparente. Il donne aux citoyens et aux parlements plus de poids dans la conduite des politiques européennes, et donne à l'Europe plus de poids dans le monde, tout en protégeant les intérêts nationaux". Bref, un Traité idéal pour une Europe idéale... Citoyens Irlandais, radio Bruxelles vous informe !

Au niveau national, la quasi totalité des partis irlandais soutiennent le OUI, du Fianna Fail parti du premier ministre Brian Cowen au Fine Gael, principal parti d'opposition. Craignant que l'impopularité du premier ministre ne rejaillisse sur le scrutin (selon les derniers sondages, 85% des Irlandais sont mécontents de sa politique), le Fine Gael vient d'appeler les électeurs à "attendre les prochaines élections pour sanctionner le premier ministre. Pour le moment il faut dire oui à l'Europe". C'est beau comme du François Hollande...

On remarque que pour tromper l'électeur, on utilise toujours ce genre de raisonnement consistant à dissocier politique nationale et politique européenne, alors que cette dernière conditionne la majeure partie des politiques économiques des gouvernements (et c'est précisément sur ce point que les Irlandais sont mécontents de Cowen), et que 80% des lois nationales sont directement issues de Bruxelles dans la plupart des États membres. Il est donc parfaitement cohérent, et lucide, de voter contre l'Europe de Bruxelles lorsqu'on est mécontent de son gouvernement. Parler de confusion des scrutins est une escroquerie, une manipulation destinée à contenir la colère légitime des peuples. Il va de soi que dans les médias, le camp du OUI est surreprésenté, bénéficiant de l'engagement des deux partis les plus importants du pays. Ceux qui se souviennent du déluge de propagande qui s'abattit sur la France lors la campagne référendaire sur la Constitution européenne en 2005 comprennent ce que vivent grosso modo en ce moment les Irlandais, d'une façon sans doute encore aggravée, en raison des pressions eurocrates plus fortes que jamais.

Tous les arguments, même les plus ridicules, sont bons à prendre pour terroriser l'électeur : aggravation de la crise en cas de victoire du NON, expulsion de l'UE, fuite des investisseurs étrangers. Cette stratégie de la terreur, utilisée par l'ensemble des partis du OUI, est complétée par le mensonge selon lequel l'Europe protégerait les pays membres de la crise.

Cette stratégie de la terreur, utilisée par l'ensemble des partis du OUI, est complétée par le mensonge selon lequel l'Europe protégerait les pays membres de la crise. Un simple coup d'œil sur les chiffres de la récession dans le monde montre au contraire que les premiers pays touchés par la récession furent les pays européens, qu'ils connaissent une dépression plus forte qu'ailleurs, et qu'ils sortent de 15 ans de croissance molle. C'est encore plus vrai au sein de la zone euro. De toute façon, comment une Europe qui a fait du libéralisme mondialisé, de la dérèglementation et du libre-échange sa seule devise pourrait-elle avoir un rôle protecteur dans une crise qui s'explique précisément par la faillite de ces principes ? Un peu de logique s'impose pour comprendre la réalité des chiffres, et déminer les mensonges du camp des eurobéats.

Enfin, les grands patrons irlandais se sont eux-aussi lancés dans la campagne du OUI. En tête, le PDG de Ryan Air, Michel O'Leary. Il faut dire qu'il attend le feu vert de la commission européenne pour le rachat d'un concurrent, Aer Lingus... Autre patron engagé, Jim O'Hara, le PDG d'Intel, qui vient de faire appel d'une amende de plusieurs millions d'euros prononcée par la commission contre sa société. Échange de bons procédés entre "Européens convaincus" dira-t-on...

Référendum après référendum (ils sont d'ailleurs de plus en plus rares), les pressions exercées sur les peuples européens pour qu'ils "votent bien" (et si possible du premier coup !) se renforcent, jusqu'à verser dans la dérive totalitaire pure et simple. Très clairement, quand il s'agit d'Europe, et parce qu'on touche à l'évidence au cœur de la machine, là où se prennent les vraies décisions, les peuples ne sont pas les bienvenus.

L'Irlande n'est pas la seule concernée. Le phénomène est général. Il est particulièrement fort en France où des parlementaires de tous bords, UMP PS MODEM, ont voté en catimini en 2008 le Traité de Lisbonne, copie-conforme de la Constitution européenne qui avait été rejetée par référendum en mai 2005.

La propagande depuis n'a jamais cessé. Pour vous en convaincre, visionnez ce court reportage, diffusé par la chaîne France24 au sujet de la campagne irlandaise. La première phrase du journaliste donne le ton : "Les Irlandais ont voté NON l'an dernier, surtout parce qu'ils ne comprenaient pas le Traité de Lisbonne"...Ce journaliste, comme tant d'autres en France, est en mission : reprendre la communication européiste et faire croire au bon peuple que tout est affaire de pédagogie, que le NON ne peut s'expliquer que par un défaut de compréhension, et certainement pas par un rejet politique.

Les démocrates dignes de ce nom doivent réagir, et vite. Pour l'heure, nous ne pouvons que souhaiter une victoire du NON en Irlande, le 2 octobre prochain. Ce NON sonnerait comme un désaveu terrible pour l'ensemble des "élites eurocrates". Les derniers sondages montraient une avance assez confortable du OUI, mais en reflux. Espérons que les partisans du NON sauront amplifier le mouvement.
Signature de Luc Standon 
Conformément à la Loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée (cf. CNIL), je bénéficie et dispose d'un droit d'accès, de rectifications, de modifications et de suppression des données et des informations me concernant.
Ce droit s'appliquant aussi à l'ensemble de mes contributions, interventions et commentaires sur les forums d'UniversImmo.com dont la société AEDèv SAS ne peut se prévaloir automatiquement de l'exclusivité des droits d'édition.
 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2018 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com