Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Le marché immobilier
 Tendances du marché immobilier
 Logement social meilleur qualité qu'en accession ?
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
 
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  

Well
Nouveau Membre

27 message(s)
Statut: Well est déconnecté

Posté - 03 mars 2013 :  13:38:16  Lien direct vers ce sujet  Voir le profil
je m'interroge, car cela fait deux résidences où je constate le phénomène.

Première résidence il s'agit d'une résidence de 4 bâtiments identiques construits en même temps, 3 pour un institutionnel, 1 pour le privé. Les prestations sont les suivantes :

Privé : moquette, chauffage électrique, porte d'immeuble à clé (en 1995), porte d'ascenseur sans infrarouge vertical.

Institutionnel : parquet, chaudière gaz, digicode et badge, ascenseur avec infra rouge horizontal et vertical

Bien sûr, les « privés » ont dû par la suite mettre un digicode. Les moquettes été changées, voir remplacée par du parquet. L'ascenseur va avoir un infrarouge vertical. Autant de frais complémentaires

Deuxième résidence. Que du logement social (la municipalité veut passer à 40 %).

Prestations :
- que deux étages (pas d'ascenseur)
- brique de parement (pas de ravalement avant longtemps) alors que dans la résidence ci-dessus de 1995 (peinture) les appels de fonds sont commencés.
- 15 places de parking seulement pour 31 appart de surface moyenne 80 m². Ca évitera au propriétaire bailleur de payer de la taxe d'habitation sur des parkings inoccupés (contrairement à l'autre résidence ci-dessus)

Voilà un immeuble sans soucis à bas coût d'entretien. On en rêverait pour nous.

Luc Standon
Contributeur vétéran



2549 message(s)
Statut: Luc Standon est déconnecté

 1 Posté - 03 mars 2013 :  19:46:31  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par Well

Voilà un immeuble sans soucis à bas coût d'entretien. On en rêverait pour nous.


L'enfer est pavé de bonnes intentions... Ce soir le 03/03/2013 à 20h40 sur France 5 : une chaîne TV que si peu regarde (selon l'audimat) :

citation:
Copropriétés : quand le rêve tourne au cauchemar
Documentaire.
Réalisation : 2013
Durée : 54min
Avec : Stenka Quillet (Auteur) , Laure Gratias (Réalisateur)



Résumé: En France, quinze millions de personnes vivent en copropriété et doivent partager les parties communes de leur immeuble, comme l'ascenseur, le hall ou la cage d'escalier, avec leurs voisins. Mais la cohabitation tourne parfois au désastre, comme le prouve celle du complexe immobilier de Grigny 2, dans l'Essonne. Ces dernières semaines, les mésaventures de ses 17 000 habitants ont défrayé la chronique. Certains syndics profitent aussi du système pour mettre en œuvre des pratiques particulièrement douteuses. Le documentaire décrypte la vie en copropriété et ses potentiels écueils, en suivant le quotidien des habitants les plus investis.

Rediffusions: le Dimanche 10 mars à 15h50
Pour + d'info : http://www.france5.fr/documentaires

Signature de Luc Standon 
Conformément à la Loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée (cf. CNIL), je bénéficie et dispose d'un droit d'accès, de rectifications, de modifications et de suppression des données et des informations me concernant.
Ce droit s'appliquant aussi à l'ensemble de mes contributions, interventions et commentaires sur les forums d'UniversImmo.com dont la société AEDèv SAS ne peut se prévaloir automatiquement de l'exclusivité des droits d'édition.

erci7527
Contributeur actif

299 message(s)
Statut: erci7527 est déconnecté

Revenir en haut de la page 2 Posté - 08 mars 2013 :  13:05:51  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par Well

je m'interroge, car cela fait deux résidences où je constate le phénomène.

Première résidence il s'agit d'une résidence de 4 bâtiments identiques construits en même temps, 3 pour un institutionnel, 1 pour le privé. Les prestations sont les suivantes :

Privé : moquette, chauffage électrique, porte d'immeuble à clé (en 1995), porte d'ascenseur sans infrarouge vertical.

