Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous Ă  nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informĂ© automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 SĂ©lectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Bailleurs
 ImpĂ´ts et revenus fonciers ou BIC (meublĂ©s)
 Immobilisation : augmentation et diminution
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Ce sujet est en lecture seule, AUCUN ENVOI autorisĂ©  
Auteur
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant  

fluo
Contributeur senior



France
652 message(s)
Statut: fluo est déconnecté

PostĂ© - 08 fĂ©vr. 2012 :  16:43:02  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Bnojour,

voici mon interrogation pour cette déclaration (on croit toujours avoir fait le tour et chaque année, il y a un truc qu'on ne sait pas trop comment prendre).

Donc, pour faire simple, j'ai acheté un immeuble en 2007.
Je l'ai donc décomposé en 4 gros postes.
En 2010, j'ai changé la chaudière, mais avais anticipé le problème en minimisant le poste Installations Générales et Techniques (dont chauffage).
En conséquences, je n'ai rien sorti au changement de chaudière car j'avais pris soin de précise que je considérait la valeur de l'ancienne chaudière comme nulle.

Voila le long préambule.
En 2011, j'ai changé les ouvertures et ai donc une facture de 5000 E.
Sur ce point, pas de problème, je sais comment noter cet ajout :
-je le met en Façades 2tacheite, Menuiseries
-j'amortis ces 5000 sur 25 ans
-sur la 2033B, cela donne : (case 432)=5000, (case 522)= le reste + le prorata de mes 5000 sur 25 ans sur les mois d'utilisation en 2011.

Ma question est comment traiter le retrait des anciennes ouvertures ?

-1-Je suppose qu'il faut que je note une valeur (case 424) pour la diminution. Je ne sais pas quelle base prendre, mais je pourrai trouver (si quelqu'un a une suggestion, je suis preneur).
-2- Je suppose qu'il faut que je note quelque-chose en (case 524). Mais quoi ? Le valeur retirés sur les x années "restantes" ?

-3- Les années suivantes, je perdrai les amortissements de mes vieilles fenêtres. Ce qui fait que comptablement, je retire d'un côte ce que j'ai rajouté de l'autre.

LĂ , j'avoue ne pas trop voir comment faire.

Merci



Manuel44000
Contributeur actif

247 message(s)
Statut: Manuel44000 est déconnecté

 1 PostĂ© - 08 fĂ©vr. 2012 :  22:07:12  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Pourquoi votre raisonnement serait différent entre la chaudière et les baies, en effet on peux penser que si vous changer vos baies c'est quelles étaient trop vétuste, donc totalement amorties ( quelle est l'ancienneté du bien ), si vous amortissez les nvelles sur 25ans, peux-être les anciennes ont aussi 25 ans et +, donc valeur résiduelle=0, donc vous ne retirez rien de votre valeur d'AR, mais ajoutez les nvelles comme vous l'avez prévu.
Ce n'est que mon avis

fluo
Contributeur senior



France
652 message(s)
Statut: fluo est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 PostĂ© - 08 fĂ©vr. 2012 :  23:34:46  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Le souci est que non.
J'ai acheté cette maison voici 6 ans.
Dans la décomposition, j'avais minoré la composante incluant la chaudière en justifiant justement que je savais que je devrais la changer.
Je ne peux malheureusement pas faire pareil pour les fenêtres car je n'avais pas prévu de les changer à l'achat. La composante incluant les fenêtres n'est pas minorée.
Si je ne retirais rien, je crains que ça ne soit pas cohérent.
Par contre, pour le faire, je ne sais pas vraiment comment faire techniquement.

bailleurx
Contributeur vétéran



2797 message(s)
Statut: bailleurx est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 PostĂ© - 09 fĂ©vr. 2012 :  13:15:18  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
dans le sujet la mise en musique ribouldingue avait une explication assez detaillée (il m'a semblé)
voir la fin de ce post et suivant
http://www.universimmo.com/forum_un...PLY_ID=49422

citation:
citation:
citation:
le ballon chauffe eau est mort le mois fevrier 2010, j'ai acheté un neuf pour remplacer, dans la declaration de 2011 (pour revenue 2010) comment dois je declarer ?


1/ D'abord une déclaration de décès à l'état civil.

