Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Bailleurs
 Divers Bailleurs
 Cuisine aménagée demandée par le locataire...
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Ce sujet est en lecture seule, AUCUN ENVOI autorisé  
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  

TITI77
Nouveau Membre

France
7 message(s)
Statut: TITI77 est déconnecté

Posté - 26 avr. 2010 :  09:04:27  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Bjr à tous,
Je mets mon pavillon en location et mes futurs nouveaux locataires (qui remplaceront les locataires actuels cet été) me disent qu'ils souhaiteraient installer une cuisine aménagée.
Ils voudraient avoir mon autorisation et me demande si je suis d'accord pour prendre à ma charge une partie du coût. En échange, ils s'engagent à laisser la cuisine dans les lieux le jour où ils partiront.
Je ne suis pas contre et leur ai répondu de me proposer leur projet et leurs souhaits...
Certains d'entre-vous ont-ils déjà eu ce cas de figure ?
Qu'avez-vous fait ou quel serait d'après vous la meilleure opération, sachant que j'ai lu que l'installation d'une cuisine aménagée y compris avec l'électroménager est déductible des revenus fonciers...
D'avance , un grand merci de vos conseils ou remarques.
Un nouveau membre de universimmo
[/font=Arial Black]


ribouldingue
Pilier de forums



17233 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

 1 Posté - 26 avr. 2010 :  09:22:00  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Un locataire qui investit n'a manifestement pas l'intention de partir rapidement.
Si il s'engage a laisser la cuisine équipée, mais de quoi s'agit-il a son départ c'est de plus une bonne affaire.

En revanche je n'ai pas compris que l'électroménager compris dans la cuisine intégrée soit dans tous les cas déductible, et même pour la cuisine elle-même.
Pour ma part, j'accepterais de discuter, mais comme vous n'exposez pas votre deal (quel cout pour vous, par exemple en nombre de loyer) je ne sais pas si c'est intéressant.



L'inconvénient est double en revanche:
Un futur locataire ne pourra faire entrer tous ses meubles, ca va forcément diminuer le nombre de candidats
Pour un futur locataire vous allez vous engager a entretenir les meubles et surtout l'électroménager, ou alors les donner sans garantie, et vous ne les retrouvrez pas. En ce cas, l'avantage final est limité sauf à ce que vous puissiez augmenter le loyer même légèrement du fait de cette cuisine pour le locataire suivant.

C'est un peu pour cela que dans une location nue, il faut se méfier u pe de ce genre de deal, et ne pas allonger les mois de loyer gratuits inconsidérémment.
Il faut surtout prende des précautions que le deal ne soit pas un prétexte a de smois de loyers gratuits au début que vous en retrouvrez plus sans pour autant n'avoir la cuisine promise.

Donc jamais de loyer entièrement gratuit sur les premiers mois surtout, plutot 1/4 de loyer de gratuit sur 4 mois que un mois gratuit total, et soumettre au moins la moitié ou les 2/3 de la gratuité proposée a une visite de chantier intermédiaire.
Indiquez tout cela sur le bail de départ et conditionner la dernière gratuité à la production de la facture que vous gardez.


Je n'accorderais pas plus de un mois de gratuité sauf avantage exceptionnel.

Édité par - ribouldingue le 26 avr. 2010 09:31:11

TITI77
Nouveau Membre

France
7 message(s)
Statut: TITI77 est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Posté - 07 mai 2010 :  22:53:41  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Bjr,
J'ai des précisions car mes futurs locataires m'ont recontacté...
Ils me proposent de régler l'installation de la cuisine et que de mon côté je paye les meubles et élèments.Bien sûr, la cuisine resterait dans le logement quand ils le quitteront.
Certains d'entre-vous ont ils déjà procéder de la sorte ?
Quels conseils ou expériences pouvez-vous m'apporter ?
Je précise que tous les conseils m'intéressent aussi sur la manière qui vous semble la plus appropriée pour réaliser cette opération afin que les 2 partis y trouvent leurs comptes.
PS: Je compte peut-être utiliser des droits à prêt épargne logement pour faire l'acquisition d la cuisine et déduire cet aménagement des revenus fonciers car le logement n'en comporte pas comme déjà indiqué.
Merci de tous vos conseils ou idées,
Cordialement,

