Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spťcialement conÁu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous √† nos flux RSS. Les flux RSS permettent d‚Äô√™tre inform√© automatiquement des derni√®res publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 S√©lectionnez un th√®me:
 
Accueil | Portail | S‚Äôenregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 A propos des syndics professionnels
 Hono mutation : les prestations minimales
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent r√©pondre aux sujets dans ce forum
Page suivante 
Auteur
Sujet pr√©c√©dent Sujet Sujet suivant
Page: de 2 

JPM
Pilier de forums

5333 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Post√© - 12 f√©vr. 2017 :  17:00:27  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil  Visiter la page d‚Äôaccueil de JPM

On pourrait peut être en finir avec les éternelles discussions sur les frais de mutation.

Solution proposée : l'honoraire en cas de mutation doit couvrir toutes les prestations minimales imposées par la plus modeste des mutations de propriété, savoir :
*
établissement de l'état daté (pré état daté et actualisation finale)
établissement de la note complémentaire pour le notaire
délivrance du certificat article 20
enregistrement de la notification du transfert de propriété
Modification de la liste des copropriétaires avec ouverture de la fiche de l'acquéreur
Cl√īture simple du compte du vendeur avec paiement du solde cr√©diteur s'il y a lieu
Ouverture du compte de l'acquéreur
Virements nécessaires

L'honoraire demandé par le syndicat couvrirait donc l'exécution de ces opérations minimales.

Si l'avis de l'article 20 n'est pas accompagn√© du paiement des charges dues par le vendeur le syndic doit faire d√©livrer une opposition dont le co√Ľt n'est pas inclus dans l'honoraire. Cela a lieu une fois sur dix.

Idem pour la délivrance de copie de documents qui doivent être normalement remis par le vendeur.

Cela ne serait pas plus simple ?



Signature de JPM 
La copropriété sereine

rambouillet
Pilier de forums

14348 message(s)
Statut: rambouillet est déconnecté

 1 Post√© - 12 f√©vr. 2017 :  17:31:25  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Pour moi, la réponse est claire les syndics facturent actuellement des choses qui ne sont pas prévues ni au contrat type, ni dans des textes :

* le pré état daté
* enregistrement de la notification du transfert de propriété
* Modification de la liste des copropriétaires avec ouverture de la fiche de l'acquéreur
* Cl√īture simple du compte du vendeur avec paiement du solde cr√©diteur s'il y a lieu
* Ouverture du compte de l'acquéreur
* Virements nécessaires

c'est à eux de prévoir leur forfait, d'autant que les choses citées sont d'une part minimes en nombre et d'autre part en temps passé (sauf si le syndic est encore à l'époque de Cro-Magnon)....

Ce sont les syndics qui donnent le b√Ęton pour se faire battre....

Il y en a qui facture des honoraires pour gérer leur garantie financière....

Il y en a d'autres qui ne font plus les photocopies, en donnant leur courrier à Athome qui fait les photocopies et le syndic facture cela en frais postaux puisque c'est Athome qui fait les envois postaux de ces photocopies.

D'autres qui facturent des honoraires spéciaux parce qu'ils ont fait faire des économies sur des prestations ("on partage les gains" , alors qu'ils ne font que leur travail)

L'imagination des syndics est sans bornes (pas tous heureusement).....


nefer
Modérateur

10628 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Post√© - 12 f√©vr. 2017 :  17:43:56  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par rambouillet

Pour moi, la réponse est claire les syndics facturent actuellement des choses qui ne sont pas prévues ni au contrat type, ni dans des textes :

* le pré état daté
* enregistrement de la notification du transfert de propriété
* Modification de la liste des copropriétaires avec ouverture de la fiche de l'acquéreur
* Cl√īture simple du compte du vendeur avec paiement du solde cr√©diteur s'il y a lieu
* Ouverture du compte de l'acquéreur
* Virements nécessaires






pourquoi généraliser ?
je n'ai pas vu de factures pour les prestations "
* enregistrement de la notification du transfert de propriété
* Modification de la liste des copropriétaires avec ouverture de la fiche de l'acquéreur
* Cl√īture simple du compte du vendeur avec paiement du solde cr√©diteur s'il y a lieu
* Ouverture du compte de l'acquéreur
* Virements nécessaires"

puisque c'est totalement illégal!