Ensuite, il faut sortir de l'actif le mort: Par exemple il valait 200 euros dans votre achat initial et fiasait partie d'un composant amortissable sur 20 ans (pour simplifier les calculs), et sa valeur résiduelle compte tenu des deux ans valait donc
200 - 20 - 20 = 160 euros.
2/ Vous avez donc une perte de 160 euros a déclarer dans votre comptabilité.

3/ Vous sortez de l'actif le morceau de valeur résiduelle 160 euros

4/ Vous entrez le noveau chauffe-eau Ă  l'actif pour 1000 euros par exemple.

5/ Vous entrez en compta l'achat du chauffe eau (en 213 je pense, ce n'est pas un achat déductible mais amortissable)

6/ Vous commencez a amortir les 1000 euros sur 20 ans Ă©galement des qu'il est mis en route.

7/ Eventuellement vous pouvez joindre aux 1000 euros toute dépense ayant le caractère de frais lié a cet achat et cette mise en route,comme la location d'une camionette pour le transport 55 euros , ou les frais de mise en route 70 euros.
Ainsi, le composant amortissable le vaut 1000+55+70 = 1125

Dans votre compta il aura bien fallu mettre la location de camionette en 213 et non en 625 et la note de frais du plombier en 213 ert non en 605 ou en 628.

Édité par - bailleurx le 09 févr. 2012 13:17:41

Manuel44000
Contributeur actif

247 message(s)
Statut: Manuel44000 est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 PostĂ© - 09 fĂ©vr. 2012 :  15:01:39  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil

tout est lĂ  sur ce document: gestion des amortissements et frais d'acquisition

http://www.lexisnexis.fr/pdf/DO/actifs.pdf

Mais raisonnablement quand vous avez acheté votre bien, les baies avaient déjà un certain nombre d'années, donc quand vous les avez portées à l'actif il y a 6 ans elles n'avaient plus qu'une faible valeur résiduelle, je maintient que cette valeur est depuis proche de zéro ( sinon vous ne les auriez pas remplacées )

bailleurx
Contributeur vétéran



2797 message(s)
Statut: bailleurx est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 PostĂ© - 10 fĂ©vr. 2012 :  10:45:17  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
pour diverse raison je suis condamnée à eplucher le même document
alors voici ce que j'ai trouvé
citation:
- la reconstitution de la valeur brute de l’élément remplacé à la date du remplacement, selon une méthode rationnelle et cohérente, lorsque le prix d’origine de l’élément remplacé ne peut être déterminé avec précision (cf. pour plus de précisions, n° 73) ;
A titre d’exemple, lorsque le remplacement porte sur un élément incorporé à un immeuble, la valeur brute de l’élément remplacé pourra être reconstituée à partir de la valeur à neuf du nouveau composant corrigée du taux d’inflation depuis la date d’investissement d’origine ou de l’indice du coût de la construction


reste Ă  lire le chapitre 73

complement :
citation:
Cependant, il sera admis, à titre de simplification, que pour les petites et moyennes entreprises, la valeur brute de l’élément remplacé est égale au coût de remplacement.



si non je vous conseille le lecture des pages 28, 29 et 30

j'y comprends rien mais ça à l'air de répondre à votre question
citation:
Traitement comptable lors de l’acquisition du bien et en cours de vie (chiffres en K€)
Lors de l’acquisition : l’immobilisation est inscrite à l’actif pour un coût d’ensemble de 2 000, réparti en sous-comptes de la manière suivante :
- structure : 1500 – 200 = 1 300 - composant C1 : 500 - composant C2 : 200
En cours de vie : les plans d’amortissement de l’immobilisation sont établis de la manière suivante : Structure
(voir tableaux)


Remplacement des composants
Lors des remplacements, la VNC du composant est comptabilisée en charge. La valeur du composant de remplacement est comptabilisée à l’actif, et un plan d’amortissement spécifique est établi sur la durée d’utilisation prévue du composant. Par hypothèse, le composant C2 est remplacé le 01/01/N+4 ; la valeur du nouveau composant est fixée à 240 K€, correspondant au montant des dépenses engagées lors du gros entretien, amortissable sur 4 ans si une nouvelle dépense d’entretien est prévue dans 4 ans. Le nouveau plan d’amortissement du composant C2 est le suivant :
Composant C2 (après remplacement)

(voir tableau)

Traitement fiscal
Réintégration du sur-amortissement lié à l’identification du composant de 2e catégorie
Les composants de 2ème catégorie ne sont pas reconnus sur le plan fiscal et ne peuvent faire l’objet d’un plan d’amortissement propre (art. 15 bis de l’annexe II au CGI). Le montant de 200 K€ correspondant à la valorisation initiale de ce composant doit être amorti selon le plan établi pour la structure, c’est-à-dire sur 8 ans (durée d’usage fiscale), soit une dotation déductible fiscalement de 25 K€ par an.
L’entreprise doit par conséquent procéder à la réintégration extra-comptable d’une fraction de la dotation annuelle comptable égale de 50 - 25 = 25 K€ au titre de chacune des années N à N+3 inclus.

Remplacement du composant
Lors du remplacement du composant, la VNC est comptabilisée en charges mais en contrepartie un nouveau composant est comptabilisé à l’actif pour sa valeur d’acquisition (composant de 1ère catégorie) ou pour les coûts effectifs d’entretien (composant de 2ème catégorie).
Du point de vue fiscal, il convient :
- de réintégrer la charge comptable correspondant à la VNC du composant : en l’occurrence, elle est dans l’exemple de 0 ;
- d’admettre en déduction le supplément d’actif net comptable lié à l’inscription à l’actif de la valeur du composant de remplacement, en remplacement de la valeur d’origine du composant remplacé. Cette déduction est effectuée via la déduction extra-comptable de ce supplément, soit en l’occurrence 240 K€ au titre de l’exercice N+4.
Par ailleurs, l’amortissement du coût de remplacement au titre des années N+4 à N+7 ne peut être admis en déduction, le coût de remplacement ayant déjà été déduit au titre de N+4. Toutefois, il est admis que l’amortissement non admis en déduction au titre du composant d’origine, soit 4 x 25 = 100, vienne minorer le montant de cette réintégration de manière étalée sur la durée résiduelle d’amortissement de la structure à laquelle il est rattaché, soit 4 ans. Ainsi, après le remplacement, les réintégrations fiscales ne s’élèveront pas à 60 au titre de chaque année, mais à 60 – (100/4) = 35.

Synthèse des retraitements relatifs au composant C2 de N à N+7
(voir tableau)

En définitive, la fraction du prix d’acquisition de la structure de 200 considérée comme un composant de 2e catégorie a été amortie fiscalement sur 8 ans. Par ailleurs, les charges d’entretien effectives sont déductibles lorsqu’elles sont engagées, selon les règles de droit commun.

Édité par - bailleurx le 10 févr. 2012 11:29:52

fluo
Contributeur senior



France
652 message(s)
Statut: fluo est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 PostĂ© - 10 fĂ©vr. 2012 :  19:19:46  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Voila, après ingurgitation de nombreux documents : principalement celui en référence plus haut (merci pour le lien), je vous indique comment je traite comptablement ce changement de fenêtres en décembre 2011.
J'ai donc isolé le composant fenêtres que j'ai évalué initialement à 3000 E*.
Comme j'avais l'immeuble depuis 2007, j'ai calculé la Valeur Nette Comptable (VCN) de ces fenêtres en prenant l'amortissement classique pour des menuiseries extérieures soit 25 ans**. Ainsi, au 1/12/11, la VCN était de 2640 E.

Passons à présent à la matérialisation sur les 2033 :
-Retrait des fenĂŞtres des immobilisations : 2033C : case 434 diminution des constructions pour 3000 (la valeur initiale)
-"Reprise" des amortissements passés : 2033C : case 524 diminution des amortissements afférents aux éléments sortis de l'actif pour 360 (la sommes des amortissements enregistrés jusqu'à la sortie des fenêtres)

-Matérialisation du retrait des fenêtres : 2033B case 300 : 2640

Ensuite, il ne reste plus qu'Ă  comptabiliser les nouvelles fenĂŞtres :
-2033C case 432 : 5000
-2033C case 522 : aux amortissements habituels vient s'ajouter le montant correspondant Ă  1/12 sur 25 ans de 5000