Institutionnel : parquet, chaudière gaz, digicode et badge, ascenseur avec infra rouge horizontal et vertical

Bien sûr, les « privés » ont dû par la suite mettre un digicode. Les moquettes été changées, voir remplacée par du parquet. L'ascenseur va avoir un infrarouge vertical. Autant de frais complémentaires

Bonjour, lors d'une construction avec mixité, ce qui est maintenant quasi toujours le cas, l'institutionnel négocie des prestations de qualité, et diminue le prix d'achat ( les communes ont donc un double pouvoir, la négo sur le prix, et l'autorisation du permis de construire......) et souvent pour s'en sortir au niveau rentabilité, le constructeur a le choix soit d'augmenter le prix de vente de la partie privée, soit de fournir des prestations plus faibles.... soit les 2 en même temps( l'augmentation du prix étant limitée a ce que le marché peut accepter)
imaginons un prix de vente dans le business pla du promoteur de 100 répartis en 50 privé/50 instit; si le la négociation abouti a un prix d achat de 40 pour l'institutionnel, le promoteur pour se rattraper pourra vendre 60 pour la partie privé , ou diminuer les prestations...
cqfd

citation:
Initialement posté par Well
Deuxième résidence. Que du logement social (la municipalité veut passer à 40 %).

Prestations :
- que deux étages (pas d'ascenseur)
- brique de parement (pas de ravalement avant longtemps) alors que dans la résidence ci-dessus de 1995 (peinture) les appels de fonds sont commencés.
- 15 places de parking seulement pour 31 appart de surface moyenne 80 m². Ca évitera au propriétaire bailleur de payer de la taxe d'habitation sur des parkings inoccupés (contrairement à l'autre résidence ci-dessus)

Voilà un immeuble sans soucis à bas coût d'entretien. On en rêverait pour nous.

je suis d accord sauf pour les parking, cela dépend du lieu; mais appartment de 80 m² veut dire 2 voitures par appartement.. alors 15 places ca me paraît impossible
Signature de erci7527 
Eric

Luc Standon
Contributeur vétéran



2549 message(s)
Statut: Luc Standon est déconnecté

Revenir en haut de la page 3 Posté - 08 mars 2013 :  18:19:31  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par erci7527

imaginons un prix de vente dans le business plan du promoteur de 100 répartis en 50 privé/50 instit; si le la négociation abouti a un prix d achat de 40 pour l'institutionnel, le promoteur pour se rattraper pourra vendre 60 pour la partie privé , ou diminuer les prestations...
cqfd

Reste à savoir sur quel critère de prestation sociale l'institutionnelle va fournir ses logements d'Habitation à Loyer Modéré (HLM) : en PLAI en PLS en PLUS, en etc... et dans quelle proportion de la résidence. Car cela aura évidement un impact à long terme sur l'ampleur de la mixité sociale de la copropriété.

Signature de Luc Standon 
Conformément à la Loi "informatique et libertés" du 6 janvier 1978 modifiée (cf. CNIL), je bénéficie et dispose d'un droit d'accès, de rectifications, de modifications et de suppression des données et des informations me concernant.
Ce droit s'appliquant aussi à l'ensemble de mes contributions, interventions et commentaires sur les forums d'UniversImmo.com dont la société AEDèv SAS ne peut se prévaloir automatiquement de l'exclusivité des droits d'édition.

Well
Nouveau Membre

27 message(s)
Statut: Well est déconnecté

Revenir en haut de la page 4 Posté - 09 mars 2013 :  18:46:32  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
citation:
Initialement posté par erci7527

je suis d accord sauf pour les parking, cela dépend du lieu; mais appartment de 80 m² veut dire 2 voitures par appartement.. alors 15 places ca me paraît impossible

Dans la même rue que le dit immeuble (Pantin) un entrepôt + cour a été transformé en 4 appartements. La mairie voulaient qu'il y ait des place de parking dans la cour. Les quatre familles ont répondu qu'elle n'avait pas de voiture, et n'en voulaient pas, qu'elles se déplaçaient à vélo. Elles ont obtenu gain de cause, et fait un jardin à la place de la cour.

Il semble que les temps changent.
 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2017 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com