le problème c'est le pré état daté qui est une "invention" des notaires.
Il leur appartient d'établir le document nécessaire pour l'avant contrat à partir des documents à demander au vendeur!
le syndic n'a pas à remplir ce document.

rambouillet
Pilier de forums

14348 message(s)
Statut: rambouillet est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 Post√© - 12 f√©vr. 2017 :  17:50:12  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
citation:
Nefer :

pourquoi généraliser ?
je n'ai pas vu de factures pour les prestations "
* enregistrement de la notification du transfert de propriété
* Modification de la liste des copropriétaires avec ouverture de la fiche de l'acquéreur
* Cl√īture simple du compte du vendeur avec paiement du solde cr√©diteur s'il y a lieu
* Ouverture du compte de l'acquéreur
* Virements nécessaires"

Je ne dis pas que des syndics facturent tout cela, mais je suis d'accord avec JPM certains syndics facturent certaines lignes....

√Čdit√© par - rambouillet le 12 f√©vr. 2017 17:55:34

Sunbird
Contributeur vétéran

2264 message(s)
Statut: Sunbird est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 Post√© - 12 f√©vr. 2017 :  18:01:34  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Oui le pré état daté est une invention des notaires, invention dans laquelle ce sont engouffrés les syndics.
Il suffit simplement du dernier relevé de charge du vendeur, et de l'annexe 1 comptable qui a été validé par la dernière AG pour faire ce que demande ALUR.



JPM
Pilier de forums

5333 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 Post√© - 13 f√©vr. 2017 :  18:44:02  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil  Visiter la page d‚Äôaccueil de JPM

Sunbird :
citation:
Oui le pré état daté est une invention des notaires, invention dans laquelle ce sont engouffrés les syndics.
Il suffit simplement du dernier relevé de charge du vendeur, et de l'annexe 1 comptable qui a été validé par la dernière AG pour faire ce que demande ALUR.


Vous avez le plus profond mépris pour l'information préalable des acquéreurs

Cette réforme est un des points forts de la loi ALUR.

A propos de l'état daté classique, on a dit à juste titre qu'il avait l'avantage d'informer les acquéreurs mais trop tard puisqu'ils sont déjà engagés par le compromis initial.

La solution était donc d'établir l'état daté à la date de la promesse de vente. Il s'agit donc bien d'un état daté qu'on a appelé pré état daté parce que l'obligation de l'état daté à la date de la vente n'a pas été supprimée. Mais en réalité il ne peut s'agir que d'une actualisation de l'état daté d'origine ou pré état daté.

Contester la notion de pré état daté c'est remettre en cause l'esprit excellent de cette réforme : informer les acquéreurs en temps utile. La contester uniquement pour une question de rémunération du syndic c'est le comble de la mesquinerie.

Ce qu'il faut contester éventuellement c'est un montant abusif du pré état daté. Mais pas le pré état daté lui même.

Par ailleurs vous savez parfaitement bien que bien des vendeurs ne disposent pas des pièces nécessaires. Dans ce cas que doit on faire ? Interdire la vente du bien ?


Signature de JPM 
La copropriété sereine

nefer
Modérateur

10628 message(s)
Statut: nefer est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 Post√© - 13 f√©vr. 2017 :  18:52:01  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par JPM


Sunbird :

Par ailleurs vous savez parfaitement bien que bien des vendeurs ne disposent pas des pièces nécessaires. Dans ce cas que doit on faire ? Interdire la vente du bien ?


il suffit aux vendeurs de donner à leur notaire la convocation de la dernière AG et le carnet d'entretien

Sunbird
Contributeur vétéran

2264 message(s)
Statut: Sunbird est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 Post√© - 13 f√©vr. 2017 :  21:23:31  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par JPM


Sunbird :
citation:
Oui le pré état daté est une invention des notaires, invention dans laquelle ce sont engouffrés les syndics.
Il suffit simplement du dernier relevé de charge du vendeur, et de l'annexe 1 comptable qui a été validé par la dernière AG pour faire ce que demande ALUR.