Je ne pense pas m'être trompé. J'ai juste un petit doute sur la reprise des amortissements passés et le montant.
En effet, je me suis basé sur ce que j'ai trouvé de plus clair soit une correction d'examen de 2011 :
http://crcf.ac-grenoble.fr/index.ph...new=0&newc=0
Ensuite, il faut sélectionner 10 compta approfondie - corrigé et c'est page 1 et 2 Je sais, il y a certainement mieux, mais je voulais trouver comment "mettre en musique" les éléments trouvés dans le document cité ci-dessus : il est assez indigeste et je pense d'ailleurs que universimmo pourrait se faire sponsoriser par un fabricant de paracétamol


*: J'ai pris 3000 E alors que selon les sources j'aurais eu le droit de prendre le montant de la facture des nouvelles fenêtres (5000E). Néanmoins, comme je change du simple vitrage par du double, je trouve cohérent de dire que ça valait moins
**: Je précise que mes fenêtres n'étaient pas fichues, simplement,je trouve que du simple vitrage en montagne, c'est une passoire en été. Je peux donc dire que si j'avais voulu, mes fenêtres auraient eu la durée de vie initialement prévue : 25 ans

bailleurx
Contributeur vétéran



2797 message(s)
Statut: bailleurx est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 PostĂ© - 10 fĂ©vr. 2012 :  20:56:49  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
oui selon ce que j'ai ingurgité (pas en core regurgité) en même temps que vous c'est en gros ce que j'aurais fais

ceci dit la methode reconstitution de la valeur de l'actif à sortir evalué " à partir de la valeur à neuf du nouveau composant corrigée du taux d’inflation depuis la date d’investissement d’origine ou de l’indice du coût de la construction" me semble pas mal et (opposable à toute contestation) et doit mener à un resultat relativement proche
car il s'agit bien de la date d'investissement d'origine et non de la date d'amortissement d'origine et en utilisant l'indice du coût de la construction c'est assez facile à calculer


Édité par - bailleurx le 10 févr. 2012 20:58:34

fluo
Contributeur senior



France
652 message(s)
Statut: fluo est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 PostĂ© - 10 fĂ©vr. 2012 :  21:13:00  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Je suis d'accord et y ai pensé... Néanmoins :
-1-avec vous mais vu notre CA, nous pouvons être dispensé de ce calcul (bien que simple) et pourrions même prendre directement la valeur à neuf du nouveau composant (cf le même source) .
-2-le calcul auquel vous faites allusion est pour un Ă©change standard : remplacement Ă  l'identique.

Dans mon cas, je remplace du simple vitrage par du double vitrage (bien mieux ET surtout plus cher).
Je pense qu'un contrĂ´leur me ferait cette remarque et il aurait raison.
C'est d'ailleurs dans cet état d'esprit que je me dit qu'en prenant 3000 (valeur à neuf du simple vitrage), je suis sûr de mon coup et que l'on ne pourrait rien me reprocher car c'est même légèrement défavorable pour moi.

bailleurx
Contributeur vétéran



2797 message(s)
Statut: bailleurx est déconnecté

Revenir en haut de la page 9 PostĂ© - 11 fĂ©vr. 2012 :  10:56:31  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
heu... justement si la valeur à neuf d'un simple vitage était 3000€
ramené par le coût de la construction à disons (j'ai pas fais le calcul) à 1500€ pour une installation qui a au moins 30 ans (car il y a très longtemps qu'on ne mets plus du simple vitrage en principe)
ca ne serait pas plus avantageux pour vous de sortir de l'actif seulement 1500 (moins la part d'amortissement corrspondante dejà effectuée en gros 180 € selon vos calcul précédents) soit 1320
plutĂ´t que de sortir 2640 ?

ca permettrait de conserver plus d'immobilisation en cours... et donc en y ajoutant les nouvelles immo de 5000 d'avoir davantage de dotations ? (et donc d'avoir un bénéfice moins important)


et si je continue Ă  extrapoler
pour ceux qui seraient assujetti à la plus value des entreprise (ce qui n'est pas notre cas) de conserver une part de valeur brute des immo corporelles plus conséquente (donc dans ce cas moins de plus value en cas de cession)


dites moi si mon raisonnement tient la route SVP


fluo
Contributeur senior



France
652 message(s)
Statut: fluo est déconnecté

Revenir en haut de la page 10 PostĂ© - 11 fĂ©vr. 2012 :  11:20:43  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Sur le principe, je suis d'accord... toutefois, nous parlons d'une différence de 1000 à 2000 E en amortissement.
C'est pour cette raison, que je ne veux pas donner l'impression de de chipoter.
Autant donner des gages de sérieux ET bonne volonté pour pouvoir utiliser des cartouches sur d'autres points plus avantageux.

