Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Locataires
 Le départ...
 Retenue Dépot de garantie
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
Page précédente 
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant
Page: de 2 

b1091183
Contributeur actif

453 message(s)
Statut: b1091183 est déconnecté

 21 Posté - 15 juin 2010 :  16:59:50  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par Isidor38

C'est que le sujet n'est pas évident et qu'il est fort probable que les bailleurs prennent un avocat... La CNL avait conseillé de ne pas se priver d'un conseil (avocat) si on le pouvait.



C'est que la CNL n'est pas sure de son coup (on arrive donc tous à la même conclusion).

Il est donc primordial de savoir si le TI dont dépend le logement peut dans ce type de dossier donner un article 700, et à quel hauteur (500, 900 euros?). A mon avis c'est le seul risque qui existe.

Un avocat, si vous devez le payer cela va être dans les 700-1000 euros, et pour cette somme il ne va pas y passer beaucoup de temps. Voir si le neveu peut avoir l'aide juridictionnelle, ou si il a un contrat d'assurance qui peut l'aider.

Que votre neveu consulte un avocat qui plaide dans cette région, il existe souvent des consultations gratuites (voir auprès de la mairie...), et avec les informations que vous lui donnerez qu'il demande les risques financiers pour lui sur un tel dossier.

Ensuite, suivant la réponse, lancer ou pas la procédure.






Isidor38
Nouveau Membre

France
45 message(s)
Statut: Isidor38 est déconnecté

Revenir en haut de la page 22 Posté - 15 juin 2010 :  17:18:57  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Comme vous le dites! Nous avons eu les mêmes echos : La CNL nous conseillait d'aller jusqu'au bout, et si nous le pouvions de nous faire assister d'un professionel.

Mon beauf et mon neveu sont passés voir un avocat qui donne des consultations gratuites pour le CE de sa boite. Pour lui et à la vue de la situation, "Ils sont parfaitement fondés à réclamer la somme"

Pour le reste, effectivement je leur dirai de se renseigner pour en savoir plus auprès du tribunal, mais bon la loi est la loi.

PS: Avez vous lu l'article en page d'accueil UNIVERSIMMO traitant de la restitution du DG? Il est assez intéressant.

A+
Signature de Isidor38 
Isi

bailleurx
Contributeur vétéran



2797 message(s)
Statut: bailleurx est déconnecté

Revenir en haut de la page 23 Posté - 15 juin 2010 :  18:34:47  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
je ne cherche pas à être d'accord ou pas d'accord avec vous je vous donne moi point de vue (de bailleur)
vous êtes libre de l'interpréter comme vous le souhaitez
mais soyez prudent car les avocats se font fort de vous dire que vous avez raison pour encaisser votre pognon
après que vous gagniez ou perdiez ils s'en foutent

je choisi en général de me présenter seule devant un tribunal
pour ce genre de litige c'est possible
et je suis affligée de voir comment des locataires bien remontés ont été très mal représentés par des avocats laxistes qui leur avait bien entendu au départ dit qu'ils avaient raison , mais n'ont rien mais absolument rien fait pour leur client

ca me fait mal au ventre pour eux
et encore bien content que je mette un point d'honneur à ne rien demander d'injuste car je me demande si je ne pourrais pas l'obtenir

enfin ceci dit les procédures j'évite au maximum car c'est très long et ça me prend beaucoup trop la tête

bon courage

b1091183
Contributeur actif

453 message(s)
Statut: b1091183 est déconnecté

Revenir en haut de la page 24 Posté - 15 juin 2010 :  19:36:14  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par Isidor38

PS: Avez vous lu l'article en page d'accueil UNIVERSIMMO traitant de la restitution du DG? Il est assez intéressant.



Oui j'avais vu, mais je vous conseille de lire et d'analyser l'enquête du CLCV et personnellement je n'arrive pas du tout au même conclusion qui voudrait faire croire que la solution est catastrophique.