Vous avez le plus profond mépris pour l'information préalable des acquéreurs



Propos hors sujet.

citation:
Initialement posté par JPM
Cette réforme est un des points forts de la loi ALUR.

A propos de l'état daté classique, on a dit à juste titre qu'il avait l'avantage d'informer les acquéreurs mais trop tard puisqu'ils sont déjà engagés par le compromis initial.

La solution était donc d'établir l'état daté à la date de la promesse de vente. Il s'agit donc bien d'un état daté qu'on a appelé pré état daté parce que l'obligation de l'état daté à la date de la vente n'a pas été supprimée. Mais en réalité il ne peut s'agir que d'une actualisation de l'état daté d'origine ou pré état daté.

Contester la notion de pré état daté c'est remettre en cause l'esprit excellent de cette réforme : informer les acquéreurs en temps utile. La contester uniquement pour une question de rémunération du syndic c'est le comble de la mesquinerie.

Ce qu'il faut contester éventuellement c'est un montant abusif du pré état daté. Mais pas le pré état daté lui même.

Par ailleurs vous savez parfaitement bien que bien des vendeurs ne disposent pas des pièces nécessaires. Dans ce cas que doit on faire ? Interdire la vente du bien ?





Il suffit de fournir l'annexe 1, et le dernier relevé de charge pour répondre à ce point. Le reste ne sert à rien sauf à engraisser les syndics qui surfacturent cet acte tout comme les états datés.


Venez faire des promesses et vous verrez que dans la majorité des cas le pré état daté ne sert strictement à rien, il est annexé sans aucun commentaire au milieu des autres annexes.

Lorsque vous avez une promesse de 36 pages, avec les diagnostics privatifs (une 50 aine de pages), les diagnostics partie commune (une centaine de pages et plus si amiante), le carnet d'entretien, le règlement de copropriété (minimum une centaine de pages), plus un dossier georisque (20 aine de pages), le pré-état daté de 3 pages qui contient 1 chiffre par page il faut vraiment le chercher et comprendre sa signification.

Il faut vraiment le vouloir pour comprendre un document incompréhensible de 3 pages parmi plus de 300 pages.



Si le pré état daté, et les informations qu'il contient étaient si importantes, au lieu d'être une simple annexe de la promesse, son contenu serait repris dans la promesse, comme cela est fait avec les diagnostics techniques.

Cela serait beaucoup plus informatif dans la promesse d'écrire "le bénéficiaire est informé que le syndicat de copropriétaire n'a pas de difficulté financière, qu'il paie ses fournisseurs, que le montant des charges annuel est 2500 euros pour le lot..."


JPM
Pilier de forums

5333 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 Post√© - 14 f√©vr. 2017 :  00:18:18  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil  Visiter la page d‚Äôaccueil de JPM

Il n 'y a pas lieu d'insérer le pré état daté dans la promesse. Il en va de même que pour les PV des assemblées précédentes. L'acquéreur y trouve dans les deux cas des informations importantes, dont certaines peuvent être de nature à déterminer son engagement d'acheter ou, au contraire, le faire fuir.

Ces documents sont plus importants que bien des diagnostics.

Signature de JPM 
La copropriété sereine

rambouillet
Pilier de forums

14348 message(s)
Statut: rambouillet est déconnecté

Revenir en haut de la page 9 Post√© - 14 f√©vr. 2017 :  07:32:34  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Les documents à fournir sont à l'exception du carnet d'entretien entre les mains du vendeur pour autant qu'il soit un petit peu conservateur.

De plus ces documents pour qu'ils soient efficaces devraient √™tre fournis avant la signature d'un compromis, et en cette √©poque de d√©mat√©rialisation des documents ceci ne devrait rien co√Ľter. Un bon agent immobilier devrait demander ces documents aux vendeurs d√®s la prise en charge du mandat de vente.

De plus un état daté fait 3 mois avant la vente ne veut rien dire dans ses parties financières, puisqu'il y a de grandes chances qu'entre temps il y ait un appel trimestriel de charges, ce qui remet totalement en cause cette fameuse partie financière. De plus dans l'état daté, tel qu'il est rigoureusement prévu par les textes (article 5 du décret) il n'est aucunement prévu les différents documents nécessaires à la date du compromis (3 PV, carnet d'entretien, les dttes, etc....).

Ce qui est à revoir, c'est peut-être la formation de l'agent immobilier détenteur d'un mandat..... qui doit conseiller son client (le vendeur) et l'aider à récupérer les différents documents. Ils savent déjà faire pour tout ce qui est diagnostic (et savent bien conseiller sur le diagnostiqueur à prendre..... )

JPM
Pilier de forums

5333 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Revenir en haut de la page 10 Post√© - 14 f√©vr. 2017 :  08:55:54  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil  Visiter la page d‚Äôaccueil de JPM

Contribution plus intéressante de Rambouillet, dépouillée du pitoyable et lancinant engraissement des syndics .

Je viens de voir trois ventes dans lesquelles les héritiers du copropriétaire décédé n'ont pratiquement pas d'autre document que le titre de propriété, la police d'assurance et les comptes de charges de la dernière année.

Il est vrai qu'il y a un problème souvent avec les agents immobiliers. Mais le vrai problème est celui du mandat de vente avec ou sans exclusivité. L'agent bénéficiant d'un mandat exclusif se doit d'avoir un dossier complet. Cela est plus difficile dans le cas contraire.

Pour :
citation:
De plus un état daté fait 3 mois avant la vente ne veut rien dire dans ses parties financières, puisqu'il y a de grandes chances qu'entre temps il y ait un appel trimestriel de charges, ce qui remet totalement en cause cette fameuse partie financière.


Cela est inexact. Quand on envisage d'acheter le 14 avril 2017, ce qui importe c'est de conna√ģtre la situation financi√®re du syndicat au 31 d√©cembre 2016 : importance des impay√©s, des dettes anormales du syndicat, etc ... Peu importent les appels de fonds √† venir, ils doivent √™tre pr√©cis√©s dans l'√©tat dat√©.

La loi est insuffisante car elle prévoit la communication de la dernière situation financière approuvée. Elle peut remonter à plus d'un an. L'acquéreur potentiel doit exiger une situation financière beaucoup plus proche et ne doit pas en démordre. L'expérience montre que les agents immobiliers obtiennent cela des syndics.

Encore ne faut-il pas abuser ! Il s'agit de la situation financière à la dernière fin de trimestre sous la forme d'une balance détaillée et non pas d'une annexe 1.





Signature de JPM 
La copropriété sereine

rambouillet
Pilier de forums

14348 message(s)
Statut: rambouillet est déconnecté

Revenir en haut de la page 11 Post√© - 14 f√©vr. 2017 :  10:58:31  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Il n'est pas prévu dans les textes que l'état daté fasse état des impayés du syndicat, ni des dettes du syndicat, etc... l'état daté ne concerne que les rapports vendeur-acquéreur :

"Article 5
Le syndic, avant l'établissement de l'un des actes mentionnés à l'article 4, adresse au notaire chargé de recevoir l'acte, à la demande de ce dernier ou à celle du copropriétaire qui transfère tout ou partie de ses droits sur le lot, un état daté comportant trois parties.
1¬į Dans la premi√®re partie, le syndic indique, d'une mani√®re m√™me approximative et sous r√©serve de l'apurement des comptes, les sommes pouvant rester dues, pour le lot consid√©r√©, au syndicat par le copropri√©taire c√©dant, au titre :
a) Des provisions exigibles du budget prévisionnel ;
b) Des provisions exigibles des dépenses non comprises dans le budget prévisionnel ;
c) Des charges impayées sur les exercices antérieurs ;
d) Des sommes mentionnées aux articles 26-6 et 33 de la loi du 10 juillet 1965 ;
e) Des avances exigibles.
Ces indications sont communiquées par le syndic au notaire ou au propriétaire cédant, à charge pour eux de les porter à la connaissance, le cas échéant, des créanciers inscrits.
2¬į Dans la deuxi√®me partie, le syndic indique, d'une mani√®re m√™me approximative et sous r√©serve de l'apurement des comptes, les sommes dont le syndicat pourrait √™tre d√©biteur, pour le lot consid√©r√©, √† l'√©gard du copropri√©taire c√©dant, au titre :
a) Des avances mentionnées à l'article 45-1 ;
b) Des provisions du budget prévisionnel pour les périodes postérieures à la période en cours et rendues exigibles en raison de la déchéance du terme prévue par l'article 19-2 de la loi du 10 juillet 1965.
3¬į Dans la troisi√®me partie, le syndic indique les sommes qui devraient incomber au nouveau copropri√©taire, pour le lot consid√©r√©, au titre :
a) De la reconstitution des avances mentionnées à l'article 45-1 et ce d'une manière même approximative ;
b) Des provisions non encore exigibles du budget prévisionnel ;
c) Des provisions non encore exigibles dans les dépenses non comprises dans le budget prévisionnel.
Dans une annexe à la troisième partie de l'état daté, le syndic indique la somme correspondant, pour les deux exercices précédents, à la quote-part afférente au lot considéré dans le budget prévisionnel et dans le total des dépenses hors budget prévisionnel. Il mentionne, s'il y a lieu, l'objet et l'état des procédures en cours dans lesquelles le syndicat est partie."


Il ne faut pas faire dire à l'état daté plus qu'il n'est prévu par les textes...... certes, les notaires demandent plus de renseignements, comme les numéros de police d'assurance, etc.... Pourquoi faire ?

Gédehem
Modérateur

13391 message(s)
Statut: Gédehem est déconnecté

Revenir en haut de la page 12 Post√© - 14 f√©vr. 2017 :  11:02:40  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Ce qui est à revoir, c'est peut-être la formation de l'agent immobilier détenteur d'un mandat
Très certainement.

C'est gr√Ęce √† l'un d'eux, sans doute tr√®s "inform√©" ou attentif, que la proc√©dure suivante a √©t√© mise en place dans "mes syndicats" (coop) pr√©alablement √† la signature de la promesse/compromis de vente :
- remise à l'agent immobilier "pour copie" de l'EDD/RDC, des 3 derniers PV d'AG, d'un état des charges du lot.

Cela ne co√Ľte rien au syndicat, l'agence immobili√®re passant prendre ces documents pour copies.
Le potentiel acheteur est ainsi informé, ce qui évite bien des surprises par la suite

JPM
Pilier de forums

5333 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Revenir en haut de la page 13 Post√© - 14 f√©vr. 2017 :  11:50:37  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil  Visiter la page d‚Äôaccueil de JPM

Le nouveau texte impose la production des indications suivantes :

2¬į Les informations financi√®res suivantes :
a) Le montant des charges courantes du budget prévisionnel et des charges hors budget prévisionnel payées par le copropriétaire vendeur au titre des deux exercices comptables précédant la vente ;
b) Les sommes susceptibles d'être dues au syndicat des copropriétaires par l'acquéreur ;
c) L'état global des impayés de charges au sein du syndicat et de la dette vis-à-vis des fournisseurs ;
d) Lorsque le syndicat des copropriétaires dispose d'un fonds de travaux, le montant de la part du fonds de travaux rattachée au lot principal vendu et le montant de la dernière cotisation au fonds versée par le copropriétaire vendeur au titre de son lot.
Les informations mentionn√©es aux a, c et d du pr√©sent 2¬į sont √† jour des informations soumises √† l'assembl√©e g√©n√©rale annuelle charg√©e d'approuver les comptes pr√©c√©dant la signature de la promesse de vente.

Il s'agit bien d'un document différent qui ne peut être établi complètement que par le syndic.

Le plus simple est de fusionner les deux textes et d'arrêter de perdre du temps à vitupérer le pré état daté.