seborga
Contributeur actif

388 message(s)
Statut: seborga est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 Posté - 08 mai 2010 :  09:37:43  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Le principe fondamental de la loi est le suivant :
Vous avez proposé à la location un logement dont la cuisine n'est ni aménagée, ni équipée, c'est votre choix et vous avez parfaitement le droit de faire ce choix.
Votre locataire a pris ce logement à bail, il l'accepte tel qu'il est. Enfin, même si ces locataires n'entreront dans les lieux que cet été, j'ai compris qu'ils avaient déjà signé le bail par les indications que vous avez données.

Donc, je vois d'un mauvais oeil le locataire qui fait ce type de demande dès qu'il vient de signer. S'il n'a pas exposé sa demande plus tôt, c'est qu'il a une idée derrière la tête, favorisant son intérêt et pas le vôtre et qu'il ne vous la pas encore dévoilée. Si cette idée pouvait favoriser votre intérêt, il vous l'aurait dévoilée bien plus tôt.

Donc, puisque la loi vous autorise à donner votre accord, sans participer aux frais et à conserver les équipements sans contrepartie lors du départ du locataire ou à imposer la remise en état initial, vous avez parfaitement le droit d'imposer de rester dans le cadre de la loi sans faire de "cadeau" supplémentaire au locataire.

Alors, n'entrez pas trop vite dans ce type de deal sans avoir tout bordé pour que votre intérêt soit au moins protégé à part égale à celui du locataire.

Votre premier réflexe de demander à vous soumettre leur projet est bon ==> exigez que ce projet vous soit soumis par écrit et qu'il soit suffisamment décrit ==> références des meubles et de l'électroménager si ce dernier fait partie du projet, mode de montage, qui fait quoi, calendrier, comment sont traités les adaptations au lieu. Je pense aux incidences sur les prises électriques, les éventuelles nécessités de repeindre tout ou partie des murs, les éventuels besoins de déplacements des arrivées d'eau et évacuation, les éventuels besoins de percements pour les aérations. Il y a tant de choses à prévoir pour aménager une cuisine !.

Si vous donnez finalement votre accord, faites-le par écrit et indiquez y toutes les précisions utiles, voire l'inventaire détaillé de ce qui doit rester au départ des locataires.

citation:
Ils me proposent de régler l'installation de la cuisine et que de mon côté je paye les meubles et éléments. Bien sûr, la cuisine resterait dans le logement quand ils le quitteront.

Là, c'est ce qui me fait peur parce que la fourniture, elle donne impérativement lieu à une facture mais la pose... qui va faire la pose, le locataire tout seul avec son manque de savoir faire en la matière et sa maladresse ? Vous risquez de payer des meubles qui seront ruinés dès leur pose ! Vous n'aurez pas de justificatif à propos de cette pose, les responsabilités et garanties seront floues et vous retomberont sur le nez en cas de dysfonctionnement ou de création de danger si la partie électrique est mal faite.

Ne vous laissez pas séduire par la possible défiscalisation des frais de cette installation que vous ne projetiez pas car vous avez remis en location sans vous conserver du temps de vacance pour faire des travaux. Ou bien accordez la cuisine équipée mais fournissez-la à vos seuls frais et sous votre responsabilité, choisissez vos prestataires.

Si j'étais à votre place je prendrais la loi comme argument en indiquant que je ne m'oppose pas à l'installation d'une cuisine par le locataire sous son entière responsabilité, à ses seuls frais et que je n'indiquerais ma position quant à une éventuelle reprise lors du départ qu'après constat et examen du travail fait. Je peux indiquer, même avant constat du travail fait, la règle de calcul du montant de la reprise : décote annuelle de tant et valeur résiduelle de 20 % du montant des factures après 8 ans de vétusté si l'installation est encore en état de servir. Plus de valeur du tout si l'état de l'installation présente des dégradations ou impose des réparations.

Si votre locataire veut réellement une cuisine de bonne facture et s'il ne se contente pas de chercher le moyen de se la faire offrir à bon compte et de réduire ses frais de logement, il acceptera.

Généralement, les locataires qui signent d'abord le bail et qui commencent tout de suite après à réclamer des améliorations (je ne parle pas de réclamation pour l'obligation de délivrer des lieux en bon état) vont passer leur temps à se faire augmenter le luxe dans le logement sans contrepartie sur le montant du loyer. C'est à dire qu'ils vont tout faire pour jouir d'un logement dont le loyer sera devenu bien peu élevé par rapport à la qualité des lieux ! Ou bien, ils vous feront le coup des incidents de paiement et passeront leur temps à vous faire culpabiliser en dénonçant régulièrement des prétendus dysfonctionnements.

Un bon locataire, c'est quand même celui qui ne demande pas de transformer les lieux dès qu'il vient de signer le bail. La base, c'est quand même de prendre les lieux en l'état. Si l'état ne plaît pas on ne signe pas et on poursuit sa recherche.

TITI77
Nouveau Membre

France
7 message(s)
Statut: TITI77 est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 Posté - 08 mai 2010 :  09:54:10  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Merci beaucoup pour cette réponse explicite Seborga.
Concernant la pose, j'avais annoncé la couleur en demandant que celle-ci devait être effectuéé par un professionnel ,ce qui générera un devis initial, une facturation et un éventuel recours par la suite...
En tout cas, merci bien pour votre mise en garde sur les précautions à employer,
cordialement,

b1091183
Contributeur actif

453 message(s)
Statut: b1091183 est déconnecté

Revenir en haut de la page 5 Posté - 08 mai 2010 :  12:57:58  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Vous les autorisez en leur signalant que lors de leur départ la cuisine devra être enlevée et la pièce remis dans son état initial. Après lors de leur départ vous agirez en conséquence.

Concernant le financement ce n'est pas votre problème. Vous allez leur payer une partie de la cuisine et si demain ils ne paient plus leur loyer vous allez demander à manger chez eux ?

ribouldingue
Pilier de forums



17233 message(s)
Statut: ribouldingue est déconnecté

Revenir en haut de la page 6 Posté - 08 mai 2010 :  18:43:43  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Ca me parait la meilleure facon pour qu'ils n'installent pas de cuisine et ne reste pas longtemps... C'est un choix à faire, en effet, mais il vaut mieux jouer franc jeu.

TITI77
Nouveau Membre

France
7 message(s)
Statut: TITI77 est déconnecté

Revenir en haut de la page 7 Posté - 18 mai 2010 :  13:20:56  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Rebjr,

Je viens amener une nouvelle précision concernant l'installation de la cuisine prise en charge comme je leur propose par les locataires...
Je leur ai demandé de faire faire cela par un installateur spécialisé afin d'avoir des garanties et une facture de cette prestation.
Pour le moment, j'attends leur réponse et proposition de projet.
Je leur ai proposé IKEA (en milieu de gamme) et un cuisiniste qui travaille avec cette enseigne dans le cadre des contrats proposés par IKEA : ACHAT + INSTALLATION.
Qu'en pensez vous ? Avez vous déjà pratiqué de cette manière ?

Merci d'avance,
Cordialement,

poupix4
Contributeur senior



693 message(s)
Statut: poupix4 est déconnecté

Revenir en haut de la page 8 Posté - 18 mai 2010 :  19:27:08  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
bonjour
pour moi, personnellement, je ne signe rien avec un locataire qui a ces exigences..
comme cela aucun soucis..
avez vous eu d'autres locataires susceptibles de signer en l'etat??
Signature de poupix4 
Semper Fidelis
 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2021 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com