Échantillonnage 160 dossiers litigieux basés sur un conflit locataire/bailleur
37.5 % de problème de DG = 60
30% des 37.5% un recours est envisagé = 20 dossiers

Le nombre de dossier pour lequel le locataire a eu raison est encore plus faible.

Je trouve que les solutions proposées sont à l'encontre des locataires. On va imposer aux bailleurs de présenter des factures, pas de problème, après il ne faudra pas venir pleurer si il y a une inflation concernant les factures.
Si le risque augmente les loyers vont encore augmenter. La solution préconisée par la CLCV c'est faire payer à tous les conflits d'une minorité infinitésimale. Il y a des bailleurs malhonnêtes, mais lorsque je lis que seulement quelques dossiers locataires ont eu gain de cause, j'aurais tendance à conclure que la grande majorité des locataires qui se sont plaints étaient des mauvais locataires.

Isidor38
Nouveau Membre

France
45 message(s)
Statut: Isidor38 est déconnecté

Revenir en haut de la page 25 Posté - 16 juin 2010 :  09:13:42  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Ok pour ce raisonnement mais au delà de ça je parlais plutot de la partie relative à l'usage du logement "traces fantomes, trou rebouchés, moquette usée...".

Je voulais faire le parallèle avec notre cas qui à mon avis s'inscrit parfaitement la dedans.

pour en revenir à Devis ou Facture le débat n'est pas vraiment là, puisqu'un préjudice est chiffré par contre il ne faut pas exagéré. Un artisant n'est pas un expert!!

A+
Signature de Isidor38 
Isi

b1091183
Contributeur actif

453 message(s)
Statut: b1091183 est déconnecté

Revenir en haut de la page 26 Posté - 16 juin 2010 :  10:24:15  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par Isidor38

Ok pour ce raisonnement mais au delà de ça je parlais plutot de la partie relative à l'usage du logement "traces fantomes, trou rebouchés, moquette usée...".

Je voulais faire le parallèle avec notre cas qui à mon avis s'inscrit parfaitement la dedans.


Oui et non.
Les grilles que j'ai commence la décote pour vétusté après 24 mois.

Si le neveu était resté 7 ans ou plus dans l'appartement là vous pourriez faire prévaloir la vétusté.


Ce qui est gênant c'est la faible durée de location (18 mois) et que l'état est passé de neuf à moyen.




Isidor38
Nouveau Membre

France
45 message(s)
Statut: Isidor38 est déconnecté

Revenir en haut de la page 27 Posté - 16 juin 2010 :  12:14:03  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Est ce suffisant pour refaire à neuf?

Je ne pense pas. Comme vous le disiez "Etat Moyen" c'est 50% ni bon, ni mauvais. Les grilles que vous avez sont valables si la chose a été dégradée et est à refaire. La je ne pense pas que ce soit le cas, sinon pourquoi pas demander le remplacement des plaques de placo aussi vu qu'elles ont été percées... Je maintien qu'il n'y a rien qui prouve un usage anormal des locaux loués. Si les réparations sont mal faites, le devis devrait se cantonner à les refaire : Si vous crevez on ne vous change pas la roue complète, seulement le pneu. Le locataire n'est pas tenu de remettre à neuf en quittant un logement, même si effectivement la durée est courte, rien ne l'empèche de poser des meubles, des rideaux, des cadres... C'est même inscrit dans le code civil. En partant il retire ses éléments et rebouche les trous qu'il a fait. Ca ne va pas plus loin. Si le juge s'en tient au terme traces d'enduit, un simple nettoyage à l'éponge suffit, s'il considère que c'est le résultat du rebouchage des trous, alors le locataire a fait son boulot...
Enfin, pourquoi refaire à neuf une pièce en Bon etat ?

Existe t'il des grilles qui disent : Etat neuf doit passer à bon Etat au bout de 2 ans puis à etat moyen au bout de 4 ans ?? Il me semble que non. Par contre si la chose est en mauvais état ou dégradé, là on applique la décote sur les réparations

A+
Signature de Isidor38 
Isi

b1091183
Contributeur actif

453 message(s)
Statut: b1091183 est déconnecté

Revenir en haut de la page 28 Posté - 16 juin 2010 :  13:35:23  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par Isidor38

Est ce suffisant pour refaire à neuf?