Signature de JPM 
La copropriété sereine

Sunbird
Contributeur vétéran

2264 message(s)
Statut: Sunbird est déconnecté

Revenir en haut de la page 14 Post√© - 14 f√©vr. 2017 :  12:38:10  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Il suffit que les syndics mettent les informations et documents sur l'extranet :
- L'ensemble des diagnostics parties communes
- Carnet d'entretien
- RC/EDD , avec une note certifiant qu'il y a tous les modificatifs.
- Pour les informations financières propriétaires.
- Pour le SDC un écran sur l'extranet permettrait au vendeur de le faire soi-même.
- PV AG

Cela fait gagner du temps à tout le monde


rambouillet
Pilier de forums

14348 message(s)
Statut: rambouillet est déconnecté

Revenir en haut de la page 15 Post√© - 14 f√©vr. 2017 :  15:20:44  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Loinde moi de dire que vous vous mélangez les pinceaux, car ce serait irrévérencieux.

Mais vous parlez une fois de l'état daté, dont je vous ai cité l'article concerné, et qui est rempli par le syndic, et une autre fois vous parlez des documents que l'acquéreur doit avoir pour que le compromis de vente ait son plein effet.

Dans ce second cas, l'intervention du syndic n'est utile que pour fournir le carnet d'entretien, tout le reste se trouve dans les documents en possession théorique du vendeur. Et les exemples que vous citez se trouve sur l'annexe 1 approuvée. Pourquoi aller payer des honoraires au syndic souvent sans demander au vendeur ?

Moi je pr√©conisera plut√īt que le syndic avant de fournir de tels documents, fasse un devis au vendeur, puisque ce dernier n'est pas li√© directement au contrat du syndic. Vous verriez que bien souvent les vendeurs retrouveraient tout seul tous les papiers n√©cessaires......

Perso, je le maintiens : le pré état daté facturé par le syndic est abusif, comme le sont certains tarifs d'état daté eux-mêmes.

JPM
Pilier de forums

5333 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Revenir en haut de la page 16 Post√© - 14 f√©vr. 2017 :  17:13:03  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil  Visiter la page d‚Äôaccueil de JPM

Tout cela est affaire de notaire. Le syndic ne donne que ce qu'on lui demande. Il n'y a pas de devis à faire lorsque les mentions figurent dans le contrat de syndic. Les notaires savent très bien faire réduire les prétentions abusives.

En ce qui concerne les contentieux sur recouvrement de charges le notaire exige à juste titre des indications écrites données par le syndic.

Je ne mélange rien, comme les autres j'essaie de remédier aux insuffisances du législateur. Il fallait tout remonter à la période du compromis et se contenter ensuite d'une actualisation pour le jour de la signature.


Signature de JPM 
La copropriété sereine

Sunbird
Contributeur vétéran

2264 message(s)
Statut: Sunbird est déconnecté

Revenir en haut de la page 17 Post√© - 14 f√©vr. 2017 :  17:36:17  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par JPM



Il fallait tout remonter à la période du compromis et se contenter ensuite d'une actualisation pour le jour de la signature.




Et si le compromis n'est pas signé, annulé, ou ne va pas jusqu'au bout du fait que l'acquéreur n'a pas son prêt...
On facture des frais au vendeur ? Le syndic rembourse ?

Cette question ne se poserait pas si tous les syndics avaient des frais qui correspondent à la réalité du travail effectué.

Aujourd'hui nous avons des sommes qui selon les syndics vont de 400 euros à quasiment 1000 euros pour le même document.

Pour comparer un notaire facture une promesse de 0 euro à 150 euros.


FBO
Contributeur actif



France
416 message(s)
Statut: FBO est déconnecté

Revenir en haut de la page 18 Post√© - 15 f√©vr. 2017 :  21:29:23  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Il est lassant de lire des "moutons" qui croient, parce que l'ARC l'a dit, que le pré état daté serait une invention des syndics pour se gaver...
Il y en a ras le bol. L'ARC divise pour mieux régner, et il faudrait vérifier la réalité du terrain avant de faire du copier/coller sans chercher à réfléchir 2 secondes.