Pour ce qui est de conserver davantage de dotation, c'est discutable car certes, j'ai plus de dotations, mais du coup je sors moins en charges.
Et les charges, c'est tout de suite qu'elles viennent diminuer mon résultat (ce n'est pas lissé comme les dotations).

Enfin, concernant la plus value, quel'on soit lmNP ou lmp, cela ne nous concerne pas.
En effet :
-si lmNp : plus value des particuliers sans s'occuper des amortissements fait fiscalement
-si lmp : exonération des plus-values si détention depuis plus de 5 ans.

C'est d'ailleurs dans cet esprit que je prévois de passer lmp d'ici 4 ans pour tout vendre dans une dizaine d'année.

bailleurx
Contributeur vétéran



2797 message(s)
Statut: bailleurx est déconnecté

Revenir en haut de la page 11 PostĂ© - 12 fĂ©vr. 2012 :  17:13:48  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
citation:
ce qui est de conserver davantage de dotation, c'est discutable car certes, j'ai plus de dotations, mais du coup je sors moins en charges.


???? alors lĂ  j'ai du rater une Ă©tape
va falloir que je m'y remette

sab17
Nouveau Membre

36 message(s)
Statut: sab17 est déconnecté

Revenir en haut de la page 12 PostĂ© - 15 avr. 2012 :  13:01:02  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
voilĂ , je suis dans ce cas mahleureux:
changement cumulus 370€ mars 2011

j'ai décidé de considérer que l'ancien qui avait plus de 15ans ne valait plus rien lors de l'achat de mon studio.
j'ai ajouté une nouvelle ligne à amortir spécial cumulus sur 10ans car la durée de vie d'un cumulus de 30L est de 10ans et non de 15

mais j'ai un problème : mon appartement vaut combien alors? 60000(initial) +370€ a partir de 2011?

je ne comprends rien a ce qu'il faut sortir et enlever 370€ ca fait 37€ /an c bien compliqué pour si peu !

je vais relire vos réponses précédentes mais vous ne parlez pas de la valeur de l'appartement avec vos nouvelles fenetres, ni avec votre nouvelle chaudière (c plus mon cas)



sab17
Nouveau Membre

36 message(s)
Statut: sab17 est déconnecté

Revenir en haut de la page 13 PostĂ© - 15 avr. 2012 :  15:20:37  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
bon ok, j'ai lu le bulletin officiel,

je suis à la limite de considérer mon cumulus comme une charge immediatement deductible du fait qu'il correspond :
1) prix<500€
2)composant <1%du prix

cependant les éléments de plomberie sont dans les composants
... bon donc je vais l'amortir quand meme, en decomposant mon poste plomberie. et en ajoutant ma ligne cumulus sur excel je sais pas faire autrement.

j'ai repris les cases de la 2033C et je pense comprendre ce qui a été fait au dessus donc en toute logique le prix de la construction augmente!!
j'ai ma réponse. par contre je garde le prix du terrain de l'année dernière (ce qui fait un composant terrain <15% par rapport au nouveau prix total?)


je continu quel super Dimanche

fluo
Contributeur senior



France
652 message(s)
Statut: fluo est déconnecté

Revenir en haut de la page 14 PostĂ© - 15 avr. 2012 :  21:04:59  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Avant de vous répondre, vous êtes bien au réel simplifié en compta ultra simplifiée ?

Si oui, vu vos remarques et la prise de tête que ça entraine, je ne me poserais pas de question, j'utiliserai le droit de passer les 500 E en charges un point c'est tout.
En effet, vous avez le droit mais uniquement si vous êtes en compta ultra simplifiée.
Maintenant, si pour x ou y raison, vous voulez l'amortir, il vous faut :
-sortir le vieux (vous pouvez faire comme j'avais fait pour une vieille chaudière et "dire" que vous aviez considéré que votre chauffe-eau ne valait rien lors de l'achat (à condition que vous ayez ce logement depuis peu).
-ensuite, vous ajoutez simplement une composante chauffe-eau que vous amortissez sur 10 ans.
Concrètement, c'est de l'installation générale et Technique (IGT).
Ainsi, sur votre 2033C, vous notez en 442 : 370. votre 446 est donc augmentée de 370 par rapport à l'année précédente (tout comme votre 496 d'ailleurs)
Puis, votre case 532 "habituelle" est augmentée de 37 (vos 370 amortis sur 10 ans).