Je ne pense pas. Comme vous le disiez "Etat Moyen" c'est 50% ni bon, ni mauvais. Les grilles que vous avez sont valables si la chose a été dégradée et est à refaire. La je ne pense pas que ce soit le cas, sinon pourquoi pas demander le remplacement des plaques de placo aussi vu qu'elles ont été percées... Je maintien qu'il n'y a rien qui prouve un usage anormal des locaux loués. Si les réparations sont mal faites, le devis devrait se cantonner à les refaire : Si vous crevez on ne vous change pas la roue complète, seulement le pneu. Le locataire n'est pas tenu de remettre à neuf en quittant un logement, même si effectivement la durée est courte, rien ne l'empèche de poser des meubles, des rideaux, des cadres... C'est même inscrit dans le code civil. En partant il retire ses éléments et rebouche les trous qu'il a fait. Ca ne va pas plus loin. Si le juge s'en tient au terme traces d'enduit, un simple nettoyage à l'éponge suffit, s'il considère que c'est le résultat du rebouchage des trous, alors le locataire a fait son boulot...
Enfin, pourquoi refaire à neuf une pièce en Bon etat ?

Existe t'il des grilles qui disent : Etat neuf doit passer à bon Etat au bout de 2 ans puis à etat moyen au bout de 4 ans ?? Il me semble que non. Par contre si la chose est en mauvais état ou dégradé, là on applique la décote sur les réparations

A+


Je n'essaie pas de dire que l'un ou l'autre est ou n'est pas dans son droit, j'essaie simplement de vous faire comprendre que ce n'est pas si simple que cela, et que le fait que la location était neuve et que votre neveu soit resté 18 mois est un point qui n'est pas en faveur de votre neveu.

Je vous ai indiqué tous les points que j'estime importants et pour lesquels il faut faire attention, après si votre neveu conteste devant un juge, celui qu'il faut convaincre c'est le juge. Les juges aiment les choses clairement énoncées, et qui ne prêtent pas à discussion.

Passer d'état neuf à état bon, n'est pas la même chose que Etat neuf à état moyen.

Pouvez vous regarder votre MP SVP.

Édité par - b1091183 le 16 juin 2010 13:54:15

Isidor38
Nouveau Membre

France
45 message(s)
Statut: Isidor38 est déconnecté

Revenir en haut de la page 29 Posté - 16 juin 2010 :  14:04:35  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Tout à fait d'accord avec vous.

Pour essayer de conclure: L'état moyen n'est que pour la cuisine, la pièce principale est en bon état. Si effectivement les juges aiment les choses précises, et que l'EDL ne suffit pas, il ne peut à mon avis nous mettre tout sur le dos sous prétexte qu'il manque des éléments ou qu'il trouve que "Etat moyen" est trop vague. Ce que j'essaye de dire c'est que le bénéfice du doute ne peut pas jouer qu'en la faveur du bailleur. Si c'est effectivement à nous de prouver que l'appart n'a pas été rendu en mauvais état (car c'est bien ce qui ressort de la loi et des jurisprudences...) l'abscence de remarque ou un terme évasif ne peut et ne doit pas être utilisé comme argument massue !

Je maintien que le débat reste sur les termes "traces d'enduit" et sur les conséquences qu'ils impliquent.

Pour le fait de s'exprimer clairement, c'est bien pour ça que je souhaite qu'ils passent par un avocat. Aprés effectivement c'est une petite affaire mais c'est à nous de l'aider et de lui macher le boulot pour qu'il y passe le temps nécessaire sans pour autant bacler le boulot (en gros, je le tiendrai au chaud!
Signature de Isidor38 
Isi
Page: de 2 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 Page précédente  
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2022 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com