Ce sont les notaires qui le demandent. J'ai assist√© √† plusieurs r√©unions inter-syndics (syndicats, colloques), et il y a des administrateurs qui ont pest√© contre cela, et qui disaient "le pr√© quoi ? pr√© machin quoi ? conna√ģt pas le pr√© √©tat-dat√©, c'est nulle part dans la loi !".
Finalement les notaires ont continué à le demander, sans cesse, donc finalement forcément il faut bien facturer le travail réalisé en plus.
Les plus précautionneux demandent l'aval du notaire ou du vendeur pour délivrer et facturer le "pré état daté, au moins aucun soucis.

Chez nous j'ai fait un forfait et point. Ce qui inclut tout, et facturation à la fin quand la vente se fait. Et si pas de vente au final, on facture la moitié pour le seul pré état daté sans suite.
Du coup on ne distingue plus les prestations lors de la mutation.

JPM
Pilier de forums

5333 message(s)
Statut: JPM est déconnecté

Revenir en haut de la page 19 Post√© - 16 f√©vr. 2017 :  01:21:09  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil  Visiter la page d‚Äôaccueil de JPM

Il faut en effet proclamer qu'est un mensonge d'√Čtat la n√©gation de l'existence d'un pr√© √©tat dat√©.

Il faudrait d'ailleurs donner un autre nom au document exigé du syndic puisque, depuis de longues années, un état daté est accompagné d'une note complémentaire. Ici encore l'ARC a sévi en déniant la nécessité de cette note complémentaire. J'ai montré que les travaux parlementaires font bien état de deux documents distincts et que la mention dans le texte du seul état daté résulte d'une omission.

C'est le constant souci de réduire la réalité des prestations des syndics qui explique, sans toujours l'excuser, leurs tentatives de multiplier les rémunérations accessoires.

Ils doivent comprendre que depuis la promotion du contrat tout sauf c'est le forfait de gestion courante qu'il faut librement augmenter.


Par ailleurs il faut effectivement prévoir un remboursement partiel lorsque l'opération n'est pas réalisée.

Il faut aussi proclamer que faire mention de l'engraissement des syndics est un acte condamnable au titre de la modération des forums.

Signature de JPM 
La copropriété sereine

rambouillet
Pilier de forums

14348 message(s)
Statut: rambouillet est déconnecté

Revenir en haut de la page 20 Post√© - 16 f√©vr. 2017 :  08:48:45  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
citation:
Il faut en effet proclamer qu'est un mensonge d'√Čtat la n√©gation de l'existence d'un pr√© √©tat dat√©.


ceci est une phrase toute faite : car ce n'est pas l'Etat qui nie l'existence d'un pré état daté.

citation:
Il faut aussi proclamer que faire mention de l'engraissement des syndics est un acte condamnable au titre de la modération des forums.

Certes, le terme "engraissement" peut vous para√ģtre fort, mais on ne peut pas mod√©rer le fait de dire que certains syndics (et certaines grosses soci√©t√©s) cherchent tous les moyens pour trouver de nouvelles sources de financement, parce que justement ils ne veulent pas mettre leur forfait √† niveau, les contrats √©tant comparables pour le copro-lecteur.
Perso, je constate que nombre de "petits" syndics font leur travail correctement pour leur client en cherchant à gagner leur vie et en toute transparence. Mais que malheureusement, on ressent chez les "grosses" sociétés un besoin permanent d'augmenter leur CA, ceci étant leur premier objectif, et parfois le gestionnaire du terrain n'est pas toujours fier d'imposer ces dérives.....


Pour ma part, je considère que tout travail demandé au bénéfice d'un copro et non compris dans le contrat doit se faire par un "devis" et notamment le pré état daté (ou un autre nom).



√Čdit√© par - rambouillet le 16 f√©vr. 2017 08:51:46
Page: de 2 
Sujet pr√©c√©dent Sujet Sujet suivant  
 Page suivante  
Aller √†:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2017 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com