Du coup, pour répondre à votre question, votre logement auraient donc une valeur augmentée de 370E.
Néanmoins, votre souci est qu'en théorie, vous auriez dû retirer l'ancien chauffe-eau avec une valeur X et faire toute la manip' décrite plus haut.

droopy
Contributeur débutant



56 message(s)
Statut: droopy est déconnecté

Revenir en haut de la page 15 PostĂ© - 16 avr. 2012 :  19:08:06  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Le point concernant la compta super simplifiée m'intéresse.

En effet, en interrogeant mon ami google sur ce sujet, il me répond régulièrement que c'est la journalisation des dépenses et des recettes. Un point c'est tout.

Mmm. Mais où diable est-ce que je fais apparaître les immos dans ce cas ?

Où s'arrête la compta super simplifiée, et où commence une compta qui n'est plus aussi simple ?

Dans le doute, pour le moment, j'ai entré des immos en cours depuis la date d'acquisition jusqu'à la mise en location, puis je les ai transférées dans les immos au démarrage de ma première loc, j'entre tous mes achats dans les comptes 40x appropriés (404 si immo, 401 si charges), j'enregistre mes paiements (entre les 40x et le 512), et mes encaissements (entre les 411 et le 512), mais je ne trouve pas cela vraiment super simplifié...

Si vous avez des infos lĂ -dessus, je suis plus que preneuse. J'ai pris une semaine de vacances, je n'imaginais pas que j'allais la passer en migraine comptable et fiscale

sab17
Nouveau Membre

36 message(s)
Statut: sab17 est déconnecté

Revenir en haut de la page 16 PostĂ© - 19 avr. 2012 :  11:25:33  Lien direct vers cette rĂ©ponse  Voir le profil
Merci fluo, oui super j'ai 37euros, en plus a amortir!
en faite j'aurais bien aimé le déduire directement en charge mais...

j'ai du réparer un volet : 200€, acheter de la vaisselle: 100€, faire réparer ma table 53€ bruler par un locataire, changer une chaise 12€ ... : frais divers directement en charge :300€.

j'ai aussi acheté un matelas 95€ idem, il etait compter 0€ dans l'initial (mais ca je l'avais prévu) je l'ai donc amortit dans mon mobilier. c'etait prevu que je le change dès le départ.

d'ou si je rajoutte mon cumulus ma botte de travaux pour l'année dernière s'élève a 670€ ce qui je croyais ne devais pas depasser 500€
et dans le bo finalement lu plus haut, la plomberie, le cumulus, l'electricité est vraiment dans les amortissements??je n'ai pas vu d'exception pour nous les super simplifiée
je sais :
J'aurais du deduire l'ancien, en plus j'ai retrouvé la facture de l'ancien propriétaire, il avait 13ans donc a sa mort, il aurait du sortir de mon poste plomberie il y a 3ans, (j'ai pas anticipé). si je n'avais pas la facture, ni la date du cumulus il aurait largement pu avoir 10ans en 2006 au lieu de 8ans ...et c'est ce que je vais expliqué! car la 2003C et trop compliqué.

j'avais fais une pause de 2jours migraine mais j'ai mon deuxième appart à faire : les locataires ont voulu faire refaire la peinture j'ai payé la peinture mais pas la main d'oeuvre (l'appart n'a que 6ans!), ouf les travaux s'élevait a 446€<500€ et dans le BO la peinture peut se deduire en charge cool !

apres j'attaque les liasses et je verrais on j'entre mon matelas et mon cumulus. reste 1semaine!

humm droopy je n'en suis pas encore lĂ , mais de nombreux poste 'deficit et amortissement ' explique toutes les cases bon courage








 
Sujet prĂ©cĂ©dent Sujet Sujet suivant  
 
Aller Ă :  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2022 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com