Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
 
  Abonnez-vous √† nos flux RSS. Les flux RSS permettent d‚Äô√™tre inform√© automatiquement des derni√®res publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 S√©lectionnez un th√®me:
 
Accueil | Portail | S‚Äôenregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 Les charges
 Assurance multirisques Immeuble
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent r√©pondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet pr√©c√©dent Sujet Sujet suivant  

brennec
Contributeur actif

France
249 message(s)
Statut: brennec est déconnecté

Post√© - 12 f√©vr. 2024 :  10:09:55  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
Bonjour

Suite à ma demande portant sur la sinistralité de l'immeuble,voici ce que j'ai reçu et qui m'étonne.
https://ibb.co/ryyF6MR

Pour le premier sinistre je m'étonne que la totalité des dommages faits aux parties communes n'ait pas été remboursée par le recours fait.

Pour le second, je me demande ce que fait dans notre sinistralité un sinistre qui concerne 2 lots privatifs (occupés par les locataires), l'origine étant une fuite de machine à laver.
Est-ce à cause du montant estimé (par qui ?) qui le mettrait dans la catégorie 2 de la convention IRSI ? autre raison ?

Le troisième est une tentative d'effraction : j'ai bien lu la convention Vol, et constaté qu'au delà de 1600euros HT de dommages c'est l'assurance de la copro qui est concernée.
Soit, même si je trouve que le montant de 1600HT fixé en 2007 aurait quand meme pu être réévalué depuis.

Mais à quoi correspondent les divers montants ?
evaluation ? faite par qui ?
remboursement (déjà) fait par l'assurance de la copro : pourquoi ce montant ? peut-on demander communication du devis ?
honoraires ? de qui ? sachant que notre syndic (qui n'a pas jugé bon de nous avertir des 2 derniers sinistres) nous facture 2 h de suivi de ce sinistre soit 360 euros TTC.

J'ai bien compris que les conventions entre assureurs ont sinon pour but, du moins pour effet de tout mettre ou presque sur le dos de la multirisques habitation de l'immeuble, ce qui augmente la sinistralité, donc la prime, l'assurance obligatoire des occupants ayant de plus en plus rarement l'occasion d'intervenir.

donc quelques questions d'ordre général:

1) Les relations avec le courtier semblent être du domaine exclusif du syndic : )
Le CS peut-il/doit-il exercer un contr√īle ? sous quelle forme ?

2) Est-ce que l'assurance responsabilité civile, la seule obligatoire, ne suffirait pas pour une copropriété ?

3) Y a-t-il des copropriétés qui ont décidé de ne pas souscrire l'assurance MRI de la copro ?

√Čdit√© par - brennec le 12 f√©vr. 2024 10:31:22

PCS1975
Contributeur actif

249 message(s)
Statut: PCS1975 est déconnecté

 1 Post√© - 13 f√©vr. 2024 :  00:08:07  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Bonjour,

Un petit commentaire sur le relev√© de sinistralit√© : on ne peut rien conclure de tangible tant que les sinistres ne sont pas cl√ītur√©s.
Les co√Ľts des sinistres ouverts en 2023 sont bas√©s sur des chiffrages sans doute (peut-√™tre des premi√®res factures), mais ces co√Ľts sont provisoires.
N√©anmoins, et vous avez raison, c'est sur ces co√Ľts "estim√©s" que la prime va √™tre calcul√©e, m√™me si ces co√Ľts ne sont pas d√©finitifs et peuvent baisser voire s'annuler pour X ou Y raison.

Quant à l'intervention de l'assurance MRI pour le DDE de 2023, je suis bien incapable de vous répondre sans connaitre les faits.
Il peut s'agir par exemple d'une copropriété de moins de 10 ans dont le DDE ayant pour origine une partie commune serait couvert par la DO.
Ou alors la MRI a été mise dans la boucle, mais aucune partie commune n'est impliquée.
Bref, de multiples situations.

Pour répondre à vos questions :

1) le contrat d'assurance MRI est signé par le syndic avec, pour bénéficiaire, le SDC. Autant dire que les assureurs ne discutent pas avec le CS. Et s'il y a un courtier (intermédiaire obligatoire), il discutera encore moins avec le CS surtout si ce courtier est une filiale du syndic.
Ce qui est très compliqué quand le SDC veut changer de MRI sans passer par le syndic, car pour faire établir des devis, il faut obtenir le relevé de sinistralité que le courtier ne vous donnera jamais (expérience vécue).
Il faut donc le demander au syndic avec beaucoup d'insistance (mais visiblement vous l'avez obtenu...!!)
Puisque vous êtes sur la MRI de votre copro, profitez-en pour vérifier la surface développée que votre syndic a déclaré à l'assurance : pour faire baisser la prime, les syndics déclarent une surface plus petite, mais en cas de gros sinistre, l'assureur pourra ne pas vous indemniser s'il apprend que la surface est erronée. Et le syndic s'en fiche, ce n'est pas lui qu'on indemnise... (expérience vévue également, je n'ai jamais su si cette erreur était de bonne foi ou non, le syndic ayant déclaré la surface cadastrale, soit 3 fois moins que la surface développée).

2) L'assurance RC est effectivement la seule obligatoire (cf article 18 loi 1965 + contrat de syndic), mais l'absence d'une assurance MRI un peu compl√®te pourrait co√Ľter cher en cas de p√©pin.
Comme je dis toujours : l'assurance co√Ľte cher jusqu'au jour o√Ļ on en a besoin.

3) Je n'en connais pas, ça existe sans doute...

cmdurand1
Contributeur débutant

France
80 message(s)
Statut: cmdurand1 est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Post√© - 16 f√©vr. 2024 :  13:19:27  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Pour le DDE on constate qu'il n'y a pas eu règlement. En effet avec IRSI si le montant ne dépasse pas 5000HT même d'origine privative, ce sera l'assurance MRH qui indemnisera (convention d'assurances)

brennec
Contributeur actif

France
249 message(s)
Statut: brennec est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 Post√© - 19 f√©vr. 2024 :  14:14:13  Lien direct vers cette r√©ponse  Voir le profil
Merci pour ces réponses.
Pour ce qui concerne la tentative d'effraction, j'ai réussi à obtenir des précisions :
presque 1000 euros pour l'ouverture de nuit de la porte abimée, +1800 euros pour le remplacement immédiat de la serrure : il me semble que le malheureux copropriétaire a d'abord été victime ...du serrurier appelé en urgence, la dernière victime étant la copropriété dont l'assurance au titre de la convention Cidpiec a déjà remboursé immédiatement 2000 euros à la première victime.
J'ai du mal à considérer qu'une ouverture de porte soit un dommage immobilier.
 
Sujet pr√©c√©dent Sujet Sujet suivant  
 
Aller √†:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Copyright © 2000-2024 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous